AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez| .

Un choix cornélien - Nathan Kooks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Logan E.Rackam
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Bi
Avatar : Zach McGowan
Statut civil : Célibataire
Profession : Mercenaire
Age du personnage : 34




MessageSujet: Un choix cornélien - Nathan Kooks Sam 12 Nov - 23:26

Ce n’est pas que j’enchaine les galères en ce moment, mais pas mal quand même… Entre ce putain de Gang qui me fou dans les pattes un type aussi inoffensif qu’un chaton, les contrats qui s’enchainent et les couilles de santé qui vont avec s’enchaîne tout autant. Mais ma dernière merde date d’il y a tout juste deux jours et pour une fois, je le jure c’était pas à cause d’un contrat, je dirais que c’est plus à cause du chaton qui m’a tapé sur le système nerveux et d’un putain de gosse qui à ne débouler de nul par… en voulant évité le petit, j’ai fait un vol plané, résultat ma moto roule, mais comment dire quel ressemble plus a grand-chose ou tout du moins elle a perdu sa classe ! Ça me fait chier, je n’avais pas prévu de la changer tout de suite, mais bon l’argent n’est pas un souci pour ça.

Sinon le gamin ? Et bien comme je ne suis pas un salaud à cent pour cent et bien je l’ai emmener a l’hosto et comme j’ai morflé moi aussi dans cet accident, j’ai pour une fois eut des soins adapté, car d’habitude c’est plutôt du fait maison, mais autant dire que quand ils ont vu l’état de mon corps, je ne me suis pas attardé bien longtemps ! Le retour dans ma piaule fut compliqué j’ai une partie du bras et de la jambe droite brulée autant dire que le maintient de la moto fut artistique !

Mais ce n’est pas ça qui va me laisser clouer dans un lit ! Alors aujourd’hui malgré des mouvements difficiles, car ma peau est clairement en souffrance, je compte bien me trouver une nouvelle compagne de route, je me rends alors dans un des magasins de moto de la ville, sur ma pauvre Honda qui demande clairement à ce que je lui foute la paix ! Ma démarche n’est pas complètement fluide et mon bras se place naturellement contre mon torse en réalité, car ça me tire moins, je me dirige vers les Honda, cela reste mes préférés et elles m’ont prouver que niveau sportif elles sont ce que j’ai besoin pour le boulot ! Je me tâte à reprendre la même en réalité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Nathan Kooks
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Robbie Williams
Statut civil : C'compliquey
Profession : Ça aussi, c'compliquey *meurs*
Age du personnage : 36 ans
Copyright : Un souvenir du bon vieux temps laissé par le seul, l'unique... Crom ♥




MessageSujet: Re: Un choix cornélien - Nathan Kooks Mar 22 Nov - 0:03

Whaaaa. C'est quoi ce bordel ? Le réveil est difficile, le soleil qui filtre entre les persiennes agresse mes yeux enflés par la fatigue. En réalité, j'ai peu dormi, cette nuit. Non, au contraire. Ma nuit, je l'ai passée à penser à toutes ces choses que j'ai faites avant de revenir à Phoenix. A ce nouveau chapitre que j'avais du intégrer le temps de faire du tri dans ma vie et régler le plus gros trouble dans celle-ci: récupérer ma gosse. En réalité, je n'étais pas bien sûr de revenir ici. Non. Enfin en même temps, je n'étais sûr de rien à l'époque. Pas même de mon nom. Et retrouver Miracle a été le déclancheur pour tout ça. Je voulais qu'elle connaisse cette ville, qu'elle aie une vie encore mieux que celle qu'elle avait jusqu'alors. Même si je ne pense pas que sa mère la traitait mal. Si elle me détestait -et c'était réciproque- et souhaitait ma mort -et c'était AUSSI réciproque-, il fallait bien admettre qu'elle était une bonne mère.... Mais j'avais cependant été exhaussé. Comme quoi, il doit bien y avoir un Dieu quelque part... Ou p't'être pas.

Miracle est chez Aby depuis quelques temps. Je viens la voir autant que je peux, je ne veux pas qu'elle pense que je l'abandonne, surtout après tout le mal que je me suis donné pour la retrouver !

Enfin bon. Aujourd'hui, c'est avec la seconde femme de ma vie, que je vais passer la journée: ma moto. Celle avec qui je suis depuis des années, que j'avais pu me payer grâce à mes magouilles et autres vols passés, et que je bichonne autant que je peux. Je suis un grand sentimental, m'voyez ?

D'abord, je décide d'aller faire un tour, de rouler, encore et encore sur la fameuse route 66. Rouler pour rouler, oublier le passé, le futur. Se concentrer simplement sur les ronrons si rassurants de ma belle. Sauf que voilà: à peine ai-je fait dix mètres, que je suis obligé de m'arrêter, la vitrine d'un magasin comme je les aime me faisant de l'oeil ! Descendant de ma bécane, je murmure :

-T'en fais pas ma belle. Je ne t'échangerai pour rien au monde !

