AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-32 ans
Copyright : Babs & Élodie

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Mar 25 Oct - 0:46


C'est la première fois depuis des mois que je remets les pieds en Arizona, à Phoenix plus précisément. J'y étais venu environ un mois la première fois, j'avais eu la chance de me trouver rapidement un emploi dans un domaine qui me faisait vibrer et j'avais également accompli mes recherches pour retrouver une partie de ma famille de façon bien plus rapide que ce que j'avais pu escompté. J'étais tombé sur Lyndsey au hasard, dans un café et après .. Tout c'était enchaîné, tout avait déboulé dans ma vie. Malheureusement, mon boulot avait aussi pris des proportions inattendues et je me retrouvais à l'autre bout du monde, littéralement, à aider un pays défavorisé. J'avais passé un bon moment, j'avais écris des lettres à Lyndsey, quelques uns pour avoir de ses nouvelles, mais on avait pas échanger des masses non plus. Après tout, on ne se connaissait pas encore tant que ça.

Pourtant, à mon retour, c'est la première personne que je cherche à revoir. Je connais son adresse et j'y suis allé une ou deux fois depuis mon retour, mais elle n'était jamais là quand j'y allais et j'avais perdu son numéro de téléphone comme j'avais brisé mon portable. .. Puis, j'ai appris quelque chose qui m'a profondément troublé. En était en dehors du pays, personne n'avait pu me mettre au courant de cet événement qui avait sans conteste chamboulé la vie entière de ma demie-soeur. Elle avait été enlevée et séquestré pendant de longs jours avant que deux jeunes hommes la retrouvent et que l'homme perde la vie. Si il n'était pas mort, j'aurais sans aucun doute pu le tuer moi-même de mes propres mains. C'est dans ce genre de moment qu'on réalise à quel point quelqu'un peut prendre rapidement beaucoup d'importance dans une vie. Lyndsey fait partie de ces gens-là. Je retourne une nouvelle fois chez elle avec la ferme intention cette fois de ne pas repartir avant d'avoir pu lui parler, de lui demander comment elle va. Oui, ça fait plusieurs mois que ça c'est produit, mais .. Je veux tout de même qu'elle comprenne que je suis là pour elle et que je m'en veux d'avoir été absent dans un moment où elle avait surement besoin de moi, même si je n'ai pas encore une place très importante dans sa vie. J'arrive devant la porte de son appartement et je toque.

_________________

« A fellow firefighter is a brother, no matter the city »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyndsey Dumas
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Lyndsy Fonseca
Statut civil : En couple avec Sebastian McClaren ♥
Occupation : Photographe
Age du personnage : 07/01/1991 - 26 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Sam 12 Nov - 16:42




Ça fait maintenant quelques mois que l’enfer est fini. En réalité ça fait un petit peu plus de 3 mois et même si c’est encore douloureux pour moi et que j’ai l’impression d’avoir encore la peau marquée au fer rouge… Je tente de reprendre le dessus. J’ai pu, grâce à Gabriella, retoucher à un appareil photo et j’ai pu également reprendre donc mon travail. Maintenant je sors de chez moi et… J’arrive même à approcher de nouveau mon chéri.

Dans l’ensemble de l’extérieur tout le monde peut croire que ça va mieux, même beaucoup mieux. Beaucoup de personnes croient que ça y est je m’en suis sortie, mais la réalité est tout autre. Je cauchemarde encore chaque nuit. Je sursaute encore au petit bruit suspect, je ne me sens pas en sécurité dehors et je marche le plus vite possible, je n’utilise d’ailleurs presque plus que ma voiture et pour en sortir il me faut bien me convaincre pendant 10 minutes au moins seules que je ne risque rien, qu’il n’y a que quelque mètre qui me sépare de la voiture à l’endroit où je dois me rendre.

Tout ça est compliqué, mais je… Tente de rester forte face à ceux qui compte sur moi et qui m’aime et que j’aime également. Même s’il reste beaucoup de chemin encore, je sais que j’en ai déjà fait ne serait-ce qu’un petit bout. Là, je suis de repos et ça tombe bien, rester chez moi est vraiment ce que je préfère depuis cet été. Je suis en train de faire le ménage, alors qu’Octavia est dehors avec ses amis, Andrea est je ne sais où… Mais ça ne m’étonne pas. Je tente donc de me concentrer sur le fait de laver ma cuisine lorsque la porte toque. Je sursaute légèrement et stoppe toute activité… Comparé à avant, j’arrive plus rapidement à ouvrir la porte, même si je ne l’ouvre pas assez pour que quiconque puisse entrer. Je passe juste un œil pour voir qui sait... Et ouvrent de grands yeux alors que je referme la porte, que je retire les verrous et que je l’ouvre à nouveau en grand.

-Xa... Vier ?

_________________

« Dans la vie, il y a des choses plus douloureuse que la mort... Car la mort n'est qu'un instant, mais une vie de malheurs et de souffrance est continuelle et détruit l'âme et le cœur de celui qui l'endure.  »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-32 ans
Copyright : Babs & Élodie

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Sam 3 Déc - 17:20

Parfois, il y a des décisions qu'on ne pensait pas qu'elle puisse être aussi importantes. Pourtant, maintenant que je suis de retour ici, je me dis que je n'aurais pas du être sur la liste des gens disponibles pour partir à l'étranger, lors de mon arrivée ici. J'aurais pu être là pour Lyndsey lors de son enlèvement, lors des événements terribles qu'elle a vécu .. et à la place, j'étais à l'autre bout du monde, dans un endroit où j'étais coupé toute nouvelle et ce n'est qu'à mon retour que j'ai appris ce qui c'était passé. Je vais me rattraper, je veux me rattraper, même si je pense qu'il est sans doute trop tard pour pouvoir vraiment lui apporter mon soutien.

