AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez| .

Tout va comme tu veux ? | Ellie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Nathan Kooks
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Robbie Williams
Statut civil : C'compliquey
Profession : Ça aussi, c'compliquey *meurs*
Age du personnage : 36 ans
Copyright : Un souvenir du bon vieux temps laissé par le seul, l'unique... Crom ♥




MessageSujet: Tout va comme tu veux ? | Ellie Mar 10 Jan - 12:35

Ca fait maintenant quelques heures que je suis là, planté comme un piquet de gare. Non, je ne suis pas là à rien foutre, rassurez vous ! Je me contente d'aider mes compagnons gorilles d'un soir ou de métier. Oui pas de corvée de récurage de chiottes avec les dents. Ce soir, je suis chargé d'assurer la sécurité des filles qui travaillent au Redwood, savoir qui rentre, et virer ceux qui ne sont pas désirés, voir bannis ! Croyez moi. Pour qu'il y en aie qui se font bannir, c'est que vraiment, ils ne savent pas se tenir: si on dit que l'alcool inhibe, alors croyez moi, ces types sont bourrés depuis la naissance !

Depuis le début de la soirée, tout se passe plus ou moins bien. On a eu quelques récalcitrants, mais rien de trop grave. Et quelque chose -peut-être l'heure avancée de la nuit- me dit qu'on en aura pas d'autres. Encore quelques heures à tenir. Une, peut-être deux. Pas plus.
L'heure de ma pause arrive à grands pas. Et ça tombe bien, d'ailleurs. Je crève d'envie de me faire une clope. Ou deux. Ou trois. Oh, merde, me faites pas chier !

- J'reviens les gars. Faites pas les cons en mon absence.


Je fais un signe de tête rapide à mes compagnons de la soirée, et attrape les clopes dans ma poche, tout en marchant en direction de l'arrière du batiment. Non, j'ai pas besoin de me planquer pour fumer tel l'ado attardé moyen. Seulement j'ai besoin de me dérouiller les jambes je crois. Alors je marche dans la nuit noire. La rue est faiblement éclairée par des réverbères qui marchent parce que c'est la mode. Les lumières vacillent, et des effluves d'odeurs franchement pas catholiques viennent me chatouiller les narines. Là, j'arrive finalement là où je le voulais. Et j'avoue que je ne suis pas déçu du voyage. Il y a Ellie, mon ancienne coloc. Mais il y a aussi un mec. Bizarre. Je l'ai vu, lui, au début de la soirée. Il louchait déjà sur elle de façon très malsaine. Comme beaucoup de gars qui rôdent ici, vous me direz. Mais il s'est apparemment mis à la suivre, et là, ça devient bien plus problématique. D'abord, je lance un regard à Ellie, d'un air de dire "tu veux que je m'en occupe ?" après tout, s'il faut, c'est juste son frère ou un ex, ou qui sais-je encore -quoi que, quel frère irait fantasmer sur sa soeur ? On est pas dans le nord de la France que je sache ! Quelle horreur !- et dans ce cas là, ça ne me regarde absolument pas ! Mais curieusement, c'est pas cette impression, que j'ai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Ellie S. MacLowlands
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Lauren Cohan
Statut civil : Electron libre
Profession : Stripteaseuse
Age du personnage : 28.02.87 ( 29 ans )




MessageSujet: Re: Tout va comme tu veux ? | Ellie Dim 22 Jan - 12:43

Cette soirée a été bénéfique. J’ai réussi à remplir mon porte feuille comme peu de soir ! Je gagne déjà bien ma vie au Redwood, mais des soirées comme celles-ci, c’est exceptionnel. Enfin bon, j’ai eu des clients friqués, qui demandaient la totale. J’ai eu beaucoup de laps dance où ils rajoutaient des pourboires assez conséquents. Ca m’arrange bien moi ! Je crois que si je n’avais pas eu le gros lourd du début de soirée sur le dos, j’aurais été contente. Non mais réalisez que le type voulait m’offrir des chocolats. Ok, c’ est mignon, mais je n’accepte jamais rien à manger ni à boire des clients quand ça ne vient pas directement du barman du club. Et là, quand j’ai refusé, il m’a attrapé par les bras pour me secouer, me hurler dessus que j’étais une ingrate. Heureusement pour moi, mon ancien coloc, Nathan et les vigiles étaient là pour l’attraper rapidement et le foutre dehors à grands coups de pieds aux fesses.

