AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez| .

Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Octavia McLeone
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Profession : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )
Copyright : Avatar et signature de Sebastian McClaren




MessageSujet: Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath ) Jeu 22 Sep - 19:32

J’ai pris mon manuscrit avec et j’ai décidé d’aller l’étudier au Slide Rock. J’ai deux scènes à connaitre par cœur pour demain. Deux scènes supers importantes avant de commencer vraiment à rentrer dans le vif du sujet, à apprendre les chorégraphies. Donc en gros avant que les choses sérieuses ne commencent. Je suis même heureuse que cela va vraiment débuter, mais en même temps, j’en aie peur, j’ai la trouille purée. Vous m’imaginez, moi qui n’a jamais dansé, je vais devoir passer pour une jeune femme de dix-sept ans qui a passé sa vie entière à danser.

Je me suis mise en maillot deux pièces, vous savez, le style drapeau américain très sexy. Je suis assise sur un rocher au bord de l’eau, avec une bouteille d’eau à côté de moi et je lis, je relis, je tente de m’en rappeler. Mais rien ne rentre, je suis plus prise par les rires de jeunes hommes qui semblent vouloir attirer mon attention. Sautant dans l’eau, s’ en lançant, faisant même des messes basses en passant de moi. Et quand je dis passer, ils font vraiment les paons. Mais il y a un autre gars qui attire beaucoup plus mon attention. Il est seul, un peu plus loin, il semble dans ses pensées, je ne sais pas, mais il me semble le connaitre !

Je range dans mon sac de plage, la bouteille d’eau et le manuscrit. Je me lève et gardant mon regard sur ce jeune homme, je m’avance. Je ne sais pas qui il est, mais son air m’est familier. Plus je m’avance et plus ses traits me disent quelque chose, jusqu’à ce que Heath, c’ est toi ? Je ne suis pas sure de moi. Il n’avait pas de tatouage quand je l’ai rencontré. Et même si j’ai l’impression, je me sentirais vraiment mal si je me trompais. Pourtant, il me semble que c’est lui, le petit garçon qui m’a réellement tapé sur les nerfs pendant des vacances dans les quartiers chics de NY. Je me souviendrai toujours de ce qu’on a vécu, à s’envoyer des  trucs de fou à la tête. Genre faire punir l’autre était ce qui nous amusait le plus. Il a peut être été mon seul ami, mon seul véritable ami malgré ma gloire et malgré mes parents forts présents dans ma vie d’enfants puis de jeune femme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Heathcliff Waddington
Petit Nouveau






MessageSujet: Re: Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath ) Mer 28 Sep - 1:27

Le soleil plombait , j'avais décidé de sortir de chez moi. Le sommeil ne voulait pas venir me chercher. De toute façon, je ne travaillais pas ce soir. Alors, pourquoi me faire chier a essayer de dormir ? Comme je ne connaissais pas bien la ville, j'avais décidé de prendre le bus et qu'il me laisse au bout de sa route et puis me voilà, à un endroit que je ne connaissais pas, mais dont j'avais entendu parler entre les branches... Probablement au boulot en fait.

Trop habillé pour la chaleur ambiante, c'est dans des temps comme celui-ci qu'on se rend bien compte que je ne suis qu'un petit con New Yorkais qui n'a pas encore appris qu'ici il faisait plus chaud qu'à l'autre bout du continent. Je ne m'habillais pas encore en fonction de la température, j'ai oublier qu'il faisait plus que chaud en Arizona. Mais, je ne me vois pas non plus appliquer le style short et débardeur ou encore de surfeur de la manche. Heureusement, je suis dans un endroit assez rafraîchissant en soi. Bref, j'ai laissé tomber ma veste sur l'un des rochers. J'ai même poussé l'audace jusqu'à retirer mon t-shirt, pas que j'ai envie de me faire bronzer, mais la chaleur est insupportable.

J'entends une voix féminine qui vient me sortir de mes songes et qui m'appelle par mon nom. Premièrement, c'est la surprise, je lève les yeux automatiquement vers la source qu m'appelle. C'est une jolie jeune fille qui semble me connaître. Le soleil dans le visage, je plisse des yeux en répondant. « Ça dépend de qui me parle, c'est Heath ou Dieu, c'est selon. » Puis, finalement après un petit examen je crois la reconnaître. Mais, est-ce vraiment elle, la gamine que je faisait chier dans mon jeune temps ?

