Partagez| .

Fêter la liberté ( pv Adrianna )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Carter J. Harrison
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Chris Hemsworth
Statut civil : En couple avec Adrianna ♥
Occupation : Militaire au SEAL
Age du personnage : 27.09.86 ( 30 ans )

EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Fêter la liberté ( pv Adrianna ) Ven 16 Juin - 20:54

Hier j’ai appris la bonne nouvelle et après une très courte réflexion, j’ai invité ma petite amie pour un weekend improvisé. J’ai mis tout le reste de la journée de la veille à tout préparer. Et la première partie était de trouver un petit avion qui pouvait démarrer de la base militaire aujourd’hui. Un petit avion pour faire d’une pierre deux coups, le baptême de l’air d’Adrianna mais également l’amener au Mexique, Tijuana pour être exact. Après tout ce qu’elle a vécu, je crois que ce dont elle a besoin, c’est de retrouver sa famille, ses frères et sœurs, ses parents, sa ville et sa vie. Je risque quelques fois de me retrouver bien seul, mais je m’en fous, je vais prévoir ma planche de surf, à ce qu’il parait que l’océan peut être déchainé par là-bas. Et puis dernier avantage à aller au Mexique est que c’est un pays que je n’ai jamais visité. Donc tous les ingrédients sont mis ensemble pour qu’on passe un très bon moment en couple. Sans oublier que je veux me rapprocher encore de ma jolie brune, je ne dois plus penser à la jolie japonaise que j’ai revu, il y a peu. J’ai besoin de garder ma vie comme elle l’était devenue. J’ai besoin surtout de ne plus trop m’approcher de Sha’, elle a ce pouvoir hypnotisant sur moi, comme un aimant auquel je ne pourrais résister. Mais est-ce que je le veux encore ? Franchement, tout ce que je sais, c’est que ces deux femmes sont importantes pour moi et que je ne veux pas faire souffrir celle qui m’a fait revivre pour celle qui m’a tué, qui m’a brisé le cœur.

Hier soir, j’ai été chercher ma petite amie à son travail, puis je l’ai amené chez elle où nous avons passé une soirée romantique et agréable. Courte pour ne pas être trop fatigué aujourd’hui par contre. On a mangé, regarder la télévision et on s’est endormi dans les bras l’un de l’autre après avoir fait l’amour. Elle sait que nous partons, mais elle ne sait rien d’autre. Pas que je vais prendre les commandes de notre avion, que nous y serons que deux, mais encore moins l’endroit où nous allons fêter sa liberté retrouvée.

Ce matin, c’est pourtant elle qui a du me réveillé, je crois que j’étais tellement bien dans son lit que même le soleil n’a pas pu me tirer de mes songes. Grommelant, je suis quand même sorti du lit pour une douche rapide. Tout se trouvant déjà dans mes valises dans ma voiture, nous n’avons pas du faire de détour par chez moi et tant mieux. Je l’attire avec moi vers la voiture, ne lui disant rien, continuant le trajet de manière silencieuse, mais câline, ma main sur sa cuisse, la sienne souvent perdue dans mes cheveux. Et une fois arrivés à la base militaire, je m’arrête quelques instants une fois entré et je lui dis avant d’avancer vers le parking de l’aéroport militaire Bon, tu as été assez gentille pour avoir le déroulement de notre weekend ? C’est un petit weekend car malheureusement je n’ai pas pu prendre plus de deux jours de repos, mais c’est déjà bien, je suis heureux de lui faire cette surprise. Je ne la laisse pas attendre bien longtemps Je t’amène par avion… Que je conduirai moi-même… Chez toi ! Nous allons à Tijuana ! J’espère que ma surprise lui plaira, parce que là, sinon j’ai l’air d’un con !

