Partagez| .

Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-33 ans
Copyright : vava: Kurtw

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Jeu 9 Mar - 4:14


Moi qui pensait pouvoir avoir quelques jours de repos après ma virée dans le désert pour Ambre Jennings en pas si agréable compagnie, j'ai presque été servi. Nous n'avons pas eu de trop grosses interventions pendant les jours où j'ai été de garde et le reste du temps s'est passé plutôt calmement alors j'ai pu me reposer. Même Rose a semblé comprendre que j'avais besoin de dormir. Je lui ferais sans doute des biscuits pour la remercier éventuellement, même si elle ne comprendra pas pourquoi. En tout cas ! Tout ça pour dire que les choses ont changé dans la dernière heure de mon quart de travail, parce que c'est à ce moment-là qu'on m'a informé qu'un chien rôdait autour de la caserne depuis plusieurs jours et que les autres avaient tenté de l'approcher ou de l'appâter sans succès, mais il semblait assez mal en point. Nous sommes peut-être formé pour intervenir dans des incendies avec des animaux impliqués, mais ce n'est pas la même chose dans le cas présent. Par contre, lorsque moi je me retrouve face à face avec le chien, je ne tarde pas à remarquer qu'il semble blessé à l'une de ses pattes puisqu'il boîte et sautille légèrement. Mh ... Comment est-ce qu'on va bien pouvoir s'y prendre ? J'appelle les autres et on parvient à l'encercler et à s'approcher de lui lentement pour finalement le bloquer dans une couverture. Ça a du lui faire peur, mais il ne semblait pas y avoir d'autres moyens de l'attraper. On avait dû rester un moment après la fin de notre quart, mais on avait réussi.

Évidemment, comme l'idée de le secourir vient de moi ... qui est-ce qui est chargé de l'apporter chez le vétérinaire? C'est bibi ! Je l'installe difficilement sur la banquette arrière de ma voiture et la pauvre bête est si épuisé qu'au final, elle ne lutte même plus. C'est un magnifique dalmatien. Je roule jusqu'à la clinique vétérinaire la plus proche et j'attrape doucement l'animal avant d'entrer. Je réalise maintenant que heureusement, j'ai pris la peine de me changer avant de partir.

- Pardon, j'aurais besoin d'un coup de main ...

_________________

Depuis toi je marche seul, sans savoir où je vais
J'ai déposé les armes, mais je ne suis pas en paix
Je fais semblant d'aller mieux, d'avoir tourné la page

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akasha N'Guyen
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Brenda Song
Statut civil : Celibataire
Occupation : Vétérinaire
Age du personnage : 13 mai 1991 - 25 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Dim 19 Mar - 18:50

Je cours, je cours, je cours ! Voilà comment était le réveil ce matin. Miyabi à beaucoup de mal à se faire aux traditions américaines ou à la vie américaine tout court en réalité, elle dort donc très mal, cauchemarde beaucoup et me réveille beaucoup. Je dors donc très peu également. Et ce matin, l'accumulation des nuits courtes, des cartons défaire, de la maison à ranger, de courir après Takara et l’occuper aussi en attendant de trouver une école… Ça m’a totalement épuisé et j’ai oublié le réveil ce matin !

Parce qu’en plus il faut que ce soit le jour où Miyabi va devoir faire sa première journée d’école en Amérique ! J’ai donc couru pour la préparer, pour l’habiller, la coiffer, le faire déjeuné, réunir ses affaires et la rassurer surtout. C’est une enfant sociable, je n’ai aucune crainte là-dessus, mais ne sait-on jamais. Après l’avoir déposé à l’école, pas de repos pour les braves, je pars directement en direction de mon travail de vétérinaire !

J’ai décroché la place il y a quelques jours maintenant, ce qui fait que ça a pu tout me débloquer, dont l’école pour Miya. Une fois arriver à l’endroit, je suis seule. Je dois tenir une partie du service seule le temps que le patron revienne. J’enfile donc ma blouse et préparer quelques petites choses lorsque j’entends le petit bruit d’une sonnette d’entrée. Je sors alors de derrière les salles et arrive à l’accueillir, voyant un homme porter dans ses bras un chien.