« Betty ? Wow, le temps ne t'a pas arranger toi ! » Dis-je en rigolan. Un petit sourire en coin aux lèvres, le genre de sourire qui lui fera comprendre que je la taquine, parce qu'en réalité, elle est très jolie la demoiselle. Mais, j'ai du mal à croire que c'est vraiment elle devant moi.


« Qu'est-ce que tu fou ici, loin d'Hollywood et toutes les conneries du genre ? T'as jouer les p'tits chiens fugueur ? »

Ça me surprend de la croiser à Phoenix, il faut quand même dire que nos familles se sont perdue de vu depuis des années. Pourtant, elles étaient proches au point de passer des vacances ensemble. Je tire une clope de mes poches et la glisse à mes lèvres avant de lui tendre mon paquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Octavia McLeone
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Profession : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )
Copyright : Avatar et signature de Sebastian McClaren




MessageSujet: Re: Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath ) Ven 7 Oct - 18:45

C’est lui ! Comment cela ne pourrait pas être lui ? Et lorsqu’il lève son regard joueur sur moi, tous ce qui me restait comme doutes s’envolent. Il est toujours très beau, il est même de plus en plus beau. Je ne vais pas mentir, c’est un garçon magnifique. Il a un charisme que j’adore et purée, ses tatouages, je regarderais bien ceux qui sont cachés ! Je rougis d’ailleurs à cette pensée idiote que je n’aurais jamais osé avoir avant de prendre plus d’assurance en moi. Je rigole légèrement à sa phrase et je lui réponds sur un ton très taquin Je crois que Heath me suffira réellement, mon cher Archie ! Lui prouver que je  n’ai rien oublié de lui, qu’il est toujours important pour moi, même si on ne fait que se parler par  courrier électronique interposé depuis quelques années. Je suis très très très contente de le revoir, vraiment !

Quand il me reconnait enfin, même si j’aimerais le cacher, cela se voit comme le nez au milieu de mon visage que cela me fait réellement plaisir. Je crois qu’un immense sourire illumine à nouveau mon visage, sans parler de mon regard. Je suis heureuse de retrouver mon ami, un ami du passé. D’un très lointain passé. Ah parce que tu crois que tu es irrésistible avec ton teint blanc et tes tatouages de bad boy ! Il m’en faut plus pour  m’impressionner ! Je crois qu’il va avoir du mal à me reconnaitre sur mes paroles. Non parce que j’ai toujours été une petite fille sage, pas un mot plus haut que l’autre et joueuse mais jusqu’à certaines possibilités.

Je m’assois à ses côtés quand il commence à me poser des questions. Me parlant de fugue, d’Hollywood, etc. Je perds légèrement le sourire qu’il m’avait donné et je finis par lui répondre, tortillant mes doigts les uns avec les autres  Tu n’es réellement au courant de rien ? Je n’attends pas réellement sa réponse, car vu ses questions, non il ne doit pas être au courant du tout. Je prends une grande respiration et je finis par lui dire Mon père est mort ! Ma mère a foutu le camp, on ne sait où ! Et Aeden… Enfin bref, je suis arrivée ici un peu au hasard, mais je suis vraiment super contente de te retrouver ! Comment ça je noie le poisson et je change de sujet. Je ne sais pas, j’ai pas trop envie qu’il me pose vingt mille autres sujets. Il me connait, il connait mon frère et il sait très bien que Aeden ne pourrait pas tuer pour n’importe quoi, il sait que mon frère ne tuerait que pour moi. Je ne veux pas qu’on sache la vérité ! Je l’apprécie énormément, je suis contente qu’il soit là, mais je ne veux pas qu’il sache à quel point j’ai été lâche et tout le reste de la vérité !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Heathcliff Waddington
Petit Nouveau






MessageSujet: Re: Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath ) Lun 10 Oct - 20:17

Oh, mais c'est que ma belle Betty commence à bien prendre de l'assurance avec le temps, elle n'est plus aussi manipulable qu'autre fois. Dommage... Ou peut-être même tant mieux, ça me donne quand même un peu plus de challenge que si elle ne répondait que par oui présente à chaque connerie que je peux sortir. Mais reste que je suis vraiment surpris de la voir ici, même que je ne suis pas certain que je l'aurais reconnu si on s'était croisé simplement dans la rue sans qu'elle ne m'adresse la parole. C'est curieux quand même, comment la vie peut bien faire les choses. Je me sens déjà un peu moins seul dans cette ville, même si je viens tout juste de la retrouver. Les yeux toujours plissé à cause du soleil dans mon visage, je fini par mettre ma main en visière pour essayer de la voir plus clairement.