J'arrive alors devant la porte de son appartement et j'y toque, nerveux de l'état dans lequel je pourrais la retrouver. J'espère que .. elle va me reconnaître déjà, ça serai bien. Puis, j'espère qu'elle a eu le soutien d'autres personnes au moins pendant mon absence. Elle m'ouvre la porte puis elle la refermé et je peux attendre le bruit des verrous qui s'activent derrière la porte. La porte s'ouvre alors en plus grand et je me retrouve face à une Lyndsey beaucoup plus frêle que celle à qui j'avais eu à faire il y a presque un an déjà.

- Lyndsey .. Je suis tellement désolé .. de ne pas avoir été là ..

Je la regarde, le plus sincèrement triste que je suis, car je veux qu'elle comprenne que je serais revenu aussitôt si j'avais su. Je fais un petit pas vers elle, mais je ne sais pas comment elle va réagir alors je ne bouge pas d'avantage. J'ai envie de la prendre dans mes bras et de lui dire que ça va aller, mais au fond .. Peut-être que ça va déjà mieux depuis les trois derniers mois ? Ou peut-être qu'au contraire, ça n'ira jamais mieux .. Qu'est-ce que j'en sais réellement? Je n'étais pas là après tout ..

- Je n'étais au courant de rien ..

_________________

« A fellow firefighter is a brother, no matter the city »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyndsey Dumas
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Lyndsy Fonseca
Statut civil : En couple avec Sebastian McClaren ♥
Occupation : Photographe
Age du personnage : 07/01/1991 - 26 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Dim 18 Déc - 0:46




C’est presque marrant lorsqu’on y pense. Ma vie… À continuer, comme elle c’était arrêter. Je me suis fait enlever et ma vie a été sur la pause. Sur pause, car je ne voyais plus personne que j’aimais et qu’un jour semblait être un mois… Qu’une heure semblait être un jour… Tout était tellement confus… J’étais si mal ! Et lorsque je suis sortie de l’enfer… J’ai réalisé que la vie avait continué ! Et qu’elle continuerait… Qu’elle ne m’attendrait pas. Que je devais me forcer. Heureusement j’ai été bien épauler et j’ai pu le faire, même si comme je le disais, il y a encore des choses compliquer pour moi, je pense être sur la bonne voie.

Alors là, lorsque je vois Xavier, a la porte de chez moi… Je me rappelle tout ça, ce sentiment de « la vie continue ». Alors que je vivais l’enfer, lui vivait sa vie... Tranquillement loin de tout ça ! À l’abri, en toute innocence. Je ne le connais pas très bien, a vrai dire… Un peu. Je l’ai découvert il y a tout juste quelques mois et il a dû en plus partir très rapidement, mais je sais que c’est un homme bon. Alors… Même si je le connais peu, je parviens et j’arrive à lui ouvrir complètement ma porte. Alors que j’ai du mal à encaisser le choque… Les premiers mots qu’il me sort, me frappent de plein fouet et sans que je ne le maitrise réellement un torrent de larmes reviens dans mes yeux. Ils se mettent à briller rapidement et alors qu’il fait un pas vers moi et qu’il me dit qu’il ne savait pas… Je ne fais qu’une chose, ma main vient se mettre contre ma bouche, taisant un sanglot bruyant alors que j’éclate en larmes, secouer de violent spasme, tout me revenant à la figure.

_________________

« Dans la vie, il y a des choses plus douloureuse que la mort... Car la mort n'est qu'un instant, mais une vie de malheurs et de souffrance est continuelle et détruit l'âme et le cœur de celui qui l'endure.  »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-32 ans
Copyright : Babs & Élodie

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Ven 30 Déc - 17:34

Le fait de me retrouver devant sa porte d'appartement .. Je pensais que je saurais ce que j'allais pouvoir faire ou dire, mais en fait .. C'est comme si je ne savais même plus pourquoi j'étais là. Enfin, si je sais que je viens voir Lyndsey, mais je ne sais pas comment elle va réagir et je ne sais pas moi non plus comment moi-même je vais bien réagir quand elle va ouvrir la porte. Ça ne tarde pas à arriver d'ailleurs et comme je le pensais, je me retrouve comme à court de mots et je dis les premiers qui me passent par la tête. Les plus sincères que j'ai en réserve. Elle semble tout aussi troublé que moi sur le coup. Elle doit m'en vouloir elle aussi, ce qu'elle a vécu a du être horriblement atroce. Criss .. J'aurais du être là pour elle. Qu'est-ce qui m'est passé par la tête ?

Je vois des larmes faire briller ses yeux et je m'attends presque à ce qu'elle me hurle sa douleur au visage ou qu'elle me dise de partir, que je n'étais pas là et que je ne méritais pas d'être là maintenant que tout était fini .. J'aurais compris toutes ces réactions, même si je ne les aurais certainement pas .. acceptés, du moins dans le cas de la deuxième. Mais c'est une tout autre réaction qui se produit, réaction que j'aurais pu prévoir et qui me laisse tout de même sous le choc. Elle éclate en sanglot. Mon coeur se brise d'un coup, encore plus que tout ce que j'avais imaginer. Pourtant, nous ne sommes pas encore des masses proches .. Et pourtant, je ne me suis jamais senti aussi proche de quelqu'un. Je fais un nouveau pas vers elle et, même si je ne sais pas quel réaction elle va avoir, je viens passer mes bras autour d'elle, la serrant fortement, mais doucement contre moi. Je pose alors un petit baiser sur sa tête.

- Je suis là maintenant .. Je ne partirais plus .. Si tu savais à quel point je m'en veux .. Je suis tellement désolé Lyndsey ..

