AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez| .

Bientôt tu seras mien ! (Nathan Kook)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Ambre Jennings
The Queen of Darkness


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille : Sous mon armure, je me fissure...
Avatar : Melissa Mars
Statut civil : Célibataire
Profession : Auteur, compositrice, intreprête, mais aussi scénariste, actrice
Age du personnage : 03/09/1990 - 26 ans




MessageSujet: Bientôt tu seras mien ! (Nathan Kook) Lun 2 Jan - 18:49

2017 ? Ce sera mon année ! Bien que l’année précédente ne fût pas si mal que ça. Je pense que celle-ci sera encore meilleur ? Mes résolutions ? Hormis celle de pourrir la vie de ce petit clan de rat trop en vie à mon goût ? Construire ma propre maison de production ! Je suis scénariste maintenant depuis de nombreuses années et j’ai touché à un peu tout ce qui concerne le domaine cinématographique, parce que j’aime ça tout simplement. Et là, je vais pouvoir gérer tout ça beaucoup mieux. De plus j’aurais le droit sur tout et je compte bien mettre toutes mes connaissances en avant pour devenir l’une des meilleures maisons de production au monde, tout comme je veux être la meilleure actrice de ma génération.

Là je suis d’ailleurs devant mon petit bébé. Enfin petit bébé qui ne ressemble pas encore à quelque chose. Un vieux bâtiment en ruine, c’est Logan qui m’a donné cette idée au fond, racheter des vieux trucs délabrés pour une bouché de pain et en faire quelques choses de merveilleux. Il faut que je pense à m’acheter une maison aussi, mais tout vient à qui sait attendre n’est-ce pas ? Et je suis très patiente, la preuve Gabriella et sa clic sont encore en vie !

Je me stoppe devant le bâtiment qui ressemble plus à une ruine et l’observe tout simplement, visualisant déjà ce que je compte en fait et ce qui va être fait tout simplement ! Je souris en croisant les bras avant de pénétrer dans le bâtiment, seulement je ne pensais qu’à l’intérieur se serait si en bordel ! Étant en talon presque aiguille, je me tords rapidement la cheville, tombant sur un truc qui tombe à son tour, faisant résonner à énorme bruit sourd qui doit s’entendre jusque dehors !

_________________

► Et je veux danser
Je ne veux que danser
Je veux faire valser
Les violons du passé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Nathan Kooks
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Robbie Williams
Statut civil : C'compliquey
Profession : Ça aussi, c'compliquey *meurs*
Age du personnage : 36 ans
Copyright : Un souvenir du bon vieux temps laissé par le seul, l'unique... Crom ♥




MessageSujet: Re: Bientôt tu seras mien ! (Nathan Kook) Jeu 12 Jan - 22:18

Pour une fois, je ne rentre pas immédiatement chez moi. Et je ne vais pas voir Miracle non plus, je l'ai déjà fait ce matin. Quoique... si je m'écoutais je pense que je pourrais aller la voir toutes les secondes, et aussitôt passé la porte pour partir, je pourrais revenir afin de la reprendre dans mes bras. Ca vous étonne ? Vous avez raison. C'est vrai qu'en temps normal, l'affection et les sentiments, c'est pas trop le genre de la maison. Mais là, il faut me comprendre. Ca fait tellement longtemps que je n'avais pas eu le luxe de la voir, ça m'en rendait fou. Sa mère m'a empêché de la voir grandir, s'épanouir. Et même si je ne suis pas un exemple à suivre, elle avait besoin de son papa. Autant que de sa mère. Mais non. Madame n'a pensé qu'à sa gueule, et aujourd'hui, elle en est morte. J'ai fait ce qu'il fallait. Je sais que j'ai pris les bonnes décisions, et qu'aujourd'hui, ma fille ne risque plus rien. C'est donc l'esprit tranquille que je marche, en direction de chez moi. Mais curieusement, je n'ai pas envie de rentrer tout de suite. C'est donc partant de ce principe que je me mets à faire de grands détours. J'ai envie de prendre l'air.

Je traverse plusieurs rues, regarde les batiments avec attention. Certains ont l'air d'être neufs, et d'ailleurs, on peut pratiquement sentir l'odeur de la peinture fraiche. Mais d'autres sont tellement vieux... on dirait qu'ils pourraient s'effondrer d'une minute à l'autre.

- Tout ça devrait être rasé.

