Partagez| .

Notre premier weekend - Octavia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Margaret E.Hamilton
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Liana Liberato
Statut civil : Celibataire
Age du personnage : 18 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Notre premier weekend - Octavia Jeu 22 Déc - 15:55

Depuis toujours, mes parents m'ont toujours habitué a un rythme de sommeil bien précis, au fil de ma croissance, je me suis adapté moi même aux heures de sommeil dont j'aurais besoin. Il ne m'a pas fallut beaucoup de temps pour trouver. Les cours m'ayant énormément aidé mais depuis peu de temp, j'ai perdu ce rythme. J'ai perdu tout le rythme de mes journées. Depuis que j'ai rencontré Jacob et Octavia. Rien ne se passe comme avant. Avant tout était bien organisé, cour, gouter, devoir, douche, film, dodo. C'était ma journée parfaite. Maintenant les sortis avec Octavia et Jacob se sont rajouté là dedans. Bien que depuis quelques jours, je suis moin présente, j'ai prit beaucoup de retard dans mes devoirs et mes révisions et si je veux intégré la meilleure université..je dois continuer..enfin..cette fois ça va attendre..

Ce matin, je suis réveillé par une dispute et par la porte qui claque. Je me redresse dans mon lit et m'étire, je n'ai pas aussi bien dormit que d'habitude et je me sens déjà contrarié de savoir qu'il y a eu une raison pour que mes parents se dispute. C'est pas possible qu'ils décident de ce disputer aujourd'hui parce que c'est un jour vraiment très important pour moi ! Et je ne veux pas qu'il en manque un ! Je veux que tout soit parfait ! Pourquoi ? Parce qu'aujourd'hui , Octavia viens a la maison. Pas seulement pour passer la journée mais bel et bien pour passer tout le weekend. Je n'ai pas de crainte sur l'état de la maison. Surtout l'une de mes grand mère a qui ça change les idées depuis que mon grand père n'est plus là..je me prépare dans la salle de bain, une jupe en jean. Un haut blanc avec un arc en ciel. Je lisse mes cheveux et enfile mes chaussures, je descend dans la cuisine et embrasse tout le monde et essaye de savoir la raison de la dispute mais je n'ai juste droit qu'à un long blanc et un " rien de grave, ne t'en fais pas". Si je m'en fais justement..J'avale un petit déjeuner consistant et je suis paré pour recevoir Octavia.Vérifiant que tout est bien préparé, que tout est bien rangé dans ma chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavia McLeone
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Occupation : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Mar 3 Jan - 17:58


J’étais pas un stressée du fait que j’allais passé le week-end chez mon amie. Pas que je n’étais pas contente, mais j’avais peur de faire une bêtise et de ne pas plaire à ses parents. Je ne sais pas, c’est la première fois que je vais passer la fin de semaine ainsi chez une véritable amie, alors ça fous toujours la trouille non ? Je ne sais pas si je dois apporter quelque chose, si je dois me faire discrète, si je dois manger beaucoup ou me retenir, comment je dois les appeler non plus, enfin je ne sais pas, je ne suis pas à mon aise. Mais je suis tellement heureuse, je suis sûre que Maggie et moi, on va passer un week end de folie. La connaissant, elle a du prévoir pleins de choses amusantes.

Je suis devant sa porte, je  me regarde de haut. Mon jeans est bien placé, mon tee shirt est bien dans mon pantalon, mes lacets sont fait. Je ne sais pas, pourquoi je doute, mais je finis par frapper à la porte d’entrée en prenant un grand sourire. Je croise même les doigts pour que ce soit mon amie qui vienne m’ouvrir. J’ai prévu d’amener des douceurs pour tous, des cupcakes que j’ai fais hier soir. J’en aie vite goûté un et je ne suis pas déçue, ils sont vraiment bons. Pour une fois que je réussis quelque chose en cuisine, je crois que je suis particulièrement fière de moi, surtout pour cette occasion ci. Il faut dire que j’y aie mis tout mon cœur et tout mon temps aussi, je voulais que tout soit parfait, qu’on se souvienne Maggie et moi de ce premier week-end pour toutes les deux. Je trouve cela si important. Je sens mon téléphone vibrer dans ma poche arrière, surement Jacob, je lui répondrai une fois à l’intérieur surtout que la porte s’ouvre.

_________________

Sous le ciel de cristal, Je me sens si légère
Je vire, délire et chavire, Dans un océan d'étoiles
Vivons ce rêve bleu à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Margaret E.Hamilton
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Liana Liberato
Statut civil : Celibataire
Age du personnage : 18 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Sam 7 Jan - 16:42

Je profite qu'elle ne soit pas encore là pour ouvrir mon armoire et lui faire de la place sur une étagère, qu'elle est sa petite place même si c'est pour le weekend, ce sera plus pratique pour elle que de laisser ses affaires dans son sac ou je ne sais pas avec quoi elle sera venue. J'entend la porte et je sais cette fois que c'est bien elle. Je fais de nouveau le tour de ma chambre pour m'assurer que tout est parfait. J'entend la porte s'ouvrir et j'entend la voix de Walter lancé un bonjour et bienvenue. J'espère qu'ils vont pas lui sauter tout les quatre dessus d'un seul coup la pauvre. Je remet une couverture en place sur un de mes fauteuils, je sors de ma chambre et la voix de Walter continue de me parvenir, on dirait presque qu'il est entrain de l'accueillir dans un hotel de luxe et qu'il en fait la pub. Je descend les marches rapidement contente d'accueillir une amie pour le weekend . Ils sont là tout les quatres et j'espère qu'Octa est pas trop intimidé, je manque une des derniers marche en m'emmêlant les pieds et papa me rattrape m'échappant de finir allongé parterre et probablement une nouvelle bosse. Une question d'habitude...

Oups....

Je me redresse comme il faut sur mes pieds, alors qu'ils s'inquietent que je me sois fait mal mais je leur assure que non et reporte mon attention sur mon amie.

Bonjour Octavia , je suis contente que tu sois venue. Désolé de pas t'accueillir moi, je voulais vérifier que tout était bien prés pour que tu sois a l'aise ! Bienvenue chez nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavia McLeone
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Occupation : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Dim 15 Jan - 22:03

Quand la porte s’ouvre, c’est tout un attroupement autour de moi. Ils sont si gentils, ils me débarrassent, me remercient tous à tour de rôle pour les gourmandises que j’ai apportées et préparées, me présentent la maison, me disant à maintes reprises que je devais faire comme chez moi, puis ils se présentent, enfin je connais les quatre parents. J’avoue que j’avais un peu peur de les rencontrer de cette manière, mais ils ont l’air tellement amicaux et speed, que j’ai pas le temps d’en placer beaucoup et cela m’arrange. Ils me font bien rire, ils sont si pétillants et plein d’entrain, j’adore. C’est tellement différent de mes vrais parents qui étaient toujours au téléphone avec les agents, en train d’étudier leur rôle ou à critiquer telle ou telle personne. Non j’adore l’ambiance ici.

Mais voilà mon amie, toujours aussi jolie et souriante qui fait son apparition dans l’escalier. Et une fois arrivée aux dernières marches, elle tombe, j’ai beau me précipiter, tous comme tous ses parents, je suis contente qu’un de ses papas l’a rattrapée, elle aurait pu se faire bien mal. Je souffle soulagée, tout comme tout le monde dans la pièce, je crois. Je rigole en lui disant Tu nous as fait une entrée remarquée… Je lui fais un clin d’œil, elle sait que ce n’est pas pour être méchante mais juste pour un peu la taquiner.

Elle s’excuse alors de ne pas être venue, elle-même m’accueillir. Je lui dis alors, lui montrant tout ce beau petit monde Oh ne t’inquiète pas, j’ai été très très bien accueillie. Et ne t’inquiète pas, je ne prends pas beaucoup de place ! Je vais par contre, lui faire la bise puis je lui prends le bras et je lui dis J’ai par contre, plein de choses à te raconter. Je lui fais un grand sourire plein de mystères. Je dois lui parler de Jacob et du fait que ça y est, on peut dire de nous que nous sommes un couple. Je peux lui raconter que je suis monter à cheval pour la première fois de ma vie. Mais également que je suis super heureuse d’être ici avec elle aujourd’hui. Car n’oubliez pas, qu’elle est ma réelle première  amie. Avant d’arriver à Phoenix, les seuls ados que je côtoyais étaient des collègues que travail. Pas fun du tout ! Ils ne pensaient qu’à leur prochain rôle et à en savoir assez sur moi pour me prendre la place.

_________________

Sous le ciel de cristal, Je me sens si légère
Je vire, délire et chavire, Dans un océan d'étoiles
Vivons ce rêve bleu à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Margaret E.Hamilton
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Liana Liberato
Statut civil : Celibataire
Age du personnage : 18 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Ven 20 Jan - 16:19

Les jours et les années auront beau passer, je resterais toujours l'eternel maladroite que la génétique a décidé de faire de moi. Je me pose toujours des questions sur comment est- ce que l'organisme, comment la vie décide de faire de toi quelqu'un de malchanceux ou de maladroit ? Je me demande si ce n'est pas simplement dans la tête des gens, si ce n'est pas juste psychologique parce qu'aprés tout depuis que j'ai mes amis, mes maladresses se font beaucoup moins souvent. Bon a part aujourd'hui ou comme la fait remarquer Octa, j'ai fais une sacré entrée. Je sais qu'elle ne va pas se moquer, je la connais assez maintenant pour savoir qu'elle est tout le contraire et même qu'elle a prit ma défense la soirée du 4 juillet..j'ai envie de prendre ça comme amusement..