_________________

It's the moment of truth and the moment to lie
The moment to live and the moment to die
The moment to fight, the moment to fight
To fight, to fight, to fight!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adrianna Pereira
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Eiza Gonzalez
Statut civil : En couple avec Carter ♥ (Veuve)
Occupation : Femme de chambre
Age du personnage : 26 (30.07.1991)
Copyright : Vava : BeCrash - Signa : Lizzou

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Fêter la liberté ( pv Adrianna ) Ven 16 Juin - 22:06

Veuve. C'était le mot qui définissait ma liberté. C'est ce que j'étais depuis que j'avais appris la nouvelle hier. J'avais encore du mal à y croire et pourtant, c'était vrai, mes parents me l'avaient confirmé. Je les avais eu au téléphone depuis la première fois en un an et j'avais fondu en larmes en entendant leurs voix. Mes parents me manquaient, mes frères me manquaient... Je pensais alors à ma soeur qui maintenant était libre de retourner à Tijuana. Elle aussi été libre et j'étais heureuse pour elle. Carmen avait fait tellement de choses pour moi que je m'en étais voulue quand j'ai appris qu'elle avait été battue, j'espérais que maintenant elle allait pouvoir vivre comme moi, c'est à dire sans avoir besoin de se retourner toute les secondes... Parce que depuis hier, je ne le faisais plus. Il était bel et bien mort et j'étais bel et bien libre.

J'avais prévenu Carter en premier parce que je voulais qu'il sache qu'à présent on était libre de faire ce que nous voulions sans avoir à se soucier de quoique ce soit. J'avais aussi prévenu Gabriella évidemment aussi. J'avais pleuré en apprenant la nouvelle de la mort de Diego parce que ça voulait dire que tout ce qu'il m'avait fait subir pendant trois ans l'avait rattrapé et qu'il n'avait eu que ce qu'il méritait. Je n'avais jamais souhaité la mort de personne mais j'avais souvent prié Dieu pour qu'il prenne sa vie, qu'il me laisse sortir de cette chambre ou les fenêtres étaient camouflées et couvertes de barreaux J'avais prié pour mourir parce que je n'arrivais plus à supporter l'enfer dans lequel je vivais et j'avais finalement trouvé une issue en le droguant et en me libérant toute seule. Phoenix avait été mon échappatoire et j'avais réussi avoir une vie qui me plaisait même si j'avais souvent eu peur de voir Diego se balader dans les rues. Aujourd'hui, mon passé était mort et j'allais profiter de ma vie sans crever de trouille à chaque fois que j'ouvrais ma porte d'entrée.

Hier soir, j'avais eu la surprise de voir Carter devant mon lieu de travail, il était venu me chercher et j'avais été si heureuse de le voir. On est rentré et nous avons passé une soirée magnifique. Cet homme fait battre mon coeur plus qu'il ne peut l'imaginer, je suis amoureuse de Carter comme jamais auparavant ça ne m'était arrivé et le voir, être avec lui est la meilleure des sensations qu'une femme puisse ressentir. J'avais profité de ses bras toute la nuit après que nous ayons fait l'amour. Je dormais toujours bien quand il était à mes côtés. Parfois je me demandais ce que serait ma vie sans sa présence et je n'arrive pas à imaginer le tableau.

Ce matin, je me suis réveillée heureuse en le voyant encore endormi à mes côtés. Il m'avait dit hier qu'on irait quelque part aujourd'hui et j'avais préparé une valise. Je ne savais rien de la destination mais j'avais hâte de la découvrir. Après avoir pris une douche et m'être habillée, nous sommes sortis et nous avons pris la route ou la main de Carter n'a pas quitté ma cuisse, la mienne allant souvent jouer avec ses cheveux un peu plus long que j'aimais tant.

- Je suis toujours gentille Monsieur Harrison.

Je souris de manière taquine mais je passe très vite du sourire aux larmes quand il m'annonce ce qu'il a prévu pour le week-end. J'ai du mal à respirer et je pose une main sur ma poitrine comme pour retenir mon coeur qui battait la chamade.

- Je... On va...

Je reprend ma respiration et je le regarde toujours les yeux embués.

- On va voir mes parents... Santo Dios Carter... C'est la meilleure surprise que tu aurais pu me faire... Je ne sais pas comment je pourrais te remercier pour ça. Je t'aime... Je t'aime tellement.

Je viens entourer son cou de mes bras et je l'embrasse. Moi qui avait pensé ne jamais revoir mes parents, je ne peux être que comblée par cette surprise. J'allais serrer mes parents et mes frères dans mes bras, je vais pouvoir leur dire que je suis désolée, que je les aimes et je vais pouvoir leur présenter Carter, il est hors de question que je ne leur présente pas. C'est lui qui me rend heureuse et c'est grâce à lui que je vais poser de nouveau les pieds dans la ville qui m'a vu naître. Je le relâche doucement et le regarde tendrement.