-Bonjour monsieur ! Que puis-je pour vous ?!

J’imagine bien que son animal va avoir besoin d’aide, mais je dois d’abord en connaître plus sur la situation pour pouvoir aider. Je ne vois pas de sang en tout cas. C’est toujours ça.

_________________
Parle : Japonais - Coréen - Espagnol - Français - Anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-33 ans
Copyright : vava: Kurtw

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Dim 9 Avr - 22:39




Alors que je roule jusqu'à la clinique vétérinaire la plus proche de la caserne, je ne cesse de jeter des petits coups d'oeil dans le rétroviseur intérieur de ma voiture. Heureusement, le chien semble supporter assez bien le voyage, il est même en train de s'endormir. Ça doit lui faire du bien d'avoir un peu de vent, d'air frais et surtout, un endroit un peu plus confortable sur lequel se poser. Je lui dis que ça va aller, même si il ne comprends surement pas ce que je lui dis. En fait, je n'ai même pas pris la peine de vérifier si c'est un garçon ou une fille. Enfin pour le moment, ce n'est pas un détail très important ! Là, c'est surtout de le nourrir et de lui trouver quelqu'un pour soigner sa patte. Je me gare puis j'attrape le chien dans mes bras pour pouvoir l'emmener à l'intérieur. Une fois à l'intérieur, je vois une jeune femme aux traits asiatiques s'avancer vers moi en me demandant ce qu'elle peut faire pour m'aider.

- Je suis pompier à la caserne pas loin d'ici et ce chien rôde autour de la caserne depuis pas mal de jours et on pense qu'il n'a mangé depuis un moment ... Il semble aussi être blessé à la patte arrière gauche,
parce qu'il sautille pour marcher, mais on a quand même eu du mal à l'attraper pour pouvoir l'emmener ici ... Je sais pas si vous pouvez faire quelque chose ...


Je me doute qu'elle va pouvoir le soigner, mais peut-être que c'est le genre de clinique qui n'accepte que les «patients» qui ont un dossier chez eux ou je ne sais pas quoi. Ça serait débile, mais ça pourrait arriver. Je ne sais pas encore si la caserne ou la ville vont rembourser les frais, mais au pire
sinon c'est pas trop grave, je paierais de ma poche.

_________________

Depuis toi je marche seul, sans savoir où je vais
J'ai déposé les armes, mais je ne suis pas en paix
Je fais semblant d'aller mieux, d'avoir tourné la page

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akasha N'Guyen
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Brenda Song
Statut civil : Celibataire
Occupation : Vétérinaire
Age du personnage : 13 mai 1991 - 25 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Lun 15 Mai - 18:21

C’est la première fois depuis l’obtention de mon diplôme que je vais réellement pouvoir d'exercer. Je suis si contente, si excitée ! Même si je ne le montre pas forcément, vous savez, dans les traditions les jeunes femmes doivent savoir se tenir en société et je suis très accrocher aux traditions… À une exception près, pour moi… L’homme auquel mes parents m’ont promis n’est pas celui de ma vie et je ne l’épouserais pas. Celui qui est pour moi l’âme sœur dont tout le monde parle, est ici. Et c’est pour lui que j’ai traversé des océans.

Mais je ne dois pas penser à ça, sinon je vais être triste et il faut que je sois concentré pour mon premier jour. Je trouve que c’est une belle journée pour sauver une vie animale ! Ce qu’il y a de plus précieuse à mes yeux avec celle des enfants. J’aime tellement ça. D’ailleurs je vais devoir m’y mettre très rapidement puisque quelqu’un arrive, je m’approche donc et tente de bien faire mon travail, même si je suis un peu stressé. Je suis seule à la clinique pour le moment et je débute, c’est assez stressant, non ?

Je regarde donc le pompier et m’approche du chien qui semble souffrir dans ses bras, mais être aussi à bout de forces, je caresse un peu sa tête en lui parlant doucement, écoutant attentivement l’homme. Je finis par sourire à l’homme et lui faire signe.