Mes jambes étaient préssé d'arriver en bas pour te dire bonjour !

Je savais que je pouvais compter sur eux pour l'accueillir comme il se devait. J'ai une chance immense d'avoir des parents comme eux, et je met toujours un poing d'honneur a le montrer a qui veut l'entendre et faire taire ce qui avance tout un tas de méchanceté a leur propos..a propos de ma fantastique famille..

Je voulais quand même être sur que rien ne trainé au sol!

Elle prend mon bras et le plein de choses, je sais qu'il signifie qu'il doit y avoir du Jacob là dedans et comment est ce que je vais réussir a l'écouter, sans être mal à l'aise..il faut que je fasse comme si de rien était même si avoir des secrets ne met fait trés mal au coeur..J'hoche la tête..

On..peu aller dans la cuisine si tu veux, on pourra prendre un jus de fruit ou un verre de lait et tu me raconteras tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavia McLeone
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Occupation : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Mar 24 Jan - 22:06

Je suis contente de voir qu’ elle arrive à rigoler de tout avec moi. Je suis vraiment contente qu’elle ne se prenne pas la tête ou qu’elle sache réellement que jamais je ne me moquerai d’elle pour sa maladresse. Tout comme, elle, ne m’a pas laissé tomber quand  je lui aie annoncé lui avoir menti, quand je lui aie dit toute la vérité sur ma véritable vie. C’est vraiment agréable d’avoir Maggie comme amie. Et je sens que ce week end va être extraordinaire, on va en faire des choses rien que toutes les deux… A deux ou à six ? Mais bon maintenant que je connais ses mamans et papas, je les trouve très accueillants et sympas, moi qui avait peur de voir autant de mon autour de moi, d’être jugée ou cataloguée, non rien. Ils sont géniaux et m’ont mise à l’aise directe ment ! A sa phrase, je baisse le regard vers ses jambes et je dis, après un clin d’œil à mon amie Oh mais je les aime aussi tes longues et magnifiques jambes ! Puis je me mords la lèvre inférieure un peu ennuyée de ce que je viens de dire. Je ne sais pas si cela se fait. Il n’y avait pas de sous entendus c’était juste par rapport à sa phrase. Purée, faites que personne ne me regarde bizarrement !

Je rigole légèrement sur le fait qu’elle voulait que tout soit parfait, que rien ne traine pour quand j’arrivais. Et je finis par lui dire Oh tu sais, quand je vivais chez mon frère, même si il est fantastique, je devais le suivre à la trace pour ramasser tous ses vêtements et toutes ces affaires, alors je ne me serais pas offusquée d’une petite chose qui traine ! C’est vrai quoi. C’est magnifique ici, c’est propre, c’est lumineux. Je ne jugerai pas pour un petit truc qui traine ci ou là. Je suis moi aussi du genre à laisser trainer quand j’ai pas le temps.

Je lui prends le bras, je lui dis qu’on a plein de choses à se dire. Je dois lui parler de Jacob, de mon frère, de Lyndsey, de ma soirée  complètement ratée, enfin de tout quoi, comme deux amies. Mais quand elle me propose un grand verre de lait dans la cuisine pour que je lui raconte, je me retourne vers ses parents et je leur dis Euh désolée, je suis mal polie… Je … Bah oui, je les aie oublié tellement j’étais pressée de tout raconter à mon amie. Et je me sens devenir rouge pivoine, oui je ne suis pas habituée à avoir des amies, à aller dormir chez elles encore moins. Vu que c’est jamais arrivé. Je décide donc de jouer franc jeu C’est la première fois que je dors chez une amie et la première fois que j’ai une amie aussi. Et votre fille est vraiment exceptionnelle. Donc excusez mes maladresses au cas où ! Oui, elle est maladroite physiquement, moi socialement. Comme quoi, tout arrive !

_________________

Sous le ciel de cristal, Je me sens si légère
Je vire, délire et chavire, Dans un océan d'étoiles
Vivons ce rêve bleu à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Margaret E.Hamilton
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Liana Liberato
Statut civil : Celibataire
Age du personnage : 18 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Dim 29 Jan - 22:54

Mon arrivé a été tout une cabriole heureusement sans gravité et je fais un grand sourire a la suite de mes paroles et ris a la suite des siennes. Je lui rend son clein d'oeil prenant une pose plus ridicule qu'autre chose et ris.

Elles sont dangeureuse quand même mes grande jambes !

Mes mamans sont amusé, Walter semble totalement sous le charme de Octavia et ce serait plutôt papa qui se poserait des questions sur la tournure de sa phrase et je lui fais un signe pour le rassurer. Il se pose trop de question mon petit papa. Je crois que je passe pour une maniaque qui ne veut rien voir trainé et je crois que c'est de toujours que j'ai toujours fait attention que rien ne se trouve au sol, aussi parce que j'ai entendu mes parents raler une bonne centaine de fois petites quand mes jouets ou mes légo trainer au sol..et je comprend pourquoi..

Je note ça dans ma tête alors même si y a peu de risque que tu trouve quelque choses qui n'est pas a sa place...on est quelque peu maniaque..même si je permettrais jamais de faire quoi que ce soit j'ai les autres..

Elle semble avoir tout un tras de chose a me raconter, il semble qu'il soit arrivé plein de choses dans sa vie ces derniers temps. Je sais qu'il y a Jacob dans l'histoire et je sais que moi aussi je dois lui parler de quelque choses, tout comme je l'ai fais avec Jake. Comment va t-elle le prendre elle ? Elle se préoccupe de mes parents et même si elle semble terriblement géné, mes parents ne semble pas l'être. Elle se justifie. C'est drôle d'habitude, c'est moi qui me justifie auprés des gens.

Andrea : C'est une première pour vous deux et je suis sûr que tout ce passera trés bien.

Walter : Si vous parler de garçon, je veux tout savoir !


J'ouvre de grand yeux et tourne la tête vers Walter. Je crois pas que Octavia est envie de parler de Jacob devant un de mes papa et je crois pas non plus avoir envie d'aborder le sujet alors qu'il est là. Je l'aime plus que tout mais c'est gênant parce qu'on sera pas assez a l'aise, j'amène Octavia dans la cuisine alors que ma grand mère nous serre un verre de lait a chacune et dépose des cookies sur la table.

Alors raconte moi tout! Moi aussi, il faudra que je te parle de quelque chose de trés important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavia McLeone
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Occupation : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Mar 31 Jan - 17:26

Je ne sais pas comment me comporter, j’ai l’impression d’avoir l’air idiote, je pas trop savoir quoi dire ni quoi faire. Je dis les premières choses qui me passent par la tête. Juste avec mon amie, je n’ en prendrais pas attention, mais là, y a ses parents. Je suis quand même censée les séduire, dans le sens que j’aimerais qu’ils m’aiment bien, car ils ont l’air vraiment géniaux et je ne veux pas qu’ils insistent après auprès de leur fille pour qu’elle ne me cotoye plus. Quand je vous dis que je n’ai pas l’habitude avec les gens !

Et ensuite, elle semble prendre cette histoire de week-end autant à cœur que moi. Elle a tout rangé, elle a refait le tour de la maison et de sa chambre avant mon arrivée. Elle est vraiment géniale, mais je voulais lui dire qu’elle ne doit pas faire attention à tout ça pour moi. Je sais que c’est quelqu’un de bien, de propre et d’ordonné alors je ne la jugerais pas pour quoique ce soit. Ne t’inquiète pas ainsi pour moi, tout est parfait jusqu’à présent ! Je lui fais un sourire et un léger clin d’œil, car je l’adore Maggie, je suis vraiment trop heureuse de l’avoir rencontrée !

Mais quand je m’excuse, je suis encore plus étonnée des réponses de ses parents. Je sais que les miens n’auraient pas été aussi sympathiques. Ma mère peut être, mais mon père, ça n’aurait pas rouler. Alors je ne sais pas, je reste un peu étonnée, mais dans le positif en tout cas. Mais je me mets à rougir quand un de ses papas nous parle de garçons. Mais pour garder la bonne humeur, je lui dis Je crois que je vais vous présentez mon frère, vous devriez bien vous entendre ! Je trouve que Walter ressemble énormément à Aedan dans sa manière d’être curieux, enfin plus pour m’ennuyer qu’autre chose. J’aime bien, ça me fait me sentir à mon aise.

Mais nous voilà dans la cuisine devant un bon verre de lait et des cookies. Je ne mange pas tout de suite, par contre, je bois une gorgée de lait car j’ai soif et je sens que j’en aie beaucoup à lui dire. Je commence donc par lui parler du fait le plus important à mes yeux Mon frère… Tu sais, je t’en aie parlé ? Il a pu prouver son innocence, il est en ville. Je suis trop contente, faudra vraiment que je te le présente, c’est un amour ! J’ai un énorme sourire sur les lèvres, j’adore mon frère, c’est mon héro, mon amour, c’est l’homme que j’admire le plus dans ma vie.