Repartir sur de bonnes bases, y'a rien de tel. Et puis... surtout que pour le coup, on dira ce qu'on voudra, mais ça pourrait être dangereux -je crois que c'est le truc le plus censé que j'aie jamais dit !-. C'est à ce moment là, alors que je m'aprête à passer mon chemin qu'un bruit sourd se fait entendre de l'intérieur de l'un des bâtiments. Qu'est ce que je disais ! Putain, je crois que je devrais travailler pour la mairie, en fin de compte. Curieux, je décide d'entrer à l'intérieur, afin de pouvoir juger par moi même de ce qu'il se passe !

Dedans, la batisse est aussi moche que dehors. Totalement en ruines. Ca doit faire des années que personne n'a plus foutu les pieds ici mais pourtant, j'arrive à entendre du mouvement. Je m'arrête dans ma progression à travers ce décor digne d'un film d'horreur, et hurle:

- Y'a quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Ambre Jennings
The Queen of Darkness


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille : Sous mon armure, je me fissure...
Avatar : Melissa Mars
Statut civil : Célibataire
Profession : Auteur, compositrice, intreprête, mais aussi scénariste, actrice
Age du personnage : 03/09/1990 - 26 ans




MessageSujet: Re: Bientôt tu seras mien ! (Nathan Kook) Mer 18 Jan - 20:25

Je sais que je ne devrais pas rentré dans le bâtiment, je sais que je devrais attendre. Mais qui a dit que j’étais une jeune femme sage ? Je n’ai jamais été sage et ce n’est pas près d’arriver. C’est si ennuyant de l’être. Cependant, je ne m’attendais pas à ce qui allait m’arriver.

Je hais vraiment cette ville ! Même si je pense y réaliser un grand rêve. Ça reste une ville de rat ! Ça reste une ville qui a fait vivre un drame a l’amour de ma vie. Ça reste la ville qui voit vivre heureux ceux qui m’ont arraché mon bonheur a pleine main. Lorsque je me tords la cheville en glissant une vieille planche, je hurle, pas que de douleur, surtout de colère et tousse finalement rapidement avec toute la poussière que tout ça a soulevée.

Lorsqu’elle retombe un peu je regarde partout autour de moi et panique légèrement. Je suis bloqué sous une planche de bois beaucoup trop lourde pour moi, je tousse et je dois être un peu sale à cause de cette poussière soulevée. Je me retiens de hurler à nouveau lorsqu’une voix se fait entendre. J’ouvre de grands yeux et réfléchis rapidement. Ma vie ou mon image ? Dans une demi-envie je hurle finalement.

-Ici !! Ici !! Je suis ici !!

_________________

► Et je veux danser
Je ne veux que danser
Je veux faire valser
Les violons du passé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Nathan Kooks
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Robbie Williams
Statut civil : C'compliquey
Profession : Ça aussi, c'compliquey *meurs*
Age du personnage : 36 ans
Copyright : Un souvenir du bon vieux temps laissé par le seul, l'unique... Crom ♥




MessageSujet: Re: Bientôt tu seras mien ! (Nathan Kook) Ven 27 Jan - 2:49

Je ne sais pas vraiment ce que je fous là, dans ce putain de batiment. Enfin... si. Y'a eu un grand fracas, venant de l'intérieur. Et puis... plus rien. D'habotd, j'hésite à entrer. Après tout, c'est pas mon business ce qui se passe dans ce taudis. Mais allez savoir ce qui me pousse, peut être la curiosité qui me pique, peut-être un élan héroïque, je ne sais pas. Toujours est-il que j'entre à l'intérieur, mains dans les poches.

D'abord, mon regard se pose sur les différentes poutres, fils dénudés, et autres crépis en train de se décoller tout seul. Véritable scène de guerre, ou de film d'horreur, appelez ça comme vous voulez. Le résultat est le même: c'est terriblement laid. Tellement moche que ça pourrait donner des cauchemards aux cauchemards. Mais mon regard est soudain retenu par un endroit, un peu plus loin dans la salle, d'où s'échappe un gigantesque nuage de poussière. Putain, mais c'est quoi ce délire ?

N'écoutant que mon courage (ou plutôt, n'écoutant que ma curiosité) je fonce vers le nuage que je vois, entendant, par dessus tout ça... une voix. C'est celle d'une femme, et elle a visiblement besoin d'aide. J'arrive en courant vers la demoiselle, lui demandant finalement:

- Vous allez bien ?

Je me mords la langue devant la stupidité de ma question: elle est bloquée sous une poutre, pensez vous réellement que cette femme pète la forme ? Parce que moi, là, curieusement... j'ai un très gros doute. Là, je lui adresse un sourire, avant de lui dire :

- Ne vous inquiétez pas, je vais vous sortir de là !