" Dommage j'aurais aimé qu'une aussi jolie bouche m'appelle Dieu ! "

Je la taquine bien sûr, encore plus quand tout de suite après je lui dit carrément qu'elle ne s'est pas arranger avec le temps. Mon sourire en coin s'aggrandit lorsqu'elle me réplique du tac au tac, quoi que cette manière qu'elle a de me décrire... Elle me fait rire, elle a plus l'air de me trouver carrément de son goût. Je rougirais bien pour la cause, mais je ne suis pas assez humble, au contraire je me gonfle le torse avec plaisir d'entendre des paroles de la sorte sortir de sa bouche.

" Un point parce que tu as du goût, non mais à t'entendre me décrire, on dirait que tu décris ton fantasme, il t'en faut plus pour t'impressionner ? J'y arriverais peut-être qui sait ? "

Un petit clin d'oeil et je l'invite à s'asseoir près de moi. Je crois qu'on a quand même plusieurs choses à se raconter depuis le temps. Et puis, elle m'intrigue quand elle me demande si je ne suis vraiment au courant de rien. Je fronce les sourcils en hochant négativement la tête. Je ne peux m'empêcher d'ouvrir les yeux de surprises quand j'entends son histoire, elle ne la termine pas, mais elle doit avoir une raison. Je crois que je ne ferais pas exprès d'aller déterrer les morts. Elle a le droit au respect quand même la petite.

" Contente à ce point, il me semblait que je te faisais trop chier quand t'étais p'tite ? " J'avoue que mes frères et moi on aimait bien la faire tourner en bourrique, enfin, surtout moi étant donné qu'elle était déjà quand même plus jeune que moi et que moi en bon dernier de famille... On se lassait plus rapidement de moi.

" Moi ce n'est pas le hasard si j'suis ici. J'ai découvert que mon père a passer sa vie à nous mentir et je l'insupporte, je ne veux plus avoir affaire à lui. Donc j'ai quitter le nid et puis bon me voilà maintenant ici. Je ne sais pas pour combien de temps. "

Mon regard se perd un moment dans le vide, je ne l'aurais jamais avouer, mais je me sentais seul dans cette ville que je ne connaissais pas encore. Puis, j'avais même déjà croiser la personne que je cherchais à rencontrer dans cette ville. Mais devais-je en parler à la blondinette de ce frère qui sortais de nulle part.

" Tu es venu ici pour te baigner ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Octavia McLeone
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Profession : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )
Copyright : Avatar et signature de Sebastian McClaren




MessageSujet: Re: Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath ) Lun 17 Oct - 20:44

Je rougis à sa phrase, venant d’un si beau garçon, c’ est très agréable à entendre avouez le. Surtout que oui, je sais que je ne suis pas moche, mais quand même. Je n’ai toujours pas l’habitude de recevoir des compliments en direct. Généralement, ce sont des fans par les réseaux sociaux, car même si moi, je n’y suis pas, quelque fois, je me prends aux jeux d’aller voir les messages. Cela me remonte le moral de voir qu’autant de monde croit en moi. Mais je me reprends aussi vite et je lui dis, gardant la tête haute, mais sentant mes joues être empourprées Tu ne crois quand même pas qu’avec un petit compliment, tu vas m’avoir à tes pieds ? On voit que ça fait des années qu’ on s s’est pas revu ! Pas revu, mais cela ne nous a pas empêcher de garder le contact lui et moi. Par mail, par téléphone quelques rares fois, par  textos aussi. On communiquait ensemble le plus souvent possible. Même si j’avoue que ces deux dernières années après la mort de mon père, mon moment où j’ai vécu dans la rue, etc, j’ai vraiment couper les ponts avec tout le monde et il ne semble pas trop m’en vouloir pour ça !

Je me mets à rire quand il se prend pour mon fantasme vivant. Il est pas mal, je dois bien l’avouer, mais jamais personne ne surpassera mon Aladin. Mon premier baiser c’était avec lui, le premier vrai flirt c’ est avec lui aussi. Enfin soit, vous le comprenez bien, je suis folle amoureuse. Mon fantasme à un nom et ce n’est pas Waddington.  Puis je lui souries, je ne veux pas le fâcher non plus et je ne suis pas du genre à savoir y faire, ni avec les mecs ni avec les personnes en général. J’apprends justement le rôle d’ami. Même si pour le coup, Heath l’a été très vite, il a été le premier, mais malheureusement on ne s’est vu que de manières très courts et très lointaine.