-Très bien suivez-moi, on va voir tout ça de plus près !

Et sur ces mots je pars vers la salle d'auscultation, ouvrant la porte et le laissant passer. Je lui demande de poser le chien sur la table tandis que je pars me nettoyer les mains et saisir quelques petites choses qui vont m’être utile.

_________________
Parle : Japonais - Coréen - Espagnol - Français - Anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-33 ans
Copyright : vava: Kurtw

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Lun 22 Mai - 21:11




Je pénètre dans la clinique vétérinaire sans vraiment savoir comment ça va se passer. Combien aurais-je à débourser ? Serais-je rembourser ? À vrai dire, au final, je m'en fiche un peu. L'animal est en priorité sur mon porte-feuille. Je regarde autour de moi et je vois une jolie jeune femme qui avance vers moi, je m'empresse de lui expliquer ce qui se passer et pourquoi je tiens le chien dans mes bras. Il ne tient même pas sur ses pattes. Je ne sais même pas comment il fait pour être encore conscient. Je me sens assez nerveux, j'ai peur qu'elle nous dise non, qu'elle refuse de nous prendre ... Mais heureusement, elle me sourit et m'assure que je peux la suivre.

- Merci, merci beaucoup !

Je ne sais pas ce que j'aurais fait si elle nous avait dit de partir. J'aurais dû trouver une autre clinique, mais je n'en connais pas d'autre depuis le temps que je suis ici. Je la suis donc derrière le comptoir, dans ce qui semble être une salle d'auscultation. Je pose le chien sur la table et directement, il lève se patte douloureuse, ne la posant même pas contre la table. Je me mords un peu la lèvre, venant caresser la tête et les oreilles du chien visiblement épuisé. Il vient me lécher la joue et je ris un peu, de façon un peu nerveux et peut-être un peur rassuré à la fois.

- Vous allez pouvoir faire quelque chose hein ? Il doit pas aller si mal si il parvient encore à faire ça?


_________________

Depuis toi je marche seul, sans savoir où je vais
J'ai déposé les armes, mais je ne suis pas en paix
Je fais semblant d'aller mieux, d'avoir tourné la page

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akasha N'Guyen
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Brenda Song
Statut civil : Celibataire
Occupation : Vétérinaire
Age du personnage : 13 mai 1991 - 25 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Ven 26 Mai - 20:47

Lorsque la petite sonnette retentit me faisant comprendre qu’un client vient de pénétrer dans l’enceinte de l’établissement je me sens toute nerveuse. Mais affreusement bien nerveuse, j’ai hâte de pouvoir venir en aide aux autres, de pouvoir venir aider des petits animaux qui n’ont malheureusement pas le même langage que nous ! J’ai hâte de pouvoir rassurer des maitres et des maitresses aussi. D’autant plus que je suis comme un animal, assez empathique, alors je peux rapidement sentir la peine, l’angoisse et tout un tas de choses que les propriétaires ressentent en arrivant ici.

-Je ne fais que mon travail, monsieur !

Je conduis donc mon nouveau et premier client, qui semble inquiet pour un chien qui n’est pas le sien. Je le laisse s’installer et reviens les mains gantées et avec tout le nécessaire. Je reviens vers eux et regarde donc la patte du chien qu’il ne pose pas au sol avant de regarder l’homme.

-Je vais essayer de faire quelque chose, c’est promis !

Je lui souris doucement pour le rassurer et ris un peu en voyant le chien faire avant qu’il finit par couiner lorsque je touche un endroit de la patte.

-Il tente de vous rassurer, les chiens ressentent énormément ce que l’on ressent et il vous remercie, a sa façon… Il semblerait qu’il y ait une fracture, je vais devoir faire une perfusion déjà pour l'hydrater à nouveau et d’autre chose pour son état général, que je puisse arranger sa patte cassée.

Je le regarde pour voir s’il a tout compris puis reprend avec un sourire.