Mais là, il est quatre heure du mat, je suis cassée, fatiguée, totalement HS et pourtant, je dois encore allez courir mes deux kilomètres matinaux sinon, je vais perdre le rythme et devenir grosse comme une patate. Pas très sexy si je me ramollis du derrière et que je dois continuer à faire rêver les beaux mâles du Redwood ainsi que Crom ! Enfin soit, je vais me rhabiller. Jeans, tee shirt, une petite veste pour ne pas avoir froid en sortant. Car l’air de la nuit est fraiche tout de même ! Un au revoir à tous mes collègues et direction le parking. Et là … Là, y a ce type du début de soirée, qui vient me relancer avec ses chocolats. Il insiste pour que je goute au point que j’en trouve ça louche et d’un coup de main, je balance sa boite par terre. Au moins, il tentera plus de me faire avaler quoique ce soit. Là, il m’attrape par le bras, il me colle à la voiture et il me dit clairement qu’il me veut et qu’il m’aura.  

Heureusement, Nathan arrive à ce moment-là, me regarde pour savoir si il doit intervenir. Je lui fais un oui de la tête et je dis au type, après lui avoir foutu mon genou dans les couilles La prochaine fois mon gars, c’est la police et plainte pour harcèlement. Cette fois ci, je te laisse juste à mon pote ! Putain, j’aurais du sortir le taser que j’avais dans ma poche, ça lui aurait peut être remis les idées en place.

_________________

Lorsqu'on est heureux, on aime la musique.
Mais quand on est triste, on en comprend les paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Nathan Kooks
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Robbie Williams
Statut civil : C'compliquey
Profession : Ça aussi, c'compliquey *meurs*
Age du personnage : 36 ans
Copyright : Un souvenir du bon vieux temps laissé par le seul, l'unique... Crom ♥




MessageSujet: Re: Tout va comme tu veux ? | Ellie Mer 25 Jan - 23:01


On pourra dire ce qu'on veut, mais le hasard fait tout de même parfois bien les choses. Après tout, imaginez que je n'aie pas pris cette pause, là, maintenant. Dieu seul sait ce qu'il serait advenu de ma pauvre Ellie. Ce mec ne semble pas net. Il est inquiétant. Et puis... Je le reconnais, en plus. C'est celui qu'on a jeté dehors comme un malpropre, quelques heures plus tôt ! non, quelque chose cloche. Ca sent pas bon. Allumant ma cigarette, je surveille de très près la situation. Mais lorsqu'Ellie rejette violemment ce que l'homme semble vouloir lui donner de force, suivi de sa réponse à mon regard, je me précipite vers eux, grimaçant en voyant Ellie lui donner un coup de genou. J'aurais pas aimé être à la place du mec, maintenant... je crois qu'il va être compliqué pour lui d'avoir des gamins pour les dix années à venir, minimum !

Profitant de sa faiblesse, j'arrive derrière lui, faisant un clin d'oeil à Ellie, pour finalement l'attraper par le colback et le retourner face à moi:

- Bah alors du con ? T'as pas compris la première fois ? La dame, elle veut pas de toi. Alors tu vas gentiment t'excuser, et ne plus foutre les pieds ici. Sauf, bien entendu, si tu veux que je te refasse la dentition au pied de biche, c'est toi qui vois !


Puis je regarde tour à tour Ellie et le psychopathe, avant de dire au type :

- Maintenant, tu vas gentiment t'excuser à mon amie. Tout de suite ! sinon... ça va mal se finir pour tes noix. Crois moi, j'y ferais bien pire qu'un simple coup de genou !


Non, ce ne sont pas des menaces. Disons plutôt... un simple avertissement. Je n'aime pas qu'on tourne trop près des filles, à fortiori quand elles s'appelle Ellie. Je sais que je me répète, mais... touchez à mes amis, et vous aurez des emmerdes. Il se trouve justement, manque de chance pour lui, que la brunette fait partie de ceux-cis. Et sans vouloir être défaitiste pour lui... s'il continue à faire chier, peu de chances pour qu'il s'en sorte en vie: je sais être gentil, mais faut pas trop me casser les couilles non plus. Et... jouer avec ma patience serait une erreur, qu'il ne fera pas, j'en suis sûr: il ne peut tout de même pas être aussi con qu'il en a l'air !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Ellie S. MacLowlands
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Lauren Cohan
Statut civil : Electron libre
Profession : Stripteaseuse
Age du personnage : 28.02.87 ( 29 ans )