Je viens lui dire à l’oreille ne m’assaillant, pour répondre à sa question Qui sait ? Peut être un jour, tente le coup ! Je lui fais un clin d’œil à mon tour. Mais tout devient plus grave quand il me demande ce que je fais là, insinuant que je me suis enfuie. Je deviens mélancolique et je raconte en quelques mots ce que je fais ici. Ca me fait mal, terriblement mal de raconter ça. Mais il est mon ami non ? Et il connait ma famille, il connaissait mon père et s’entendait même bien avec. Je n’arrive même pas à dire la fin, je n’arrive pas à dire que mon frère est en prison, je m’arrête net, comme si il allait pouvoir lire dans mon regard que tout est de ma faute, comme si il était au courant de toute l’horreur. Je crois que mes joues ne sont plus rouges du tout mais totalement blanches, mais je garde la tête haute, le sourire et je lui dis que je suis vraiment très contente qu’ il soit là. Et c’ est vrai ! Oui tu me faisais chier, mais ça m’empêchait pas de t’aimer quand même beaucoup ! Je lui prends le bras et je pose ma tête sur son épaule, chaude à cause du soleil qui lui a caresser la peau.

Je suis contente qu’il change de sujet et qu’il me raconte pourquoi lui est à Phoenix. Il s’ouvre à moi en parlant de son père qu’il ne supporte plus et du fait qu’il a quitté le nid. Je lui sourie en relevant le regard vers lui, lui tenant toujours le bras, je lui dis doucement On a tous des secrets et des enfoirés dans nos familles ! Et je ne dis que ce que je penses sincèrement. Il ne méritait pas, même si il s’amusait à me faire punir tout le temps que son père lui fasse du mal.  Et c’est après quelques secondes de silence qu’il me demande si je suis ici pour me baigner. Je baisse mon regard sur mon bikini et je lui dis en souriant Non pas du tout ! Je pensais être tranquille ici pour étudier mon prochain rôle, mais c’était sans compter sur ces gars là bas ! Ils nous regardaient, me souriaient, semblaient regarder si au cas où, ils avaient toujours une chance avec moi. Je baissais donc le regard et je lui demande Et toi, la baignade ou la tranquillité ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Heathcliff Waddington
Petit Nouveau






MessageSujet: Re: Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath ) Jeu 27 Oct - 1:30

Le soleil est fort et me tape sur la tête, du coup je suis heureux d'avoir quand même une casquette pas trop loin, parce que non elle n'est plus sur ma tête, je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs. Et l'air est lourd, charger, je me demande encore comment les gens font pour supporter une telle chaleur, mon organisme ne s'y est pas encore fait. Même si je suis dans un endroit un peu plus frais de la ville, reste qu'il est tellement bondé quand même que je ne sais pas si je vais me sentir rafraîchi en sortant d'ici. De plus, la jolie blondinette à mes côtés aurait de quoi émoustiller le plus frigide des hommes.

« Donc Mademoiselle, vous êtes à me dire que vous n'êtes plus une petite fille naîve de huit ans, qui ne rêvais que de me suivre partout ou j'allais pour me faire chier ? C'est presque dommage, mais bon, peut-être que tu es devenue mieux aussi, ça reste à prouver ! »

Je laisse échapper un petit rire, je suis quelqu'un qui aime bien taquiner, j'avoue que parfois je suis un peu sec et que ce que je veux dire ne sort pas de la bonne manière. Mais bon, je crois qu'elle a été habituer quand même avec mes deux frères... Ça me fait quand même drôle de dire deux, quand je suis ici à cause d'un troisième frère que je n'ai jamais connu et qui ne semble rien avoir à foutre de moi du coup. En tout cas, je ne m'étendrais pas sur le sujet alors que j'ai Betty juste à côté de moi. « Ça tombe bien, je ne m'appelle pas Waddington, mais bien Heathcliff.... Même si on se demande si mon prénom est mieux. » Je déteste mon prénom, que je ne vois personne le prononcer au complet, c'est Heath ou Cliff... Heath parce que je suis chaud et que je fais monter la chaleur.

Je retiens un frisson quand elle est venu me dire à l'oreille de tenter ma chance un jour, je ne la regarde pas, parce que je dois bien avouer qu'elle m'a bouché là et que je ne sais pas trop quoi lui répondre. Je ne m'imagine pas comme ça avec elle, mais pourtant elle est vraiment loin de la gamine qu'elle était et elle est vraiment jolie. Sauf que voilà, un sourire encore sur mes lèvres quand je l'écoute me dire que j'étais chiant, mais que n'empêche elle m'aimait. Je dois aussi avouer que depuis qu'on avait espacer nos courriels et nos conversations je m'étais souvent surpris à repenser à elle. Je suis surpris aussi au contact de sa tête contre mon épaule. Je me défais de son étreinte pour pouvoir passer mon bras autour d'elle pour qu'elle soit mieux installer.