-Et c’est une demoiselle… Elle est très forte et belle.

_________________
Parle : Japonais - Coréen - Espagnol - Français - Anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-33 ans
Copyright : vava: Kurtw

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Lun 29 Mai - 16:26



La jeune demoiselle me dit que ce n'est que son travail et je me contente de lui répondre par un sourire soulagé. Même si c'est son travail, plusieurs personnes ne sont pas aussi enthousiasmé par celui-ci. Certaines personnes ne montrent même pas d'empathie et c'est pour ça que j'avais un peu peur de venir ici. J'ai malheureusement déjà vu des vétérinaires beaucoup moins gentils qu'elle. On arrive dans la salle d'examen et je pose le chien sur la table en regardant la femme se préparer pour ausculter l'animal. Ça me stresse, je ne sais pas trop comment cette histoire va se terminer. Je hoche la tête, je sais ce que c'est que de se faire demander quelque chose que nous ne sommes pas certain de pouvoir faire. Il faudrait que je fasse remonter un peu le pompier pour garder mon sang-froid.

- D'accord ..

Je souris toutefois à la surprise du chien qui me lèche la joue, même si je m'inquiète de nouveau par la suite de l'entendre couiner. Je continue à caresser la tête de l'animal épuisé. Elle m'explique certaines choses et je hoche lentement la tête, tentant de saisir l'ampleur de cette nouvelle.

- Eum, d'accord ..

Je n'ai pas vraiment le temps de dire quoi que ce soit de plus qu'elle m'apprend que c'est une femelle. Je n'avais pas vraiment pris le temps de vérifier, c'est vrai, mais je suis tout de même un peu surpris, même si je ne m'attendais à rien. Je pense que j'avais simplement pris pour acquis le fait que ce soit un mâle.

- Oh .. ! J'avais pas vraiment pris le temps de vérifier .. Mais pour revenir à sa blessure, c'est difficile à guérir pour les animaux, des fractures ? Et à part ça... Elle n'a rien d'autre de trop grave?

Je sais que ce n'est pas très facile pour les humains, mais je ne m'y connais pas vraiment à propos des animaux. Je ne sais pas si c'est comme pour nous, alors je préfère le savoir.

_________________

Depuis toi je marche seul, sans savoir où je vais
J'ai déposé les armes, mais je ne suis pas en paix
Je fais semblant d'aller mieux, d'avoir tourné la page

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akasha N'Guyen
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Brenda Song
Statut civil : Celibataire
Occupation : Vétérinaire
Age du personnage : 13 mai 1991 - 25 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Mar 6 Juin - 0:21

L’homme semble complètement paniqué et je peux que le comprendre, en plus je suis très emphatique et je le ressens aussi, cependant je garde mon calme. Un animal ne peut pas nous dire où il a mal, ni comment. Il n’a malheureusement pas la parole, alors paniqué ne servirais à rien. Il faut que je reste calme au moins pour ce petit bout d’amour que le pompier semble avoir sauvé. Je le vois bien qu’il est paniqué et je tente de le rassurer au mieux. Heureusement il semble reprendre un peu le contrôle de lui-même et son sang-froid puisqu’il se calme. De toute façon le chien l’aide rapidement à le faire en se mettant à le léchant, ce spectacle me tire un sourire. J’ai l’impression que deux belles âmes viennent de se trouver aujourd’hui.

Me détachant de ce joli cadre, je lui explique pourquoi le chien fait ça, d’ailleurs je découvre bien vite que c’est une demoiselle ! Je regarde l’homme alors que je profite de ce que la jolie chienne soit occupée pour lui mettre une perfusion. Je passe ensuite un sparadrap autour et regarde à nouveau l’homme avec un sourire.

-Ça peut-être long et il faut surveiller. Mais normalement avec de bons soins, un bon suivi, tout devrait rentrer très vite dans l’ordre ! D’ailleurs est-ce que vous allez pouvoir la garder avec vous ? Ou bien… Nous allons aussi la garde avec nous, mais je pense qu’elle vous a choisie…

Alors que je dis ça, elle lui lèche encore la joue, se blottissant contre lui, couinant a cause de sa douleur même si la perfusion que je viens de lui mettre va déjà beaucoup l’aider.

