AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez| .

Don't panic ( pv Niklaus )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Gabriella Vasquez Follet
Votre admin dévouée


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Emily Didonato
Statut civil : Mariée et amoureuse de Jayden Follet ♥
Profession : Mannequin / Interne en médecine urgentiste
Age du personnage : 08.02.91 ( 26 ans )




MessageSujet: Don't panic ( pv Niklaus ) Mer 11 Jan - 21:16

Tout roule dans ma vie depuis quelques temps. Mon mari est aux petits soins pour moi, mes enfants sont en pleine santé, Lyndsey va de mieux en mieux, j’ai bientôt ma nouvelle maison, enfin vous l’aurez compris, je ne vais pas vous faire une liste de tout ce qui va bien dans ma vie, sinon, j’en aurais pour des lustres. Et je ne vous parle pas des contrats de mannequinat qui se trouvent placardés dans tout Phoenix. Au départ, cela me dérangeait, mais là… De moins en moins ! Jayden ne m’a pas fait de scène. Alors soit, il n’est plus jaloux donc je devrais avoir peur, soit, ce que je crois plus, il a compris que je n’appartenais qu’à lui. Enfin soit, Lyndsey a fait du très bon travail, je me trouve très jolies sur toutes ces affiches.

Mais bon aujourd’hui, c’est Gabriella Vasquez la médecin qui bosse. Je suis depuis ce matin aux urgences du Saint Lukes Hospital. Depuis ce matin, je cours dans tous les sens pour soigner telle ou telle personne, pour réussir à trouver ce dont souffrent d’autres et je parle même pas des opérations que j’ai du pratiquer les mains levées.  J’aime mon travail plus que tout, même si il est quelques fois pesant, que à d’autres moments c’est dur et fatiguant. Là, je suis en pause, mes cinq premières minutes depuis que j’ai commencé ma garde. Je joue avec mon alliance que je dois absolument, question d’hygiène, mettre sur une chaine autour de mon cou pendant que je travaille. Et aujourd’hui, cela ne déroge pas à la règle.

Enfin soit, je dois vite mettre fin à mon moment privilégié en compagnie de la machine à café pour aller bosser. Mon histoire d’amour naissante avec la boisson chaude et amère doit se finir brutalement. Un nouveau cas, quelque chose de très important et qui, d’après mes collègues, me tiendra à cœur, m’attend. Quand j’arrive devant le dossier, je comprends vite. Il s’agit d’une petite fille de onze mois qui m’attend dans une salle d’auscultation avec son papa. Je me dépêche donc et lorsque j’entre, je tombe bien sûr sur un père déboussolé et pas sur de lui, comme tous les pères quand les enfants sont malades non. Je lui sourie et je me présente Je suis le Docteur Vasquez, c’est moi qui vais m’occuper de votre petite fille ! Je tente de l’apaiser en parlant calmement, en parlant aussi sur un ton très amical. Je sais ce que c’est d’avoir peur pour son enfant ! Mais  voici la magnifique petite Rose. Je m’approche d’elle, gazouillant légèrement, mettant ma main sur son front pour sentir d’un coup sa température qui doit être haute.  Elle pleure, elle est agitée, elle est en sueur et toute blanche Je vous écoute, à part la fièvre, qu’avez-vous remarqué d’important chez la petite ?

_________________

I still remember the sun, Always warm on my back
Somehow it seems colder now
Where has my heart gone, Trapped in the eyes of a stranger
I want to go back to believing in everything !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Niklaus J. Newman
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Bi
Ma bouille :
Avatar : Joseph Morgan
Statut civil : Père célibataire
Profession : Chauffeur de taxi
Age du personnage : 25 ans




MessageSujet: Re: Don't panic ( pv Niklaus ) Lun 16 Jan - 19:50




Il n’y a personne à la maison, je suis seul avec Rose et à quoi ça sert de vivre en colocation avec un pompier qui s’y connaît un minimum si c’est pour que ce dernier soit absent lorsqu’on a le plus besoin de lui ?! De quoi je parle ? Ok, je refais un pas en arrière.

