Partagez| .

Katharina ! - Octavia (13.06.17)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Evan Griffin
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Dawid Auguscik
Statut civil : Celibataire
Occupation : Militaire
Age du personnage : 33 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Katharina ! - Octavia (13.06.17) Mar 13 Juin - 21:45

    Je suis sorti du bureau de la psychologue de la base. Je ne peux pas encore repartir. Et je ne sais pas trop ce que j'en pense. Un soulagement peut-être... Mais une déception. A rester là, à ne rien faire, à ne plus agir, c'est comme si mes camarades, je ne les vengerai jamais... C'est pour ça que je dois y retourner. Mais c'est aussi pour ça que je ne peux pas y retourner. A parler de vengeance et non de service pour la paix, on ne me juge pas encore apte. Alors je suis encore foutu a la réparation des vans et des chars. A leur amélioration et leur rénovation. Puis je dois aussi donné un coup de main a l’entraînement des petits nouveaux. Je ne donne pas d'ordre, je ne suis pas classé pour ça, je conseille, j'aide. Rien de plus. Donc après avoir passé ma mâtine et mon début d'après midi a faire les taches demandé, je suis allé au vestiaire pour remettre ma tenue civile et j'ai quitté les lieux.

    J'allais rentrer chez moi. De toute façon qu'est-ce que j'avais ici ? Rien. Il fallait en fait que je reparte. Ou que je trouve quelque chose à faire. Je devrais peut-être rendre visite un jour a Devyn. Je l'ai laissé tomber... Clairement. Mais bon. Pas tout de suite. Peut-être plus tard. Ouais. Plus tard. La je vais rentrer chez moi. Je vais sûrement me reposer un peu. Puis ce soir je sortirais. Seul. Encore une fois. A une époque, j'aurais jamais été seul. Les gars auraient été avec moi. On aurait bu un coup ensemble. Une partie de carte dans l'appartement de l'un de nous a parler de tout et de rien. De belles choses, surtout. De belles choses pour effacer ce que nous avions pu voir. Mais il ne reste que moi de ce petit groupe. Donc, je vais rentrer chez moi, et je vais rester seul. Parce que c'est ce que je suis.

    Je rentre à pied tous les jours. Peu importe la distance que je dois marcher, et sous quelle chaleur, je rentre à pied. Parce que j'ai tout le temps qu'il me faut. Parce que personne ne m'attend. Je ne vois jamais les mêmes personnes, la ville est tellement grande. Tellement peuplé. Ça serait impossible de croiser plusieurs fois une même personne au point de s'en souvenir. De toute façon, je ne fais pas vraiment attention a ce qu'il se passe autour de moi. Mais elle attira mon regard. Elle était là. Comment c'était possible ? Mes jambes ont cessés de marcher. Sans que je ne m'en rende compte. C'est Kath ? C'est Katharina ! C'est elle ! Je sens mon cœur s’accélérer. Elle est là ! Elle est vraiment là ! Et elle s'éloigne. Non ! Non ! Je ne dois pas la laisser partir ! Mes jambes se remettent en marchent. Elle ne peut pas partir encore, je ne peux pas la laisser filer. La dernière fois déjà, elle m'a échappé ! Je n'avais pas rêvé ! C'était bien elle au paint ball ! Je l'avais vu passer devant moi d'un coup. Et pareil mes jambes avaient cessés de faire tout mouvement. Je me suis fait tirer dessus et quand j'ai relevé mes yeux de la tache de peinture de ma tenue, elle n'était plus là. Je l'ai cherché, mais je ne l'ai plus vu. Elle n'était plus là. Mais cette fois, je ne la laisserai pas partir. J’accélère.

    Kath !

    Je dépasse les passants, je les pousse un peu dans ma précipitation. Il faut que je la rattrape, que je ne la lâche pas des yeux. Je l'appelle. J'appelle la fille que j'ai aimé et que j'ai cru perdue. Elle était là. Je la retrouvais et tout ce poids que j'ai sur le cœur, il s'envole. Oui, mon cœur devient plus léger. Elle est là... Tout ira mieux si je la rattrape. Je ne suis plus très loin.


    Katharina ! Attend moi !


    Je tend le bras et j'attrape son poignet pour l’arrêter. Elle est là. Elle n'a pas changé. Elle est toujours aussi belle. La même qu'il y a dès années, la même Katharina que dans mes souvenirs. C'est elle. Ça ne peut être qu'elle. Personne ne peut lui ressembler autant si ce n'est elle. Je la tire vers moi pour la prendre dans mes bras. Elle m'a forcement reconnu. Elle le disait «  Evan, tu peux arriver sans faire de bruit et dans le noir, je saurais que c'est toi ! » Elle le disait à chaque fois que j'essayeais de la surprendre en arrivant par derrière. A chaque fois, elle me repérait avant même que je ne la touche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavia McLeone
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Emilie Voe Nereng
Statut civil : En couple avec son Aladin ♥
Occupation : Actrice et mannquin
Age du personnage : 18.06.98 ( 18 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Katharina ! - Octavia (13.06.17) Ven 16 Juin - 10:40

Je vais d’un pas décidé vers ma dernière répétition de danse. J’ai le sourire aux lèvres, car après ça, je vais pouvoir réaliser un de mes rêves. Tourner une vraie scène de danse, vous savez comme on rêve toute de faire un jour ou l’autre. Une scène finale égale à celle de Dirty Dancing ou de Step up. Le un de Step up, le meilleur, avec le magnifique Channing Tatum. Mon partenaire de danse et de comédie est pas mal non plus, mais quand on sait qu’il est gay, je trouve, que ça enlève de la magie au film. Enfin soit, pour ça, je suis la seule à le savoir.