D'abord, je m'assure que tout puisse aller aussi bien que possible dans ce genre de situation: comprenez par là: pas de scène sanguinolante, et la jeune femme semble rester consciente pour l'instant. Relativisons un coup, ça aurait pu être bien pire. Là, je fais le tour de la scène. La poutre semble lourde, mais qui ne tente rien n'a rien. Alors je me retrousse les jambes, et lui dis:

- Je vais essayer de la soulever. Vous pensez pouvoir sortir seule, si j'arrive à le faire ?


Bah oui. La question est de taille. J'ai pas franchement le pouvoir de me dédoubler, donc... ce serait super, si sa réponse était positive.
Le temps qu'elle me dise quelque chose, je regarde son visage. Je pourrais le reconnaître entre mille. C'est Ambre. Celle là même que j'ai laissée comme une vieille chaussette en Angleterre. Ma tête, me dit de fuir, que ce n'est pas une bonne idée de rester là. Mon coeur, lui, me supplie de rester, de l'aider. Après tout, je ne vais tout de même pas la laisser dans une telle situation, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Ambre Jennings
The Queen of Darkness


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille : Sous mon armure, je me fissure...
Avatar : Melissa Mars
Statut civil : Célibataire
Profession : Auteur, compositrice, intreprête, mais aussi scénariste, actrice
Age du personnage : 03/09/1990 - 26 ans




MessageSujet: Re: Bientôt tu seras mien ! (Nathan Kook) Mer 1 Fév - 16:47

Je tousse à cause de la poussière que tout ce remu ménage a faite. Bon sang, je ne peux pas mourir intoxiquer à la poussière de mon futur rêve ! Non ! Non, non je refuse ! Cette ville est maudite, je déteste cette ville ! Moi qui étais de bonne humeur, elle est en train de s’envoler. Je suis totalement bloqué sous une poutre, j’ai les jambes bloquées et j’aurais presque mal si je bouge trop… Ce qui me donnerait aussi envie de pleurer. Mais si je parviens à m’en sortir je passerais pour quoi . Et qui sait, qui pourrait tomber sur moi ? Non... Non, il ne faut pas que je pleure. Reprends-toi Ambre.

Alors que je ferme les yeux et respire doucement en essayant de me calmer et ne pas complètement paniquer, j’entends une voix au loin, comme si quelqu’un avait tout entendu et était entré a l’intérieur ! Au départ je me tâte à le laisser partir, me disant que je m’en sortirais seule, mais je me rends bien vite à l’évidence… Alors prenant des risques sur mon image je me mets à hurler, à crier pour appeler à l’aide.

L’homme parvient rapidement à moi tandis que je tousse encore, sacrée poussière ! Je la déteste ! Je tousse encore et encore puis hoche la tête à la question de l’homme, sans prêter attention d’abord de qui il s’agit.

-Ça va, mais… Je ne peux plus bouger !

Lorsqu’il me demande de ne pas m’inquiéter, qu’il va me sortir de là, je me retiens de sortir une phrase qui me viendrait tout naturellement tellement mon masque de mépris est fortement accroché à moi. Ce n’est pas le moment de jouer les stars. J’ai besoin de cet homme, même si ça me fait mal de l’admettre. Je souffle alors que j’ai peur que la poutre sur tombe plus.

-Je pense que je peux… Je sens mes jambes ! Mais j’ai peur que si je bouge... La poutre mais les écrase complètement !

Je commence à légèrement paniquer, enfin non ! Je paniquais déjà, mais là ça devient pire… Je finis par tourner le visage... Et là… Mon regard croise le sien. Celui ... De mon amour de jeunesse… Non... Je…

-Na... Than ?

_________________

► Et je veux danser
Je ne veux que danser
Je veux faire valser
Les violons du passé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Nathan Kooks
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Robbie Williams
Statut civil : C'compliquey
Profession : Ça aussi, c'compliquey *meurs*
Age du personnage : 36 ans
Copyright : Un souvenir du bon vieux temps laissé par le seul, l'unique... Crom ♥




MessageSujet: Re: Bientôt tu seras mien ! (Nathan Kook) Jeu 16 Fév - 19:22

C'est lorsque j'entends tout ce boucan que je comprends que quelque chose de louche s'est passé à l'intérieur . En même temps, il ne faut pas sortir de l'ENA, pour le comprendre. Ces bruits ont de quoi vous glacer le sang ! Une fois à l'intérieur, je me fraye difficilement un chemin au milieu des décombres. J'espère sincèrement que personne n'était là dedans, même si rapidement, je comprends bien que c'est tout le contraire: quelqu'un beugle comme un veau, au plein milieu d'une sorte de nuage de poussière. Putain, mais qui est assez tarré pour pouvoir venir ici ???

