AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez| .

Je ne dois plus regarder en arrière. Mais c'est pas simple hein (Maggie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Bastian Dlack
Membre exceptionnel


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Alex Aiono
Statut civil : Celibataire
Profession : Serveur/musicien
Age du personnage : 22 ans




MessageSujet: Je ne dois plus regarder en arrière. Mais c'est pas simple hein (Maggie) Dim 13 Nov - 17:58


     Je me suis installé dans mon nouvel appartement. C'est la première fois que je vis seul depuis... Bah toujours. Cette fois - ci, je ne dirais pas "c'parce qu'on m'a abandonné." Non, c'est simplement la vie je grandi. Je suis devenu un adulte est il est temps que je vive seul. Que je vole de mes propres ailes. Pour le moment, l'argent de la vente de la Casa partagé entre Gabriella et moi m'a suffit, mais je devais retrouver un job. Est-ce que le Rythm room me reprendrait ? Il faut que je tente ma chance. Mais pour le moment je m'entraîne principalement sur ma guitare. Je veux retrouver la mobilité de ma main.  C'est comme ça que je me suis retrouvé assi dans le parc ou je venais assez souvent jouer de la musique pour gagner un peu de pièces.  Assi en tailleur par terre la guitare sur moi, je commence à perdre patience. J'ai fais les exercices que ma kinésithérapeute m'a conseillé avant d'essayer, puis je me suis lancé sur un petit  riff. Quelque chose de simple. La berceuse que je chante souvent à mes neveux. Il me tarde de pouvoir la leur jouer en même temps. Mais alors que mes doigts pinces la corde après le 3eme accord, une douleur electrisante survient. Je rate, je secoue la main avant de la fermer et l'ouvrir à plusieurs reprise. Ça fait chier ! Je balance sans douceur ma guitare sur le côté !  Qu'elle se casse ! J'en ai rien à foutre ! Je sors une clope et la coince entre mes lèvres. Tout va bien ! Faut que je me calme. En ce moment je perd de plus en plus vite patience. On me dit d''être patient que ça reviendra au bout d'un moment. Mais moi c'est tout de suite que je le veux. Faut que je persévère. Aller Bastian. Un effort. Je souffle la cigarette entre les lèvres je fume sans me servir de mes mains. Avec elles, je recommence les étirements. Cette fois ça sera la bonne. J'écrase la fin de ma cigarette sur le sol et reprend ma guitare.

    J'entame ma chanson avec de simple parole en Espagnol.  Parlant de la lune. De l'amie qu'elle est pour accompagner nos nuits les plus sombres. Et très vite j'accompagne avec la douce mélodie de la guitare. Il faut que je fasse avec la douleur. J'y vais doucement, je ralenti un peu le rythme de la chanson. Et quand j'arrive à la moitié je m'arrête,  avec un sourire. Je lève la tête et mes yeux se pose sur un groupe de trois personnes. Deux garçons, une jeune fille. Elle n'avait pas l'air très bien. Je fronce les sourcils et je me redresse. J'ai déjà vu ses garçons, ils emmerdent souvent les nanas qui viennent seules dans ce parc et ils essaient de les draguer ou je ne sais quel est vraiment leur but. Je me suis donc levé avec ma guitare et me suis approché un peu du groupe.  Cherchant à attendre s'ils la faisaient chier ou pas. Et des que j'en suis certain, j'interviens.

    - Holà, Eva, tu es en retard ! 

    Je passe devant les deux garçons lui faisant un petit clin d'oeil.

    - Excusez moi les gars, vous lui voulez quoi à ma pote ? Je peux peut-être vous aidez ? 

    Je les regarde en fronçant légèrement les sourcils.
     