MessageSujet: Re: Tout va comme tu veux ? | Ellie Dim 29 Jan - 22:09

Je ne me sentais sincèrement pas fière ni à mon aise avec ce gars. Mais comme à mon habitude, je n’en montrais rien. Il était hors de question que j’accepte ni goûte ses chocolats, car je ne sais pas ce qu’il y a dedans et si je les accepte, même pour les jeter après, il va revenir en me pensant acquises. J’en aie connu des fous comme lui. Tout aussi énervants, persévérants et cherchant absolument à me faire accepter leurs cadeaux. Sauf que là, on est dehors, dans un parking sombre et que j’ai personne autour, sauf … Dieu merci, sauf Nathan, qui est venu fumer sa clope.

Après mon coup de pieds dans les couilles, le type se fait alpaguer par mon pote et je vous jure que si il bouge ou dit quoique ce soit, il va comprendre ce que c’est que de mourir lentement. Je connais assez Nathan pour dire ça. Il peut avoir l’air du rigolo de service ou même du gros nounours, je sais que je pourrai compter sur lui et je sais de quoi il est capable. Il l’oblige à me faire des excuses et croyez moi, ce con n’en a pas finit avec moi. Il le crie haut et fort, il parle une fois d’amour, une autre fois de moi en termes peu élogieux. Il crie et recrie à qui veut l’entendre que je l’aime, qu’il le sait et que je ne suis que la dernière des trainées pour le rejeter ainsi. Et je crois que lorsqu’il dit que je vais le regretter, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour moi Nathan, tiens le bien !  Je m’approche et je lui fous mon poing dans le gueule. Je lui aie fait mal, pas autant que si ça avait été mon pote qui lui aurait refait le portrait mais ça m’a défoulé. J’ai frappé de toutes mes forces.

Puis j’ai demandé à Nate Il ne mérite pas que tu risques quoique ce soit… viens on rentre au club ! Je vais téléphoner à la police, j’ai sa plaque d’immatriculation, donc son nom de famille, donc je vais demander à ce qu’il ne puisse plus m’approcher. Encore un, à croire que je ne serai jamais libérée des gros porcs qui se prennent pour des tombeurs !

_________________

Lorsqu'on est heureux, on aime la musique.
Mais quand on est triste, on en comprend les paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Nathan Kooks
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Robbie Williams
Statut civil : C'compliquey
Profession : Ça aussi, c'compliquey *meurs*
Age du personnage : 36 ans
Copyright : Un souvenir du bon vieux temps laissé par le seul, l'unique... Crom ♥




MessageSujet: Re: Tout va comme tu veux ? | Ellie Lun 30 Jan - 21:23

Sérieusement ? des chocolats ? non mais le mec se fout de qui ? il croyait sincèrement qu'avec sa tronche de psychopathe à tendance "je me frotte la nouille à tout ce qui passe, mais surtout à Ellie", elle allait les accepter avec plaisir, voir même les manger avec appétit ? Non mais si il a vraiment cru ça, c'est qu'il lui manque une case... Et très franchement, à le voir, il n'y a même pas besoin de tout ça, pour se dire qu'il y a un problème. Pauvre Ellie... elle a quand même eu du bol que je décide de venir fumer ma clope à cet instant précis. Dieu seul sait ce qu'il aurait bien pu lui faire, sinon. Putain, les gens comme lui devraient tous être tués à la naissance. Sélection à l'entrée, mort aux cons !
Plus ça va, et plus le monde me dégoûte. C'est quand même drôle, non ? le mec a passé sa vie à voler, et est aujourd'hui prospect, donc dans des trucs pas très nets, et il ose se plaindre de l'humanité qui pue la merde. Avouez que c'est quand marrant !

Là, je tiens le mec par le col, je suis prêt à lui mettre mon poing dans la gueule. Mais alors que je m'apprête à le faire pour lui montrer qu'ici, on respecte nos danseuses, et qu'on ne va pas les emmerder sans aucune raison valable, je vois du coin de l'oeil un coup de poing fulgurant arriver tout droit dans son visage. Bordel, c'est dingue ! c'est vraiment Ellie qui a réussi à lui péter le nez à ce trou du cul ? je reste stupéfait. Enfin... Pas trop non plus. Il faut que je puisse tout de même agir, et pour ça, pas d'autre solution que de revenir rapidement à moi. Mais alors que je m'apprête à faire avaler le bitume à cet homme, Ellie me demande de revenir à l'intérieur, que je ne dois pas risquer quoi que ce soit pour quelqu'un comme lui ! Je jette alors le type à terre, et me retourne dans un grognement, lui lançant un regard noir qui veut tout dire: il bouge, il meurt. Mais pour l'instant, le plus important pour moi, c'est bien la sécurité de mon amie !