_________________

« A fellow firefighter is a brother, no matter the city »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyndsey Dumas
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Lyndsy Fonseca
Statut civil : En couple avec Sebastian McClaren ♥
Occupation : Photographe
Age du personnage : 07/01/1991 - 26 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Sam 31 Déc - 15:14




Je ne vais pas dire que j’avais presque oublié Xavier, mais avec tout ça, toute cette histoire j’avouerais que je n’y ai pas énormément pensé. J’avais la tête à tellement d’autre chose, a tellement… Il faut que je parvienne à retrouver ma place ici, que je retrouve ma place au côté de ceux que j’aime. Il faut que j’arrive à de nouveau à m’affirmer sans avoir ce sentiment étrange de déranger. Alors lorsque je l’aperçois là, au pied de ma porte, je suis surprise. On se regarde dans nos yeux si clair et si similaire. Pourtant… Même si lui a grandi dans un endroit plutôt francophone, il parle avec un accent beaucoup plus fort que moi. Je me mords doucement la lèvre, les larmes aux yeux et là… Il dit la phrase de trop, le mot qui fait défaut et me fait exploser en larmes.

Je les contiens depuis si longtemps ! Comme je le disais je tente d’être forte, de paraître bien. Je tente de montrer aux gens qui m’aime et que j’aime que ça aille mieux, que je me relève, je me relève pour eux, parce que je les aime. Mais en réalité, je ne fais que fermer les yeux sur ces blessures pas tout à fait refermer. C’est alors que Xavier me serre contre lui, je sursaute légèrement parce que les contacte avec les hommes, c’est dur, mais je prends sur moi et finalement je trempe presque son haut de larmes en collant ma tête contre, sanglotante.

Au baiser sur ma tête je relève doucement les yeux, les miens baignés de larmes fixes les siens si désolés et je m’en veux. Je continue à faire du mal à ceux qui tienne à moi.

-Je… Je suis désolé, c'est juste que…

Je me recule alors et tente d’essuyer mes joues, reniflant un peu.

-Je ne m’attendais pas à te voir et je… De reparler de tout ça et… Je...

Je détourne les yeux, soufflant doucement pour ne pas craquer à nouveau et me pousse de me sont entrés.

-Entre…

Autant qu’aucun voisin ne me voit plus dans cet état, il y a assez de commérage autour de moi. Il y en a assez eu.

_________________

« Dans la vie, il y a des choses plus douloureuse que la mort... Car la mort n'est qu'un instant, mais une vie de malheurs et de souffrance est continuelle et détruit l'âme et le cœur de celui qui l'endure.  »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-32 ans
Copyright : Babs & Élodie

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Sam 7 Jan - 20:11

Je ne voulais pas la faire pleurer. Franchement, si je pouvais empêcher les larmes de recouler un jour sur ses joues, je le ferais. Je ne la connais peut-être pas depuis longtemps, mais je me sens déjà comme si elle était ma petite soeur. J'en ai une autre, avec qui j'ai grandi et pourtant, je me sens déjà aussi proche de Lyndsey que d'elle. Peut-être en raison de ce que nous avons vécu, en étant séparé. Ça aurait du creuser un fossé, mais pour moi c'est plutôt le contraire.

Elle pleure et je la sers dans mes bras, fortement mais avec douceur à la fois. Je veux lui prouver que les mots que je viens de lui dire ne sont pas simplement envoyé en l'air. Que je veux réellement être toujours là pour elle désormais. Je passe doucement ma main dans son dos, le frottant un peu pour pouvoir l'apaiser comme le ferait un père. Elle se recule un peu, essuyant ses joues et me regardant, mais je secoue la tête en entendant ses mots.

- Tu n'as pas à être désolé, Lyndsey, c'est à moi de l'être .. Et je ne veux pas te forcer à revivre ce qui s'est passé alors si tu n'as pas envie d'en parler .. Je respecterais ton choix .. Mais sache que je serais là si c'est le contraire..

Elle me fait entrer dans l'appartement et je la suis donc, sans réellement savoir comment agir ou réagir. Comme je viens de lui dire, je n'ai pas envie qu'elle se force à me parler du mal qui doit encore la hanter.

- Tu .. Tu arrives à t'en remettre ? J'aurais dû revenir plus tôt .. Je suis vraiment désolé..

Ma phrase est un peu maladroite, mais je l'ai dite en français. Je pense que ça pourrait peut-être lui faire du bien de retrouver ses racines en quelque sorte puisqu'elle m'a déjà dit être française à la base. Peut-être que je suis le seul avec qui elle peut parler dans sa langue maternelle et peut-être que ça lui permettra d'être plus à l'aise .. Et en même temps, je lui fais part de mon sentiment de culpabilité par rapport à mon absence. Je pense que je ne me le pardonnerais jamais.

_________________

« A fellow firefighter is a brother, no matter the city »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyndsey Dumas
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Lyndsy Fonseca
Statut civil : En couple avec Sebastian McClaren ♥
Occupation : Photographe
Age du personnage : 07/01/1991 - 26 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Dim 8 Jan - 15:24



Je ne m’attendais vraiment pas à voir Xavier derrière la porte de chez moi. Ça me surprend donc et… Il ne suffit que de quelques mois pour que je craque à nouveau. Xavier est aussi arrivé dans ma vie comme un cheveu sur la soupe. Il a bouleversé une nouvelle fois ma vie. On peut dire que cette année ne m’a réellement pas épargné. Andréa, mon enlèvement, Xavier…

Bien qu’avec Xavier nous n’ayant pas pu faire grand-chose, il est partie très rapidement après la nouvelle qui était tombé et je… Ne l’avais pas oublié non, mais ne sachant pas si je le reverrais un jour je n’en avais pas parler immédiatement à Andrea où Julie et bien est arrivée, ce qui est arrivé… Et je l’ai oublié en quelque sorte. Je fonds en larmes et heureusement que je travaille sur moi-même depuis quelque temps puisque je ne le repousse pas lorsqu’il me prend dans ses bras… Cependant je sursaute un peu lorsque sa main touche mon dos et le frotte même puisque j’ai de belle cicatrice désormais à cet endroit et que j’ai l’impression de ressentir la douleur. Je recule donc presque vivement de lui, réalisant mon geste… Je tente de me reprendre en essayant mes joues. Je me mords fortement la lèvre en hochant simplement la tête lorsqu’il me dit que je ne suis pas obligé d’en parler si je ne le souhaite pas… Je lui lance alors un petit regard, reconnaissant, avec un léger sourire qui en dit de même.