_________________
- Quand Bastian parle Anglais
- Quand Bastian parle espagnol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Margaret E.Hamilton
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Liana Liberato
Age du personnage : 18 ans




MessageSujet: Re: Je ne dois plus regarder en arrière. Mais c'est pas simple hein (Maggie) Dim 13 Nov - 19:56

Tout est tellement bizarre en ce moment. C'est comme ces période ou tout a été bien programmé d'une certaine façon et que d'un coup tout change, y a ce sentiment bizarre. Cette idée précise que la vie avance et qu'elle vous échappe. En l'occurance la mienne ne m'échappe pas mais elle a vraiment changé. D'être toute seule, aujourd'hui je suis entouré et pas seulement de ma famille maintenant d'amis, de personnes qui veulent mon bien. Ces personnes ne se bousculent pas mais je n'ai pas besoin d'en avoir vraiment..pourtant d'être entouré ça a apporter des nouvelles choses en moi. Des sentiments que je connaissais pas jusque là ou que je découvrais qu'a travers des films..

Je dors pas bien en ce moment parce que je me couche en pensant, je pense sans arrêt a tout ce qui m'entoure , aux paroles de Savannah sur le fait que je ne change jamais..a Jacob et aux mots que je lui ai dis, aux baisers échangé a deux reprises mais au fait que Octavia soit amoureuse de lui et que j'ai trahis en quelque sorte ses sentiments..mon coeur a prit un coup de poing et je m'en suis lit aussi mentalement...aprés avoir longuement réfléchis et eu des avis, j'ai annoncé a mes parents que je voulais entrée a Harvard ou Stanford..je leur ai dis que je voudrais vivre sur le campus et que je me débrouillerais toutes seule, que je pourrais grandir en vivant cette expérience. Je crois qu'ils ont eu peur quand je leur ai dis ça et je crois que ça leur fait peur aussi que leur petite fille chérie leur échappe...y a encore quelques mois avant que ça n'arrive et puis ce n'est pas dit que je sois accepté la bas même si je pense mon dossier trés bien rempli...

Je me suis levé trés tôt et j'ai tourné en rond dans la maison la tête rempli de penser. Je me suis installé pour déjeuner et aprés une longue douche et un habillage un peu long, j'ai dis que je sortais me promener. Oui, ça aussi ça les a surpris parce que d'habitude je ne sors et je ne sortais jamais sans mes grand parents ou un adulte. Maintenant c'est de plus en plus que je décide de sortir toute seule..aprés avoir longuement marché sans me perdre, j'ai atteri dans un parc. Un petit sac sur le dos, je ressers les bretelles parce que j'ai un peu peur, c'est d'habitude les lieux ou je rencontre le plus d'adolescent...je marche doucement mais des garçons finissent par essayer de me parler et je leur dis de me laisser tranquille, ils en viennent par avoir des paroles vraiment pas agréable..et je m'arrête, la tête baissé et ça semble les faire rire..je continue de leur répondre malgrés que je n'ose plus bouger mais ils continuent jusqu'à ce qu'une nouvelle voix s'élève et je relève la tête. Un garçon m'appelle par un prénom qui n'est pas le mien et a son clein d'oeil , je comprend que c'est une façon de me venir en aide et je le remercierai du fond du coeur une fois qu'ils seront parti.

Ta pote ? On voulait faire connaissance...

Elle est plutôt jolie...elle pourrait rencontrer de vrai homme..que trainé avec une lopette

Je les entend ricaner et je me sens moin faible parce que ce garçon est là..Je pose les yeux sur lui et je voudrais pas que ça parte en bagarre pas a cause de moi et je ne veux pas que ce garçon ce fasse abimé..alors j'attrape délicatement le bras du garçon..je voudrais être convainquant et qu'il laisse tomber, qu'ils soient plus adulte qu'eux..et réalise que ça servirait a rien..en plus ils sont deux..

Les écoute pas...vien...c'est des idiots..

Pourquoi les garçons qui cherchent les embrouilles font toujours en sorte que les embrouilles arrivent reellement dans leur tête ? Je comprend pas c'est quoi ce besoin de ce battre et d'insulté les autres garçons...surtout que celui qui me vien en aide, ne semble pas du genre a avoir peur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Bastian Dlack
Membre exceptionnel


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Alex Aiono
Statut civil : Celibataire
Profession : Serveur/musicien
Age du personnage : 22 ans




MessageSujet: Re: Je ne dois plus regarder en arrière. Mais c'est pas simple hein (Maggie) Mar 15 Nov - 19:04