- Désolée, je suis vraiment émue... Tu as aussi dit que tu allais piloter l'avion? Dis moi que tu n'as pas d'autre surprise dans les prochaines secondes parce que je crois sincèrement que je vais faire un arrêt cardiaque.

Je lui offre un grand sourire et l'embrasse à nouveau avant qu'on se dirige vers notre avion et là je sautille doucement.

- Attend... C'est aussi mon baptême de l'air? Je suis heureuse mais ça me stresse plus que le surf...

_________________

Adrianna Pereira
Living a better life. Living a better love. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carter J. Harrison
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Chris Hemsworth
Statut civil : En couple avec Adrianna ♥
Occupation : Militaire au SEAL
Age du personnage : 27.09.86 ( 30 ans )

EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Fêter la liberté ( pv Adrianna ) Sam 1 Juil - 18:53

Je devais lui parler de la raison pour laquelle je l’amenais à la base avant qu’elle ne le comprenne par elle-même. Je ne veux pas que sa surprise soit gâchée par un avion qui décolle ou par une annonce dans le haut parleur de la base. J’arrête donc la voiture quelques minutes avant d’arriver au parking où celle-ci va rester pendant quelques jours et nuits, puis je lui lache la bombe. On part à Tijuana avec moi aux commandes de l’avion. Parfait non ? Je savais que ça allait lui faire plaisir, mais de là à ce qu’elle me saute littéralement dessus en plein milieu de la voiture. Heureusement que je n’ai pas continué plus, les hommes auraient pu nous voir et je déteste les effusions de quoique ce soit en public de mes frères d’armes. Je suis pudique sentimentalement parlant, j’y peux rien.

Je la laisse prendre tout son temps pour se calmer, pour réaliser ce qui va lui arriver, ce que nous allons faire. Puis quand elle se recule après plusieurs baisers tendres, romantiques mais aussi si impulsifs et passionnés, je finis par lui prendre les mains et je lui dis Tu veux me remercier ? Tu me feras visiter ta ville. Je t’avais déjà dis que j’aimais voir de nouveaux lieux, ça sera l’occasion, j’ai jamais été au Mexique. C’est con, surtout que j’ai toujours habité tout prêt, même en étant adolescent à Ruidoso. On a souvent pensé à y aller avec les potes, mais jamais on a osé, on se disait que ça finirait mal. Et surtout quand on entendait que dans cette fameuse ville de Tijuana tout était permis pour nous, les Américains.

Nous descendons de la voiture une fois parquer et je l’amène vers l’avion qui va nous conduire à son paradis. Tu vas t’en sortir, comme une chef ! Tu as confiance en moi ? Lui dis-je en m’arrêtant et en la regardant dans les yeux. Si elle a totale confiance en moi, alors tout devrait très bien se passer. Même si on ressent plus les secousses dans des petits modèles que ces gros avions touristiques. Je l’amène dans un hangar où je lui montre notre véhicule. C’est le mien, un petit avion privé que je ne prends que quand j’ai besoin de liberté ou comme ici quand il est trop tard pour avoir un vol commercial et que tu veux partir à l’improviste. Le type qui s’en occupe est là, comme prévu pour me donner les clés C’est d’accord, je peux décoller en direction de l’aéroport de Tijuana ? Le mec acquiesce de la tête puis je dis alors à ma petite amie. Tu viens ? Je l’aide à monter, je l’aide à s’installer à mes côtés et surtout à s’attacher correctement, je lui donne son casque avec lequel on pourra discuter elle et moi. Puis je vais signer les papiers que je dois faire et je la rejoins dans l’appareil. Je fais tout ce que je dois puis je lui dis Prête ? Parce qu’on est partis !