-Je ne sais pas encore pour le reste, on va y aller par étapes. j’aimerais que vous l’occupiez que je puisse lui injecter un tranquillisant et un antidouleur. Suite à quoi je m’occuperais du plâtre pour sa patte, parce que ce que je vais lui mettre va un peu la brûler et la piquer...

Dans un sourire serein et confiant j’attends qu’il le fasse avant de piquer. La chienne se débat un peu et couine plus fort, mais je lui applique de caresse lente et douce, lui parlant à japonais, lui disant de gentil mot qui l’apaise doucement.

_________________
Parle : Japonais - Coréen - Espagnol - Français - Anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-33 ans
Copyright : vava: Kurtw

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Ven 9 Juin - 16:15


Je parviens à me calmer autant grâce à la vétérinaire qui me mets rapidement en confiance que grâce au chien qui vient me lécher le visage. Ce n'est pas dans mes habitudes de perdre mon sang-froid, je vois souvent des victimes dans des états critiques et je parviens à rester calme. Peut-être que, étrangement, je parviens à rester plus calme quand du feu m'entoure. Je n'en sais rien, mais je pense que c'est déjà mieux que je sois calme.

Je regarde la vétérinaire mettre la perfusion et je continue à caresser la tête de mon nouvel ami pour pouvoir l'occuper et peut-être ainsi apaisé sa douleur. J'écoute ensuite les paroles de la vétérinaire et je hoche la tête, vraiment sérieux. Je me mords un peu la lèvre par contre lorsqu'elle parle de la garder. Je ne sais pas pourquoi, mais je suis déjà beaucoup attaché à cette animal, cette chienne.

- Si vous la garder ici un moment pour des soins .. Je devrais avoir le temps de parler avec mon colocataire .. Mais c'est sur que j'aimerais beaucoup la garder avec moi .. Vous pensez qu'elle serait suffisamment en forme pour venir avec moi à la caserne après ?

Elle ne le saura peut-être pas déjà, mais je pense que ça pourrait être sympa, ça pourrait faire plaisir à la bande, mais aussi à la chienne qui aurait comme une famille là-bas tout comme à la maison avec Nik et Rose s'il accepte. Je hoche la tête et m'accroupis un peu pour pouvoir être à la hauteur du visage de l'animal. Je pense alors que si je la garde, il faudrait que je lui trouve un prénom. Je lui parle un peu, ne sachant pas non plus trop quoi lui dire. Je n'ai pas vraiment eu la chance de m'habituer à parler à quelqu'un qui ne pouvait pas vraiment me répondre comme un enfant ou un chien, même si je m'entends plutôt bien avec Rose, contrairement à ce que j'avais pensé en ouvrant la porte la première fois. Je caresse la tête de l'animal pour la rassurer alors que j'entends la vétérinaire parler dans une langue que je ne comprends pas.

- Vous parlez plusieurs langues ?

Peut-être qu'elle ne parle que l'anglais et sa langue d'origine, mais c'est quand même impressionnant. Peut-être que juste le fait de parler suffira à rassurer un peu l'animal, à détourner son attention. Je la regarde faire ce qu'elle doit faire en me mordant la lèvre.

_________________

Depuis toi je marche seul, sans savoir où je vais
J'ai déposé les armes, mais je ne suis pas en paix
Je fais semblant d'aller mieux, d'avoir tourné la page

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akasha N'Guyen
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Brenda Song
Statut civil : Celibataire
Occupation : Vétérinaire
Age du personnage : 13 mai 1991 - 25 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Ven 9 Juin - 18:21

L’homme face à moi panique légèrement et tout ça ne va aider ni lui, ni le chien, ni moi. Je tente donc de l’apaiser et le chien semble en faire tout autant. Ça semble être un bon chien, je pense qu’ils ont eu mutuellement de la chance de tomber l’un sur l’autre du coup. Je prends rapidement en charge mon nouveau patient qui s’avère en réalité être une patiente. Je jette un coup d’oeil à son sauveur et je vois, dans son regard, qu’il aime déjà cette chienne qui malheureusement semble abandonnée. Lorsqu’il me demande si je peux la garder un petit peu pour en parler à son colocataire je souris et hoche la tête.