    Je garde le sourire en regardant les deux types.  Ils viennent de dire un mot que j'ai pas vraiment compris ! Oh je sais en vu de leur rire fière et leur torse bombé qu'ils ont cherché à me provoquer.  Que je me suis certainement fait insulter. Par intuition avec le début de la phrase. Ils ont du utiliser un des multiples  synonyme pour insulter les homosexuels.  Et ça me rend fou ce genre d'insulte. Parce que touche mon cousin. Parce que j'ai... Enfin ! Je pourrais leur sauter dessus pour si peu quoi ! Même si je n'ai pas tout à fait compris. Logan m'a appris deux trois truc sympa, je pourrais les maîtriser. J'en suis certain. Mais est ce qu'ils valent vraiment la peine que je me refasse mal à la main alors qu'elle guéri enfin ?

    La main de la jeune fille sur mon bras et sa voix me disant de ne pas faire attention à eux car c'était des idiots me fit sourire et je tourne la tête vers elle avant d'hocher la tête. 

    - Si, tu as raison.  Les gars, je vous souhaite une bonne journée. Mais à votre place moi je partirai vite, les gardiens du parc arrivent par là.

    Je fais un signe du menton derrière eux pour leur montrer que ce que je dis est vrai et je m'en vais en posant ma main sur le dos de la jeune fille censée être avec moi. Quand on est assez loin je tourne ma tête vers elle et fronce un peu les sourcils.

    - Dis une loupette c'est quoi ? C'est un mot pour traiter les garçons qui aiment les hommes ?

    Je vais mieux avec l'anglais maintenant, mais c'est vrai que certains mots ou terme m'échappent.

    - Je peux poser une autre question ?

    Je pose ma guitare debout devant moi. Une main sur sa tête pour la faire tenir l'autre venant coincer une cigarette entre mes lèvres. Je lui souris sans pour autant allumer ma cigarette. Je voulais savoir pourquoi elle ne réagissait pas plus que ça fasse aux deux hommes.


_________________
- Quand Bastian parle Anglais
- Quand Bastian parle espagnol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Margaret E.Hamilton
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Liana Liberato
Age du personnage : 18 ans




MessageSujet: Re: Je ne dois plus regarder en arrière. Mais c'est pas simple hein (Maggie) Mar 15 Nov - 22:39

J'ai comme dans l'idée qu'il n'est pas quelqu'un de bagarreur mon sauveur latino. Il semble plutôt enclin a les laisser partir même si ils viennent de l'insulter. Bon un seul la fait mais le second ne semble pas être en désaccord..ça me glace le sang, qu'es ce qu'ils auraient pû me faire si il était pas venu a mon aide. Je vais vraiment éviter ce parc la prochaine fois. Il se décide a partir avec moi, indiquant tout d'abord a mes deux casse pied que les gardiens arrivent et je me rend compte que c'est bel et bien le cas. Mon regard ce pose sur les deux garçons qui ne cherche pas et partent en courant. Ça fait les caid mais au final..des bébés qui courent dans les jupes de leur maman...quel bande d'idiot..Je pars avec le jeune homme. Je me sens en sécurité avec lui a mes côtés, c'est bizarre non? Peut être parce que c'est un garçon et qu'ils ont bien plus de facilité de ce défendre qu'une fille comme moi..Je m'arrête a ses côtés alors qu'il me pose une question et je grimace un peu..resserrant une hanse de mon sac..c'est incroyable qu'il est comprit le terme mais qu'il est réussi a rester d'un calme olympien..pourtant il aurait pû leur casser la figure..je lui dois bien une réponse même si ça me rend mal à l'aise..

Oui..c'est un terme trés méchant, trés violent..je l'ai déjà entendu plus d'une fois a l'encontre de mes papa...il y en a bien d'autres plus affreux les uns que les autres..ça fait jamais plaisir d'être traité comme ça mais c'est des idiots..faut pas les écouter..ma grand mère m'a dit " le silence est la meilleure réponse a donné a des idiots"..