_________________

It's the moment of truth and the moment to lie
The moment to live and the moment to die
The moment to fight, the moment to fight
To fight, to fight, to fight!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adrianna Pereira
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Eiza Gonzalez
Statut civil : En couple avec Carter ♥ (Veuve)
Occupation : Femme de chambre
Age du personnage : 26 (30.07.1991)
Copyright : Vava : BeCrash - Signa : Lizzou

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Fêter la liberté ( pv Adrianna ) Lun 3 Juil - 11:28

Quand Carter m'avait parlé de ce qu'on allait faire ce week-end, j'ai senti le bonheur et l'excitation tout au fond de moi, c'était le plus beau cadeau qu'il aurait pu me faire et j'étais bien sur, totalement aux anges qu'il veuille qu'on fête ma liberté retrouvée en allant voir ma famille. J'avais encore du mal à y croire et c'est pour cela qu'à l'intérieur même de la voiture, je lui ai sauté dessus, je n'avais pas su m'en empêcher, j'étais tellement heureuse que je ne retenais ni mes larmes ni mes gestes envers cet homme dont j'étais éperdument amoureuse.

- Tout ce que tu veux Carter. J'espère me souvenir de tout les endroits cools à voir... Pour moi aussi ça sera une sorte de première, je n'ai pas visité ma ville depuis trois ans.

Je souris doucement et je repensais à tout ce que j'avais subi, au fait que j'avais été interdite de sortie pendant trois ans parce que mon mari... Ex mari était un jaloux maladif et qu'il refusait que je sorte seule dans les rues de ma ville natale. Aujourd'hui, toute mes peurs et mes angoisses étaient aux oubliettes et j'allais pouvoir vivre à nouveau sereinement sans me soucier de rien. Sa mort était ce qui aurait pu m'arriver de mieux.

On finis par se garer et on descend de la voiture. Carter m'emmène devant l'avion qu'il allait piloter et je devais bien avouer que j'étais très impressionnée par tout ça. Quand il me demande si j'ai confiance en lui, je souris de plus belle et lui dit.

- Evidemment que j'ai confiance en toi.


C'est d'ailleurs le seul qui avait réussi à me rendre "normale" et surtout qui me redonnait petit à petit confiance en moi et c'est pour toute ses raisons que j'avais confiance en lui et dans ma tête, cet homme incroyable qui partageait ma vie ne me ferait jamais de mal. Je crois que je ne pourrais de toute façon pas le supporter mais bien sûr, je n'allais pas penser à tout ça, tout ce que j'allais faire à présent était de penser à tout ces moments que nous étions entrain de vivre tout les deux. Penser au présent et pour une fois depuis longtemps, penser aussi à l'avenir.

Je laisse Carter parler au gars qui s'occupe sûrement du vol et je regarde autour de moi, les yeux emerveillés comme une enfant de cinq ans. Quand il me parle, je retourne la tête vers lui et je le suis toujours en souriant.

- Je te suis.

Il m'aide à m'installer dans l'habitacle de l'avion et m'attacher correctement étant donné que je ne savais pas comment tout cela fonctionnait. Je pose le casque sur ma tête et j'attends qu'il me rejoigne, une fois fait, il me demande si je suis prête et j'acquiese doucement.

- Prête. J'ai le coeur qui bat à cent à l'heure mais j'ai totalement confiance en toi alors comme pour Miami, je sais que je vais réussir à me calmer.

_________________

Adrianna Pereira
Living a better life. Living a better love. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carter J. Harrison
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Chris Hemsworth
Statut civil : En couple avec Adrianna ♥
Occupation : Militaire au SEAL
Age du personnage : 27.09.86 ( 30 ans )

EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Fêter la liberté ( pv Adrianna ) Sam 22 Juil - 18:58

Je sourie à sa réponse. Tout ce que je veux ! N’importe quelle femme sait qu’on ne dit pas ça a un homme sans lui donner des arrières pensées. Heureusement, elle n’est pas n’importe quelle femme et je ne suis pas n’importe quel homme non plus. Bon arrêtons avec ça, la vérité est que je veux lui faire plaisir et que moi, bah, j’ai appris que les vagues au Mexique étaient tout simplement magnifiques. Donc autant allez y faire un tour et lui faire plaisir en même temps ! Ce que je veux, c’est que tu sois heureuse ! Je redémarre en lui disant, souriant, fier de moi Bon on y va alors ?  Je redémarre jusqu’au parking, direction mon petit avion et ce pays qui m’est encore bien inconnu !

