AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez| .

Un mal être que je ne suis pas prête à laisser partir ( pv Shelly )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Gabriella Vasquez Follet
Votre admin dévouée


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Emily Didonato
Statut civil : Mariée et amoureuse de Jayden Follet ♥
Profession : Mannequin / Interne en médecine urgentiste
Age du personnage : 08.02.91 ( 25 ans )
Copyright : Avatar et signature de Jacob McClaren ( Cynthia DS )




MessageSujet: Un mal être que je ne suis pas prête à laisser partir ( pv Shelly ) Sam 7 Jan - 17:12

Presque deux ans maintenant que je suis obligée par mon travail d’être suivie par un psychologue. Mais ça veut dire aussi, presque deux ans et demie que je fais n’importe quoi, que ma vie est partie totalement en l’air. Je garde pourtant de la mélancolie de ce moment si douloureux, mais si passionnel en même temps.   Je ressens encore quand j’y pense tout le mal que j’ai ressenti au début de ma descente aux enfers. C’est douloureux, c’est horrible, ça me retourne l’estomac, mais  ça prouvait également que pour la première fois de ma vie j’étais amoureuse. Vous savez cette sensation de n’appartenir qu’à une seule personne, de n’être bien qu’avec ce même être. Mais surtout avoir cette impression que cette personne qui fait battre votre cœur, qui est votre oxygène n’est autre que la seule personne qui puisse vous faire souffrir. Alors même si je n’ai jamais eu aussi mal que par sa faute, je crois que jamais je ne reviendrais en arrière, jamais je n’effacerai la rencontre de celui qui est devenu mon mari aujourd’hui.

Lorsqu’il m’a quittée, c’était le pire moment pour moi, je commençais à recevoir des messages de menaces, je ne comprenais pas ce qui m’arrivait, je ne savais pas comment réagir. Je savais qui il était, je savais également ce que tous mes proches risquaient si je parlais. Alors j’ai obéi, j’ai fait ce que ce type à voulu, ce chef de gang. Je lui aie sorti des médicaments de l’hosto pour soigner ses hommes,   j’ai risqué ma vie, mon métier et ma liberté pour l’aider. Mais je croyais le faire pour la bonne raison, je croyais que l’aider allait sauver toute ma famille et mes amis. Alors que je me foutais le doigt dans l’œil et je me suis vue plongé de plus en plus. J’ai plongé et je n’arrivais plus à sortir la tête de l’eau, c’était impossible. Je me suis noyée jusqu’à ne plus vouloir revoir le soleil… Et là, là, c’est lui, mon mari, l’homme de ma vie qui m’a sauvée, il m’a trouvé à temps, mais toute la vérité a vite éclaté au grand jour. L’hosto a réalisé que les médocs qui disparaissaient étaient du à des vols répétés de ma part, d’ailleurs, j’avais tenté de me suicider avec ceux là ! Mon mari a réalisé que je n’étais pas bien au point de me couper de tout, même de nourriture, je ne mangeais plus, je ne vivais plus depuis qu’il était parti. Et puis il y a eu ce type, qui a eu peur que je lache prise, il a fait ce qu’il devait pour me tenir sous sa coupe et ça a été la fin.

Mon kidnapping, la torture mentale qu’il m’a faite subir font que, malgré mes sourires, malgré que je chante toute la journée et que je tente de ne voir que le positif dans tout, pour mon bien aimé, pour nos enfants, la vérité est toute autre. Je suis démolie de l’intérieur, je ne peux plus dormir seule sans lumière, je fais cauchemar sur cauchemar, je me sens nulle, inintéressante, lâche et impuissante à tout. Je suis morte de l’intérieur et je ne vis que par l’amour que je reçois tous les jours de ma famille.