-Merci…

Je le fais ensuite entré chez moi et je pars doucement vers ma cuisine, là je lui fais signe de s’installer sur une chaise et je sors quelques biscuits que je dispose sur la table alors que je sors deux verres.

-Tu veux boire quelque chose ?

Tout en me tournant vers lui, je me stoppe soudainement lorsque je l’entends parler français… Ça fait si longtemps que je n’ai pas entendu la douce langue de Molière. Je me mords légèrement la lèvre puis souris doucement, reprenant aussi en français.

-Tu ne pouvais pas savoir… Et… Nous n’étions rien pour l’autres si ce n’est le sang. Tu avais autre chose à gérer dans ta vie, je le comprends… Je ne t’en veux pas...

Je pose les deux verres sur la table et sans oser le regarder je réponds enfin à sa question, toujours en français.

-Je n’ai pas le choix que d’arriver à m’en remettre… Je dois être forte, ne serais-ce que pour ma fille adoptive

_________________

« Dans la vie, il y a des choses plus douloureuse que la mort... Car la mort n'est qu'un instant, mais une vie de malheurs et de souffrance est continuelle et détruit l'âme et le cœur de celui qui l'endure.  »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-32 ans
Copyright : Babs & Élodie

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Ven 13 Jan - 5:12

Je ne peux pas m'en empêcher, malgré mon hésitation du départ et mon geste maladroit, mais je ne peux pas m'empêcher de prendre Lyndsey dans mes bras. Je ne sais pas tout ce qu'elle a vécue, je sais seulement que ça a du être une épreuve horrible à vivre et que même si je n'ai pas été là pour l'aider à la traverser, je veux être là pour l'aider à se relever. Je frotte légèrement son dos, par pur réflexe de quand je fais un câlin à quelqu'un qui souhaite être réconforté, mais Lyndsey a un geste qui ne me surprend que sur le coup. Elle se recule et essuie directement ses larmes ou presque. L'a-t-il .. ? Je n'ai même pas le courage de finir ma phrase et je ne pense pas que j'ai envie de lui poser directement,mais si elle ne veut pas être toucher .. Ça ne serait pas si surprenant. J'espère de tout coeur me tromper, mais comme je viens de lui dire .. elle me parlera quand elle sera prête et si elle ne veut jamais en parler .. Je garderais mes questions pour moi. Elle me remercie et je lui offre un petit sourire en retour.

- C'est normal ..

Elle me fait signe d'entré complètement et je la suis jusqu'à la cuisine où je m'installes en me sentant toutefois un peu mal qu'elle soit entrain de sortir des choses alors que moi je suis simplement assis. Je me mords la lèvre avant de sourire légèrement, puis désignant les biscuits .. :

- Je vais avoir l'air d'un enfant, mais .. Un verre de lait, s'il te plait, si tu en as.

J'ai toujours bien aimer le mélange biscuit-lait et même à mon âge, ça ne changera pas. Et si un jour, j'ai des enf- .. Bref. Je fais alors quelque chose qui semble surprendre ma demie-soeur, mais en même temps lui faire plaisir : je parle en français. Je hoche toutefois un peu gravement la tête à ses mots.

- C'est vrai .. Mais je n'aurais pas du mettre mon nom sur cette foutu liste .. J'aurais dû mieux lire avant d'accepter .. Mais maintenant, je te le promets, je ne partirais plus. Je veux t'aider à remonter la pente et à te sentir mieux, même si j'arrives après tout ça .. des mois après ..

Ça me fait un peu bizarre à moi aussi de reparler en français, mais ça fait un bien fou. Je lui demande si elle arrive à s'en remettre et je tique un peu à ses mots. Je ris un peu, pensant changer peut-être l'ambiance de la sorte.

- Ta fille adoptive ? Je pense qu'on avait pas atteint cette information lors de notre dernière rencontre .. Quel âge est-ce qu'elle a ? Si jamais tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit, je suis là 24h sur 24, donc n'hésite pas ok ?

Même si .. ça me fait quelque chose de savoir que Lyndsey a une fille adoptive. Ça me fait mal au coeur, genre littéralement. Parce que moi mon fils.. il n'aura même jamais vu le jour. Mais ça .. Lyndsey l'ignore encore et je pense qu'elle a déjà beaucoup de chose à porter sur ses épaules pour le moment. Je lui dirais bien entendu .. Juste je ne sais pas encore quand.

_________________

« A fellow firefighter is a brother, no matter the city »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyndsey Dumas
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Lyndsy Fonseca
Statut civil : En couple avec Sebastian McClaren ♥
Occupation : Photographe
Age du personnage : 07/01/1991 - 26 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Dim 15 Jan - 18:38



Je refuse normalement tout contacte avec les hommes depuis ce fameux été, mais je dois avouer que petit à petit je fais des efforts et je prends sur moi. Jusqu’ici je suis de nouveau totalement, presque, à l’aise avec un homme uniquement avec Sebastian, mais lorsque mon frère me prends dans ses bras je le laisse faire, bien qu’il finisse par faire un geste qui m’est presque insupportable et que je recule vivement, me sentant mal à l’aise. Je sais que je n’ai plus de douleur physique au dos, mais mentalement j’ai l’impression qu’il me brûle après le passage de ses mains sur mes cicatrices. Comme si elles s’ouvraient de nouveau. Je sais que c’est idiot et dans ma tête, mais c’est plus fort que moi.