Vu qu’elle a confiance,  une  certaine confiance aveugle en moi, je l’amène vers l’avion. Je l’installe avant de tout finir pour les préparations. Les bagages sont mis dans l’avion, je vérifie l’état de l’appareil avec celui qui s’en occupe. On discute des petites subtilités que l’appareil pourrait avoir, car chaque avion est différent de l’autre. Une fois tout prêt, je monte moi aussi dans l’appareil, je m’installe. Je m’attache, je mets le casque. Je parle dans le micro mis devant ma bouche, elle va m’entendre dans les écouteurs, c’est pour éviter le bruit de l’appareil qui est quand même assourdissant et entendre la tour de contrôle au cas où Ok alors, comme pour Miami, on est parti ! Je serre sa main une dernière fois puis je commence à conduire l’avion jusqu’à la piste de décollage où je demande, très rapidement accepté si je peux décoller, et hop, c’est parti pour un voyage très agréable en perspective.

Je ne fais pas, dans un premier temps, attention à elle, mais une fois dans les airs, le décollage totalement réussi que je me retourne vers celle qui partage ma vie et je finis par lui demander, pour une dernière surprise J’avais une autre demande. Je dis tout cela en regardant devant moi d’ailleurs Je dois venir vivre sur la base. Je sais que tu as cet appartement que t’a donné ou te paie Gabriella, mais viendrais-tu avec moi dans la maison qui va m’être attribuée ? Oui oui, vous l’aurez tous compris, je lui propose d’emménager avec moi. Je sourie en coin en lui demandant ça. Je suis sûr que ça va lui plaire ma demande et j’espère sincèrement qu’elle va dire oui, malgré le fait que Akasha soit de retour. Oui, je ne peux pas faire une telle demande sans penser à celle qui m’a brisé le cœur et qui m’avait empêcher d’être heureux pendant de longues années.

_________________

It's the moment of truth and the moment to lie
The moment to live and the moment to die
The moment to fight, the moment to fight
To fight, to fight, to fight!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adrianna Pereira
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Eiza Gonzalez
Statut civil : En couple avec Carter ♥ (Veuve)
Occupation : Femme de chambre
Age du personnage : 26 (30.07.1991)
Copyright : Vava : BeCrash - Signa : Lizzou

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Fêter la liberté ( pv Adrianna ) Mar 25 Juil - 17:28

J'avais encore du mal à croire tout ce qui se passait pour moi depuis ces derniers jours. J'étais libre et là j'apprenais que l'homme qui partageait ma vie m'emmenait en week-end à Tijuana pour voir ma famille et le comble de tout est qu'il allait lui même piloter l'avion. Il était incroyable et plus je le côtoyait plus je tombais amoureuse.

- Je suis heureuse Carter. Vraiment.

Je souris et je lui fais un signe de tête pour lui dire qu'on peut y aller. J'avais l'impression de vivre dans un rêve ou un compte de fée au choix. Quoiqu'il en soit j'avais cette sensation de flotter sur un nuage. J'ai écouté Carter discuter quelques minutes avec quelqu'un et nous sommes ensuite parti vers notre petit avion dans lequel je m'installer avec l'aide de mon amoureux étant donné que c'était la première fois que je faisais ça, je ne connaissais rien et je le laissais tout m'expliquer en faisant des signes de tête pour marquer le fait que je comprenais ce qu'il me disait.

- C'est parti.

Il serre ma main une dernière fois et ensuite je regarde face à moi et je suis déjà subjuguée par le voyage surtout lorsque nous atteignons le ciel. Je n'avais plus peur à présent. J'avais réussi à vaincre ma peur avec Carter lorsque nous étions allés à Miami et j'étais quand même plutôt fière, je devais bien l'avouer. Mais alors que je regardais par la petit fenêtre, les paroles de mon homme me font sortir de mes pensées.

Il m'a fallu un instant pour comprendre ce qu'il me demandait, j'étais sous le choc mais un choc heureux en réalité. Je tourne doucement la tête vers lui et je souris à pleine dents.

- Je... Je ne m'attendais pas à ça mais... Bien sur que j'accepte de vivre avec toi Carter.


Notre relation prenait à tout nouveau tournant qui ne pouvait que me rendre encore plus heureuse que ce que je ne l'étais déjà. Je me voyais bien vivre avec lui et avoir une relation longue et durable avec lui. Je parlais peut-être trop vite mais j'étais amoureuse comme jamais auparavant et j'avais envie de croire en nous, en notre histoire.