Oui, oui, je parle à ma moto, comme à une femme. Je l'aime, la gâte, j'y fais plus attention qu'à la prunelle de mes yeux ! bordel, vous pensez que c'est grave, d'en être rendu à ce point ? Mais non. Après tout, y'en a bien qui font du tunning, qui mettent des ailerons à leur monospace, alors mon cas n'est pas si désespéré que ça !

Entrant dans l'échoppe, mains dans les poches, mes yeux se mettent d'ores et déjà à briller. Ces bécanes sont magnifiques, elles scintillent de mille feux. En même temps... le contraire serait con. Surtout pour le mec, je ne pense pas qu'il vendrait beaucoup, si elles étaient dégueulasses !

Et puis c'est là que mon regard se pose sur une moto en particulier. Une véritable beauté. Un type rêvasse devant, lui aussi. Alors je m'approche de lui et lui dis, sourire aux lèvres:

- C'est vrai qu'elle est belle, celle-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Logan E.Rackam
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Bi
Avatar : Zach McGowan
Statut civil : Célibataire
Profession : Mercenaire
Age du personnage : 34




MessageSujet: Re: Un choix cornélien - Nathan Kooks Mar 27 Déc - 18:18

Je suis en intense réflexion devant ce ranger de moto, je ne sais pas si je dois changer de marque, seulement de modèle ou tout simplement reprendre la même… Reprendre la même risque de me faire bizarre, mais en même je suis sur est certain de ce que je prends, c’est un modèle tester et validé pour ce que j’en fais en tout cas ! Je suis dans mon débat en mon for intérieur quand une personne se poste près de moi, je ne dis dit vu qu’il ne dit rien, ce n’est apparemment pas un vendeur, sinon j’aurais droit à un « puis-je vous aidez » ce qui aurais eu le dont de très certainement me faire rire, car je dois mieux connaitre cette beauté que lui. Et au final le type finit par l’ouvrir, pour une phrase des plus inutiles qui puissent être… Mais bon je ne suis pas franchement en état de jouer les types de mauvaise humeur, surtout s’il est du genre à s’échauffer rapidement, je risque de galérer.

« Ouais, elle est belle et elle a ce qu’il faut, c’est pour ça que je me tâte à la reprendre, ou changer de modèle au risque de ne pas la trouver aussi bien… »

Quand on est habitué à une marque, un modèle c’est au final très dur de changer, déjà un parce qu’il y a cette valeur sentimentale, c’est une compagne de route depuis des centaines et milliers de kilomètres… Moi je n’ai pas le choix, mais quand même changer complètement c’est prendre le risque de ne pas m’y sentir si bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Nathan Kooks
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Robbie Williams
Statut civil : C'compliquey
Profession : Ça aussi, c'compliquey *meurs*
Age du personnage : 36 ans
Copyright : Un souvenir du bon vieux temps laissé par le seul, l'unique... Crom ♥




MessageSujet: Re: Un choix cornélien - Nathan Kooks Mer 28 Déc - 16:11

Je crois que comme le type à côté de moi, je me surprends à rêvasser. Non, je ne le connais pas, mais je suis comme ça: je ne peux pas m'empêcher de parler, jamais, même si c'est pour ne rien dire. Et s'il vous plait, ne me dites pas que c'est con, parce que je vous demanderai de bien aller vous faire foutre, c'est aussi simple que ça ! D'autant plus que... ce que je dis n'est pas faux ! cette moto est carrément canon. Pas autant que la mienne, certes, mais elle se défend pas mal, faut bien l'avouer ! Là, je souris, alors qu'il me fait comprendre qu'il a déjà une bécane de ce modèle !

- Oh je vois. Vous la changez ? par choix ou parce qu'elle vient de rendre l'âme ?


Je lui adresse un sourire , avant de reprendre :

- Excusez moi si vous trouvez que je pose trop de questions, c'est juste que... la mienne, ça fait un bail que je l'ai, et je n'ai jamais su me résoudre à la changer. J'ai vécu tellement de trucs avec elle !

Non, c'est vrai, ça ne me regarde pas, dans le fond. Et si je me fais jeter, je m'en fous, je partirai comme un prince, nonchalamment, vers les autres motos, qui sont tout aussi belles que celle-ci. Mais... je ne peux pas m'empêcher de parler, poser -peut être un peu trop- des questions, lorsqu'il s'agit de nos engins. Et attention, je parle bien de nos deux roues à moteur, hein, pas d'autre chose, bande de pervers ! puis finalement, je lui lance, montrant du doigt le même modèle que la mienne :

- Tenez, la voilà. Forcément beaucoup plus neuve que la mienne, mais... Ca marche pareil ! il est vraiment bien ce modèle aussi !