Je pose les yeux sur sa guitare, puis sur la cigarette entre ses lèvres. Ça me fait tellement bizarre d'être en face d'un autre garçon de mon âge ou a peu prés sans qu'il soit entrein de rire de moi..Je me sens chanceuse d'avoir en plus en face de moi un musicien, a moins qu'il se balade dans le parc avec une guitare pour attirer les filles, même si je penses qu'il n'a pas besoin de ça pour que ça arrive..j'hoche la tête jouant avec la hanse de mon sac..

Oui, bien sûr..pose toutes les questions que tu veux.

Oui, j'ai un peu de crainte de ce qu'il va me demander. Par rapport a quoi ? Peut être qu'il ne connait pas trés bien la ville et qu'il s'est perdu aprés tout ça peu arriver. Peut être une autre question sur l'altercation ? Ça peut-être aussi le cas, mais je sais pas ce qu'il pourrait demander d'autres que ce que les garçons ont dit..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Bastian Dlack
Membre exceptionnel


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Alex Aiono
Statut civil : Celibataire
Profession : Serveur/musicien
Age du personnage : 22 ans




MessageSujet: Re: Je ne dois plus regarder en arrière. Mais c'est pas simple hein (Maggie) Mar 15 Nov - 23:25

    La demoiselle me confirme que j'avais raison par rapport aux mots prononcés par les deux idiots qui l'emmerdaient un peu plus tôt.  Je peste alors légèrement.  Ils auraient mérité qu'on leur casse vraiment la gueule. Je me demande si Javier à eu à subir beaucoup d'insulte de ce genre. Et si mon neveux grandira avec des moqueries parce qu'il a deux papas.

    - Mh, c'est stupide.

    Moi aussi avant, il y a sûrement 3 ans je devais être comme ça.  Mais j'ai évolué, j'ai appris. J'ai compris. Et j'ai eu des expériences.

    - Tu as deux papas c'est vrai ?

    Je penche la tête en souriant.  C'est parfait de tomber sur elle.

    - Enfin c'est pas ça m'a question ! Ça s'en est une autre. En fait j'ai deux... Non trois questions !

    Je me frotte l'arrière de la tête en souriant gêné, la pauvre elle doit me trouver bizarre. Ou lourd. J'hausse les épaules et allume ma clope. Rien ne la retient après tout. Je lève le pouce.  Première question :

    - Pourquoi tu ne te défendais pas devant eux ? Un coup de pied dans los cojones et tu  cour vite ! Tu vas là où y a du monde ! 

    Je lève l'index, j'arrive à ma deuxième question. 

    - Tu as deux papas ? Et c'était bien ? Je... Je suis désolé de ma question. C'est bizarre.  J'ai mon cousin qui est homosexuel et qui a un bébé. Et je veux savoir si ça sera dure pour lui a cause des gens ?

    Puis le majeur rejoint les deux autres. Pour la troisième question bien sûr.

    - Tu t'appelle pas Eva en réalité hein ?


_________________
- Quand Bastian parle Anglais
- Quand Bastian parle espagnol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Margaret E.Hamilton
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Liana Liberato
Age du personnage : 18 ans




MessageSujet: Re: Je ne dois plus regarder en arrière. Mais c'est pas simple hein (Maggie) Mer 16 Nov - 18:58

Malgré notre époque censé être avancé, ce n'est pas réellement le cas. Les gens restent encore bel et bien bloqué sur la famille traditionnelle..il suffit de voir les actions de haine qu'il peut y avoir...Bon si d'accord, y a eu des avancés dans le monde avec le mariage qui leur est accessible! Et je suis vraiment contente mais c'est pas encore ça, la tolérance a encore du chemin a faire dans certains crâne et malheureusement..il en restera toujours des être méchant pour faire du mal a toutes ses personnes , a leur famille..

Je suis d'accord...

J'ai rarement vu quelqu'un plutôt content d'apprendre que j'ai deux papa, Y en a eu d'autres mais beaucoup ont grimacé, surtout des jeunes de mon âge..ils ont aussi un problème avec ça mais la plupart parce qu'ils viennent de famille ou la tolérance..encore la tolérance..J'hoche la tête avec un petit sourire et le laisse continuer de parler pour poser ses questions. Sa première question me fait perdre un peu mon sourire..