_________________

Adrianna Pereira
Living a better life. Living a better love. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carter J. Harrison
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Chris Hemsworth
Statut civil : En couple avec Adrianna ♥
Occupation : Militaire au SEAL
Age du personnage : 27.09.86 ( 30 ans )

EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Fêter la liberté ( pv Adrianna ) Mar 8 Aoû - 22:09

Même si j’ai revu Akasha et que cela m’a retourné le cerveau, je sais que celle qu’il me faut et qui me mérite est cette mexicaine qui est à côté de moi, combattant toutes ces peurs pour m’accompagner où que j’aille. Jamais Adrianna ne m’a laissé tomber, elle m’a pris au dépourvu, n’a pas osé me dire toute la vérité sur elle-même de peur de me perdre, mais jamais elle ne m’a déçu. Par contre, je ressens encore toute la douleur que j’ai ressenti lorsque je suis rentré chez moi après une mission et que j’ai trouvé ma maison vide.

Enfin soit, là, je ne dois plus penser qu’à la magnifique brune qui m’accompagne pour son pays natal pour y fêter sa liberté retrouvée. Nous sommes dans l’avion et nous venons de décoller quand je lui propose même de vivre avec moi, de partager cette maison que je vais recevoir du pays. Et là, je le vois dans ses yeux pour les fractions de secondes où j’ai posé mon regard sur elle qu’elle est sous le choc. Je sourie un peu puis je finis par continuer Je te préviens ça sera  moins luxueux que ton appartement ou ma maison actuelle. Pas de piscine, pas de grand jardin, mais assez grand pour y passer de bons moments et nous y créer de bons souvenirs !

A un moment donné, le vent ne souffle pas, l’avion est totalement stable, le ciel est clair et magnifique. Je finis donc par demander à la jeune femme à mes côtés Bon brieffe moi un peu, qu’est-ce que je ne dois surtout pas dire devant tes parents ? Y a-t-il un sujet que je ne dois surtout pas aborder ? Ou un de tes frères dont je dois me méfier ? Et oui, c’est jamais facile la première fois où on rencontre sa belle famille. Généralement, je ne la rencontre pas aussi tôt non plus, mais là, je me devais de l’amener dans son pays, voir sa famille et tout. Je ne pouvais pas sans lui faire ce plaisir et ce cadeau. Adrianna mérite d’être heureuse et que tout le monde lui offre que le meilleur. Alors oui, je ne ferai pas le fier devant son père, mais en même temps, il faudra bien un jour que je les rencontre non ?

_________________

It's the moment of truth and the moment to lie
The moment to live and the moment to die
The moment to fight, the moment to fight
To fight, to fight, to fight!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adrianna Pereira
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Eiza Gonzalez
Statut civil : En couple avec Carter ♥ (Veuve)
Occupation : Femme de chambre
Age du personnage : 26 (30.07.1991)
Copyright : Vava : BeCrash - Signa : Lizzou

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Fêter la liberté ( pv Adrianna ) Mer 9 Aoû - 18:58

Tout me souris pour l'instant mais je n'ai pas envie de crier victoire trop vite parce que je sais que tout peut se casser la figure en quelques secondes alors je veux profiter de chaque seconde de lui et de ce que nous étions en train de vivre, comme en cet instant. Tout les deux dans un avion piloté par lui. J'étais aux anges. La vue du ciel est magnifique et je ne peux m'empêcher de jeter des regards à Carter qui même concentré est sexy comme c'est pas permis. On vole vers une destination que je ne pensais plus revoir... Tijuana. C'est la surprise que mon amoureux m'avait préparée pour fêter ma liberté retrouvée... On allait pouvoir vivre notre histoire d'amour sans se soucier de rien et c'était la chose la plus importante.

Sauf que là, autre chose se passe. Une chose importante a laquelle j'étais loin de m'attendre. Carter me demande si je veux vivre avec lui et après quelques secondes et une fois le choc passé, j'ai finis par lui répondre que je voulais bien vivre avec lui. C'était une étape de plus dans notre relation et cela ne pouvait que me réjouir. Je rigole doucement lorsqu'il me parle de la maison.

- Oh tu sais, l'endroit m'importe peu. Le principal est qu'on soit ensemble et qu'on puisse mener notre relation à un autre niveau... C'est comme ça qu'on dit? Enfin soit, j'ai juste besoin de toi donc la maison me conviendra parfaitement, sois en certain. Je suis sur que ça sera parfait, on se fera un tas de souvenirs.