Une fois à l'intérieur, je lui lance :

- Jolie droite ! j'aurais pas aimé me la prendre celle là. Bien joué. puis après une courte pause, je poursuis: Tu sais qui c'était ce con là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Ellie S. MacLowlands
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Lauren Cohan
Statut civil : Electron libre
Profession : Stripteaseuse
Age du personnage : 28.02.87 ( 29 ans )




MessageSujet: Re: Tout va comme tu veux ? | Ellie Mar 31 Jan - 19:41

Cela fait presque douze ans maintenant que je suis stripteaseuse et je n’ai pas toujours dansé dans des bars aussi luxueux et aussi bien protégé que le Redwood. Alors oui, je sais cogné, je sais quel est le moment pour laissé tomber aussi. Et là, après ma droite dans son nez, c’est juste le moment. Pourquoi ? Parce que ce club de strip est légal. Et qui dit légal, dis pas foutre son poing dans le nez des clients. Moi, encore, je peu x me le permettre vu qu’il m’a cherché, il m’a menacée, mais le prospect, si il fait ça, c’est se mettre en défaut et pour moi, c’est hors de question. Comme tout est légal, je vais le faire dans le légal, je vais demander à ce qu’il ne puisse plus rentrer ici ni qu’il ne puisse plus m’approcher. Et oui, je connais toutes les ficelles, je vous l’aie dit, le Redwood est parfait par rapport aux lieux malfamés où j’ai dansé en Ecosse à mes dix-huit ans.

Nathan le balance à terre et moi, je ne me retourne plus vers l’autre. Je sais que de toute façon, si il ose bouger, il risque gros. Donc je n’ai pas peur ! Nous arrivons à l’intérieur et je m’arrête cinq minutes une fois la porte passée. Je sourie quand il me dit que j’ai une bonne droite et il me demande si je le connais, je réponds par la négative d’un signe de tête puis finalement en levant la main Tu crois que tu pourrais ramener un sceau de glaçons, soit dans les loges, soit dans un coin à l’abri dans le club ! Purée, je me suis fait mal ! Je secoue la main, parce que je la sens encore engourdie, j’ai déjà peur de quand ça va se réveiller. Puis je lui dis Sincèrement, je le vois souvent dans la boite, il paie souvent des laps dance, mais jamais un mot. Il est toujours très silencieux … Enfin jusqu’ à aujourd’hui ! Puis je lui dis D’ailleurs merci, sans toi j’étais mal !  Et oui, même quand on a l’habitude de se défendre, je reste une femme face à un homme de minimum trente kilos en plus que moi !

_________________

Lorsqu'on est heureux, on aime la musique.
Mais quand on est triste, on en comprend les paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Nathan Kooks
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Hétéro
Avatar : Robbie Williams
Statut civil : C'compliquey
Profession : Ça aussi, c'compliquey *meurs*
Age du personnage : 36 ans
Copyright : Un souvenir du bon vieux temps laissé par le seul, l'unique... Crom ♥




MessageSujet: Re: Tout va comme tu veux ? | Ellie Jeu 16 Fév - 17:22

Je ne comprends pas ce genre de types. Comment en arrivent-ils là, à devenir aussi dangereux et malsains, par rapport à autrui. Enfin, il faut dire que lorsque ça implique des nanas un peu dévêtues, certains perdent carrément les pédales. Ca vaut autant pour certains de chez nous. Putain, je veux bien qu'on aime mater, d'ailleurs, ce serait du foutage de gueule si je disais que je détestais ça. Mais un peu de tenue, ces nanas sont des êtres humains, autant que nous, même si d'aucuns semblent dire le contraire… On pourra toujours me traiter de féministe que je ne suis pas, mais je pars juste du principe que du moment qu'elles ne rentrent pas dans mes affaires et ne font pas chier… elles ont droit à un minimum de dignité. Ca change au moment où elles l'ouvrent un peu trop, ou se permettent de faire certaines choses, comme par exemple de se barrer avec le gamin, si vous voyez ou je veux en venir ! Mais bon, là, je m'égare.