Une fois que je repère d'où viennent les cris et toussottements, Je ne mets pas trop de temps non plus pour arriver au chevet de la jeune femme, et réaliser qui elle est. Putain, si j'avais su, peut être que j'aurais réfléchi à deux fois avant de venir l'aider. Même si... en me connaissant, je peux déjà affirmer sans problème que je serais de toutes façons venu l'aider. Après tout, je ne suis pas un monstre non plus. Et puis qui sait, elle a peut-être besoin d'aller à l'hopital, ou que sais-je. C'est tout de même une énorme poutre qui lui est tombée dessus. A sa place,je ne ferais pas le kéké, croyez moi. Alors je lui dis, essayant de la rassurer, mettant de côté qui elle est, et oubliant sciemment de préciser que je me souviens d'elle:

- Ne vous inquiètez pas... tout va bien se passer, d'accord ? Je suis là !


Bon j'avoue, c'est pas ce qui me rassurerait si j'étais à sa place. Mieux, je crois que de colère, je sortirais la poutre et la balancerais dans la figure de quiconque oserait me dire que "ca va aller".
Soulagé, je souffle un coup. Si elle sent ses jambes, c'est déjà une bonne chose. Elle aura sans doute quelques bleus, mais peu de chance que ses jambes ne soient cassées. Tentant de la rassurer, je lui lance:

- Ne vous préoccupez pas de la poutre, j'en fais mon affaire. Je vais essayer de la soulever, et vous, sortez vos jambes dès que possible, d'accord ? Si je la retiens, cette poutre... Y'a aucune chance qu'elle ne vous retombe dessus !


Bon, c'est vrai, je ne suis pas superman. Mais l'avantage à bosser avec les Irons, c'est qu'on a plus d'une occasion pour pouvoir soulever des tas de choses, bien souvent pas vraiment légères, que du contraire. Alors forcément, la forme physique est primordiale pour moi ! J'espère sincèrement être à la hauteur des espérances que je porte actuellement. Je tente de ne pas trop penser à la peur que je peux avoir pour Ambre. Après tout, vous savez ce qu'on dit, ça se passe comme ça dans la vraie vie, jamais comme dans ton plan. Alors j'ai peur. Mais non, je dois faire honneur aux Irons. Je suis prospect, j'ai des couilles, je suis un homme !
Je vais pour me mettre en position, et faire ce que je viens de lui dire, essayer de soulever la poutre... mais voilà qu'elle veut faire la causette, et me reconnait. Eh merde. Manquait plus que ça ! Alors je lui réponds:

- Écoutes... je te sors de là, et euh... on parle après, si t'es d'accord ! Ok, Ambre ?

Après tout, plus la peine de lui cacher que je sais qui elle est, maintenant que je sais qu'elle se souvient de moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Ambre Jennings
The Queen of Darkness


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille : Sous mon armure, je me fissure...
Avatar : Melissa Mars
Statut civil : Célibataire
Profession : Auteur, compositrice, intreprête, mais aussi scénariste, actrice
Age du personnage : 03/09/1990 - 26 ans




MessageSujet: Re: Bientôt tu seras mien ! (Nathan Kook) Lun 20 Fév - 21:38

Si cet endroit commence comme ça avec moi, je sens qu’on ne va pas être pote et que je vais peut-être prendre un autre endroit ! Je vais même très certainement acheter autre chose ! Non mais, je ne vais pas mourir ici ! Je ne vais pas perdre de membres ici ! Non, non, non !! Heureusement quelqu’un entend le bruit a du visiblement résonné de l’extérieur. Je ne sais pas encore si la personne est folle ou courageuse, dans tous les cas je hurle pour me faire entendre. J’ai mis un moment à me décider, mais ma vie vaux mieux que ma fierté, ma vie vaux mieux que la plupart des gens présents dans cette ville de toute manière.

Heureusement la personne qui vient à mon secours est un minimum dégourdi tandis que je tousse et respire très difficilement. Je suis en train de vivre un enfer ce n’est pas vrai ! J’ai le coeur qui bat vite, j’ai peur de perdre mes jambes. Que ferais-je sans ?! Et en même temps je tente de garder la tête froide parce que je ne sais pas sur qui je vais tomber et je reste une star, j’ai une image à tenir, même si en moi c’est la panique totale ! La personne me demande de ne pas m’inquiéter parce qu’il est là et je ne peux m’empêcher.