Je souris à nouveau, vraiment plus qu'heureuse de ce qui est entrain de se passer dans cet espace. Mais alors que je regardais à nouveau par la vitre de l'avion, mon amoureux se met à parler et je me retourne en souriant.

- Mes parents sont des gens plutôt ouvert en réalité... On va juste éviter d'aborder le sujet de Diego... Quoique ils vont sûrement en parler juste pour se réjouir. Mon père fait 1m95 et fais 135kg donc il est impressionnant physiquement mais ce n'est qu'une facade. C'est un gentil ours en fait... Mes frères sont gentils... Ils vont peut-être juste tenter de te faire peur pour protéger leur petite soeur... Jesus est le plus âgé mais le plus gentil. Enrique va sûrement te demander ce que tu me trouves... En gros tu n'as à t'inquiéter de rien.

Je secoue la tête et puis je lève doucement l'index.

- Ah en fait si il y a une chose à ne pas aborder... Le sexe... Pour eux c'est inconcevable de le faire sans être mariés... C'est la seule chose pour laquelle ils sont vieux jeu.. Et avant de leur dire qu'on vit ensemble... Faudra demander à mon père la permission. Il ne dira pas non mais c'est une question de principe pour lui. Tu es pas trop stressé?

Je souris et viens déposer une main tendre sur son genou avant de la remettre sur moi, je n'avais pas envie de le perturber alors que nous étions en plein vol.

_________________

Adrianna Pereira
Living a better life. Living a better love. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carter J. Harrison
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Chris Hemsworth
Statut civil : En couple avec Adrianna ♥
Occupation : Militaire au SEAL
Age du personnage : 27.09.86 ( 30 ans )

EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Fêter la liberté ( pv Adrianna ) Dim 13 Aoû - 15:45

Je sais que je tiens à elle, que je l’aime beaucoup, sinon non seulement, je ne serais plus avec elle, mais en plus je ne l’aurais pas invitée à vivre avec moi. Je sais ce que beaucoup pourraient penser, que je ne suis pas un mec bien, que je ne devrais pas le faire alors que je pense encore fort à mon ex, mais je crois que vous n’êtes pas dans ma tête. J’ai l’impression pour le moment de devoir me justifier à moi-même sur chacun de mes gestes, je m’en veux car je sais que je devrais oublier totalement Akasha, mais comment oublier la première femme qu’on a aimé, la première qui a vécu avec moi et celle avec qui j’ai failli passer le cap du mariage ? Vous ne pouvez pas imaginer comme notre amour était fort. Et je dois bien avouer que c’est toujours autant tendu et tendre entre nous. Je ne sais pas ce que je dois faire, je n’ai jamais aimé deux personnes en même temps, j’ai peur de les blessées toutes les deux, ça me parait même impossible de continuer ainsi, mais je continue car je n’ai pas envie de perdre ni l’une ni l’autre.

Je suis heureux de voir sa réaction au sujet de la maison, du fait qu’elle sera petite et surement moins luxueuse que ce que nous avons l’un et l’autre pour le moment. Elle semble si enthousiaste, si vraie que j’en attrape le sourire et que plus rien d’autre n’a d’importance qu’elle et moi dans cet avion des milliers de kilomètres au dessus de la terre ferme. Il faut quand même que tu sois au courant, que ce n’est pas pour rien qu’ils m’offrent une maison, c’est que je suis à nouveau apte physiquement et mentalement pour repartir en mission. Si elle le comprend bien, ça veut dire que le jour où on me le demande, je pars, quelques fois sans même avoir le temps de lui dire au revoir, sans même pouvoir lui dire où je vais.

Mais bon, changeons de sujet, on est pas là pour se foutre le blues bien du contraire. Alors je lui parle à nouveau de notre voyage, de sa famille, je demande, je pose des questions pour ne pas faire de conneries mais je rigole à une chose qu’elle me dit vers la fin et qui n’est pas logique Tu veux que je fasses comment pour demander à ton père pour vivre avec toi alors qu’on est censé ne pas encore coucher ensemble ? Tu veux bien me dire ? Il est pas con non plus ton paternel ! Je rigole mais c’est vrai quoi. Il doit savoir qu’un homme et une femme, vivant ensemble ne font pas que de se regarder dans le blanc des yeux ! Et quand elle me demande si je suis pas trop stressé , je finis par lui dire Je le suis plus que si je devais aller en territoire ennemi pour sauver un militaire kidnapper ! Putain, c’est vrai quoi , c’est stressant !