-Le mieux serait que je la garde pendant sa remise en forme de toute façon ! Alors il n’y a aucun souci et vous pourrez lui rendre visite autant que vous le voudrez ! Quant au reste… Tout dépendra de son état et sa capacité à s’en remettre.

Et aussi si, malheureusement, nous n’avons pas pris la blessure un peu trop tard. Mais je ne vais pas lui dire, lui qui paniquait déjà, je ne vais pas faire surgir à nouveau sa crise de panique. Je commence donc les soins, les choses primordiales et essentielles si je ne veux pas qu’elle souffre trop, lorsque je me mets à parler en japonais, j’intrigue l’homme. Je souris à ses questions me retournant dos à lui pour préparer tout le nécessaire pour lui faire un plâtre.

-Oui, je parle cinq langues en tout, celle-là était le japonais, ma langue maternelle...

Puis me tournant à nouveau vers l’homme je lui offre un sourire doux

_________________
Parle : Japonais - Coréen - Espagnol - Français - Anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-33 ans
Copyright : vava: Kurtw

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Sam 1 Juil - 20:47


Ça me rassure de savoir que la vétérinaire semble compétente et avoir à coeur le bien-être des animaux. Ça me rassure aussi de savoir qu'elle accepte de la garder ici le temps que j'en parle à Niklaus et le temps qu'elle soit soigné. J'aurais eu peur de mal m'en occuper de toute façon, pour ce qui est guérison et ce genre de choses ! Elle me dit que le fait que la chienne puisse venir avec moi à la caserne dépendra de son état à la suite de son rétablissement et je hoche la tête. C'est normal.. Et de toute façon, je dois prendre plusieurs facteurs en compte et c'est pour ça que je devrais en parler avec Nik le plus vite possible. De toute façon, je ne sais pas si ça serait une si bonne idée que ça qu'elle vienne à la caserne ou sur les feux .. Ça demanderait beaucoup d'entraînement et ce genre de chose en plus de l'important danger. J'ai parfois du mal à me surveiller moi-même pour ne pas mettre un pied au mauvais endroit alors surveiller un chien en plus..

- D'accord, c'est parfait alors, merci beaucoup. Je viendrais certainement la voir pour voir comment elle va.

Je suis déjà beaucoup attachée à cette petite -pas si petite en fait- bête. C'est dingue comment on peut s'attacher plus rapidement aux animaux qu'à certains humains parfois. Mais je sens que si je la garde, c'est elle, cette vétérinaire que je veux pour en prendre soin. Elle apaise un peu plus la chienne tout en lui prodiguant des soins, pendant que je caresse la tête de l'animal. Mais la vétérinaire parle alors dans une langue que je ne suis pas certain de connaître. J'ouvre un peu grand les yeux lorsqu'elle me dit parler 5 langues avant de rire un peu à mes propres mots, me sentant un peu idiot comparé à elle.

- Wow ! Dire que j'ai encore parfois du mal avec l'anglais .. Vous avez appris tout ça à l'école ou pour le plaisir ?

Je fais la discussion parce que comme ça, ça m'évite d'être trop nerveux et de trop me concentrer sur ce qu'elle est en train de faire. On a beau être en train de s'occuper d'un animal, c'est un peu comme un hôpital ici et ça ne me plait pas trop. Je n'y suis plus à l'aise depuis quelques années maintenant.