Heureusement pour moi Xavier ne dit rien, il ne fait pas vraiment de remarque là-dessus et respecte même mon silence. C’est-à-dire qu’il ne pose pas de question, quoique je voie son regard perdu et interrogateur. Je le remercie alors et il me dit que c’est normal et en toute réponse il a le droit à un petit sourire timide avant que je ne l’invite à entrer.

C’est une fois dans ma cuisine et bien installer qu’il parvient à me faire légèrement rire alors que je pars au frigo sortir du lait que je pose sur la table avant de remplir deux verres.

-Eh bien nous sommes deux grands enfants alors. J’aime bien trop ce duo aussi… Lait et gâteau…

Je lui lance un petit regard brillant, presque enfantin et pousse des gâteaux et son verre de lait vers lui. Je m’installe ensuite face à lui alors qu’il parvient à me surprends en parlant en français. Ça fait tellement longtemps que je dois avouer que ça me fait du bien, un vrai bien, de parler ma langue. Je me sens mal que Xavier puisse se sentir aussi mal et je le regarde avec un petit sourire.

-On se connaissait à peine… Et ... Personne n'aurait pu prévoir ce qui allait arriver… Personne... Je ne t’en veux pas pour ça…

Comment le pourrais-je ? Ce serait idiot. De plus on se connaît encore si peu ! Mais la promesse qu’il vient de me faire malgré tout ses facteurs qui entrent en jeu, me touche tout particulièrement. Je me dis que peut-être… J’ai un semblant de famille de sang bien, si j’en oublie James. D’ailleurs on se connaît si peu qu’au final chaque information est une source nouvelle pour lui, comme pour moi et là je semble le surprendre.

-Je... C’est vrai qu’entre-temps tu es devenu comme oncle maintenant… C’est très gentil de me proposer tout ça, mais c’est presque une femme maintenant. Lorsque je l’ai adopté elle allait avoir 18 ans… Ça c’est fait peu avant cet été. Je l’ai recueilli de la rue, je ne pouvais pas la laisser seule et dehors, même par le temps chaud de phoenix...

_________________

« Dans la vie, il y a des choses plus douloureuse que la mort... Car la mort n'est qu'un instant, mais une vie de malheurs et de souffrance est continuelle et détruit l'âme et le cœur de celui qui l'endure.  »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-32 ans
Copyright : Babs & Élodie

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Sam 21 Jan - 19:00

Pour pouvoir montrer mon soutien à Lyndsey alors qu'elle pleure, je la prend dans mes bras. Je frotte légèrement son dos pour pouvoir en quelque sorte la rassurer sur ma présence et tout ça, mais ça semble la mettre plus mal à l'aise qu'autre chose alors .. Elle recule et je n'insiste pas. Je ne sais pas tout ce qu'elle a vécu, tout ce qu'elle a traverser .. Alors peut-être que c'était déjà beaucoup de sa part d'accepter un câlin de ma part. Je lui dis tout de même que si jamais elle a envie d'en parler avec moi elle peut, mais je ne la force pas à le faire comme certains pourraient le faire. Ce n'est pas mon genre. Je sais que moi personnellement, je n'ai pas tellement envie de parler de comment je me sens ou autre alors .. Je ne peux que la comprendre.

On s'installe à la cuisine et je dois ensuite lui offrir une vision assez enfantine de moi, parce que je demande un verre de lait après qu'elle ait sorti les biscuits. Je lui souris grandement par la suite comme pour lui répondre.

- On fait un beau duo d'enfants alors ! Ça nous fait un beau point en commun.

Je prend un des biscuits et j'en prend une bouchée avant de boire une petite gorgée de lait. On passe par la suite à un autre sujet et je pense que mon idée de lui parler en français lui fait du bien. Mon accent est loin d'être comme le sien, mais au moins on parle la même langue, notre langue primaire. Je lui fais part du fait que je me sens vraiment très mal par rapport à mon absence pendant l'été, mais elle ne semble pas vraiment m'en vouloir alors ça me rassure un peu. Je me contente alors d'un petit hochement de tête,me mordant la lèvre. Même si elle ne m'en veut pas, je m'en veux quand même. Je lui fais alors la promesse de ne plus partir et de l'aider, sincèrement. Je ne suis pas du genre à faire des promesses en l'air.

Elle m'annonce ensuite une nouvelle que je ne m'attendais pas du tout ! Lyndsey a une fille adoptive ! Et même si ça me fait un peu mal de savoir ça, je suis assez heureux pour elle. Ça lui apporte un support de plus. Alors, je lui dis que si jamais elle a besoin d'aide, qu'elle n'hésite pas à venir me voir ou à m'appeler. Elle me donne par la suite un peu plus de détails et je hoche la tête avec un petit rire au départ.

- En effet, je ne m'attendais pas à ça à mon retour .. Ah oui d'accord, je vois .. Tu as bien fait je pense. Tu dois lui apporter beaucoup si elle vivait à la rue .. tu la connaissais d'avant ? Enfin, tu connais son histoire ?

Je pense que depuis que j'ai vécu tout ce que j'ai vécu, la famille a pris une importance encore plus capitale dans ma vie. Je n'éprouve pas de problème par rapport au fait que Lyndsey ait adopter une fille, au contraire. Je trouve ça génial. Je jette un petit coup d'oeil autour.

- et elle vit ici ou tu vis toute seule ? En tout cas, il faudra que tu me la présente ! Tout comme .. Julie et Andréa, c'est ça ?