Cette nuit Rose a vraiment mal dormi, un peu plus que d’habitude on va dire, je pensais que c’était simplement comme depuis ces quelques dernières nuits, le changement d’habitat, de température, de maison, de gens, d’environnement. Bref le changement quoi ! Sauf qu’elle a continué à pleurer ce matin, j’ai tenté de la calmer, de lui donner des trucs, des astuces, mais rien à faire, elle pleurait de plus en plus. Si à un moment dans l’après-midi elle c’est endormis de fatigue… Lorsqu’elle s’était éveillé c’était repartie de plus belle ! Sauf que cette fois tout ça c’était accompagné de fièvre. C’est là que j’ai commencé à réellement paniquer. Surtout que je suis seul, que c’est l’une des premières fois qu’elle devient si chaude… Et plus elle est chaude, plus elle s’énerve, plus elle pleure et pire c’est ! Et pour combler le tout ? Xavier est de garde !

À bout de solution et le stresse au maximum je décide de cracher sur mes économies et d’aller directement aux urgences. Tant pis si j’économisais pour m’offrir quelque chose, elle passe avant. C’est ainsi que je me retrouve aux urgences quelques longues minutes plus tard puisque c’est la première fois que j’y viens.

Ce que je hais c’est que c’est plein à craquer, mais heureusement en voyant mon état et l’état de ma fille, je passe assez rapidement. D’ailleurs je n’ai besoin d’attendre que quelques minutes dans la salle pour que quelqu’un entre alors que je suis moi-même assis sur la table d’auscultation, Rose sur mes jambes, je tente de l’apaiser, mais à faire.

La doctoresse approche et la première chose qui me frappe, c’est sa voix calme, apaiser et douce. Tandis que je ne peux pas tomber à côté de son sourire et son regard d’un bleu a damné les anges. Malgré mon petit bug sur cette magnifique femme, la panique que me provoque l’état de ma fille est plus grande et je me reprends bien vite.

-Bonjour docteur, elle a très mal dormi cette nuit, on a emménagé depuis peu, je me suis dit que c’était surement ça. Mais elle refuse de s’alimenter et depuis peu elle a la fièvre qui est monté… Je... J’ai tout essayé, mais il n’y a rien qui marche et elle n'arrête pas de pleurer et je suis totalement impuissant et ça me rend dingue !

Je souffle alors à la fin de mon petit diagnostique perso, parce que… Parce que j’ai tout simplement peur pour elle...

_________________
J'ai laissé les bouteilles à la mer , Mes racines à la terre

Et mon cœur au froid...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Gabriella Vasquez Follet
Votre admin dévouée


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Emily Didonato
Statut civil : Mariée et amoureuse de Jayden Follet ♥
Profession : Mannequin / Interne en médecine urgentiste
Age du personnage : 08.02.91 ( 26 ans )




MessageSujet: Re: Don't panic ( pv Niklaus ) Ven 20 Jan - 19:49

Mon prochain patient est délicat. J’aime travailler avec les enfants, mais j’ai toujours peur que ce soit grave ou que je loupe quelque chose. Mais quand j’entre dans la pièce et que je la vois, je fonds. Elle est magnifique cette petite fille. Je sourie au papa, je crois que c’est le premier à rassurer dans cette histoire. Quand les parents arrêtent d’avoir peur, les enfants vont tout de suite mieux. Je tente de parler doucement, calmement, pour ne pas rajouter à son stress.

Je le laisse m’expliquer les symptômes. Ce n’est pas trop grave normalement. La petite a l’air fatiguée, assez blême, mais vive, c’est une bonne chose. Je m’approche alors et je demande au papa Je peux ? J’aimerais la prendre dans mes bras, pour l’ausculter correctement. Fièvre, fatigue et perte d’appétit ! On va voir de suite ce qu’elle a la petite puce ! Elle s’appelle comment ?  Il semble totalement apeuré, normal non ? Je trouve cela même touchant et attachant, que ce soit un papa qui vienne me voir avec sa petite fille, qu’il semble si bien la connaitre et s’en occuper.

Je prends la petite dans mes bras, la couche sur la table d’auscultation. Elle frissonne alors que j’enlève son petit pyjama. Ouille oui, c’est froid hein ! Elle pleure, elle semble vraiment pas bien et je crois que le fait que je prenne sa température ne lui plait pas du tout. Je demande alors au papa Sa température est de 38.7. C’est haut, mais ça arrive souvent chez les nourrissons. Je garde une main sur le ventre de la petite, le temps de déposer le thermomètre et de mettre mon stéthoscope pour écouter son petit cœur. Tout va bien ! J’en profite qu’elle pleure pour venir voir sa petite gorge avec une lampe prévue à cet effet. Sa gencive est gonflée et sa gorge est légèrement rouge du même côté. Je remarque même une légère boule bleuâtre au niveau d’une incisive latérale. Je la rhabille alors et dis au papa Rien de grave, ne vous inquiétez pas, c’est juste une grosse dent qui peine à sortir. Et ça fait mal… Hein ma belle ! Je regarde la petite pour cette dernière phrase. Roh mes petits ont eu la même chose et c’est horrible de les voir pleurer et souffrir sans rien pouvoir faire !