Une fois l'autre obsédé au sol, on va finalement se mettre à l'abri à l'intérieur du club. Pour moi, c'est presque à regret. Je lui aurais bien fait sa fête, à l'autre enfoiré. Mais je sais aussi que si je n'avais pas écouté Ellie, j'aurais risqué gros. Tout est légal ici, et pour le moment, il n'y a que ce fou furieux qui est en tort ! Ça aurait été une toute autre histoire si j'avais passé mes nerfs sur cette chiffe !

Ellie me demande alors un seau de glace. Je lui propose de lui apporter dans les loges. On sera plus tranquilles au moins, et elle pourra mieux se remettre de ses émotions que si l'on était dans un coin à l'abri des regards, certes, mais toujours dans le brouhaha permanent du club, ou musique et discussions des gars plus ou moins encore lucides à cette heure ci s'entremêlent encore.

- Demande une mesure d'éloignement, ce serait le mieux, mais en attendant, moi et les gars, on couvrira tes arrières, le temps que la mesure soit mise en place. Il est pas prêt de refoutre les pieds ici ! Puis je lui adresse un sourire, avant de poursuivre : Bah , me remercie pas vas ! J'allais tout de même pas laisser une amie dans la merde !

Attrapant un seau à champagne, seul seau que j'arrive à trouver à porté de main, je m'en vais en quête de glace, et lui lance alors :

- Vas te reposer en loges, je te rejoins, j'en ai pas pour longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Ellie S. MacLowlands
Membre chéri et adoré


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Lauren Cohan
Statut civil : Electron libre
Profession : Stripteaseuse
Age du personnage : 28.02.87 ( 29 ans )




MessageSujet: Re: Tout va comme tu veux ? | Ellie Lun 20 Fév - 10:10

Quand Nate me parle de mesure d’éloignement, je soupire, pas que je ne veux pas. Dans la vie urbaine « normale » ce serait la chose à faire, mais ici, tout est bien différent, vous ne croyez pas ? Il se comporte très bien généralement, il suffit d’ un verre de trop, d’un coup de sang. Je vais surtout porter plainte et après, on verra ce qu’ il se passe. De toute façon, comme à chaque fois qu’une fille du club porte plainte de cette manière, la police tourne encore et encore dans le quartier. Ca plus le fait qu’il ne pourra plus rentrer, je crois que ça sera assez fort non ?  On en parlera après ! Je sais qu’ il croit que c’est la bonne manière, mais je ne veux pas foutre le club dans la merde pour un connard qui se croit tout permis sur ma personne.

Je lui fais un sourire et un signe positif de la tête quand il me parle d’amitié. Il est resté peu longtemps dans cet appartement qu’on partageait, mais c’est vrai qu’on s’est toujours bien entendu lui et moi. Il faut dire, j’étais pas chiante et lui n’était pas souvent là, ça aide non ? Et puis, je ne pouvais pas ronchonner trop, à ce moment là, sans lui, je n’aurais jamais trouvé de logement. J’en avait besoin très vite et à très bas prix. Maintenant ça va mieux pour l’argent, je me gère mieux ! Surtout depuis le départ de Alec qui me faisait faire n’importe quoi tellement je m’étais accrochée à ce type.

Oui, chef ! M’amusais-je à dire en mêlant le geste à la parole, lui faisant un salut militaire puis grimaça à cause de ma main qui me faisait horriblement mal. Faites que je ne me sois pas cassé quelque chose, ça serait con pour juste un coup de poing à un idiot. Je vais vers les loges, pas pour me reposer car j’avoue qu’après une chose pareille, je ne suis plus fatiguée du tout, non je vais m’y assoir devant un miroir pour prendre le temps, ce que je n’avais pas fait avant, pour me démaquiller totalement. Moi qui n’aie jamais aimé le maquillage, ici, sur podium, c’est maquillage et perruque. Je veux être Lisa et personne d’autre dans ce lieu !

_________________

Lorsqu'on est heureux, on aime la musique.
Mais quand on est triste, on en comprend les paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Tout va comme tu veux ? | Ellie

Revenir en haut Aller en bas

Tout va comme tu veux ? | Ellie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Cat', Cathy, c'est comme tu veux ;)
» Le Roi d''Allada ( Bénin) rend hommage à Toussaint comme le veux la tradition
» Problème Ripway
» Et si tout redevenait comme avant? Epineux.
» Viva España ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Phoenix :: South Phoenix :: Redwood Club-