_________________

Sous le ciel de cristal, Je me sens si légère
Je vire, délire et chavire, Dans un océan d'étoiles
Vivons ce rêve bleu à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Margaret E.Hamilton
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Liana Liberato
Statut civil : Celibataire
Age du personnage : 18 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Dim 5 Fév - 2:48

Je n'aurais pas imaginé que Octavia soit nerveuse à l'idée de venir chez moi. A l'idéé de rencontrer mes parents. Mais je suis contente que tout ce passe bien et puis je le savais que ça ce passerait vraiment bien. Elle a tout de la jeune fille de bonne famille et qui ne m'entrainera pas dans des salles histoires. Et puis j'ai fais assez d'éloge sur elle pour qu'ils la connaissent avant même qu'ils ne la voient. Je suis tout autant rassuré qu'elle soit satisfaite de la maison, un grand sourire sur mes lèvres.On allait partir dans la cuisine et mes parents ont " mit leur grain de sel" surtout Walter qui me met mal à l'aise. Je relève un sourcil a la réaction de Walter fasse a la remarque d'Octavia qui veut lui présenter son frère et je ressens de la jalousie via mon père..j'ai toujours trouvé ça mignon plutôt que exaspérant.

Ce serait fantastique que quelqu'un de ta famille vienne ici, on pourra faire venir aussi le frère de Jacob comme on avait dit à la fête...tu sais ce grand repas pour réunir nos familles!

On se retrouve bien vite dans la cuisine devant les cookies et le lait. C'est parfait a mes yeux comme moment avec une grande amie en plus. Je l'écoute me parler de son frère et j'hoche la tête me souvenant quand elle en a parlé. J'ouvre la bouche un peu de surprise et fait un grand sourire !

C'est fantastique ! Comme je suis heureuse pour toi ! Tu vas pouvoir rattraper tout le temp perdu ! Il a un endroit ou aller ? Il sait ou dormir ? Sinon, nous avons une chambre d'ami. Il peut venir le temp de trouver un endroit ! Je serais heureuse de pouvoir aider quelqu'un de ta famille !

Je bois une gorgée de lait et prend un bout de cookie. Je l'envie d'avoir la chance d'avoir un grand frère. J'aurais voulu avoir un frère, j'ai toujours trouvé ça merveilleux d'être une grande soeur protectrice ou une petite soeur qui a besoin d'être protegée, bon dans mon cas, je me voyais toujours comme la petite soeur protegée..j'ai souvent dit a mes parents que je voudrais un petit frère mais je n'ai jamais eu droit a voir ce rêve se réaliser..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavia McLeone
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Occupation : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Mar 7 Fév - 10:35

Je ne sais pas trop comment réagir, pourtant ils ont tout fait pour me mettre à l’aise,  ils sont vraiment sympathiques. Alors je tente vraiment de me remettre de mes émotions, d’être naturelle au possible. Je crois que c’est la meilleure chose que je puisse faire. Surtout que je ne veux pas que Maggie se sente mal à cause de moi. Mais elle me rappelle que ça serait bien que quelqu’un vienne, histoire de réunir nos familles Oui, mon frère et Lyndsey, je suis sûre qu’elle serait aux anges de venir, elle aussi ! Je me demande si elle a parlé à ses parents de cette histoire totalement déroutante du hasard. Comme quoi ma tutrice n’est autre que la personne qui l’a soutenue lors d’un tremblement de terre.

Mais bon, là, je dois absolument lui parler de plein de choses. Et on se retrouve bien vite dans la cuisine, je lui explique alors que mon frère est de retour, qu’il est là et que je suis trop contente. Ce qui est vrai, même si nos retrouvailles ont été chargées en émotions, autant positives que négatives, qu’est-ce que je ferais sans mon frère ? Mon héro ! Et je suis étonnée mais ravie quand elle me propose même qu’il vienne dormir ici dans la chambre d’amis. C’est vraiment gentil, ça me touche énormément, mais connaissant mon frère, il n’acceptera jamais. Il a déjà refusé que moi je l’aide. Lui et sa chérie ! Oui, je persuadée que ça ne marche plus entre Aedan et sa copine, mais que puis-je y faire ? Rien ! Dans un sens, j’aime bien cette fille parce qu’elle est toujours là alors que tout le monde s’est retourné contre lui quand il était en prison.

Puis je me grandis et je passe à la seconde nouvelle dont je dois lui parler. Je la regarde dans les yeux et lui dis avec un grand sourire et fière comme un paon Tu as devant toi une jeune femme en couple ! Je lui fais un encore plus grand sourire et je finis par lui dire, toute heureuse, vraiment heureuse Jacob et moi, on s’ est enfin lancé, je te jure, je n’y croyais plus. Mais lui aussi il est  heureux qu’on soit ensemble, il … Je n’arrive toujours pas à croire que  c’est lui qui me l’a demandé ! Oui, depuis longtemps, je croyais, j’étais même sûre et certaine que mon Aladin ne s’intéressait pas plus à moi que ça, je croyais qu’il s’intéressait justement à mon amie ici présente, mais non, il m’aime bien. Je ne sais pas encore si pour lui, je peux parler d’amour, mais moi, je l’aime de tout mon cœur !

_________________

Sous le ciel de cristal, Je me sens si légère
Je vire, délire et chavire, Dans un océan d'étoiles
Vivons ce rêve bleu à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Margaret E.Hamilton
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Liana Liberato
Statut civil : Celibataire
Age du personnage : 18 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Sam 11 Fév - 17:30

On en parle souvent de faire ce repas mais on ne trouve jamais un jour pour le réaliser. En fait, ce qui rendrait ce diner bizarre c'est que James ne soit toujours pas là, avec nous. Tout les quatres ont est une équipe. Les quatres mousquetaire parce qu'aprés tout c'est ce qu'on est. Un pour tous et tous pour un, je me sens quand même mal à l'aise de ne pas avoir chercher un moyen pour le retrouver, de ne pas avoir coller d'affiche dans la rue mais d'un autre sens..on a probablement tous pensé qu'il avait coupé les ponts pour une raison ou pour une autre...mais tanpis, on sera tout les trois et ça sera déjà quelque choses..

Alors j'en parlerais a mes parents pour qu'on trouve un jour! Je suis sûr qu'ils seront d'accord pour le faire ici et s'occuper de tout !

Assise devant un verre de lait et des biscuits. Octavia me parle de ce qui se passe dans sa vie en ce moment. Elle me parle de son frère qui n'accepterait pas d'être heberger chez nous et je comprend. Ce n'est jamais facile d'accepter l'aide d'inconnu. J'hoche la tête mangeant un morceau de cookie. J'avale la bouchée avant de prendre la parole.

Je comprend, mais si il y a vraiment un soucis. Il ne faut surtout pas hésité, tu sais comme nous aimons aider les gens qui nous entoure. Et je serais honoré de pouvoir aider quelqu'un de ta famille..

Je préfère indiquer que la proposition tiendra toujours quoi qu'il arrive. On se sait jamais si c'est le dernier espoir qui reste mais peut-être trouvera t-il d'autres solution. Surtout en sachant qu'il a une petite amie, si elle l'aime vraiment elle ne le laissera pas dormir a l'extérieur. Elle prend une position que je ne comprend pas sur le moment, je prend mon verre pour boire un peu la regardant et quand elle m'annonce que Jacob et elle sont ensemble, je m'étrangle avec mon lait et recrache a peu prés tout le contenue qui se trouver dans ma bouche, sur le coup, mon verre m'échappe et se casse sur la table, répendant du lait sur la table et sur mes vetements. J'essaye de reprendre contenance. Je tousse quelques fois. Pourquoi il m'a rien dit ?! Je suis sûr qu'il devait avoir prit cette décision le jour même de notre aprés midi qui s'est si mal terminé. Pourquoi m'en a t-il pas parlé ? On s'est dit être des meilleurs amis , ça ce dit tout en général ? Je suis sûr que James aurait été au courant même si ça n'aurait pas été pareil. Je me sens honteuse pour ce qui vien d'arriver et ma grand mère apporte de quoi essuyer. Je releve les yeux vers Octavia.

Excuse- moi, je suis...trés heureuse pour vous..je ne doute pas que vous devez être heureux ensemble.. avec ...le temp..je pense que tu..réaliseras..

Je me sens encore plus mal en repensant a ce qui est arrivé pendant l'aprés midi catastrophique. J'irais me changer plus tard, tanpis toutes façon j'ai l'habitude on va dire. J'ai le coeur qui s'est écrasé a cette nouvelle. Je savais bien que Octavia était bien mieu que je puisse l'être...elle est belle, elle est intelligente, elle est sexy, elle a tout pour plaire a n'importe quel homme..alors ça me surprend pas que Jacob soit tomber amoureux d'elle..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavia McLeone
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Occupation : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Mer 15 Fév - 16:20

Oui ça serait génial, ici ou ailleurs, mais génial qu’on soit tous réunis, que nos familles se connaissent, comme tous les ados normaux. Et c’est ce que j’aspire être au plus, même si je bosse dans le public, dans l’artistique, le populaire.  Non, mais imaginez, Lyndsey, Aedan rencontrer les parents, les quatre parents de Maggie, le frère de Jacob… Et pourquoi pas d’ici là, la famille de James. Quoique vu ce qu’il m’avait raconté, nous pourrions devenir une nouvelle «  famille » pour lui non ? Que ce serait parfait ! Je te donnerai le numéro de téléphone de mon frère et de Lyndsey ! Comme ça, ils auront plus facile pour les joindre. On va y arriver à le faire ce repas, tu vas voir !