_________________

I still remember the sun, Always warm on my back
Somehow it seems colder now
Where has my heart gone, Trapped in the eyes of a stranger
I want to go back to believing in everything !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Niklaus J. Newman
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Bi
Ma bouille :
Avatar : Joseph Morgan
Statut civil : Père célibataire
Profession : Chauffeur de taxi
Age du personnage : 25 ans




MessageSujet: Re: Don't panic ( pv Niklaus ) Ven 3 Fév - 14:13




C’est dans ses moments là peut-être que je regrette d’être un papa célibataire et sans famille. Enfin si, ma famille c’est elle, c’est ma petite Rose, mais avoir une maman que ce soit la sienne ou la mienne, m’aurait peut-être idée. Après tout ma mère a eu plus d’un enfant, elle aurait su des choses, elle aurait pu me transmettre des choses et avoir la sienne et bien... Juste c’est une maman et je n’aurais pas été seul à paniquer au moins ! Mais la vie est ainsi faite, je ne peux pas et ne veux pas, au final, réellement revenir en arrière.

Une chose est sur, ma fille va être prise en charge par une doctoresse réellement belle. La première chose qui me tape dans l’oeil c’est son regard frappant et clair, sans parler de ses lèvres pulpeuse qui tente de me rassurer par des mots calmes dit sur un ton doux. Je la regarde et hoche la tête, sortant de ma contemplation avant de lui tendre Rose pour qu’elle la prenne.

-Oui... Oui bien sur, tout ce qu’il faudra pour qu’elle aille mieux...

Lorsqu’elle me donne le « programme » des étapes à suivre je ne fais que hocher la tête, une boule au ventre, paniqué à l’idée de perdre Rose. D’ailleurs elle me demande son prénom alors qu’elle l’a dit quelques minutes plus tôt. Je ne lui en tiens pas rigueur me disant simplement qu’avec tout le travail qu’elle a, elle est peut-être juste surmené.

-Rose, elle s’appelle Rose...

Elle prend alors Rose qui pleure encore et gesticule un peu dans tous les sens et moi ? Moi tout ce que je fais c’est la suivre, en essayant de m’effacer en même temps. Être trop envahissant ne servirait à rien, mais en même temps je ne peux pas laisser ma fille souffrir sans rien faire ou rien dire ! Je me retiens de me ronger les ongles en la voyant l’allonger et observe juste ma fille qui se laisse tout de même faire par le médecin. Mon regard croise à nouveau celui de cette magnifique jeune femme lorsqu’elle me parle de sa température et ma tête se hoche, même si elle peut voir l’inquiétude qui vient de me frapper de plein fouet. Finalement lorsqu’elle fait tomber le verdict, je la regarde, presque honteux.

-C’est simplement une dent ? Vous êtes sûr ? Putain... J’ai l’air totalement con...

Je passe mes mains dans mes cheveux puis me rapproche de Rose pour la reprendre dans mes bras, tentant de la calmer. Puis je regarde le médecin.

-Il n’y a rien que je puisse lui donner ou quoi ? Ça me brise le coeur de l’entendre pleurer et juste rien pouvoir faire...


_________________
J'ai laissé les bouteilles à la mer , Mes racines à la terre

Et mon cœur au froid...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Gabriella Vasquez Follet
Votre admin dévouée


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Emily Didonato
Statut civil : Mariée et amoureuse de Jayden Follet ♥
Profession : Mannequin / Interne en médecine urgentiste
Age du personnage : 08.02.91 ( 26 ans )