Je n'ai jamais été violente...je n'aime pas la violence et puis ils étaient deux garçons et je suis une fille toute seule et je suis pas très forte...ils m'auraient rattrapé et qui sait ce qu'ils auraient fait...même dans un endroit avec du monde...j'ai pas l'impression que les gens se seraient vraiment inquiété...et puis ça aurait été leur porter de l'intérêt...peut être qu'en restant silencieuse ils auraient fini par ce lasser et me laisser tranquille..

Mes parents m'ont toujours dit que les choses ne se régler pas avec la violence. Ce qui est vrai...en général, c'est plutôt une façon d'envenimé...ses questions suivante, me mette beaucoup plus a l'aise et un sourire né de nouveau sur mes lèvres. Je comprend mieux sur la fin et je comprend aussi ses craintes..mes grand parents en ont eu aussi quand j'étais petite, même si ils ont toujours accepté leur enfants..ce que je trouve vraiment incroyable..y a peu de familles comme la notre ou l'homosexualité n'a jamais été un problème..il faut bien dire qu'ils se sont bien trouvé..

Non, c'est pas bizarre. Ça me gêne pas que tu me pose la question, je suis même contente de pouvoir t'apporter mon avis. je comprend que tu es peur pour ton cousin et pour son bébé, te dire que ça sera pas dure, ça serait te mentir...ça a été dure pour moi, parce qu'il y a des grande personnes qui étaient méchant avec mes parents...qui les insulté , qui disaient qu'on était pas une famille normal...des enfants qui répété juste ce que leur parents disaient...mais l'enfant de ton cousin y arrivera...on devient plus fort face aux insulte et on passe a côté, on fait plus attention et on vie. Deux papa, deux mamans...un papa et une maman...c'est quoi la différence ? Aucune, ils nous aiment de la même manière...ce sont des être humains ampli d'amour...ça sera dure pour l'enfant de ton cousin, comme ça a été dure pour des enfants et ça sera dure pour des enfants après mais avec l'amour...On y arrive toujours et je suis sûr qu'il ou elle ne manquera jamais d'être ampli d'amour et de force...l'amour rend plus fort.

Je n'aurais pas pensé que cette journée puisse être aussi intéressante et je me sens tellement bien de discuter avec ce garçon, qui ne se moque pas, qui discute simplement.

Ça aurait été vraiment cool que tu trouve mon prénom du premier coup...mais non, ce n'est pas Eva. Je m'appelle Margaret et toi comment est ce que tu t'appelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Bastian Dlack
Membre exceptionnel


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Alex Aiono
Statut civil : Celibataire
Profession : Serveur/musicien
Age du personnage : 22 ans




MessageSujet: Re: Je ne dois plus regarder en arrière. Mais c'est pas simple hein (Maggie) Jeu 17 Nov - 0:49

    Je ne suis pas d'accord avec les mots de la demoiselle. J'hoche la tête pendant son explication. Parce que j'écoute ce qu'elle me dit. Mais je ne suis pas d'accord avec elle. Je peux comprendre qu'elle n'aime pas la violence par contre. Mais pourquoi ne croit - elle pas en l'autre.  Pourquoi est-ce qu'elle voit les choses avec tant de noirceur ? Je suis, et même certain, pas le seul homme qui défendrait une nana dans ce genre de situation. Alors oui, je pense qu'il faut et qu'on puisse encore croire aux gens. Je déteste ce genre de comportement. Que des hommes s'amuse à intimider des femmes, les blessent, leur veulent du mal. Ce genre de comportement ce n'est pas digne d'un homme. Et le fait que je pense que ça pourrait être mes cousines, ma nièce Emma plus tard, ou même la soeur que je viens de découvrir, ça me met hors de moi et j'espère que si un jour l'une d'elle est dans ce genre de situation, que quelqu'un vienne les aider, sans arrière pensée, comme moi présentement.

    - Je suis sûr que non. Je préfère espérer qu'on puissent croire en les autres. Un petit nombre au moins. 