_________________

Depuis toi je marche seul, sans savoir où je vais
J'ai déposé les armes, mais je ne suis pas en paix
Je fais semblant d'aller mieux, d'avoir tourné la page

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akasha N'Guyen
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Brenda Song
Statut civil : Celibataire
Occupation : Vétérinaire
Age du personnage : 13 mai 1991 - 25 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Lun 3 Juil - 17:37

Je m’occupe attentivement de la bête, le bonheur et le bien-être des animaux sont primordiaux pour moi. Sinon je ne ferais pas ce métier, alors oui je parle avec son sauveur et ce qui semble être son futur propriétaire ou papa comme j’aime le dire, mais je reste très concentrée et compétente en ce qui je fais sur l’animal. Je le renseigne et tente de répondre le plus clairement possible à ses questions. Je souris en l’entendant et hoche la tête.

-Il n’y a aucun souci pour ça, la porte de la clinique vous sera toujours ouverte.

Je m’occupe donc d’apaiser l’animal, l’antidouleur que je vais lui mettre va lui faire mal. Mais il faut passé par là pour qu’elle est moins mal par la suite, l’homme fait correctement son nouveau « job » et s’occupe bien de la bête, l’apaisant et se concentrant sur moi. Ça ne me gêne pas de parler si ça le déstresse parce que la belle chienne va tout sentir et ça va la stresser à son tour. Je l’entends rire et je souris alors que je commence a créé le plâtre autour de sa patte.

-J’ai appris a l’école, je suis né au Japon, le travail, les études, tout est très important. Nous sommes généralement enfant unique, on essaie de tout donner pour rendre fier nos parents !

Je lui jette un petit regarde et reporte vite mon attention sur la chienne. Moi, malheureusement, j’aurais failli a cette mission et ça me rend triste d’y penser, alors je ne préfère pas qu’il voie mon regard. J’ai l’âme à l’intérieur et mon âme pleure lorsque j’en parle.

_________________
Parle : Japonais - Coréen - Espagnol - Français - Anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-33 ans
Copyright : vava: Kurtw

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Sam 29 Juil - 22:56

Je suis content de ne pas devoir m'engager dès maintenant à savoir si je dois adopter la belle chienne tout de suite ou non. Malheureusement, maintenant, la décision ne concerne pas uniquement moi. Je vais devoir avoir une discussion avec Klaus, peut-être même avec le chef de la caserne pour voir si l'animal pourrait rester là-bas le temps que mon colocataire soit convaincu ou bien .. juste pour tout le temps ! Ça sera à voir ! Je pense que ça va relever du niveau d'un défi du dernier jeu à la mode, Défiance. J'adresse un petit sourire à la jolie vétérinaire lorsqu'elle me dit que la porte me sera toujours ouverte.

- Merci beaucoup.

J'ai l'impression de n'avoir que ce mot à la bouche aujourd'hui. Mais je suis sincère à chaque fois que je le dis. J'ai beaucoup de question et comme je suis nerveux, je ne parviens pas à réprimer tout ce qui a envie de sortir de ma bouche, comme des questions peut-être un peu indiscrètes. Je hoche une nouvelle fois la tête en écoutant ce qu'elle me dit, assez fasciné au final par cette culture que je ne connais pas.

- Ce sont de très belles valeurs, vos parents doivent être fiers de ce que vous accomplissez aujourd'hui.

Je lui souris avant de reporter mon attention sur ce qu'elle est en train de faire, c'est-à-dire le plâtre autour de la patte blessée de l'animal. Je ne parle plus pendant un petit moment pour pouvoir la laisser faire ce qu'elle doit faire et se concentrer.

_________________

Depuis toi je marche seul, sans savoir où je vais
J'ai déposé les armes, mais je ne suis pas en paix
Je fais semblant d'aller mieux, d'avoir tourné la page

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akasha N'Guyen
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Brenda Song
Statut civil : Celibataire
Occupation : Vétérinaire
Age du personnage : 13 mai 1991 - 25 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Dim 6 Aoû - 13:14

Je vois bien que cet homme a à coeur le bonheur de ce chien qu’il vient de sauver, cette chienne même, mais je sais aussi que dans la vie nous n’avons pas toujours ce que nous voulons, même si nous le voulons très fort. J’en ai malheureusement fait l’expérience. Je lui signale qu’il a le temps et il me remercie tandis que je ne fais que hocher la tête en guise de toute autre réponse, c’est normal. Il vient de très certainement sauver la vie de cet animal, je ne peux faire que ça. Ce n’est rien, d’ouvrir la porte de ma clinique en échange d’une vie.