Ecoute, je lui en parlerai. Qui ne tente rien n’a rien ! Et qui sait, peut être que la pri… Enfin que ces dernières choses qui se sont passées dans sa vie l’ont rendu moins têtu ! Je fais un sourire gêné. Elle a beau être au courant du pourquoi du comment mon frère s’est retrouvé en prison. Je ne veux pas, je ne sais pas, en reparler, je ne veux pas devoir un jour dire que c’est moi, moi qui aie tué mon père, moi qui aie détruit la vie de mon frère en acceptant qu’il porte le chapeau pour moi. Et puis ce n’est pas toujours facile à dire ce mot, quand il s’agit de notre famille.

Et là, contente, fière et je ne sais pas quels autres sentiments se mélangent encore en moi, j’annonce à mon amie que je suis en couple avec le beau Jacob. Avec le temps, j’ai compris que ces deux là n’étaient qu’amis, enfin c’est ce qu’ils me disaient tous les deux, alors je n’ai pas hésité, mais peut être aurais-je du au vu e de sa réaction. Elle semble totalement paniquée, au point de laisser tomber son verre et d’en mettre partout. J’aide  alors à tout ramasser et à l’aider à essuyer c e qu’il y a sur la table. Je ne sais pas quoi dire à mon amie, j’ai l’impression que ca ne lui plait pas ou que quelque chose ne lui convient pas, mais j’attendrai d’être seule avec elle pour en parler. Pour le moment, je reste un peu silencieuse, un petit sourire collé au visage une fois qu’elle s’excuse et me dit qu’on doit être heureux. Un léger et simple signe positif de tête pour dire que oui, on est heureux. Enfin moi ! Par son geste, elle me fait douter de tout là !



_________________

Sous le ciel de cristal, Je me sens si légère
Je vire, délire et chavire, Dans un océan d'étoiles
Vivons ce rêve bleu à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Margaret E.Hamilton
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Liana Liberato
Statut civil : Celibataire
Age du personnage : 18 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Lun 20 Fév - 17:44

Ça fait déjà tellement longtemps qu'on en parle et on arrive jamais. Cette fois , c'est la bonne. Tout vien a point à qui sait attendre ! J'espère que le frère de Jacob sera d'accord pour ça ! Ce serait vraiment fantastique. J'hoche la tête a ses paroles. Je sais déjà que ce sera papa qui appelera, quand c'est vraiment important c'est toujours lui qui le fait et j'entend déjà Walter s'exité pour tout préparer a sa manière..Je sais déjà qu'ils voudront faire la meilleure des impressions et j'ai comme idée que ça puisse être pareil du côté des familles de Jacob et Octavia.

Depuis le temp qu'on en parle et d'accord pour les numeros de téléphone, on le donnera directement à mes parents comme ça je serais sûr qu'il se perdra pas !

Je lui fais ensuite une proposition pour son frère, je sais que ce n'est pas facile de recevoir de l'aide d'inconnu mais il faut encore montrer qu'on est solidaire les uns avec les autres. Les gens sont ou deviennent trop égoiste a notre époque , c'est triste. J'hoche la tête et lui fait un sourire réconfortant, je me doute que ça doit être difficile de parler du passé et je ne la forcerais pas a le faire.

Les expériences forte change les personnes parfois! Et je suis sûr qu'il ne t'en veux pas d'avoir vécu cette expérience là!

Par la suite, j'ai la reaction la plus ridicule du monde et je suis consciente que ça doit blesser
Octavia mais c'était vraiment pas contrôler. Je me sens affreuse dans tout les sens du terme. Et si Jacob lui avait dit au final ? Non, elle ne serait certainement pas là..et elle ne me parlerais plus. Oh mon dieu, c'est la pire situation dans laquelle j'ai pû me retrouver..Mes bétises nettoyer. J'ose pas la regarder aprés avoir eu une reaction comme ça mais il faut que je lui parle de quelque choses..

Je t'assure que je suis trés heureuse pour vous deux. C'est trés bien, vous meritez tout les deux d'êtres heureux avec les blessures que vous avez vécu dans le passer. Et puis, votre amour commun pourra vous faire oublier mon absence pendant au moin 4 ans. Une fois que j'aurais terminé le lycée , j'irais forcément a l'université et je peux avoir la chance d'être accepté dans une des plus grande université d'amerique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavia McLeone
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Occupation : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Lun 27 Fév - 21:15

Ok, va pour les donner directement à tes parents, je crois aussi que ça sera mieux. Oh et tu savais que Lyndsey est avec le grand frère de Jacob ? C’est bizarre comme la vie est faite ! Jamais je n’aurais pensé ça. Mais il est vrai que ça fait bizarre et en même temps c’est agréable de se dire que tout à un lien. Regardez, Lyndsey et Maggie aussi ont un lien, et pas n’importe lequel. Enfin soit, le hasard fait bien les choses depuis que je suis arrivée dans cette ville.

Je m’en veux d’avoir failli dire le mot prison . Déjà car tout est de ma faute, mais en plus, parce que je n’ai pas envie que ses parents, si ils l’entendent aient une mauvaise idée d’Aedan qui est juste un ange qui a voulu me protéger. Je fais une grimace et je la remercie du regard quand elle me dit qu’il ne m’en veut pas. Je le sais déjà mais c’est dur à accepter tout de même, quoiqu’il se soit passé. Merci Maggie. Mais tu as raison, les expériences changent les personnes ! Et je sais de quoi je parle.

Mais la suite, je ne sais pas, je ne comprends pas. Que se passe-t-il ? Pourquoi ne semble-t-elle pas contente pour Jacob et moi ? Elle m’a pourtant toujours dis qu’elle n’en était pas amoureuse ? Je ne sais pas quoi penser, ni quoi dire. Mais là, elle me lâche une bombe, j’ai les larmes aux yeux. Je ne sais pas si je dois être heureuse pour elle car je sais que c’est son rêve ou égoïste car je ne veux pas la voir partir loin et m’oublier. Je me sens mal, je sens comme si je la faisais fuir, comme si j’avais fait une bêtise. J’ai l’impression horrible d’être oubliée, d’être mal placée en plus pour lui faire une scène. Alors je me contente de lui dire, mais sans joie dans ma voix Félicitations pour toi ! C’est ce que tu désires depuis si longtemps ! Mais, je n’arrive pas à la regarder en face, je sens que si je le fais, je vais me mettre à pleurer. Je ne veux pas, égoïstement que mon amie s’en aille, pas si loin, pas si longtemps. Et non le fait d’être ou pas avec James ne m’aidera pas à l’oublier. Je me lève alors et je lui demande Tu m’indiquer où se trouvent les WC ? J’ai besoin de me retrouver seules quelques instants. Je suis triste, je n’arrive pas à voir ma vie à Phoenix sans elle. Impossible !

_________________

Sous le ciel de cristal, Je me sens si légère
Je vire, délire et chavire, Dans un océan d'étoiles
Vivons ce rêve bleu à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Margaret E.Hamilton
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Liana Liberato
Statut civil : Celibataire
Age du personnage : 18 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Dim 5 Mar - 22:23

Je crois effectivement que ça sera mieu qu'ils décident ensemble quand faire tout ça et quand sera le meilleur moyen. Les parents aiment pouvoir discuter au téléphone. Enfin les miens en tout cas, vu qu'en plus ça ne leur arrive que trés rarement que ça soit pour que je fasse venir quelqu'un et si en plus cette fois ce sont deux personnes et leur familles! Elle me fait une révélation dont je n'étais pas au courant. On parle que trés rarement de son frère, il faut bien l'avouer. Je ne sais que peu de chose sur lui..

Non, je ne le savais pas. Je suis sûr qu'ils forment un trés beau couple et je suis sûr que ça amusera beaucoup mes parents de savoir ces coincidences. Enfin surtout Walter, lui qui aime tout ce genre de choses.

Ça me fait bizarre comme la vie est étrange et peu relier des gens sans liens..pour qu'ils deviennent au final comme une grande famille...non une grande famille! Ça va me faire bizarre de revoir Lyndsey, la première fois c'était pas dans la meilleure des circonstances..On parle de son frère et je souris quand elle m'affirme que j'ai raison. Je trouve que ça ne m'arrive pas trés souvent mais quand c'est le cas, ça me fait toujours du bien..Je ne pensais vraiment pas que la suite ce passerait comme ça, je ne pensais pas du tout réagir comme ça en me l'annoncant même si j'avais quelques doutes. Je me sens trés mal à l'aise parce que du coup, je vois bien qu'elle aussi est mal et j'essaye de rattraper les choses mais je finis simplement par changer le sujet en lançant comme une bombe mon absence pour la fac. Elle ne me regarde pas même si moi je le fais et que je vois bien que son regard est voilé de tristesse..Je ne veux pas enfoncer le couteau dans la plaie comme ça a pu arriver avec Jacob..

En sortant de la cuisine, tu monte l'escalier et c'est la troisieme porte a droite..