    Je lui souris. Et continue de fumer. Puis elle me parle de sa famille. Et la je me fais encore plus attentif. Car vraiment ce sujet m'intéresse. J'y trouve un intérêt personnel en plus dedans. Certes, je cherche à me rassurer par rapport à ma famille. Au fils de mon cousin, car même si celui ci a décidé de partir,  de m'abandonner aussi. Enfin pas moi. Il faut que j'arrête de voir le départ de tous comme si c'est moi qu'ils laissaient.  Ils sont partis pour eux. Pas pour moi...

    - D'accord.  Merci de m'avoir dit tout ça. 

    Je lui souris. Ça me fait plaisir. Bon je sais qu'ils vivront des moments difficiles, mais Javier est fort, ils s'en sortiront. Je viens d'une famille très pieuse. Moi même je suis malgré tout un petit croyant, même ça ne m'empêche pas de penser que les hommes ne seront pas jugé pour ce qu'ils font mais ce qu'ils aiment, mais pour ce qu'ils sont au fond d'eux. Pour moi la couverture d'un livre ne compte pas. Seul le contenu est important. Et je suis certain que mon dieu, c'est comme ça qu'il voit les choses.

    Ensuite, je rigole. Non j'aurais vraiment eu un gros coup de bol si j'avais trouvé du premier coup son prénom.

    Je viens de découvrir que j"ai une soeur. Et en fait son prénom est le premier que auquel j'ai pensé qui fait aussi américain. J'avais peur qu'en donnant un prénom trop... mexicain ça ne passe pas ! Enchanté Margaret !  Moi je suis Bastian !

    Et je lui tend la main. Souriant toujours.


_________________
- Quand Bastian parle Anglais
- Quand Bastian parle espagnol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Margaret E.Hamilton
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Liana Liberato
Age du personnage : 18 ans




MessageSujet: Re: Je ne dois plus regarder en arrière. Mais c'est pas simple hein (Maggie) Jeu 8 Déc - 17:08

Entendre ces paroles de la bouche de ma famille , je m'étais habitué , mais j'ai encore du mal à réaliser que j'ai ces conversations avec des gens de mon âge. Ça me fait quelque choses de discuter avec une personne comme ce garçon. Je suis plutôt contente de voir qu'il y a des gens qui arrivent encore a croire dans les gens qui nous entoure. Il me faudra un moment avant de me convaincre que quelqu'un pourrait me venir en aide si j'étais de nouveau embété par des garçons comme ils l'ont fait tout à l'heure..Les gens ont peur, enfin certaines personnes ont peur de se meler a des histoires et que ça leur tombe dessus..j'ai vu tellement de gens tourner la tête ou changer de chemin quand des gens s'en prenaient a ma famille..

Il y a une infime parti de personne en qui l'ont peu coire..et tu fais parti de ces personnes là. Et je te donne mon avis même si tu ne le veux pas, tu ne devrais pas fumer...ça fait beaucoup de mauvais effet avec le temp..

Bon ça me gêne pas qu'il le fasse, mais je trouve ça juste dommage. La vie est tellement précieuse pourquoi essayer d'en réduire le temp ? Certains l'ont réduit sans le vouloir alors qu'ils voudraient vivre plus longtemps..j'ai du mal a comprendre l'espèce humaine des fois et a me dire que j'en fais partie..on part sur un sujet que je n'ai eu que trés rarement l'occasion d'aborder avec d'autres gens que ma famille, Jacob ou Octavia. Et j'ai l'impression que ce que je lui dis le rassure, toute façon on est tous sur terre avec une certaine "bataille" à mener. Ma bataille est de vivre sans prêter attention aux gens qui trouvent ma famille anormal et qui pense que je suis déréglé a cause d'eux..

De rien, si ça a pû te rassurer mais l'important c'est que ce petit garçon doit savoir quand il sera en âge de comprendre de ne jamais avoir honte de son papa et de la famille qu'ils formeront , c'est pas parce que ce sera deux hommes qu'ils pourront pas être de merveilleux parents et lui apporter toutes les bases solide que des parents peuvent amener. Et puis il ne sera jamais seul pour mener la bataille contre ceux qui diront quelque choses. Si un jour tu dois lui parler dis lui ça. Et puis qui sait...peut être que le destin m'amenera a le rencontrer et a l'aider !