MessageSujet: Re: Don't panic ( pv Niklaus ) Dim 5 Fév - 17:41

Mon travail, c’est ce que je sais faire de mieux ! Je soigne, je rends la vie à ce qui pourrait paraitre impossible, je ne tremble pas une seule fois, je n’ai pas de doutes, je sais ce que je fais et je le fais bien. Tout le contraire de ma vie personnelle. En amitié, je fais des erreurs, je patauge, je tente, je teste, je sais que je fais tout ce que je peux et que je tente d’être toujours là, mais est-ce quelque fois suffisant ? En amour, je suis une vraie calamité, tout le monde a beau me dire que je me détruis en étant avec quelqu’un comme mon mari, je m’accroche, je l’aime tellement qu’ il m’est impossible d’imaginer mon avenir sans lui. Et mes enfants, j’ai toujours tellement peur de faire mal, de me tromper, que je sens être trop pesante avec eux. Enfin ça c’est quand je suis présente, car comme je le disais mon métier prend beaucoup de place et je sais que tant que je serai interne, je passerai plus de temps à l’hosto aux urgences que chez moi avec mes jumeaux. Mais je suis comme ça, si je fais quelque chose, je le fais bien. Preuve en est, cela fait maintenant 13h si pas un peu plus, que je bosse. Je tiens debout, non pas grâce aux médocs comme avant, mais grâce au café dégueu de la cafétéria et à ces patients que je vois repartir en étant rassuré.

Je viens prendre la petit, portant toute mon attention sur elle, l’espace de l’auscultation. Rassurer le papa viendra bien après. Voyons d’abord ce qu’à la petite puce. Mais là, je me sens idiote, je regarde alors la petite et lui comme si je lui faisais une confidence, continuant à l’ausculter et à parler en même temps vu que ma voix semble la calmer peu à peu Oh pardon ma chérie, promis, je n’oublierai plus ton si joli prénom ! Et oui, avec la fatigue, je crois que des petits détails tels que ceux là sont vite oublié, même si c’est la pire chose à faire vis-à-vis des proches. Enfin le papa ne semble pas m’en tenir rigueur alors je continue. Mon travail, malgré l’oubli du prénom, sera bien fait ! Comme à chaque fois !

Le verdict, une grosse dent qui pousse. Et là, je vois la honte sur la tête du papa et sa phrase vient me prouver mon ressenti. Je sourie alors en rhabillant la petite puce. Et je lui dis, sincèrement Oui une dent qui pousse. Vous n’avez pas l’air con du tout ! Une dent peut paraitre idiot pour nous, mais pour un si petit être, c’est une grande étape. Je lui rends sa fille et je lui dis, pour le rassurer Vous avez pris la bonne décision en venant nous voir, de la fièvre et un comportement inhabituel n’est jamais anodin. Vous avez très bien réagit !

Et là, la question logique, que peut on faire pour calmer son enfant quand il a mal. C’ est un bon papa, un très bon papa, si il y en avait plus comme lui, il y aurait moins d’enfants tristes dans le monde. Je lui montre de venir avec moi jusqu’à mon bureau et je lui montre qu’il peut prendre place sur une chaise. Pendant qu’il s’installe (ou pas d’ailleurs ) je vais jusqu’à mon armoire, je prends un anti douleur et je reviens vers le jeune homme, très beau d’ailleurs. Je vais lui donner du paracetamol, ça va faire baisser la fièvre et calmer la douleur.  Vous connaissez son poids ou je la pèse ? Bien sur qu’en papa attentionné, il connait le poids exact de la petite poucinette. Je prépare le sirop et je le donne à la petite Rose. Puis vérifiant qu’elle ne crache bien rien, je dis au papa, caressant la joue de l’enfant pour arriver à la calmer Maintenant, je vais vous prescrire … me levant et retournant, également vers mon bureau pour m’y installer … du même sirop que vous pourrez lui donner à nouveau si la fièvre remonte ou si la douleur est vraiment trop forte. Ensuite, je vais vous prescrire une crème à passer sur sa gencive pour anesthésier un peu l’endroit précis où la dent arrive. Et dernièrement, vous devez savoir, que vous ne devez jamais vous inquiétez si votre petite Rose ne dépasse pas les 38.5 en fièvre, il faut qu’elle crée ses anticorps. Et tant que son comportement n’est pas  inhabituel, vous ne devez pas vous inquiétez. Si il y a quoique ce soit, vous pouvez revenir et demander après moi, je serais ravie de vous aider et de revoir la demoiselle ! Je lui tends le papier avec les deux médicaments notés.  Vous avez des questions ?