Mince, j'aurais jamais imaginé que mon absence pourrait rendre des gens malheureux, j'avais bien imaginé mes parents de voir leur petite fille quitter le nid, mais je n'aurais jamais imaginé que des amis puissent l'être. C'est peut-être ça qui est bien aussi quand on a pas d'amis. Les décisions que l'ont prend n'ont pas de répercution sur eux...je crois que je vais devoir parler avec mes parents de tout ça..parce que Jacob..Octavia...maintenant je doute..de si je veux partir..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavia McLeone
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Occupation : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Lun 13 Mar - 11:18

Oh oui, ils sont magnifiques ensemble, tu devrais les voir. Et tu veux savoir encore pire comme coïncidence ? Oui, j’aime jouer sur la curiosité des gens, même si je me doute que la curiosité de mon amie sera surement moindres que celle de mon petit ami. Roh là là ça me fait encore tout bizarre de l’appeler petit ami. Mais il se peut que cette info la fasse rire , ou tout du moins sourire Le monde est tellement petit que Lyndsey est la cousine de James ! Je rigole légèrement puis je me perds dans la nostalgie de ce moment à quatre super génial qu’on avait passé lors de la fête de charité des Iron D’ailleurs, tu as des nouvelles de lui ? Il me manque !Qui sait peut être qu’elle aura des nouvelles. Qui ne tente rien n’a rien ! Puis je finis par dire par rapport à son papa Walter qui aime toutes ces genres d’histoires Ma mère et lui se seraient bien entendus d’ailleurs pour ça ! Je n’ai jamais parlé de ma mère. Beaucoup savent ce que je veux en dire, ou plutôt le mensonge que je baratine à tout le monde pour ne pas dire la triste vérité, mais je n’ai pas envie de mentir à mon amie, je ne lui mentirai jamais !

La suite est étrange, tout se passe comme si un voile invisible s’était déposé sur la scène, comme si l’incompréhension, la tristesse et la douleur allait tout embué.  Je parle de Jacob et moi, je suis fière, je suis heureuse, mais à sa réaction, je me demande si j’ai bien fait, si je ne lui aie pas fait du mal ou je ne sais quoi. Peut être que malgré ce qu’elle me disait, elle en était aussi amoureuse ? Peut être que … Je ne sais pas, elle change de sujet et là, je me sens mal, j’ai envie de pleurer, de partir même peut être, car pourquoi rester ici, avec une fille qui se dit mon amie, mais qui se taille à la première occasion ? C’est ça l’amitié, avoir autant mal qu’en amour quand on se fait « larguer » ?

Je vais jusqu’ aux WC, je prends mon temps, je monte même l’escalier avec un pas de plomb. J’ai pas envie qu’elle parte, voilà ce qui me tourne dans la tête. J’ai pas envie qu’elle parte, hors de question. Je suis peut être égoïste, mais ça fait mal. Je sais que tout le monde s’en va un jour, j’ai vu ça dans une série, mais je sais aujourd’hui que c’est encore plus vrai que ce que je ne pouvais imaginé. Mais en même temps, je ne peux pas la faire oublier son rêve par égoïsme ! Si ? Non, je ne peux pas, je me dois de respecter son choix, de la pousser vers l’avant, de la pousser à faire de son mieux et de faire ce qu’elle désire. C’est ça être amie non ?

Je sèche les quelques larmes qui ont coulées sur mes joues, je suis comédienne non de Dieu. Montres lui, Octavia, qui tu es ? Montres lui que tu peux être heureuse pour elle ! C’est avec un demi sourire, pour ne pas en faire trop que je redescends puis entrant dans la cuisine où j’avais laissée mon amie, je viens la prendre dans  mes bras et je lui dis, ma main jouant dans ses cheveux amicalement Excuse moi, je suis contente pour toi, je sais que c’est ton rêve ! Je me recule, je fais un pas en arrière et mon regard dans le sien, je finis par lui dire C’est juste que j’aime bien t’avoir prêt de moi… Mais je pourrai venir te rendre visite quelques fois là bas non ?

_________________

Sous le ciel de cristal, Je me sens si légère
Je vire, délire et chavire, Dans un océan d'étoiles
Vivons ce rêve bleu à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Margaret E.Hamilton
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Liana Liberato
Statut civil : Celibataire
Age du personnage : 18 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Ven 17 Mar - 14:33

Je pourrais me faire une idée si on arrive a réunir nos familles mais j'ai aucun doute sur le fait qu'il fasse un beau couple. Et puis l'important dans tout ça c'est surtout qu'ils soient heureux l'un avec l'autre. Lyndsey le mérite, le frère de Jacob le mérite aussi même si je ne la connais pas beaucoup et que je ne connais pas son frère. Elle m'annonce une autre coincidence. Décidement, le monde est vraiment petit. D'une rencontre , on se retrouve dans une sorte de cercle. Je la regarde surpris quand elle me dit son information. Alors celle là, je m'y serais pas attendu..mais je trouve ça vraiment bien , je me mord la lèvre a sa question et secoue la tête négativement.

Non, je n'ai aucune nouvelle. J'ai bien essayé d'appeler sur son téléphone mais j'ai pas de réponses et ça rend Jacob tellement malheureux. Je comprend pas qu'il est disparu comme ça du jour au lendemain..j'arrête pas de m'imaginer le pire. Et si il lui était arrivé quelque chose de trés grave et qu'on a pas essayer de le chercher ? Quel sorte d'amis est ce qu'on est ? Si on pouvait au moin savoir...Jacob n'a pas voulu que j'essaye d'aller voir sa famille d'accueil...j'ai l'impression que ce sont pas des bonnes personnes...

C'est la première fois que Octavia fait référence a sa mère et vu ce qu'elle dit, j'essaye de me faire une image. Je l'imagine comme Octavia. Blonde et trés belle..C'est trés souvent que les enfants ont des trés plus marqué de la mère..Octavia a un visage angélique..et elle pourrait trés bien être une princesse dans une adaptation disney. Pour la suite, tout est un mauvais moment. Je me sens vraiment mal à l'aise et le mieu que j'ai trouvé pour sortir de cette situation, c'est de lui annoncé que je partirais a la fac aprés le lycée. Toute façon, c'est la suite logique des études, je pourrais rester a Phoenix. J'ai entendu dire qu'il y avait une université. Mais partir ailleurs pour repartir a zero. C'est bien aussi. C'est aussi une bonne façon de me responsabilisé parce que j'ai l'habitude de vivre avec ma famille et je ne me préoccupe pas de beaucoup de choses. Ils font toujours en sorte que j'ai du temp pour mes études et pour me faire des amis. J'ai tout ça maintenant. Il me manque plus qu'être une adulte. Sauf que la nouvelle est , comme avec Jacob, une douche froide.

Je laisse Octavia aller au toilette. Walter en profite pour venir me voir. Maman vien aussi pour me questionner. Me demander ce qu'il s'est passé. Je leur raconte et leur dit a quel point je me sens stupide et mal à l'aise et que j'ai peur d'avoir gacher notre weekend a peine commencé. Ils me rassurent comme ils peuvent et repartent alors qu'Octavia revient. Je me mordille la lèvre parce que je vois bien sur son visage que ça ne va pas fort..elle approche de moi et je la sers doucement dans mes bras.

Ne sois pas désolé, j'aurais voulu t'annoncer ça autrement mais je n'ai jamais eu a faire ce genre de chose alors je suis plutôt un peu gourde..Jacob est au courant aussi et ne l'a pas trés bien prit. Même si je serais trés prise dans les révisions, vous pourrez venir me voir et puis peut-être que d'ici là, on aura retrouvé James alors vous pourrez venir tout les trois! Ça me fera plaisir !

Je me lève et je cherche quelque chose qui pourrait ramener la bonne humeur et les rires. Parce que là, c'est assez triste quand même..Je réfléchis rapidement.

On peu monter a l'étage si tu veux, je vais te montrer ma chambre même si y a pas grand chose a voir !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavia McLeone
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Occupation : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Sam 18 Mar - 20:33

On en arrive alors à James, au fait qu’on ne l’a plus revu depuis tellement longtemps. Et c’est vrai que je me sens mal de ne pas avoir chercher après lui, je me sens mal d’avoir été assez égoïste que pour ne penser que à mon bonheur. Je la regarde alors et je finis par lui dire Et si on le faisait maintenant !  Vaut mieux tard que jamais non ? On téléphone un peu partout, on fait des affiches, on se renseigne, on va voir sa famille d’accueil, on bouge terre et ciel pour le retrouver, quoiqu’il lui soit arrivé, on doit le savoir pour l’aider si il en a besoin non ? j’espère qu’elle va dire oui, mais en même temps, je ne sais même pas par où on pourrait commencer ? Je veux dire, je n’ai jamais fait ça, je ne suis pas très intelligente. Je ne dis pas que je suis idiote, mais à côté de mon amie, je suis nulle, il faut bien que je l’avoue.

La suite, je ne sais pas franchement, comment je dois la décrire. Entre sa réaction au sujet de mon couple avec Jacob, mais aussi l’annonce de son départ pour l’université. C’est un gros coup de massue. J’ai du m’éloigner un peu pour réfléchir, pour me faire à l’idée.  Mais je réalise bien vite que encore une fois, je joue l’égoïste. Que ce soit avec James, avec Jacob et maintenant avec mon amie, j’avoue que je suis égoïste, je n’ai pas l’habitude que tout ne tourne pas autour de moi, mais je ne suis plus la seule, j’ai des amis et je dois prendre soin d’eux autant que je le peux. Je redescend alors, je la prends dans mes bras puis je suis contente de ce qu’elle me dit, même si je suis triste de ne plus la voir tout le temps Ne t’inquiète pas pour Jacob, je vais lui expliquer ! Si c’est important pour toi, tu dois le faire, on doit t’encourager. J’ai les larmes aux yeux, parce que la vérité est que je ne veux pas la voir partir, que je le dis sincèrement, mais que j’aimerais qu’elle change d’avis. Mais tout cela, je  ne lui dirai jamais.