Le destin fait parfois des choses étrange , des retrouvailles et j'ai envie de croire aux destin mais je trouve que des fois je l'exagère un peu beaucoup.Il me raconte le dernier êvênements qui a touché sa vie et je l'envie tellement. J'aurais temp aimer avoir un frère ou une soeur ou même plusieurs frères et soeurs..être une grande famille mais je sais que ça n'arrivera pas. Mes parents sont heureux de m'avoir et ils pensent qu'ils n'ont plus l'âge de pouvoir gerer même si j'ai tout fait pour les convaincre que je pourrais les aider..ils n'ont jamais cédé..

C'est une immense chance que tu as eu ! Je penses qu'ils avaient surtout l'idée de ce battre plutôt que ce préoccuper de mon identité mais tu as été vraiment adorable de venir m'aider comme ça..

Je sers sa main doucement même dans ce touché là, je suis incapable d'y mettre de la force.

Contente de faire ta connaissance. Je peux t'offrir quelque chose a boire ou a manger pour te remercier d'avoir été mon super héros ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Bastian Dlack
Membre exceptionnel


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Alex Aiono
Statut civil : Celibataire
Profession : Serveur/musicien
Age du personnage : 22 ans




MessageSujet: Re: Je ne dois plus regarder en arrière. Mais c'est pas simple hein (Maggie) Jeu 5 Jan - 19:39


    Je rigole en l'entendent me dire que je ne devrais pas fumer.  Que ça fait parti des mauvaises habitudes ayant des effets néfastes avec le temps. Je la regarde et hausse les épaules. De toute façon la mauvaise habitude est là et je ne sais pas si je pourrais l'arrêter comme ça. Si même j'en ai envie.

    -  Ma mère aimait beaucoup lire quand elle était malade. Et elle faisait des lignes sur les phrases qu'elle aimait bien. " Croyez moi ! Le secret pour récolter la plus grande fécondité, la plus grande jouissance de l’existence, consiste à vivre dangereusement ! " C'est de Frimachin Quelque chose !


    Je souris et je regarde ma clope.

    - Je trouve que ça défini bien la vie dans les rues de chez moi. Mais je suis pas sur que parler cigarette pour cette phrase sois véridique.

    Je souris et tire encore une barre sur ma cigarette avant de la jeter et de l'écraser. C'est pas souvent que je les fini ces derniers temps.  Juste un peu me va.
    Je souris quand la demoiselle continue de me parler de parent de même sexe. Et elle parle d'un jour peut être le croiser ce gosse, mon cousin et qu'elle pourrait lui dire elle même. Je me gratte la nuque.

    - En réalité, même moi je ne lui dirais jamais ces mots. Mon cousin avec son fils sont partis. Sans prévenir.  C'est pas loin mais...

    En réalité, je fais la gueule. Je suis vexé, blessé  que mon super cousin, celui sur qui je devais compter, celui qui m'avait promis de rester à mes côtés n'est plus la.

    - Enfin, c'était surtout pour moi, me rassurer moi. Ce petit est un Vasquez tout ira bien pour lui !

    Je fais un grand sourire. Je suis sur de moi.

    - Bien sûr, je suis adorable ! Mais c'est le devoir d'un homme d'aider les demoiselles en détresse !

    Je ferme les poings, les posant sur mes hanches, prenant un peu la pose d'un super héros qu'on voit dans les films.
    On se serre la main, enfin elle ne l'a serre pas beaucoup. Cette fille est douce même dans un geste aussi simple. C'est marrant. 