_________________

I still remember the sun, Always warm on my back
Somehow it seems colder now
Where has my heart gone, Trapped in the eyes of a stranger
I want to go back to believing in everything !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Niklaus J. Newman
Petit Nouveau


Orientation Sexuelle : Bi
Ma bouille :
Avatar : Joseph Morgan
Statut civil : Père célibataire
Profession : Chauffeur de taxi
Age du personnage : 25 ans




MessageSujet: Re: Don't panic ( pv Niklaus ) Dim 12 Fév - 15:53



Être papa ce n'était franchement pas dans mes choix d’avenir. En fait, je n’ai jamais même pensé un jour avoir moi-même des enfants en voyant comment parfois mes « parents » si je peux réellement les appeler comme ça, galérais avec nous. Après je ne dis pas que je ne suis pas famille parce que j’aime mes frères et sœurs du plus profond de mon coeur, enfin sauf… Celui qui a fait que ma confiance en les gens est totalement ruiné. Je veux dire comment on peut se dire frère et faire en sorte de faire exiler son propre frère ?! Enfin, je ne vais pas penser à ça. Ça ne servirait à rien, hormis m’énerver et je suis déjà à fleur de peau avec Rose qui pleure et moi totalement impuissant. Voilà pourquoi je ne pensais pas devenir père un jour. Parce que je ne suis pas le meilleur être humain existant sur cette planète et cette planète c’est un peu comme un gros tas de merde que les gens cherchent à « nettoyer » pour y trouver leur place au mieux, je ne voulais pas imposer ça à un autre être humain.

Mais maintenant que cet être humain est né, je ne veux pas qu’elle disparaisse ! Jamais ! Alors je panique à cause de cette fièvre, de ses cris, de se pleures. Heureusement je tombe sur une très bonne doctoresse, dans tous les sens du terme, qui s’occupe de Rose, même si la pauvre semble un peu fatiguée et déborder pour oublier le prénom qu’elle a cité quelques minutes avant. J’offre simplement un petit sourire lorsqu’elle parle du prénom de ma fille en s’excusant, étant tendu et un peu fatigué par cette journée intense.

Finalement lorsque le verdict tombe… C’est mon visage qui tombe aussi en se décomposant. Ce n’est qu’une dent ? Qu’une simple dent ? Je me sens affreusement con et mal à l’aise soudainement, bien que la fatigue m’accable également. Je passe une main sur mon visage alors que le docteur… Vasquez de ce que j’ai pu voir sur son badge tente de me rassurer en me rendant Rose que je garde contre moi.

-Vous êtes sûr ? Je veux dire, il ne doit pas avoir beaucoup de parent qui panique juste pour une dent, si ?

Je ris légèrement, plus pour apaiser et dissiper ma propre gêne qu’autre chose et hoche doucement la tête lorsqu’elle me dit que j’ai bien agi. Après... Elle a raison, peut-être que ça aurait pu être plus grave. Je finis par reprendre.

-Mais vous avez raison, je préfère de toute manière passer pour un con, mais être sûr que ma fille ça va, que… Vouloir garder ma fierté et peut-être mettre Rose en danger.

Je ne sais pas si elle est maman, mais si c’est le cas elle comprendra. Quoi que… Elle a vraiment des courbes parfaites de ce que je peux à travers sa blouse qui la galbe. Elle semble jeune aussi. Ce serait étonnant, mais pourquoi pas ! Au vu de comment elle s’occupe de Rose, ça ne m’étonnerait pas. Je la suis jusqu’à son bureau, récupérant les affaires de Rose et m’installe sur la chaise en remettant correctement sa petite veste légère en écoutant le docteur et en la renseignant sur le poids de Rose. Elle prend du sirop pour la donner au nourrisson dans mes bras et j’en profite pour la regarder faire, tenant Rose qui se trouve plus calme grâce aux petites attentions du docteur. Je finis par sourire légèrement.

-On dirait que vous savez vraiment y faire avec les enfants…

Je l’écoute attentivement lorsqu’elle se met à me déballer tout ce qu’elle va me donner et… Tout ce que je dois faire et j’ai du mal à tout suivre et tout retenir vu mon état de fatigue, mais… Je crois que ça devrait être bon. Cependant lorsqu’elle me demande si j’ai des questions, je ne peux m’empêcher de pensée que c’est l’instant ou jamais. Je me lance donc, quitte à me prendre un râteau.

-Je... Pourrait peut-être avoir votre numéro ?

Voyons son expression étonnée, je reprends immédiatement d’un air totalement innocent.