Bien? Carrément génial oui ? c'est l'amour de ma vie, la seule, l'unique qui ne m'aie jamais déçu ou fait défaut. Mais je me tais là dessus. Être passionné est une chose, mais j'ai pas envie non plus que ce mec ne me prenne pour un taré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Logan E.Rackam
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Bi
Avatar : Zach McGowan
Statut civil : Célibataire
Profession : Mercenaire
Age du personnage : 34




MessageSujet: Re: Un choix cornélien - Nathan Kooks Mar 3 Jan - 15:32

Je rêvasse devant la moto, enfin en réalité je suis plutôt en grande réflexion, pour savoir si oui ou non je reprends la même bécane. Un type se positionne à côté de moi, et commence alors à me taper un peu la discute. Je ne suis pas fermer a celle-ci, même je suis plutôt un loup solitaire. Mais là, je ne suis pas forcement contre un avis extérieur, mais pas d’un vendeur, car ceux-là franchement ils me tapent sur le haricot… Du coup, avoir quelque conseil d’un collègue motard c’est bien plus intéressant ! Je lui fais part du fait que je dois changer ma belle et c’est une question légitime pour un amoureux de la moto qui sort de ses pensées.

« Part par choix malheureuse… J’ai envie de dire qu’elle roule encore, mais elle me supplie de lui foutre la paix… On a eu un accident y a 2 jours. Elle roule encore, mais autant dire que c’est qu’une question de kilomètre avant quelle ne me lâche. »

Je pourrais peut-être la faire réparer, la réparer moi-même, mais en réalité je n’ai pas trop le temps, j’ai besoin de ma moto pour bosser et cela assez rapidement. Même si je suis en repos pour quelques jours malgré tout, je suis un arracher de taffe, mais là faut pas être suicidaire, si je dois me défendre, je suis dans la merde, donc bonne. Tranquille, tranquille. Il s’excuse alors de toutes ces questions, mais continue alors à parler, mais me questionner cette fois donc ça me convient mieux. Moi non plus je n’avais pas prévu de la changer, mais les événements sont les événements, oh oui moi aussi j’ai vécu beaucoup de chose avec la mienne.

« Je pourrais certaines la réparer, mais j’en ai besoin rapidement, c’est mon outil travail donc il m’en faut une rapidement… C’est mon bébé, je ne compte pas l’abandonner au fond d’une casse. »

Remarque ma première a finit là-bas, enfin je ne pouvais plus rien pour elle elle avait cramé… Il commence à marcher et je le suis tirant un peu la patte malgré moi, quand il se stop, je regarde donc la bécane en question. Je souris un peu alors.

« Cela fait combien temps que tu roules avec ? »

Le design me plait un peu moins, mais je pense qu’il faut que je me détache un peu de la mienne si je veux un jour changer…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Nathan Kooks
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Robbie Williams
Statut civil : C'compliquey
Profession : Ça aussi, c'compliquey *meurs*
Age du personnage : 36 ans
Copyright : Un souvenir du bon vieux temps laissé par le seul, l'unique... Crom ♥




MessageSujet: Re: Un choix cornélien - Nathan Kooks Dim 15 Jan - 23:32

Alors que ce type me parle de sa moto, j'ai envie de rire. Pas par moquerie, non ! mais parce que ma première moto, ça a été la même histoire. Elle roulait encore parce que je refusais de voir la vérité en face : elle était bonne pour la casse. Alors j'offre au gars en face de moi un sourire compatissant. C'est dur, de se séparer d'une bécane qu'on aime réellement. Les gens autour diraient qu'on est des tarés, d'autres iront peut être jusqu'à dire qu'on est à enfermer, mais... attendez, on vit tellement de trucs avec une bécane, que c'est comme si vous mettiez un membre de votre famille à la casse ! ah, vu comme ça, vous changez d'avis, hein ? j'en étais certain, tiens !

- Je vois. En tous cas, c'est moche, ce qui vous arrive. C'est jamais évident de se résoudre à s'en séparer.

Puis il m'avoue que pour lui aussi, c'est son outil de travail. Je ne sais pas vraiment dans quoi il trempe, mais il est peu probable qu'il soit pilote de course. J'aurais presque envie de lui dire "putain ! toi aussi t'es de la maison ?" mais je ne sais que trop bien que ce serait une idée extrêmement mauvaise, de balancer un tel truc. Alors à la place, je me contente de lui rétorquer:

- Vous savez, je suis dans le même cas, tout le temps sur les routes ! Du coup, je conçois pas mal, le fait que vous ayez à en reprendre une rapidement. Ca ne veut pas dire oublier l'autre, pourquoi ne pas la garder pour la réparer plus tard ?

En réalité, je souris, en disant cela, tout simplement parce qu'alors que mon ancienne moto m'avait lâché, c'était exactement ce que j'avais fait: il était inconcevable pour moi de la jeter, j'étais certain de pouvoir la sauver, et durant quelques weekends, j'ai passé mon temps à chercher des pièces, afin de pouvoir la réparer. Jusqu'à ce qu'elle soit presque comme neuve. C'est d'ailleurs quelques années plus tard qu'elle m'a définitivement lâché...

A sa question, je réfléchis... Combien de temps que je roule avec mon bébé ? ouah. A vrai dire, j'ai l'impression étrange que ça fait à la fois dix minutes et dix siècles. Mais en y réfléchissant bien, je finis par m'y retrouver :

- Ca va faire 4 ans, et elle ronronne encore comme si elle était neuve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Un choix cornélien - Nathan Kooks Aujourd'hui à 16:00

Revenir en haut Aller en bas

Un choix cornélien - Nathan Kooks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Phoenix :: South Phoenix-