On avait commencer à aborder le sujet de mes autres demies-soeurs la dernière fois, mais tout s'était enchaîné si vite que nous n'avions pas pu en parler vraiment beaucoup. Même si j'ai hâte de les rencontrer, j'appréhende un peu de les rencontrer.

_________________

« A fellow firefighter is a brother, no matter the city »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyndsey Dumas
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Lyndsy Fonseca
Statut civil : En couple avec Sebastian McClaren ♥
Occupation : Photographe
Age du personnage : 07/01/1991 - 26 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Ven 3 Fév - 16:27



Je sais que Xavier voulait bien faire, mais je l’ai déjà laissez-me prendre dans ses bras et c’est beaucoup. C’est vraiment, même trop pour moi. Alors lorsqu’il frotte mon dos, mon dos marqué, mon dos qui portera à vie les cicatrices d’un des pires moments de ma vie… Je ne peux m’empêcher de recul. Si vivement que j’aurais pu lui faire mal en frappant sur son torse. J’ai le coeur qui bat la chamade et je me sens immédiatement mal. Heureusement pour moi il semble comprendre que quelque chose cloche et n’insiste pas. Il me pose même aucune question et je l’en remercie silencieusement, d’un regard.

Pour pallier à tous les moments gênant je l’invite vite à rentrer chez moi et la cuisine devient le lieu où on s’installe. Je sors des biscuits et du lait, comme Xavier me le demande et il ressemble presque à un enfant pris en faute, je le rassure donc et je souris finalement en lui jetant un coup d’oeil en venant m’installer à mon tour.

-Tu as raison. Surtout que… Enfin... C’est peut-être bête ce que je vais dire, mais comme... Enfin... Tu vois, on est… Demi-frère et sœur je… Je trouve ça important qu’on est quand même certains points... Commun.

Je détourne les yeux, gênée, j’ai l’impression d’être idiote à dire ça. Pourtant c’est vrai. Je veux dire les points communs me le rendent moins inconnu, alors que notre titre me fait me dire que nous ne sommes pas inconnus, ce qui est un paradoxe étrange, bizarre et dérangeant. Avoir l’impression de devoir connaître quelqu’un par coeur et n’en savoir rien. Alors qu’il prend un biscuit pour tremper dans son lait, c’est là qu’il me surprend à parler en français, mais une bonne surprise ! Je dois dire que parler ma propre langue m’évade un peu et… Me fait du bien !

Tandis que je mange des gâteaux avec lui, on parle de tout et rien et je vois bien que quelque chose le ronge. Je tente donc de le rassurer et rapidement je lui parle d'Octavia. Il semble vraiment surpris, mais en même temps, de notre famille il n’a pas fini de l’être. Il me propose de l’aide, mais je lui explique rapidement que je n’en ai pas vraiment besoin. Je mange tout en souriant, repensant doucement à cette rencontre.

-Non, je ne la connaissais pas. Enfin... Disons que le jour où je l’ai invité chez moi, nous avons fait un échange. Mon portable, contre son sac. Comme un gage de confiance l’une envers l’autre. Mais je ne la connaissais pas ! Je sais juste que… À l'intérieur de son sac elle avait une photo d’elle avec mon cousin.

Je le regarde alors.

-Mais j’ai appris ensuite son histoire et je ne m’attendais pas à ça.

Xavier semble impatient à présent et je le comprends. J’avale doucement mon gâteau pour boire un peu de lait et le regarde à nouveau.

-Julie et Andréa, c’est bien ça ! Ce sont nos petites sœurs, des fausses jumelles, mais … On n'a pas grandi avec Andréa, Julie et moi… Mais sinon, non, je vis pas seule, je vis avec Andréa et Octavia.

_________________

« Dans la vie, il y a des choses plus douloureuse que la mort... Car la mort n'est qu'un instant, mais une vie de malheurs et de souffrance est continuelle et détruit l'âme et le cœur de celui qui l'endure.  »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-32 ans
Copyright : Babs & Élodie

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Dim 26 Fév - 4:14

Après le petit câlin échangé sur le palier de la porte et le petit malaise suite à mon geste sans doute déplacé et douloureux, elle m'invite à entrer dans l'appartement et on se dirige ensemble vers sa cuisine. Elle me propose de manger quelques biscuits et accompagné d'un bon verre de lait, je ne peux pas refuser. On se découvre d'ailleurs un point commun ce qui me fait sourire et secouer doucement la tête en entendant ses paroles. Je suis du même avis qu'elle sur un point : ça fait du bien de savoir qu'on a des points communs. On ne partage pas uniquement le sang et ça me donne une vision comme quoi on est peut-être vraiment une famille même si on a pas grandit ensemble.

- Non, ce n'est pas bête, je trouve ça complètement vrai ... C'est important qu'on ait certains points communs je pense, on est peut-être pas si étranger qu'on le pensait au départ .. Je pense qu'on n'est pas encore au bout de nos surprises. On est différents, on a grandit dans des endroits différents ... Mais au final, on parvient à bien s'entendre quand même ... C'est marrant quand même, on aurait pu ne pas s'entendre du tout ... Mais je suis vraiment content que ça fonctionne bien entre nous deux.

Je pense surtout que je n'aurais pas supporter d'essuyer une autre perte familiale ... Une autre perte tout court en fait. J'avais beaucoup d'espoir en cette rencontre avec Lyndsey et je n'en suis pas déçu pour le moment. Elle m'apprend par la suite qu'elle a adopté une jeune fille et j'en suis franchement très surpris. Pas que je pense que Lyndsey soit une méchante femme, bien au contraire. Mais c'est assez surprenant comme nouvelle. Elle m'en explique un peu plus à propos de cette histoire et je hoche la tête tout en croquant dans un biscuit.