Quand elle me propose de monter en haut me disant qu’il y a pas grand-chose à voir, je lui fais un signe positif de la tête Tu as pas de quoi écouter de la musique, ou peut être des films, des jeux de sociétés, des photos de toi petites. Je sais pas, n’importe quoi ! J’ai envie de tout savoir sur elle et en même temps, je suis sûre que faire tout autre chose pourra nous faire du bien à toutes les deux après cet épisode un peu étrange.

_________________

Sous le ciel de cristal, Je me sens si légère
Je vire, délire et chavire, Dans un océan d'étoiles
Vivons ce rêve bleu à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Margaret E.Hamilton
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Liana Liberato
Statut civil : Celibataire
Age du personnage : 18 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Mar 21 Mar - 19:19

Octavia donne l'idée de lancer tout un dispositif de recherche. Je me sens vraiment mal de pas l'avoir fait des le moment ou il n'a plus donné signe de vie. J'ai peur de ce qu'on va trouver et j'ai peur que ça fasse encore plus de souffrance pour Jacob. Qu'es ce qui pourrait lui être arrivé ? Etre tombé sur un détraqué ? Ce serait pas impossible, avec tout ce qu'on entend a la télé. Je ne crois pas qu'il aurait quitté la ville sans le dire a Jacob..ce serait trop étrange..J'hoche la tête a ses propositions.

On peu mettre des affiches partout avec un numero a joindre en cas d'information, il nous faut une photo de lui et on marquera les informations principal , je suis d'accord aprés je n'ai aucune idée des endroits qu'il fréquenter mais peut-être que Jacob le sait lui même si j'ai comprit qu'ils étaient rarement séparé pour ces choses là. Et pour sa famille d'accueil, ça me fait peur et si ils y étaient pour quelque chose dans le fait qu'on le voit plus ? Jacob a déjà laisser sous entendre que James et ses parents adoptif n'ont jamais eu de bon rapport..et si il s'était passé quelque chose de grave?

On serait au courant ? Les voisins auraient entendu des choses et la police aurait agit ! Ils en auraient forcément parler a la télé...mais et si..non je peux pas partir sur des idées trop folle..a force de regarder trop de série policière j'imagine trop de choses affreuse..Pour un premier weekend, c'est pas vraiment exceptionnelle les premiers heures. C'est comme une tempête qui s'abat sur nous. Tout s'enchaine et elle part au toilette. Je lui laisse le temps et quand elle revient , je la rassure. Ça semble bien fonctionner. J'hoche la tête.

Oui c'est trés important pour moi. J'en ai rêvé pendant des années de pouvoir fouler les sols des grandes université , mon plus grand rêve serait d'aller a Harvard, ils ont les meilleurs professeurs de droit ! Et les plus grand sorte de cette université. Pas que je veuille être une avocate célèbre mais je veux quand même faire parti des meilleurs !

Je me suis expliqué avec Jacob même si je sais qu'il continuera d'être triste de cette décision. Mais tanpis, leur peine diminuera avec le temp et puis c'est pas comme si on ce reverra jamais. Je reviendrais aprés avoir terminé mes études. Ça me perturbe beaucoup de la voir les larmes aux yeux. Ça me fait mal au coeur parce que je pensais pas que ça pourrait rendre tant de gens triste..Je me lève de la chaise et hoche la tête a ses propositions.

J'ai des jeux de société et les photos de moi petite , j'ai aussi. Mes parents m'ont offert une petite chaine hifi pour que je puisse écouter ma musique mais j'en écoute pas trop et mes goûts musicaux ne sont pas vraiment aux goûts de tout le monde..

Je sors de la cuisine avec Octavia et va a l'escalier, montant doucement lui montrant les photos accroché tout le long. Mes papa, mes mamans, une photo de nous 5. Des photos de moi petite..et arrive a la porte. Mon prénom est marqué sur la porte en lettre violette entouré de fleur. Je sais qu'il est là depuis toujours. J'ouvre la porte et la laisse entrer.

Voilà ma chambre

Je sais que ça n'a rien d'une chambre d'adolescent mais la sobriété de la pièce m'a toujours plus comme ça. Et puis , je me suis jamais interressé a tout ce que les ados accroche sur leur mur et je n'ai jamais eu de copines ou de copains pour accrocher des photos a part depuis que je connais Octavia, Jacob et James..mais je range tout ce qui les concerne dans une boite.
Sa chambre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavia McLeone
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Occupation : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Mar 4 Avr - 21:52

Je ne sais pas si on fait bien, si je ne me suis pas trop vite emballée, mais elle a raison, quelles amies nous serions si nous ne faisons rien alors que nous en avons toutes les deux les moyens. Car oui, il est là le problème. Que Jacob qui n’est pas très riche n’ait rien pu faire, faute de moyen, nous… Nous on les a les moyens alors pourquoi on ne s’est pas bougées avant ? Elle me parle de mettre des affiches partout mais surtout de la peur qu’elle a des parents d’accueil de James. Et je me souviens de la première fois où je l’ai rencontré, quand il m’a parlé de son père d’accueil, de ce type dont il devait se protéger, pour lequel il a appris à se battre. Je fais une petite moue et je finis par lui dire Va pour les affiches, mais je t’avoue que j’ai peur et j’ai pas envie de mêler Jacob à ça. Je ne veux pas qu’il se sente encore plus mal parce qu’on… Parce qu’il n’aura l’impression de pas pouvoir nous aider. Et … Je ne sais pas, je me sens si mal vis-à-vis de James de pas avoir penser à tout cela avant ! Je lui parle pas de la famille d’accueil car je ne sais pas ce qu’ elle en sait et je ne veux pas trahir mon ami, même si pour l’instant il n’est pas présent. Mais je sais que notre quatrième  mousquetaire refera surface. Il faut qu’on reste tous positif là-dessus.

Même si je dis être heureuse pour elle, ce qui dans un sens est vrai, j’ai quand même du mal à l’écouter me dire qu’elle sera loin de moi l’année prochaine. M’expliquer qu’elle aimerait aller à l’autre bout du pays, me laisser tomber. Moi qui ne la connaissait pas y a un an, elle est devenue très importante pour moi maintenant et ça fait mal de se dire qu’elle va me laisser tomber. Non, je ne lui en veux pas, je peux comprendre, je ne suis pas aussi égocentrique et égoïste que les magasines people peuvent le dire, c’est juste que c’est douloureux au fond de moi. Je ne veux pas te mentir, je suis heureuse pour toi, j’espère vraiment que tu fouleras les couloirs de Harvard, que tu deviendras la meilleure, mais ça fait mal. J’espérais toujours t’avoir près de moi. Alors laisse moi me faire à cette idée, laisse moi un peu de temps pour digérer l’information. Oui, on a dit qu’on pouvait tout se dire, alors je continue dans la foulée. Je lui dis exactement tout ce qui me tourne dans la tête.

Allez on n’est pas là ce week end toutes les deux pour pleurer tout le temps, il est temps qu’on passe du bon temps, surtout si elle doit partir pour ses études dans quelques temps. Alors je lui propose de monter dans sa chambre et qu’on s’amuse. Musique, jeux de société, photos, tout et n’importe quoi pour oublier les mauvaises choses et se créer de bons souvenirs. N’est-ce pas pour ça que je suis chez elle ? On avance alors vers l’escalier quand elle m’explique qu’elle n’a pas les choix musicaux de tout le monde. Je lui dis en rigolant Dis moi que tu as Abba ou la BO de Dirty Dancing et tu seras ma déesse de la musique ! Je rigole alors et je lui fais de même comprendre que mes goûts ne sont pas ceux de tout le monde non plus. Mais nous ne sommes pas tout le monde non plus hein ? Je continue en lui disant Tu as le monopoly ? Ou Hôtel ? J’ai envie d’en faire une partie depuis longtemps, mais mon frère ralait tout le temps en disant que c’était trop long quand je vivais chez lui ! Je rigole alors au souvenir  de ces soirées jeux de société avec mon Deden.

On arrive alors dans sa chambre et wouah. Moi qui partage encore la mienne avec un fantôme. Le fantôme de la sœur de Lyndsey. Elle n’est plus jamais là, plus vraiment là du tout même, mais elle est toujours là dans mon esprit. J’ose pas trop décorer comme je le veux ou autre. Mais là, wouah c’est une vraie chambre de fille. Magnifique, bien rangée, même trop Wouah ! Je regarde, tout en tournant C’est magnifique ici, on dirait une chambre de princesse ! j’adore ! Oui je suis fan !

_________________

Sous le ciel de cristal, Je me sens si légère
Je vire, délire et chavire, Dans un océan d'étoiles
Vivons ce rêve bleu à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Margaret E.Hamilton
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Liana Liberato
Statut civil : Celibataire
Age du personnage : 18 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Lun 17 Avr - 22:08

Je ne suis pas convaincu par son idée de mettre Jacob de côté, je sais a quel point il tien a James et je ne crois pas qu'il serait ravi de ne pas avoir été mit au courant. Même si ça doit lui faire du mal, je penses qu'il voudrait faire quelque choses pour le retrouver. En tout cas, si ma meilleure amie disparaissait comme ça du jour au lendemain, je voudrais faire quelque choses...et puis James n'est pas seulement le meilleur ami de Jacob, ils sont comme des frères. Je n'ai pas forcément eu besoin d'entendre Jacob le dire pour le voir. Mais si elle juge qu'il vaut mieu le laisser de côté alors, je la laisse faire. Mais non, je peux pas ne rien dire..