Le sujet de conversation semble nous toucher quand même pas mal l'un l'autre, des secrets de familles. Ce n'est pas toujours plaisant, j'en veux à mon père de nous avoir fait vivre toute notre vie dans l'ignorance et je suis parti sans rien dire non plus à mes autres frères, ils vont peut-être découvrir la vérité aussi un jour, mais je ne voulais pas être celui qui est détester pour avoir tout balancer en vrac. « De toute façon tout fini par se savoir un jour ou l'autre. » Soupirant, mes doigts attrapèrent une mèche blonde de ses cheveux et commencèrent à enrouler la mèche autour de ceux-ci. Je ne voulais pas ajouter de grisailles a cette belle journée. « Personnellement, je me suis laissé guider par le chauffeur de bus, je ne savais pas trop quoi faire et je ne trouvais pas le sommeil. Je travail dans un bar de nuit évidemment, donc normalement je dormirais en ce moment. Puis la baignade... j'ai rien pour. Les mecs semblent un peu jaloux de moi en ce moment. » Dis-je en murmurant le reste de ma phrase tout près de son oreille. « Tu veux que je te donne la réplique ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Octavia McLeone
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Profession : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )
Copyright : Avatar et signature de Sebastian McClaren




MessageSujet: Re: Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath ) Jeu 3 Nov - 16:11

J’ai un sourire mélancolique collé sur mes lèvres. Que j’aimerais pourtant être encore cette petite fille qui voyait son père comme un héros, comme un dieu. Qui imaginait que le seul problème qu’elle pourrait avoir dans sa vie est d’attraper un bouton ou d’oublier une réplique dans un film. Oui, j’aimerais redevenir cette jeune fille dans un sens, mais dans l’autre, je n’échangerais pour rien au monde, le fait d’avoir des amis et des gens sur qui compter autre que ma famille ici. Je finis par lui dire Tu as tout compris, je ne serai plus du genre à t’idéaliser ! Devenue mieux, c’est sur ! Par contre, je ne sais pas si la nouvelle Octavia va te plaire !

Il semble lui aussi avoir des problèmes avec le patriarche de sa fratrie. Je lui dis alors en souriant pour changer de sujet et lui faire comprendre que je ne veux pas en savoir plus sauf si il veut m’en parler Ok Archie, je ne t’appellerai plus par ton nom de famille. Et son prénom, qu’est-ce que j’ai pu l’ ennuyer avec celui-ci alors bien sûr que je ne vais pas l’appeler par celui-ci. Enfin soit, vous l’aurez compris, pas de but en blanc lors de nos retrouvailles.  Par la suite, on verra si il est toujours enclain à se foutre de moi comme quand on était gosse, si oui, je vous jure que je ne vais pas le louper ! Un sourire taquin vient même sur mes lèvres à cette idée, à ce souvenir !

Je me retrouve bien vite dans ses bras. Je ne sais pas, tout me semble tellement naturel avec Heath ! Tellement que cette position ne me fait même pas rougir, moi qui serait en temps normal rouge comme une pivoine. Attention, il est très beau garçon, je le connais assez aussi pour savoir qu’il est loin d’être con et de plus, il a ce petit côté bad boy qui ferait craquer n’importe laquelle des jeunes femmes. Mais je ne peux, pour le moment, le voir autrement que comme le gamin que j’aimais ennuyer. Cela risque de changer très rapidement si on continue à se revoir régulièrement.

Il a raison de ne pas rester sur le sujet des familles, des secrets et tout cela, car moi non plus, je n’ai pas envie de gacher un si beau moment par des souvenirs douloureux ou épineux. Non, parlons d’autre chose. Moi, j’étais censée aller au Mexique et je me suis retrouvée ici, sans un sous, sans vêtements de rechange, avec juste mes vêtements sur le dos. Je n’avais plus rien pourtant, c’est ici que je suis devenue riche. Je ne parle pas d’argent mais d’amis et de gens sur qui compter. Je finis par lui dire, tout doucement Je m’en fous de ces garçons, j’ai juste envie qu’on passe un moment ensemble ! Je devrais peut être pas te le dire, mais tu m’as manqué, Archie, trop manqué ! Puis quand il me parle à l’oreille, je sens un frisson parcourir mon corps, je finis par lui dire, sans oser le regarder réellement Avec plaisir ! Je lui passe le scénario, je lui montre où il doit prendre. C’est l’histoire de deux amis d’enfance qui se retrouvent au bout de dix ans ( bizarrement un peu comme nous ), moi je joue la jeune femme coincée, danseuse classique, qui n’a jamais rien osé faire. Lui, prendrait le rôle du danseur de hip hop super cool. Nous commençons alors, mes yeux se  remplissent d’amour, mes mains se font tremblantes, quand je joue, c’est le seul moment où je peux être qui je veux sans qu’on ne me traite de menteuse, c’est le seul moment où je parais vraie. Ironique non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Heathcliff Waddington
Petit Nouveau