    - Oh non, j'ai pas fais ça pour ça.  Après on dirait un peu que je suis payé, c'est pas cool ! Mais si tu veux une autre fois ! Si on se recroise ça voudra dire qu'on est obligé de prendre un verre ensemble


_________________
- Quand Bastian parle Anglais
- Quand Bastian parle espagnol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Margaret E.Hamilton
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Liana Liberato
Age du personnage : 18 ans




MessageSujet: Re: Je ne dois plus regarder en arrière. Mais c'est pas simple hein (Maggie) Sam 7 Jan - 18:14

Sa mère aimait beaucoup? Oh non, encore un garçon qui n'a plus sa mère ? Pourquoi la vie est si injuste et prive des enfants de leur parents ? Je me sens tellement géné d'avoir une grande famille et quatre parents, j'ai l'impression d'être la fille la plus chanceuse du monde de ne pas être confronter a une telle situation. Comment on arrive a ce remettre de ne plus avoir un parent ou ses parents ? Je crois pas en être capable si un jour ça doit arriver, quand ça arrivera j'aurais tant de mal a leur dirent aurevoir..j'écoute cette phrase est un grand sourire se dessine sur mes lèvres.

C'est de Friedrich Nietzsche..effectivement la cigarette ne va pas avec cette phrase, je penses que ça irait plutôt a des gens qui font des trucs dangeureux, qui mettent leur vie en danger mais qui ont une certaine adrénaline a cette idée...ta maman avait de belle lecture. J'aime beaucoup les philosophes.

Il finit rapidement par la jeter et je trouve que c'est pas plus mal que ce soit le cas. Je trouve que ça rend les gens moche d'avoir ça dans les mains. Et puis, j'ai vu des photos des conséquences que ça apport)e sur le physique, c'est bizarre que ça puisse autant changer une personne...mais aprés je forcerais jamais quelqu'un a arreter si il n'en a pas envie . Ça doit venir d'un choix personnel!
Selon ce qu'il me dit là, ça ne sera pas possible de le croiser un jour mais c'est pas grave, si c'est pas moi je suis sûr qu'il yaura bien quelqu'un d'autres pour le faire et pour le rassurer pour lui dire que tout ira bien, que la vie sera dure mais qu'il faut se battre pour ne pas laisser aux idiots vous détruire et faire du mal a votre famille.

Oh..d'accord. Ben si je t'ai rassuré a toi , je suis contente de l'avoir fait. Même si ce n'était pas un Vasquez tout irait bien pour lui quand même. Ne t'en fais pas, on peu s'appeler n'importe comment, vivre dans une famille homoparental et s'en sortir trés bien. Ne t'en fais pas pour lui, je suis sur que tout ira bien.

J'aurais envie de rire mais je voudrais pas le vexer, en tout cas, la modestie ne semble pas etre percutante chez lui. Mais il a quelque choses que j'entend rarement, qu'un homme se doit d'aider une femme en danger..je sais pas pourquoi ça me semble tellement bizarre a entendre..cette fois, je ricane en le voyant faire. Il pourrait faire un super héro dans une websérie. Je casse un peu tout en fesant référance a une autre situation.

Il y a des hommes aussi en détresse mais c'est toucher a leur dignité qu'une femme vienne a leur aide, pour certains en tout cas.

Je lui propose de lui offrir un verre mais il décline l'invitation. Il propose une autre fois si le destin le veux bien et je me demande si ça puisse arriver, aprés tout..des fois le destin fait pas bien les choses..

Eh bien d'accord, espérons que l'ont se recroise alors. Je vais continuer mon chemin et te laisser repartir a tes activités.

Un sourire aux lèvres, j'ai oublié ce pourquoi je suis passé par ce parc. Bon finalement, je vais peut être tout simplement rentrer a la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Je ne dois plus regarder en arrière. Mais c'est pas simple hein (Maggie) Aujourd'hui à 16:01

Revenir en haut Aller en bas

Je ne dois plus regarder en arrière. Mais c'est pas simple hein (Maggie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ecoute le vieux rafiki et il te montrera le chemin car tu dois "regarder au-delà de ce que tu vois" (a)
» J’ai toujours su regarder en arrière et rire des larmes que j’ai versées, mais je ne savais pas que parfois je pleurerais les fous rires du passé
» J’ai toujours su regarder en arrière et rire des larmes que j’ai versées, mais je ne savais pas que parfois je pleurerais les fous rires du passé
» « Le bonheur est comme un papillon : il vole sans jamais regarder en arrière. ♪ »
» Eileen ✥ ne jamais regarder en arrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Phoenix :: Phoenix North :: Papago Park-