Je me sens mal aussi parce que je suis sûr qu'il aurait tout fait pour nous retrouvé si c'était l'une de nous ou même Jacob...J'espère juste qu'on le retrouvera et qu'il va bien..tout simplement parce que si c'est le contraire, ça détruira Jacob..et on aura du mal à le remettre sur pied ..et ça j'en suis sûr..

Pourquoi c'est si compliqué pour les gens de se dirent qu'on sera séparé que, pas longtemps parce qu'au final , je reviendrais. Avec les vacances et puis ils peuvent me voir. Je me mord la lèvre parce que plus ça va et plus..je me sens affreusement mal de prendre cette décision. Elle finit par me dire " ce qu'elle a sur le coeur" et elle me pousse a faire ce que je veux, vivre mes rêves..je me sens contente qu'on essaye pas de m'empêcher. Ca me rassure on va dire.

Je foulerais les couloirs de Harvard mais je reviendrais a chaque fois que je peux. Je n'abandonne personnes. Je m'éloigne un peu pour mon avenir et puis je serais là dans ma vie d'adulte...jusqu'au restant de ma vie...Je te laisse digérer et tu y arriveras trés bien..Jacob t'aidera trés bien pour ça. Je suis sûr que je vous retrouverais plus..heureux que jamais...

On se lève pour aller vers l'escalier et je souris a sa remarque, j'aurais pas du tout imaginer qu'elle puisse être fan de ABBA, bon d'accord. Je me fesais un avis negatif sur ses goûts musicaux. Plus moderne pour dire la vérité, je ne doute pas qu'elle est quand même des bon goûts de notre époque. J'hoche la tête avec un grand sourire..

Mes parents ont un bon paquet des classiques qu'on peu trouver. Et Dirty dancing, c'est le film préféré de Andrea et Walter alors c'est impossible de ne pas avoir la BA.

On monte doucement l'escalier et je réfléchis rapidement aux jeux de société que j'ai et je suis presque sûr qu'il en fait parti. Toute façon, quel famille n'a pas ce jeu ? Je ris a sa remarque par rapport a son frère.

Si ça peu te rassurer mon père n'a jamais aimé non plus. Plus parce qu'il perd rapidement que parce qu'il trouve ça long..mais ça reste son excuse.

On arrive dans ma chambre et je la laisse entrée à l'intérieur. Ma crainte qu'elle pense que ma chambre soit trop adulte s'évapore a son aire emerveillé. Je n'ai jamais voulu en avoir une différente, elle m'a toujours semblait être parfaite.

Elle n'a jamais été comme celle de tout les adolescents..et ça m'a toujours inquiété que si je me fasse des amis, il la trouve trop coincé...tu vois?

J'approche du placard a côté de mon lit et l'ouvre pour en sortir les jeux de société et tombe pile sur le monopoly, je le prend et referme la porte le posant sur le lit.

Tu veux qu'on se mette où ? On peu descendre si tu veux. On sera bien a table et mes parents voudront peut-être partager une partie avec nous. Walter pour sûr.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavia McLeone
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Occupation : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Dim 23 Avr - 11:46

J’ai les larme aux yeux, je ne peux imaginer ce que notre vie serait, ce que la vie de mon doux prince des voleurs serait sans James. Alors non, je ne peux pas imaginer ce que serait la vie sans lui. Je finis par lui dire, pour un peu faire taire les démons qui sont au fond de moi et qu’on parle un peu en positif de notre ami, de notre quatrième mousquetaire Tu sais, je ne le connais pas beaucoup, mais dès la première rencontre, il m’a sauvé la vie, ne m’a pas jugé une seule fois, il a été présent, il m’a même conseillé. Je crois qu’il ne se voit pas comme moi je le vois, fort comme un roc. Il a cette force qui fait qu’on pourrait tout  reposer sur ces épaules, même si … Enfin c’est quelqu’un de bien, de très bien ! On va le retrouver, il ne peut en être autrement !

Peut être que je devrais faire comme elle et suivre mes rêves. Peut être devrais moi aussi écouter ce que me dit mon cœur et non, ce que me dit ma raison, ma vie précédente et  mon passé. Je soupire lentement et je finis par lui dire Je vais peut être suivre tes pas alors et faire ce que je veux vraiment, mais je t’admire car tu as le courage de le faire, tu n’en as pas peur, comme moi. J’aimerais, pour ma dernière année de scolarité, déjà que je suis en retard, c’est encore plus difficile, aller réellement au lycée, comme tous les autres ! Oui j’en rêve depuis tellement longtemps. Le lycée, les amis, les soirées, les bals de promos, les déjeuners à la table qu’on décide d’adhérer. Mais ça fait peur ! La seule fois, grace à mon Deden que j’ai été à l’école, c’était une école privée et je n’en aie retenu que peu de positif, si j’intégrais une école publique ? Peut être, on verra ! Si je n’abandonne pas comme chaque fois. Je rigole alors avant de dire Pendant que toi, tu apprendras le droit à Harvard ou l’école qui aura la chance de te compter parmi ses rangs, moi je foulerai pour la toute première fois les couloirs d’un lycée public. Ca pourrait faire une série télévisée tu trouves pas ?

Génial, ABBA et Dirty Dancing, j’adore. Ma mère et moi, nous chantions souvent sur ces deux classiques quand j’étais petite et que tout le monde vivait encore heureux. Enfin c’est ce que j’imaginais en tout cas, car j’ai appris il y a peu que ma famille est encore plus dysfonctionnelle que je ne le croyais. Enfin soit, je finis par lui dire Et puis, on fait un marché, je te fais connaitre des trucs actuels, pas trop moches et qui ne ressemblent à rien et tu me fais connaitre de la musique que tu aimes ! Bah oui, j’ aime ça dans l’amitié, faire découvrir des choses à l’autre, c’est important non ?

Je rigole légèrement, je sourie beaucoup, on parle de jeux de société et pourtant, tout semble si parfait. Je veux dire, généralement, y a rien de bien spécial à parler ludothèque, mais avec ma nouvelle amie, c’est génial, car justement, ça veut dire qu’on est amie et qu’il y a pas besoin que je lui montre tel lieu de tournage, que je lui parle de tel acteur, on est juste nous même, c’est tout.

Mais quand elle me montre sa chambre, je la trouve superbe. J’adore, ça fait mature, ça fait femme et non petite fille. Je suis vraiment fan ! Mais vous êtes coincées, toi et ta chambre ? Mais ça gêne qui ? Ca fait juste de toi quelqu’un de différent, d’unique ! Et crois moi, faut mieux être coincée que trop ouverte, si tu vois ce que je veux dire ! Je me mets alors à rire, oui oui, je parle bien de sexe. Je n’ai jamais rien fait et j’attendrai d’être prête, et cela malgré ce que les journaux di sent de moi. Mais elle n’a en aucun cas besoin d’avoir honte d’être une fille bien.

Quand elle me parle de partager une partie de monopoly avec ses parents, je lui réponds alors, totalement enjouée Avec plaisir ! Je sens qu’on va bien s’amuser ! Je suis contente  d’un rien, mais c’est grâce à elle.

_________________

Sous le ciel de cristal, Je me sens si légère
Je vire, délire et chavire, Dans un océan d'étoiles
Vivons ce rêve bleu à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Margaret E.Hamilton
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Liana Liberato
Statut civil : Celibataire
Age du personnage : 18 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Lun 1 Mai - 18:48

James est un pillier de notre groupe. Jacob et Octavia sont incroyablement affecté par sa disparition. Je me sens vraiment inquiète mais ce n'est pas pareil. J'ai pas vraiment eu le temp de partager grand choses avec lui, je n'ai pas eu le temp de vraiment lui adresser la parole et je me dis que j'aurais peut-être dû un peu plus faire le premier pas qu'attendre par crainte de ne pas être intéressante..Même si Octavia dit ne pas trop le connaitre, elle semble quand même l'avoir mieu cerné que je n'ai pû le faire et je me dois d'essayer de la réconforter comme j'ai essayer de le faire avec Jacob..

On va le retrouver Octavia, je veux pas te faire une promesse parce que dans ce genre de cas c'est toujours difficile de les tenir mais on va faire tout ce qu'on peu pour qu'il nous revienne ! Il sera en bonne santé et on pourra reprendre la vie comme elle était ! On sortira tout les quatres, on s'amusera ! On rattrapera le temp qu'on aura perdu !

J'espère de tout mon coeur que sa disparition n'est pas en rapport avec sa famille d'accueil qui semble si terrible au dire de Jacob. On parle de notre avenir et je n'aurais jamais imaginer qu'on puisse m'admirer un jour. Je me mordille la lèvre , c'est pas ce qu'elle croit pour la peur. En tout cas, je suis heureuse qu'elle veuille suivre ses rêves grâce a mon envie de suivre les miens. Je souris, ce serais bien pour elle et j'ai envie de croire que d'une façon ou d'une autre on pourrait aider Jacob a ce faire un avenir ! Je suis sur qu'il y a des études qui pourrait lui être accessible, ne serait ce qu'une mise a niveau ! Mais je suis sur que Octavia ferait ça trés bien de s'occuper de lui.