MessageSujet: Re: Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath ) Lun 21 Nov - 3:22

Alors, je n'avais plus à faire avec la gamine d'autre fois pour le moment par contre, la nouvelle ne me dérangeais pas vraiment. Au contraire, je me délectais de ce petit moment et je m'amusais. Il y avais quand même un bon moment que je n'avais pas rigoler, même si je ne m'éclatais pas de rire à chaque phrase, je m'amusais quand même. Le moment était bien et j'étais heureux que le bus m'ait conduit jusqu'ici.

« Ça reste à voir si elle me plait ou non, mais pour le moment la nouvelle Betty semble bien me plaire. » Je fis un petit sourire en coin en m'étendant un peu, bien appuyé sur les coudes. Je sentais la chaleur et je m'en délectais, maintenant que je ne suais plus comme un porc. La jeune demoiselle était plutôt rafraîchissante. Moins que les souvenirs de mon père, mais ça elle semblait l'avoir compris et me fit un genre de petit serment. Cette fois, je laissais mon rire s'échapper de ma gorge. « Merci c'est gentil. Je suis content de ne pas trop lui ressembler. »

Ensuite, je me retrouvais près d'elle, plus que ce que je ne l'aurais cru au départ. Cela ne semble pas lui déplaire, pas plus que cela me déplaît. Elle est jolie et très intéressante aussi. Je ne la vois pas vraiment comme une fille que je drague, c'est une amie rien de plus, je ne dis pas que je dirais non si elle veut aller plus loin, mais je n'irais pas lui sauter dessus non plus. Je ne suis pas un homme désespérer, je crois que j'ai tendance a plaire quand même. Alors je profite simplement de tenir une jolie nana dans mes bras tout en faisant rager ceux qui la dévisageait depuis tout à l'heure. Il y en avait bien un ou deux qui rêverait d'être à ma place en ce moment.

Je l'écoute parler, le mexique ? Il me semble que je ne la vois pas trop là-bas, en plus elle se ferait trop remarquer, une belle blonde à la peau aussi blanche que le lait, quoiqu'elle semble bien bronzer quand même, dans un pays de tacos et de sombrero. Je divaguais un moment en l'imaginant avec l'énorme chapeau sur la tête. « Tu m'as manquer aussi blondie. Et de toute façon cette bande ont l'air stupide, regarde comment je les choques en ce moment. » Ma main avait glisser sur sa taille. Je n'irais pas la tripoter non plus, juste les choquer.

Je prend le scénario de ce qu'elle doit pratiquer et je tente de me mettre dans le rôle, par contre le type décrit ne me ressemble aucunement. Je me racle la gorge et je lève le regard vers elle, tentant de prendre un air assuré et puis de me fier au texte. On aurait clairement dit que c'était nous que la pièce décrivait.

« Si tu veux, on peut pratiquer le baiser final aussi hein, j'dis ça comme ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Octavia McLeone
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Profession : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )
Copyright : Avatar et signature de Sebastian McClaren




MessageSujet: Re: Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath ) Dim 27 Nov - 11:47

Oh oui Archie, tombe sous mon charme dévastateur ! dis-je en rigolant. Je ne sais pas, avec lui, tout était facile, je pouvais jouer sans me demander ce qu’il allait en penser. On se connaissait bien, on savait qui était l’autre, même si je le sentais un peu secret et soucieux aujourd’hui. Mais bon, je dois surement lui faire le même effet vu que je ne lui aie pas tout dit. J’ai pas envie qu’il sache et qu’ il change son regard sur moi. J’aime bien trop les moments que je passe avec lui. Et dire que qu’au début de l’adolescence, j’étais tout le temps sur son profil instagram, facbook et tout pour le voir grandir, évoluer, avoir des nouvelles. Et que je le trouvais très très beau et très à mon goût. Puis tout a basculé et j’ai oublié petit à petit que j’avais le béguin pour lui. Je suis sûre qu’il en était au courant en plus, mais bon, c’est de l’histoire ancienne.