Enfin vous voyez à quel point, malgré mes sourires, j’en suis au fond du gouffre. Je ne montre rien et si je suis toujours obligée de faire une thérapie et même de changer de psy, vu que le mien part à la retraite, c’est que tant que le professionnel en question, ne me croira pas sortie d’affaire, bah c’est simple, je resterai sous sa coupe, sous son obligation, c’est ça où arrêter mon internat en médecine. Et là, c’est hors de question, c’est tout ce que je sais faire, soigner les gens. Alors je parle de tout, de rien, des seules choses dont je peux parler, mais je ne rentre jamais dans les détails. Je me demande même ce qu’une nouvelle pourrait bien faire de moi, à part se faire du fric. Car si elle fait ça pour l’amour du métier, pour réussir à me faire parler, à me faire aller mieux, je crois que la pauvre n’arrivera pas à grand-chose. Mes blessures sont bien trop profonde pour ça. Enfin soit, je suis devant son cabinet. Shelly O’Donnell. Je prends une grande respiration et j’entre dans cette petite mais coquette salle d’attente. Je prends un magasine féminin sur la table basse du milieu et je me mets à le feuilleter sans grand intérêt en fait. Cela me fait juste passer le temps en attendant ma psy.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



Shelly O'Donnell
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Chelsea Kane
Profession : Psy
Age du personnage : 25




MessageSujet: Re: Un mal être que je ne suis pas prête à laisser partir ( pv Shelly ) Mar 10 Jan - 13:41

J'arrive au cabinet exactement à 8h45 ! le temps de poser mes affaires, d'allumer mon pc qui restera discrètement sur le coin du bureau, je pars faire les tours de mes collègues qui travaillent aussi dans le même bâtiment. Je me suis très vite intégrer, en même temps, je suis assez facile d'accès. Je ne suis pas de celle qui se braque lorsqu'un inconnu me dit bonjour, je suis plutôt quelqu'un qui va vers les autres. Et c'est dans un des bureaux que nous sommes tous regroupés, pour certains, dont moi, une tasse à café en main. Nous rions, racontons notre humeur du jour et ce qu'il a pu nous arriver depuis hier soir puis chacun par vaquer à ces occupations.


Je m'installe derrière mon bureau et parcours mes mails. Des questions de personnes quelconque, des débriefing entre médecin sur nos patients en commun et quelques pubs après, me voilà fin prête pour une nouvelle journée.


C'est d'un jean bleu clair un peu usée, de bottines et d'un bon gros gilet que je me dirige vers la salle d'attente, les cheveux attachés en une queue de cheval. On pourrait me croire pour une patiente d'ailleurs, mais je n'aime pas le clicher psy-lunette- vêtements sombres et strictes- tête d'enterrement. Je suis tout le contraire de cette description. Après, si cela pose problème envers certains, ce sera avec plaisir que je les dirigeraient vers un collègue.


Avant d'arrivée dans la salle, je fais la bise à un collègue probablement arriver en retard vu son souffle court et sa façon d'agir. Rapide, tremblement, il se dépêche. Je souris avant d'aller accueillir mon premier patient.


Madame Vasquez Follet !


Je parcours la salle du regard et souris de plus belle en voyant une jeune femme se lever. Je me recule dans le couloir et lui serre la main.


Bonjour, veuillez me suivre s'il vous plaît.


Je me dirige vers mon bureau et la laisse entrer avant d'en faire de même, l'invitant à s'installer soit sur le canapé, soit sur une chaise. J'aime laisse le choix au patient, il peut même rester debout, ça ne me dérange pas.

_________________

On ne peut pas changer les gens tu sais.

On peut juste leur montrer un chemin, puis leur donner envie de l'emprunter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Un mal être que je ne suis pas prête à laisser partir ( pv Shelly )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je suis égoiste de vouloir te garder. Mais je ne peux te laisser à un autre. # Heather
» Tout ce que tu crois savoir, n'est rien de plus que le fruit de ton imagination, une joyeuse illusion.
» C'est moiii. Je suis comme je suis, à prendre ou à laisser. (Chacun sa vision des choses mais si tu veux la belle vie, c'est plutôt à laisser. :D)
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Phoenix :: Midtown West Phoenix-