- C'est assez beau comme gage. Mais du coup, elle connaissait ton cousin ? Et c'est pour ça que tu as vraiment accepté de lui faire confiance ? Son histoire .. tu peux m'en parler ou c'est quelque chose de secret ?

Je ne suis pas vraiment du genre curieux et je ne vais pas la supplier de tout me raconter si elle ne peut pas, mais c'est sur que j'aimerais bien en savoir plus sur ma ... nièce. Je lui dis que j'aimerais bien la rencontrer tout comme mes deux autres demies-soeurs Julie et Andréa. Je hoche la tête.

- Oh d'accord ... Pourquoi vous n'avez pas grandi ensemble ? Et tu n'as personne d'autres dans ta vie ? Tu as le temps de t'occuper d'Octavia malgré ton travail et tout ça ?

Je pose beaucoup de questions, mais ... J'ai tellement manqué de temps auprès d'elle que je veux vraiment tout savoir d'elle.

_________________

« A fellow firefighter is a brother, no matter the city »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyndsey Dumas
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Lyndsy Fonseca
Statut civil : En couple avec Sebastian McClaren ♥
Occupation : Photographe
Age du personnage : 07/01/1991 - 26 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Dim 12 Mar - 16:33




Une fois a la cuisine je tente de détendre un maximum… Ça ne servirait à rien de mettre plus de tension que je peux en ressentir à chaque seconde de ma vie. Heureusement que les gâteaux et le lait nous permettent de pensée à autre chose et même de parler d’autre chose ! Il semble se trouver ridicule et je tiens, en quelque sorte, à le rassurer… Mais tout en le faisant je réalise ce que je dis et je me sens idiote, mais lui me rassure immédiatement en me disant que ce n’est pas le cas… Je le regarde attentivement tout en mangeant et l’écoutant et hoche finalement la tête avec de sourire.

-Ce qui est le plus fou c’est nôtre notre… Père est américain que nous poussions à parler tous les deux français de ce que je vois ! Même si tu ne parles pas vraiment le même que moi. Je suis contente aussi, parce que… Entre Julie et Andrea, je commençais à me dire que je n’avais réellement pas de chance avec les liens du sang…

Je ris un peu, mais c’est un rire éteint et un peu jaune. Je me mords finalement la lèvre en pensant à ça. Au final elles sont jumelles jusqu’au bout, même dans leurs façons de me détester. Je me demande comment elles réagiraient face à Xavier, Julie je le saurais un jour, mais Andrea je ne sais pas si je la reverrais un jour. Et en parlant de famille, je lui parle d'Octavia, il semble surpris par le geste que j’ai faits, mais ce n'est pas la première fois que j’ai ce genre de regard vis-à-vis de ça, alors je n’y fais presque pas attention. Je secoue doucement la tête avec un petit sourire.

-Je suis désolé, ne m’en veux pas, je ne peux pas t’en parler. Tout ce que tu peux savoir c’est qu’elle n’avait plus que moi en famille... Je ne pouvais pas la laisser seule, tu comprends ? C’est vrai que de voir que mon cousin la connaissait m’a aidé à lui faire confiance le premier soir.

Même si avant ça je l’avais déjà invité dans le savoir, mais disons que de voir la photo m’avait fait dormir sur mes deux oreilles cette nuit-là. Ce fut la première nuit de plein d’autres et d’une belle aventure partager ensemble. Xavier semble vraiment curieux, mais je peux le comprendre… Me réinstallant sur la chaise, je soupire légèrement a ce triste souvenir.

-Notre mère est… Elle est décédé en donnant naissance aux jumelles… Notre père c’est retrouver totalement désemparé, le coeur brisé a chargé de trois enfants. Je suppose que c’était trop pour lui… Et il a alors confié Andrea, celle qui avait fait rendre le dernier souffle à notre mère… À son frère, quelqu’un de la famille. J’étais petite… J’avais 4 ans… J’ai rapidement oublié son existence… Comme un blocage mental... Pour ne pas avoir plus mal encore, perdre sa maman et sa sœur en si peu de temps...

Je murmure presque la fin… Les yeux brillants. Je réalise la douleur que j’ai chaque fois que je me sens seule. J’aimerais tellement souvent que ma mère soit encore ici. Je tente alors de me reprendre et essuis mes joues.

-Non ça va, tu sais, elle a bientôt 19 ans… Elle peut se gérer seule.


_________________

« Dans la vie, il y a des choses plus douloureuse que la mort... Car la mort n'est qu'un instant, mais une vie de malheurs et de souffrance est continuelle et détruit l'âme et le cœur de celui qui l'endure.  »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-32 ans
Copyright : Babs & Élodie

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Mer 22 Mar - 22:03


Je suis vraiment heureux d'avoir Lyndsey dans ma vie. J'avais peut-être une soeur avant et c'est vrai que même si j'ai appris que le sang ne nous liera pas réellement, je la considère toujours comme tel, mais je ne peux pas nier que le fait d'avoir réellement des soeurs du même sang que moi ... Ça me fait quelque chose. Ma tête se hoche en entendant ses paroles, souriant. Je peux également voir qu'elle aussi est heureuse d'avoir une nouvelle chance familiale.

- C'est vrai que on aurait pu avoir très peu de chances de parler tout les deux français ! On va simplement devoir s'habituer à l'accent de l'autre, c'est quand même pas trop mal. Et on est certain de ne pas perdre notre langue comme ça ! J'espère rester dans la catégorie «j'ai de la chance» alors ...

Je souris avec ma dernière phrase, ne voulant pas que ce soit interpréter de façon pessimiste, seulement blagueur. Par la suite, je ne peux pas m'empêcher d'être surpris par l'attitude de ma demie-soeur, en acceptant d'adopter une jeune fille, mais après tout comme je l'ai dis il y a quelques minutes, nous ne sommes certainement pas au bout de nos surprises. Et puis, je trouve ça bien de voir qu'elle a un grand coeur comme ça.