Je ne lui dis rien sur le sujet qu’il ne ressemblait pas trop à son père. J’avoue que je n’en sais pas plus que ça, je me souviens juste vaguement du père Waddington. Je me contente de mettre ma main sur son épaule et lui faire un bisou sur la joue, juste parce que j’avais envie, voilà !

Je lui parle un peu de mon envie première d’aller au Mexique, j’ai vite compris que j’aurais fait une erreur, mais bon, j’ai paré au plus pressé. Je suis partie, j’ai disparu comme mon frère voulait que je le fasse . Et aujourd’hui, j’ai des amis, une « famille » et je l’ai lui près de moi. Je rigole légèrement, comme subjuguée par ce qu’il me dit, juste pour les choquer comme il le dit. Je sens sa main descendre sur ma taille. Je me colle un peu plus à lui et je viens lui dire, ma bouche à quelques millimètres de son oreille, mon souffle lui caressant le cou Choquons les alors !. Je passe ma main dans son dos, le caressant légèrement. Puis, je me recule, je prends mon sac, j’en sors de la  crème solaire et je lui demande Tu m’en mets ? Je n’ai malheureusement pas vu la première photo arrivée. Si ça arrive aux yeux de Jacob, je vais encore avoir droit aux questions, aux  doutes, à tout ça. Pourtant Heath aussi beau soit-il n’est qu’un ami. Enfin un ami très proche ! Un ami pour qui j’ai eu mon premier béguin.

Mais bon, là, c’est le moment de travail, il me propose de m’aider à retenir mon texte, pourquoi pas même à le perfectionner. Je suis sure qu’il ferait un acteur magnifique. Enfin soit, voilà qu’il me parle du baiser final. Je me mordille la lèvre inférieure et je finis par lui dire Tu m’aurais proposé de m’embrasser y a juste quelques jours, j’aurais sauté sur l’occasion, mais là … Je suis prise ! J’ai un copain ! Et oui, depuis seulement quelques jours. Je penche son scénario et je lui montre une phrase On va commencer là si ça te convient !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Heathcliff Waddington
Petit Nouveau






MessageSujet: Re: Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath ) Mer 28 Déc - 2:35

Je rigole en l'entendant, je fais une moue et une légère grimace en lui faisant signe de ralentir. « Il ne faut pas sauter aux conclusions trop vite demoiselle, sinon tu risque d'être déçu, je ne craque pas aussi vite. » Même, je ne me souviens pas la dernière fois que j'ai réellement craquer pour quelqu'un.. je devais être encore tout jeune à l'époque, quand je craquais sur la vendeuse de la boutique de musique... Ahhhh c'était presque le bon temps ça, au moins j'avais tout de payer par mon père dans ce temps là, même pas besoin de lever le petit doigt. « Tu as un charme certain, mais de la à dire qu'il est dévastateur, faut pas exagérer ! » Dis-je en riant doucement, me retrouvant un peu plus près du gamin que j'ai un jour été.

Nous finissons par nous amuser à choquer les autres jeunes hommes qui mourraient d'envie d'être à ma place, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure et personnellement, je n'avais pas peur d'en beurrer épais pour rajouter au tout. Souriant, je glissais mes doigts sur sa taille et fut surpris de sentir ses doigts à elle dans mon dos, et mon sourire n'aurait pas pu être plus grand lorsqu'elle me proposa de les choquer d'avantage. Je me place derrière elle pour mettre de la crème solaire dans son dos quand elle me passa le tube. Je fis exprès de prendre mon temps et de faire glisser mes doigts sur sa peau. Je viens glisser mes lèvres près de son oreille, sans l'effleurer et je lui demande. « Tu crois que ça va aller comme ça ? »

Ensuite nous plongeons dans le scénario qu'elle doit pratiquer, elle me le montre et je le feuillette rapidement, lui proposant même de pratiquer le baiser, mais je vois son expression changer et un malaise s'installer. « Tu sais que je ne ferais rien qui puisse te blesser, je ne t'embrasserais pas si tu n'en a pas envie, même si je suis flatté de savoir que quelques jours avant tu aurais dis oui. Tu as un copain et tu es bien avec lui c'est tant mieux. Tu es bien la seule personne avec qui je ne serais jamais un salop. Il faut que tu le sache et ne me fais pas aller dans l'émotionnel avec ton texte j'suis pas doué la dednas okay ? » Je regarde le texte qu'elle me montre et je gratte ma gorge avant de commencer.