_________________

It's the moment of truth and the moment to lie
The moment to live and the moment to die
The moment to fight, the moment to fight
To fight, to fight, to fight!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adrianna Pereira
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Eiza Gonzalez
Statut civil : En couple avec Carter ♥ (Veuve)
Occupation : Femme de chambre
Age du personnage : 26 (30.07.1991)
Copyright : Vava : BeCrash - Signa : Lizzou

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Fêter la liberté ( pv Adrianna ) Dim 13 Aoû - 16:24

Vivre avec Carter était une grande étape et même si j'étais heureuse ça me faisait un peu peur. Je ne dis pas que je suis une personne difficile à vivre mais j'ai des habitudes qui pourront peut-être l'énerver. Enfin je ne passais plus deux heures à me maquiller depuis un moment déjà. Je préférais rester dans le naturel ou presque. Je ne me cachais plus derrière une tonne de maquillages pour cacher des bleus disparus depuis longtemps. C'était grâce à Carter et Gabriella qui m'avaient fait comprendre tout ça.

Quand Carter m'annonce que si on lui a proposé une maison c'est parce qu'il était apte à reprendre le travail et je ne peux m'empêcher de sourire à pleine dents.

- Mais c'est génial ça. Je sais à quel point tu aimes ton métier donc savoir que tu peux retourner sur le terrain c'est vraiment super. Et ne t'en fais pas, je serais à la maison à t'attendre et puis même si tu pars, il y aura une part de toi à la maison avec tes affaires.

Je souris. Bien sur, ça me faisait peur mais Carter vit pour son métier, ne pas avoir pu travailler pendant tout ce temps lui minait le moral même si il ne le montrais, j'avais pu le sentir alors le fait qu'il puisse repartir sur le terrain me fait vraiment plaisir pour lui. Je savais ce que ça impliquait mais j'étais prête. C'est ce qu'il se passe quand on aime quelqu'un non?

Mais on change de sujet et il se met à parler de ma famille. Il n'a rien à craindre, mes parents ainsi que les autres membres de ma famille sont des gens qui ont l'esprit ouvert et qu'ils veulent juste que leur enfants/soeurs soit heureux tout simplement et je pense que quand ils verront le sourire sur mon visage, ils ne pourront pas en douter. Quand il me pose une question, j'éclate doucement de rire. C'est vrai que je n'avais pas pensé à ça.

- Non il n'est pas con mais... En fait il a accepté que Jesus vive avec sa copine alors qu'ils n'étaient pas mariés, il se doutait bien qu'ils couchaient ensemble mais tant qu'il n'entend pas le mot sexe, il s'en fout... Mon père adore faire la sourde oreille quand ça parle de sexe, du moins c'était comme ça quand je vivais encore là-bas... A partir du moment ou tu lui promets que tu es bien amoureux de moi et que tu n'as pas l'intention de me faire du mal il dira oui sans soucis... Et si tu as peur ou que tu stresses ma mère prendra la relève, elle adore parler.

Ma mère est ce qu'on appelle une pipelette. Elle adore jacasser, a croire que c'est une passion pour elle. Je finis par lui demander si il est stressé de rencontrer ma famille et sa réponse me fais doucement sourire.

- Tu n'as pas à t'inquiéter... Mais je serais sûrement dans le même état si un jour je rencontre ta famille.

Après quelques heures de vol, on finit par atterrir. Mais alors qu'on vient de sortir de l'avion, je viens me blottir dans les bras de mon homme et après un tendre baiser, je le regarde dans les yeux et lui dit:

- Je n'attendais que ça depuis tout à l'heure... Je t'aime Carter et... J'ai vraiment hâte de vivre avec toi.

_________________

Adrianna Pereira
Living a better life. Living a better love. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Fêter la liberté ( pv Adrianna )

Revenir en haut Aller en bas

Fêter la liberté ( pv Adrianna )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Prendre l'air ... :: Au bout du monde-