- Oh non, ne t'inquiète pas, je ne peux pas t'en vouloir pour ça! Au contraire, ça prouve que tu sais garder les secrets qui méritent d'être garder. Mais oui, je comprends. Peut-être qu'un jour elle voudra me raconter son histoire, mais je ne la forcerais pas si ça peut te rassurer. Mais je pense que tu as fait la bonne chose, si tu pensais que c'était ce que tu devais faire et en tant que pompier je suis souvent amener à suivre mon instinct aussi et c'est quelque chose auquel j'accorde beaucoup d'importance.

Je lui souris une nouvelle fois, toujours assez fier quand je parle de mon boulot de pompier. C'est sans doute ça qui me maintiens en vie depuis aussi longtemps d'ailleurs. D'ailleurs, le fait de savoir qu'elle peut garder des secrets m'en apprend beaucoup sur elle, je sais que c'est quelqu'un de confiance, quelqu'un de loyal et de fidèle. Ça me plait beaucoup de savoir que ma soeur est une personne comme ça. Je ne peux pas m'empêcher de poser des questions à propos d'elle et de sa famille, comme je ne connais pas grand chose à propos de celle-ci même si on se connait depuis quelques mois. On a manqué pas mal de temps depuis ... Je la regarde en haussant les sourcils, assez surpris d'apprendre ça, triste aussi à la fois.

- Ça a du être horrible ... Autant pour ton père que pour vous ...

Je suis rarement à court de mots, mais depuis quelques années, chaque fois que la mort d'une mère ou d'un enfant est au coeur d'une conversation, ma gorge se noue et me serre. Comme si la plaie que j'avais sur le coeur ne se fermerait jamais complètement. Je hoche la tête, après avoir détourné le regard un instant, je repose mes yeux sur elle.

- Ah oui, c'est vrai ... Mais parfois certains jeunes de 19 ans sont encore assez dépendants de leur parents, ça aurait pu être son cas, mais tant mieux si tu n'as pas trop de souci. Ça va aller ... ? Désolé de te faire remuer ce passé ...

Je pose ma main sur sa cuisse un instant, près de son genou, pour lui montrer ma sincérité. Je retire finalement ma main, la regardant et me sentant mal de la voir elle-même être aussi mal. Elle semble être une personne vraiment formidable, elle ne mérite pas qu'autant de catastrophe lui arrive dans sa vie.

- J'espère qu'à partir de maintenant, tout va mieux allez pour toi ...

_________________

« A fellow firefighter is a brother, no matter the city »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyndsey Dumas
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Lyndsy Fonseca
Statut civil : En couple avec Sebastian McClaren ♥
Occupation : Photographe
Age du personnage : 07/01/1991 - 26 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥] Mar 11 Avr - 21:25



J’ai eu du mal à me faire à Andrea, maintenant Xavier débarque, comme un cheveu sur la soupe, mais au final je m’y accommode beaucoup plus rapidement que Julie, d’autant plus qu’avec Xavier, pas Andréa, j’ai vraiment la chance d’avoir une vraie famille de sang avec qui je m’entends, hormis James bien entendu. En tout cas il y avait peu de chances que nous puissions parler tous les deux français !

-Oui, l’accent Québécois est fort, mais on parvient à se comprendre quand même et puis même en anglais toi et moi on a un accent au final !

Lorsqu’on dérive sur ma fille adoptive, je m’excuse de ne pas pouvoir répondre à certaines de ces questions, mais c’est de l’ordre du privé, c’est à Octavia de décider si elle veut ou pas en parler et j’espère sincèrement que Xavier comprendra, chose qu’il fait et qui me prouve qu’on va vraiment pouvoir s’entendre lui et moi et qui me fait regretter de ne pas l’avoir rencontré avant. Je souris finalement.

-J’espère bien que vous puissiez vous rencontrer un jour ! Et surtout que ça passe !

Je serais vraiment triste si ce serait le cas, parce que moi j’aime bien Xavier et j’aime Octavia, mais je sais qu'Octavia n’aime aucune de mes sœurs et je ne peux clairement pas lui en vouloir, sauf que moi je suis leurs grandes sœurs donc je les aime malgré tout, malgré le mal qu’elles me font. Xavier veut en savoir plus et si je ne peux rien dire qu'Octavia, je peux parler de ma famille, après tout c’est la sienne aussi, autant qu’il en sache des choses le plus rapidement possible. Et même si c’est douloureux je le fais. Xavier ne sait visiblement pas trop quoi dire et je le comprends, je ne fais que hocher doucement la tête lorsqu’il me dit que ça a dû être horrible. Je finis par sourire un peu à Xavier.

-Ne t’en fais pas, c’est ta famille aussi à présent, tu en fais partie, tu as le droit de savoir des choses essentiel…

Je sursaute un peu a sa main sur mon genou et la pousse par pur réflexe super rapidement, frappant un peu sa main avant de  secouer la tête.

-Aller ! Parlons de chose plus joyeuse… Ok ?

Et je lui offre un petit sourire timide et triste.

_________________

« Dans la vie, il y a des choses plus douloureuse que la mort... Car la mort n'est qu'un instant, mais une vie de malheurs et de souffrance est continuelle et détruit l'âme et le cœur de celui qui l'endure.  »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥]

Revenir en haut Aller en bas

Restent les murs porteurs [Ma petit soeur d'amour ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un petit mot d'amour!
» Juste un petit mot d'amour
» Un petit Evoli!
» Poème tragique
» un petit message d'amour :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Phoenix :: Midtown West Phoenix :: Habitations :: N°2- Appartement de Lyndsey Dumas & Octavia McLeone-