Je tente de ne pas faire le con, mais je ne peux m'empêcher de commenter certain passage et de tenter de modifier quelques phrases à ma guise.... Je ne serais jamais un grand acteur c'est sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Octavia McLeone
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Profession : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )
Copyright : Avatar et signature de Sebastian McClaren




MessageSujet: Re: Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath ) Sam 7 Jan - 21:32

Moi ? Déçue ? Mais pourquoi ? Je joue l’offusquée, mais je ne le fais qu’en apparence. Je veux dire, si je voulais vraiment lui faire croire qu’elle m’avait blessée ou autre, je pourrais aisément lui faire croire ! Je pourrais faire croire n’importe quoi à n’importe qui si je le voulais. Mais avec lui, je ne veux pas de mensonge de quelque sorte qu’il soit. Non je joue juste à la gamine que j’étais autre fois, avant de comprendre que la vie n’était pas rose, que mes parents n’étaient pas ce qu’on peut appeler des parents et surtout avant de tuer, de sentir le sang de mon père couler sur mes doigts. Non, je veux redevenir grâce à mon ami la fille que j’étais avant tout ça. Et je trouve qu’on y arrive pas mal non ? Il continue en rigolant que je ne dois pas exagérer. Je pose ma main sur mon cœur, comme touchée par une flèche. L’autre sur mon front, vous savez du revers de main, comme on le joue au théâtre quand on surjoue. Et je dis, comme blessée Tu as blessé mon petit cœur de jouvencelle. Moi qui me croyait irrésistible ! Puis je me mets à rigoler, me rapprochant un peu plus de lui. De mon ami que je suis super contente de retrouver.

On joue, mais là,  ce n’est pas entre nous, c’est nous deux contre le monde entier. Ces mecs tout autour, les quelques qui me dévorent des yeux, qui venaient même m’inviter à je ne sais plus quoi juste avant, on leur joue un jeu qui semble leur déplaire. Mais avec Heathcliff, je n’ai pas peur de jouer. Alors quand il finit de m’étaler sensuellement la crème solaire dans le dos, que je sens son souffle sur la peau de mon cou et de mon épaule. Je rigole à sa phrase, comme une jeune femme sous le charme de son prétendant, je me colle à son torse, mon dos vient toucher sa peau et je lui dis, après avoir fait basculer ma tête en arrière, tombant sur son épaule Parce que tu ne sais pas en faire plus Archie ? Mes mains viennent se poser sur ses cuisses et puis je dis Allez un peu d’imagination. Il me semblait que tu en avais bien plus avant. Je le taquine bien sûr. Je ne veux pas lui donner de mauvaises idées, juste m’amuser au dépend de gros lourdeaux.

Mais bon, là, je suis quand même censée travaillé et je suis véritablement contente quand il me propose de me faire répéter. Mais je ne sais plus réellement pourquoi on en arrive là, mais je dois lui avouer être en couple donc ne pas vouloir jouer le baiser avec lui. Non pas que je ne sache pas faire la différence entre un rôle et la réalité. Mais je ne suis pas avec mon partenaire de jeu, je ne suis pas sur un plateau de tournage. Je suis avec mon ami et … enfin vous aurez compris le but de ma démarche hein. Une phrase dans tout ce qu’il me dit, me tient. Je finis donc par lui demander, pour comprendre Qu’est-ce qui me rend si unique à tes yeux ? C’est vrai, il est mon ami, mais on ne s’est plus vus depuis tellement longtemps. Alors je ne sais pas ! Oui, pour moi, il est toujours particulier, mais moi, je ne sais pas, je n’avais pas remarqué que j’avais une place aussi  importante dans la vie du jeune homme avant cette phrase.

Enfin bon, commençons à jouer. Et là, quand il arrête pas de changer les phrases, je lui donne une légère tape sur l’épaule et je finis par lui dire Je vais jamais y arriver avec toi, tu es vraiment pas sérieux ! J’ai d’ailleurs un frisson, la soirée arrive vite ici et il fait souvent d’un coup plus froid. Je lui demande alors Ca te dis un film ? Popcorn et soda ? Et oui, je compte pas le laisser partir si vite et ainsi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath ) Aujourd'hui à 14:56

Revenir en haut Aller en bas

Purée, t'es devenu canon toi ! ( pv Heath )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Du Droit Canon et de l'Officialité Épiscopale
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Besoin Canon plasma et laser Devastators
» L'Histoire de Harold Charles, un pauvre haïtien devenu riche
» C'est pour qui le boudin-purée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Phoenix :: Phoenix North :: Slide Rock-