-Pour Rose, je veux dire, vous vous en êtes si bien occupé, que j’aimerais être sur de retomber sur vous si jamais un jour ça tourne mal… Et donc pouvoir vous contactez ou... Quoi. Promis, je ne suis pas un psychopathe complètement détraquer !

Finis-je avec un petit sourire en levant une main d’un air innocent, mon autre bras autour de mon enfant pour la maintenir.

_________________
J'ai laissé les bouteilles à la mer , Mes racines à la terre

Et mon cœur au froid...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Gabriella Vasquez Follet
Votre admin dévouée


Orientation Sexuelle : Hétéro
Ma bouille :
Avatar : Emily Didonato
Statut civil : Mariée et amoureuse de Jayden Follet ♥
Profession : Mannequin / Interne en médecine urgentiste
Age du personnage : 08.02.91 ( 26 ans )




MessageSujet: Re: Don't panic ( pv Niklaus ) Jeu 16 Fév - 13:53

Il semble vraiment mal à l’aise d’être venu pour une dent. Et pourtant, il ne le doit pas. Il faut que je le rassure alors je lui dis sincèrement Ne vous prenez pas pour un mauvais père, vous êtes un père exceptionnel. Imaginez vous ne seriez pas venu aujourd’hui, la fièvre serait montée, qui sait ce qui aurait pu arriver. Le meilleur des parents apprend en même temps que ses enfants. Croyez moi, vous n’êtes pas le premier à venir ici pour une dent et vous ne serez pas le dernier ! Je lui fais un grand sourire, il semble fatigué. Et je me doute que un enfant avec des dents qui poussent, c’est fatiguant. Moi, je ne l’ai pas réellement vécu, vu que j’étais ici très souvent, mais j’ai pu le voir quelques fois quand même. On va me prendre pour une mauvaise mère si je dis cela, c’est juste que pour subvenir à leur besoin quand leur père n’était pas là, je devais travailler deux fois plus pour qu’ils ne manquent de rien. Avec mon égo mal placé, j’avoue que je ne me laissais que rarement aidé ! Mais bon, c’est du passé !

Je continue à faire mon travail tout en lui parlant, pour pouvoir soulager la petite et faire tomber sa fière au plus vite. Je lui donne son sirop alors que le jeune homme me répond que je sais y faire avec les enfants. Je sourie sincèrement et lui dis Je peux, je suis l’ainée d’une famille de 7 enfants, la petite dernière a 5 ans aujourd’hui. Et je suis maman de jumeaux ! Je n’ai pas honte de dire que j’ai deux enfants, même si généralement, dès que j’en parle, on ne me regarde plus que comme la maman…

A chaque fois que je lui explique quelque chose, j’en prends note sur un papier où j’ai déjà mis un cachet avec mon nom, mon numero de médecin et mon numéro de téléphone ici, au bureau. Je lui donnerai ce papier une fois tout expliquer, je le garde pour l’instant au cas où il me pose d’autres questions importantes. Mais voilà qu’il me demande mon numéro de téléphone. Je le regarde étonnée et je ne sais pas trop quoi répondre. J’avoue qu’il m’a prise au dépourvu, je me mordille la lèvre alors qu’il me rassure en m’expliquant que c’est pour la petite, au cas où ! Je reprends un peu ma contenance avant de le noter également sur le papier que je lui tends Je l’ai noté ici, en bas, en même temps que tout ce que je vous ais conseillé pour Rose. Puis je finis par lui dire, me levant pour le ramener vers la porte du cabinet La meilleure chose à faire maintenant monsieur Newman, c’est une bonne nuit de sommeil pour vous deux. Et vous m’appelez si vous avez besoin de quoique ce soit pour la petite ! Je prends la petite main dans la mienne et je lui dis, souriante Au revoir Rose, ne reviens pas trop vite me voir, porte toi bien ! Je vois à ses petits  yeux que le médicament commence à faire son effet… Alors elle va vite tombée endormie !

_________________

I still remember the sun, Always warm on my back
Somehow it seems colder now
Where has my heart gone, Trapped in the eyes of a stranger
I want to go back to believing in everything !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Don't panic ( pv Niklaus )

Revenir en haut Aller en bas

Don't panic ( pv Niklaus )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 04. Panic room
» Panic Station ▬ Keith
» I write sins not tragedies [Panic! At the disco]
» Niklaus Mikaelson - Feat. Joseph Morgan
» Niklaus Mikaelson (Joseph Morgan) PRIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Phoenix :: Downtown :: St Luke's Hopital Center-