Détrompe toi , J'ai peur...j'ai jamais eu aussi peur. L'université est un univers beaucoup plus grandiose...les gens sont adulte...c'est une remise a zero pour moi, une chance de rencontrer des gens qui accepterons que je puisse leur causer des accidents ou me ridiculiser en publique, des gens qui se moqueront pas..et puis j'ai peur parce que ça sera la première fois que je suis loin de ma famille..j'ai jamais vécu sans eux..je vais devoir me prendre en charge. C'est un gros challenge.. Mais en tout cas, je suis heureuse que tu es l'idée d'aller au lycée et même si je suis loin, je pourrais t'aider quoi que tu es besoin. Et pour une série télé, je suis sûr que ça trouverait son publique !

On va se faire découvrir nos goûts musicaux et si elle n'aime pas les miens ? Parce qu'il y a certaines chansons qui sont un peu spécial. Enfin le style l'est. Loin de ce qu'une fille de mon âge écoute en général. Tanpis aprés tout comme on dit les goûts et les couleurs sont dans la nature..expression que je trouve assez étrange.. Et puis, je sais qu'elle ne me jugera pas. C'est la base de notre amitié.

Marché conclu ! J'espère que ça te fera pas saigner les oreilles, certains de mes goûts musicaux sont un peu spéciaux.

On arrive dans ma chambre et je me sens géné qu'elle soit plutôt viellote et puis je réalise que Octavia ne jugera pas...Il faut que je surpasse ça, que j'arrête d'avoir la crainte d'etre jugé..Elle fait une référence que je met un petit moment à comprendre..et hoche la tête..

Oh ah oui effectivement...bien qu'être fermé ou ouvert apporte sont lot de problème..

On descend avec la boite de jeu et je demande a mes parents si quelqu'un veut bien jouer avec nous. Sans surprise Walter accepte et Andrea accepte de jouer. A quatre ça fera déjà une chouette partie. On va s'installer dans la cuisine. La table est plus pratique pour jouer.

Si tu veux aprés le repas , on pourra faire un moment découvert musical! Ça nous fera une activité! Et puis dans le salon, il y a tout les CD et il faut que je demande a mon père d'ouvrir le placard ! Certains sont ses précieux trésor..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavia McLeone
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Occupation : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Ven 5 Mai - 10:39

Oui, une sortie entre les quatre mousquetaires ! dis je en souriant. J’avoue que le sourire est plus pour se rassurer l’une et l’autre que pour faire sincère, mais il faut y croire et rester positif. Toujours rester positif ! Il faut que j’y arrive, je le faisais si bien avant. Et puis, il vaut mieux parler d’autre chose, enfin le temps de ce week end et surtout de savoir quoi faire, comment s’ y mettre pour le chercher. Peut être pourrions nous demander à ses parents ou à Lyndsey de l’aide, je ne sais pas. Quoique Lyndsey est déjà bien trop occupée, c’est son cousin tout de même. Elle est super inquiète elle aussi, même si elle ne me le montre pas tout le temps, je le ressens, je le sais.

Alors on recommence à parler école et vie estudiantine. Je lui parle de mon rêve que je compte bien réaliser grâce à elle et sa force de caractère. Elle me parle de ses peurs, d’être loin de sa famille, de l’effet de gigantisme ( je sais même pas si ça se dit ) du lieu et de tout ce qu’on y apprend. Tu n’as pas à avoir peur, tu es géniale. Et puis, fais comme avec Jacob et moi, reste telle que tu es. Je suis sûre que tu te feras très vite accepté ! Et puis, on doit vivre son rêve à fond, donc tente un peu de vivre le rêve universitaire. Au moins un peu ! Je rigole mais le pire est que je suis quasiment sure qu’ elle ne bougera pas une seule oreille dans sa nouvelle école, qu’elle va tenter de passer inaperçue. C’est dommage, je trouve. Peut être que moi, un jour, j’aurai droit à mon bal de promo avec mon chevalier à mon bras et une belle fleur en boutonnière. Moi je te coatcherai pour ta nouvelle vie et toi tu m’aideras pour les devoirs. On se verra par skype le plus souvent possible. Tu vas en avoir marre de mes appels ! Je commence à me faire à l’idée qu’elle parte. Ca me fait toujours mal, mais je dois faire avec, un point c’est tout !

Oh mais je pourrais moi aussi faire saigner les tiennes ! Je rigole, tout ce que j’écoute n’est pas spécialement beau ou écoutable, mais j’aime bien. N’est ce pas le plus important, puis je finis par lui dire Et dans pas longtemps, y aura une nouvelle chanteuse, pour une BO, qui sera sur le marché, tu voudras pas être une des premières à en donner ton avis ? Oui oui je parle bien de moi. Je dois faire une chanson pour la BO de mon film, je suis morte de trouille, j’ai jamais chanté quoique ce soit réellement, c’est pas mon trip !

Je fais par contre une grimace quand elle dit que fermé ou ouvert ça apporte son lot de problème. C’ est vrai, mais je préfère quand même rester bien coincée sur certains points. Enfin soit, on continue en parlant de jeux de société, on choisit le monopoly et on redescend pour jouer avec ses parents. Ca me fait bizarre car moi mes parents ne trouvaient rien d’amusant à se mettre à une table pour jouer ensemble, la seule chose qui les préoccupaient avec moi, c’était de faire du fric. Avec plaisir ! Je sens que la soirée va être vraiment intéressante. Vous jouez comme ça souvent tous ensemble ? Ca m’ étonne tellement que j’aurais pas pu faire autrement que de demander. Puis je finis sur les trésors cachés Oh moi la seule chose qui soit mis sous clés, n’a pourtant aucun intérêt ! Je rigole et on commence à jouer tous les quatre, c’est bien plus marrant à plusieurs, je dois bien l’avouer.

_________________

Sous le ciel de cristal, Je me sens si légère
Je vire, délire et chavire, Dans un océan d'étoiles
Vivons ce rêve bleu à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Margaret E.Hamilton
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Liana Liberato
Statut civil : Celibataire
Age du personnage : 18 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia Ven 19 Mai - 19:43

C'est drôle cette appelation mais je crois qu'on l'a enregistré tout les trois et qu'elle nous correspond assez bien. On pourrait crier Un pour tous et tous pour un...rien que dans ce cas là. On doit se préparer a devoir passer des heures a le chercher, à donner des tract , à les accroché au mur ! Est ce que Jacob a au moin une photo a mettre dessus ? Ça sera beaucoup plus simple pour que les gens se fassent une idée du garçon qu'on recherche. Je suis sur qu'il en aura au moin une. Il suffira juste de l'imprimer..mais rien est impossible pour trouver l'un des notres.Mais pour l'instant, avant de commencer tout ça , on va passer un weekend ou on va se changer les idées et ce reposer. Je sais que chaque minutes compte dans une disparition mais depuis le temp...ce temp ou on s'est occupé de nous même avant de s'inquiété pour lui...Elle essaye de rassuré mais je continue quand même à avoir peur de ce qui pourrait m'attendre entre les murs de l'université..

J'essayerais...même si j'ai peu d'espoir que les gens apprenent à m'apprecier pour ce que je suis...

Je crois que je resterais dans mon coin, je ferais parti des meubles durant tout ce temp ou je pourrais être à l'université, au pire, je serais connu comme la solitaire mais c'est pas grave. Je préfère ça plutôt qu'on se moque de moi comme ils le font au lycée..On trouve tout de même un compromis tout en étant loin l'une de l'autre et si je suis vraiment de côté, ses appel ne pourront que me faire du bien.

Ça me convient et puis toutes façon, je rentrerai a chaque fois qu'on aura des vacances !

On en arrive a parler de la musique et je ris un peu. Je me demande si elle écoute vraiment de quoi me faire saigner les oreilles..on verra bien et puis c'est bien de pouvoir découvrir les gouts l'une de l'autre. Elle finit par m'annoncer quelque choses et je reste un peu sur les fesses.

C'est vraiment chouette pour toi ! Faut pas que t'es peur, juste profite a fond y a pleins de filles de ton âge qui reverait de pouvoir faire ce que tu fais ! Je suis sûr que tu seras parfaite! Et si je te donnerais mon avis ! Et puis je verrais ton film aussi ! Même si je suis a la fac si il sort! Je te le dirais sur Skype!

Aprés avoir choisit le jeu on redescend pour jouer dans la cuisine ou mes parents se joigne a nous et ça semble la surprendre que ça soit le cas. Est ce qu'on est la seule famille a faire ça ? Ou alors elle en a juste jamais vu ? Je souris en mettant le jeu en place.

On le fait toutes les semaines, on bloque une soirée et on joue a un jeu de société tous ensemble! C'est important les moments en famille et on veut en profiter chaque moments !

C'est drole qu'elle dise ça. Si ça n'a pas de valeur pourquoi est ce que c'est enfermé alors ? Je m'en preoccupe pas plus et on joue , tout en riant . Andrea rafle les propriété , Walter rale...comme toujours. Une heure aprés, mon père nous appel pour le diner. Mon ventre commencer a gargouiller.

On peu laisser le jeu en place et le finir aprés manger si tu veux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Notre premier weekend - Octavia

Revenir en haut Aller en bas

Notre premier weekend - Octavia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» "Pour notre premier entraînement, je vais t'apprendre la chasse !"[PV : Diamant x3]
» So romantic (Pakkun- Brittany.)
» Le premier jour du reste de notre vie
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Phoenix :: Arcadia :: Habitations :: N°52 - Maison de Margaret Hamilton-