Alors que je soigne l’animal, il parle de mes parents tout en même temps, mes yeux se baissent quelques secondes en l’entendant et je secoue légèrement la tête.

-Je ne pense pas…

J’ai faits bien plus de chose contre eux, que dans leur sens. Ils ne seraient pas heureux, ils ne seraient pas fiers. Ils m’ont même peut-être déjà renié, comme si je n’avais jamais existé. Je finis par terminer le plâtre de l’animal puis regarde l’homme avec un sourire.

-Pourriez -vous m’aider à la porter jusqu’à la cage qui sera sa chambre de repos ?

_________________
Parle : Japonais - Coréen - Espagnol - Français - Anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier Severide
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Taylor Kinney
Statut civil : Veuf
Occupation : Pompier
Age du personnage : 15.07.1984-33 ans
Copyright : vava: Kurtw

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen] Lun 14 Aoû - 3:21


J'ai vraiment de la chance d'être tombé sur elle, surtout que vu tout ce qu'il y à a faire pour soigner l'animal, je commence à avoir peur du prix que ça va bien pouvoir me coûter. Heureusement, il y a défiance et du coup, ça me ramène de l'argent, mais quand même. Ça ne tombe toujours pas du ciel ! Au moins, je pense qu'elle va peut-être accepter de me donner un peu plus de temps pour payer, je l'espère. On parle encore un peu, j'en apprend d'ailleurs encore un peu plus sur elle et je trouve ça vraiment intéressant, de pouvoir me changer les idées et donc de moins stresser et en même temps de faire une belle rencontre. Elle me répond toutefois que ses parents ne doivent pas être fiers d'elle et je fronce un peu les sourcils, penchant un peu la tête, pour pouvoir voir son visage, comme aurait pu le faire un chiot qui cherche à comprendre l'origine d'un bruit.

- Pourquoi est-ce que vous dites ça ? Enfin, si vous voulez me le dire, je suis peut-être trop curieux, j'en suis désolé.

Je lui souris, parce que je n'ai pas envie de lui faire du mal ou de la rendre triste alors qu'elle en fait tant pour sauver la chienne que j'ai amenée jusqu'ici. Je la regarde terminer le plâtre puis hoche vigoureusement la tête à sa question.

- Oui, pas de problème, je vais le faire.

Après tout, je l'ai porté pour venir de la voiture jusqu'ici. Je reprends donc délicatement l'animal et me dirige ensuite vers la cage que m'indique la jolie vétérinaire. Je caresse ensuite doucement la tête de la chienne qui semble me sourire avant de poser sa tête au fond de la cage et de fermer ses yeux. Je souris avant de me relever.

- Je vais faire de mon mieux pour revenir le plus souvent possible et je vais vous laisser mon numéro pour l'ouverture de son dossier et tout ça, si jamais il y a d'autres soins à lui faire .. D'ailleurs, combien je vous dois ?

Je n'ai pas trop le choix de payer, car à moins d'avoir un défi qui me donne 1000$ directement ou qui me dis de m'enfuir .. Je suis condamné à payer de ma poche ! Mais ce n'est pas grave, ça me fait même plaisir, quoi qu'un peu mal au porte-feuille, mais bon !

_________________

Depuis toi je marche seul, sans savoir où je vais
J'ai déposé les armes, mais je ne suis pas en paix
Je fais semblant d'aller mieux, d'avoir tourné la page

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen]

Revenir en haut Aller en bas

Le chien de la caserne (15 mars 2017) [Ft. Akasha N'Guyen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 8 Mars 2017
» 26 Mars 2017
» 8ème FINALE LIGUE CHAMPION 14 mars et 15 mars 2017-2018
» 17 Mars 2017
» 20 Mars 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Phoenix :: Biltmore :: Phoenix Veterinary Clinic-