J’ai mes écouteurs dans les oreilles, j’écoute du Ed Sheran à fond, son dernier album est une tuerie. Je chanterais bien si tout le monde ne se retournerait pas médusé sur moi à chaque fois qu’ils me croiseraient. Je n’entends rien des bruits extérieurs, mais j’aurais peut être du mettre moins fort, car je sursaute quand je sens quelqu’un me prendre par le poignet, m’attirer vers lui. Je perds mon sourire quand je comprends que ce n’est pas Jacob et encore plus quand ce type, avec des étoiles plein les yeux semble totalement omnibulé ou attiré par moi. Je me recule, poussant un peu sur son torse avec mes mains, j’ai ma respiration qui est assez rapide, je ne me sens pas à mon aise Qui êtes vous ? Je tente encore de reculer d’un pas mais ses bras sont autour de ma taille. Je reste le plus éloignée possible et je lui demande, le plus calmement possible, car je ne veux pas de problèmes Pourriez vous me lâcher s’il vous plait ? Il semble tellement heureux, content, je dirais même amoureux si je me le permettais. Il semble voir un fantôme ou quelque chose comme ça. Je ne sais pas trop comment réagir. Généralement je l’aurais giflé et j’aurais fait une scène, mais je ne sais pas, son visage m’est familier. Il me semble le connaitre. Où l’aurais-je déjà vu ? Qui est-il ? Et pourquoi me prendre ainsi dans ses bras ? Je le regarde en le suppliant du regard de détacher son emprise sur moi. Je n’aime pas du tout cette situation, mais je ne veux pas que tout le monde se retourne sur nous, me reconnaisse et que ce soit à nouveau la folie.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sous le ciel de cristal, Je me sens si légère
Je vire, délire et chavire, Dans un océan d'étoiles
Vivons ce rêve bleu à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evan Griffin
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Dawid Auguscik
Statut civil : Celibataire
Occupation : Militaire
Age du personnage : 33 ans

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Katharina ! - Octavia (13.06.17) Sam 17 Juin - 8:34


    Je fronce les sourcils, je ne comprend pas. Elle ne semble pas me reconnaître. Mais C'est elle. Elle a la même voix. Le même accent texan que moi. C'est elle. M'avait-elle menti quand elle me disait qu'elle me sentirait toujours arriver ? Pourquoi est-ce qu'elle le regarde comme ça. Mon coeur tape si fort dans ma cage thoracique. Elle est là, elle est belle. Ça fait si longtemps... pourtant ses mains sur mon torse... Elle ne me touche pas pour me retrouver. Pour voir si comme moi, si C'est bien réel. Non... Ses mains sur mon torse C'est juste pour me repousser. S'éloigner de moi. Se contacte me serre le coeur. J'ai une boule dans la gorge. Merde... merde... pourquoi est-ce qu'elle ne me reconnaît pas. Mais je n'arrive pas à la lâcher. A retirer mes bras qui lui enserre maintenant la taille. C'est la même... exactement la même Katha que J'ai laissé derrière moi en allant à l'armée il y a de ça des années.

    - C'est moi Katharina... arrête de jouer à ça maintenant... C'est Evan. Tu peux me reconnaître même les yeux fermés.. tu te souviens ?

    Elle a gagné, elle gagnera toujours avec moi à ce genre de jeu. Je ne suis pas assez fort pour rentrer dans son jeu. J'ai pas envie de jouer. Je veux qu'elle me reconnaisse. Je veux qu'elle me sourit. Qu'elle me serre contre elle. J'ai besoin de ça plus que jamais. La maintenant. Mais non.... Elle me demande de la lâcher. Continuant à essayer de reculer. Et ce regard... Elle ne me remet pas. Et J'ai l'impression de sentir chaque parti de mon coeur, de mon âme se briser et tomber au sol dans un immense fracas. Mes bras se détachent avec une lenteur que je ne maîtrise pas. Je ne comprend pas... pourquoi elle me fait ca ? Pourquoi elle me repousse comme ça? Je laisse mes bras tomber le long de mon corps.

    - Je... Je

    Je ne sais pas quoi dire. Je ne comprend rien... Elle était mon amie. J'étais le sien... Je l'aimais... puis j'ai voulu m'engager dans l'armée. Je l'ai laissé toute seule, mais on allait se revoir... Non... on ne pouvait pas se revoir.... Parce que quand je suis parti elle était deja...Non elle était là. Elle m'a dit au revoir. Elle m'a fait ce sourire. Celui qui cachait tellement de chose. Celui qui me disait toujours "tu ne sais rien Evan, t'es complètement a côté de tes pompes". Je lève les yeux vers elle. Elle me fait ce même sourire. Le même qu'elle m'a fait avant que je parte. Je pourrais le jurer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Katharina ! - Octavia (13.06.17)

Revenir en haut Aller en bas

Katharina ! - Octavia (13.06.17)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» What doesn't kill you make you stronger + Octavia
» [Abandonné] Qu'es-ce que c'est que ce bordel ? [Octavia & Barry ]
» Katharina Everleigh-Jules Summers • feat Minka Kelly
» octavia › (favete linguis)
» L'entrée en scène du chef mécano. [PV Katharina.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Phoenix :: Arcadia-