-Comment voulez-vous que ça ne m’inquiète pas ! Vous parlez au lieu d’agir !

Il remet mon attention sur mes jambes et… Et je les sens, mais j’ai peur que la poutre bouge et qu’elle me tombe dessus et que se soit pire. Il me demande de ne pas m’en préoccuper, de juste m’occuper de mes jambes et je hoche la tête, même si je veux la secouer.

-Je... D’accord... Oui...

Ma voix n’a rien de sur, je n’ai plus l’audace que j’ai eue il y a quelques minutes. Il se déplace, sauf que… Ce regard... Non... Non ce regard, je le reconnais ! Je connais cette voix, ce regard, cette couleur… Mon coeur s’accélère, mon coeur ne me mens pas. Je ne retiens pas mes mots et… Je comprends par sa phrase qu’il m’a reconnu aussi, je fronce les sourcils et lâche un simple « ok »… Sauf qu’au moment où il allait soulever, je panique réellement et totalement.

-Non !! Non ! Stop !! Je... Je veux pas que la poutre me tombe encore plus dessus ! Je... Non !! Je veux pas perdre mes jambes !!

_________________

► Et je veux danser
Je ne veux que danser
Je veux faire valser
Les violons du passé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Nathan Kooks
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Robbie Williams
Statut civil : C'compliquey
Profession : Ça aussi, c'compliquey *meurs*
Age du personnage : 36 ans
Copyright : Un souvenir du bon vieux temps laissé par le seul, l'unique... Crom ♥




MessageSujet: Re: Bientôt tu seras mien ! (Nathan Kook) Hier à 22:34

Qui aurait pensé un jour, que je retrouverais Ambre, de surcroît ainsi ? Putain, quel hasard à la con. Je vous jure, c'est pas possible, je dois avoir le mauvais œil, ou une connerie du genre ! Enfin soit. Qui qu'elle soit, peu importe ce qui a pu se passer entre nous, je me dois de l'aider, je ne peux pas la laisser ainsi, dans un tel état. La pauvre, je l'ai déjà quand même vue dans de meilleurs états que ça !

- Ouais… vous avez raison. Je suis désolé, allez, on y va !


J'essaye de la rassurer au maximum, parce que je sais que si elle a peur, si elle reste aussi inquiète qu'elle l'est, et c'est bien normal, alors il y aura plus de chances que cela se passe mal et qu'elle perde vraiment ses jambes… Et non, je dois éviter ça à tout prix. Lorsque je me mets en position, prêt à soulever la poutre, je remarque, fort heureusement, qu'elle n'est pas aussi lourde qu'elle en a l'air. Certes, elle pèse son poids, bien évidemment, mais rien d'insurmontable. Une fois Ambre prête à mettre mon plan à exécution, je commence à soulever… mais elle est tout d'un coup prise de panique. Putain, je le savais. C'est une trouillarde. J'aurais du m'en douter, tiens.

J'avoue que là, je ne sais pas comment réagir. Doucement, je repose la poutre. J'ai cette chance qu'elle ne bouge pas. Elle ne se rend peut être pas compte, mais elle aurait pu être libérée, si elle n'avait pas paniqué, tout d'un coup. Merde. Je ne peux pas lui en vouloir, mais pourtant, intérieurement… je maugrée , je peste. C'est que rester enfermer ici n'a rien d'une partie de plaisir, et si elle, a peur, moi, j'aimerais surtout être dehors : ici, on s'étouffe à moitié avec cette putain de poussière. Et être ici dans une espèce de pénombre n'aide en rien à sortir plus vite. On y voit très difficilement ! Doucement, je soupire, tentant toujours de prendre sur moi. Après tout, je peux comprendre son état d'esprit, c'est pas vraiment jour de fête ! Je m'approche alors d'elle, m'agenouillant à ses côtés. Je lui adresse un sourire des plus bienveillants, je veux juste la sortir de là. Je ne lui veux aucun mal, c'est certain. Alors la regardant dans les yeux, qu'elle comprenne que je suis des plus sérieux, je lui lance :

- Ecoutes… fais moi confiance, d'accord ? Je suis certain de pouvoir te sortir de là. Et plus vite ce sera fait, plus vite on pourra te soigner, pour que tu ne souffres plus. Ca va bien se passer, fais moi confiance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Bientôt tu seras mien ! (Nathan Kook)

Revenir en haut Aller en bas

Bientôt tu seras mien ! (Nathan Kook)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Nathan Horton à Boston!
» Présentation Virginie/Nathan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Phoenix :: Downtown-