Partagez| .

Fêter la liberté ( pv Adrianna )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Carter J. Harrison
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Chris Hemsworth
Statut civil : En couple avec Adrianna ♥
Occupation : Militaire au SEAL
Age du personnage : 27.09.86 ( 30 ans )

EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Fêter la liberté ( pv Adrianna ) Ven 16 Juin - 20:54

Hier j’ai appris la bonne nouvelle et après une très courte réflexion, j’ai invité ma petite amie pour un weekend improvisé. J’ai mis tout le reste de la journée de la veille à tout préparer. Et la première partie était de trouver un petit avion qui pouvait démarrer de la base militaire aujourd’hui. Un petit avion pour faire d’une pierre deux coups, le baptême de l’air d’Adrianna mais également l’amener au Mexique, Tijuana pour être exact. Après tout ce qu’elle a vécu, je crois que ce dont elle a besoin, c’est de retrouver sa famille, ses frères et sœurs, ses parents, sa ville et sa vie. Je risque quelques fois de me retrouver bien seul, mais je m’en fous, je vais prévoir ma planche de surf, à ce qu’il parait que l’océan peut être déchainé par là-bas. Et puis dernier avantage à aller au Mexique est que c’est un pays que je n’ai jamais visité. Donc tous les ingrédients sont mis ensemble pour qu’on passe un très bon moment en couple. Sans oublier que je veux me rapprocher encore de ma jolie brune, je ne dois plus penser à la jolie japonaise que j’ai revu, il y a peu. J’ai besoin de garder ma vie comme elle l’était devenue. J’ai besoin surtout de ne plus trop m’approcher de Sha’, elle a ce pouvoir hypnotisant sur moi, comme un aimant auquel je ne pourrais résister. Mais est-ce que je le veux encore ? Franchement, tout ce que je sais, c’est que ces deux femmes sont importantes pour moi et que je ne veux pas faire souffrir celle qui m’a fait revivre pour celle qui m’a tué, qui m’a brisé le cœur.

Hier soir, j’ai été chercher ma petite amie à son travail, puis je l’ai amené chez elle où nous avons passé une soirée romantique et agréable. Courte pour ne pas être trop fatigué aujourd’hui par contre. On a mangé, regarder la télévision et on s’est endormi dans les bras l’un de l’autre après avoir fait l’amour. Elle sait que nous partons, mais elle ne sait rien d’autre. Pas que je vais prendre les commandes de notre avion, que nous y serons que deux, mais encore moins l’endroit où nous allons fêter sa liberté retrouvée.

Ce matin, c’est pourtant elle qui a du me réveillé, je crois que j’étais tellement bien dans son lit que même le soleil n’a pas pu me tirer de mes songes. Grommelant, je suis quand même sorti du lit pour une douche rapide. Tout se trouvant déjà dans mes valises dans ma voiture, nous n’avons pas du faire de détour par chez moi et tant mieux. Je l’attire avec moi vers la voiture, ne lui disant rien, continuant le trajet de manière silencieuse, mais câline, ma main sur sa cuisse, la sienne souvent perdue dans mes cheveux. Et une fois arrivés à la base militaire, je m’arrête quelques instants une fois entré et je lui dis avant d’avancer vers le parking de l’aéroport militaire Bon, tu as été assez gentille pour avoir le déroulement de notre weekend ? C’est un petit weekend car malheureusement je n’ai pas pu prendre plus de deux jours de repos, mais c’est déjà bien, je suis heureux de lui faire cette surprise. Je ne la laisse pas attendre bien longtemps Je t’amène par avion… Que je conduirai moi-même… Chez toi ! Nous allons à Tijuana ! J’espère que ma surprise lui plaira, parce que là, sinon j’ai l’air d’un con !

_________________

It's the moment of truth and the moment to lie
The moment to live and the moment to die
The moment to fight, the moment to fight
To fight, to fight, to fight!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adrianna Pereira
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Eiza Gonzalez
Statut civil : En couple avec Carter ♥ (Veuve)
Occupation : Femme de chambre
Age du personnage : 25 (30.07.1991)
Copyright : Vava : BeCrash - Signa : Lizzou

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Fêter la liberté ( pv Adrianna ) Ven 16 Juin - 22:06

Veuve. C'était le mot qui définissait ma liberté. C'est ce que j'étais depuis que j'avais appris la nouvelle hier. J'avais encore du mal à y croire et pourtant, c'était vrai, mes parents me l'avaient confirmé. Je les avais eu au téléphone depuis la première fois en un an et j'avais fondu en larmes en entendant leurs voix. Mes parents me manquaient, mes frères me manquaient... Je pensais alors à ma soeur qui maintenant était libre de retourner à Tijuana. Elle aussi été libre et j'étais heureuse pour elle. Carmen avait fait tellement de choses pour moi que je m'en étais voulue quand j'ai appris qu'elle avait été battue, j'espérais que maintenant elle allait pouvoir vivre comme moi, c'est à dire sans avoir besoin de se retourner toute les secondes... Parce que depuis hier, je ne le faisais plus. Il était bel et bien mort et j'étais bel et bien libre.

J'avais prévenu Carter en premier parce que je voulais qu'il sache qu'à présent on était libre de faire ce que nous voulions sans avoir à se soucier de quoique ce soit. J'avais aussi prévenu Gabriella évidemment aussi. J'avais pleuré en apprenant la nouvelle de la mort de Diego parce que ça voulait dire que tout ce qu'il m'avait fait subir pendant trois ans l'avait rattrapé et qu'il n'avait eu que ce qu'il méritait. Je n'avais jamais souhaité la mort de personne mais j'avais souvent prié Dieu pour qu'il prenne sa vie, qu'il me laisse sortir de cette chambre ou les fenêtres étaient camouflées et couvertes de barreaux J'avais prié pour mourir parce que je n'arrivais plus à supporter l'enfer dans lequel je vivais et j'avais finalement trouvé une issue en le droguant et en me libérant toute seule. Phoenix avait été mon échappatoire et j'avais réussi avoir une vie qui me plaisait même si j'avais souvent eu peur de voir Diego se balader dans les rues. Aujourd'hui, mon passé était mort et j'allais profiter de ma vie sans crever de trouille à chaque fois que j'ouvrais ma porte d'entrée.

Hier soir, j'avais eu la surprise de voir Carter devant mon lieu de travail, il était venu me chercher et j'avais été si heureuse de le voir. On est rentré et nous avons passé une soirée magnifique. Cet homme fait battre mon coeur plus qu'il ne peut l'imaginer, je suis amoureuse de Carter comme jamais auparavant ça ne m'était arrivé et le voir, être avec lui est la meilleure des sensations qu'une femme puisse ressentir. J'avais profité de ses bras toute la nuit après que nous ayons fait l'amour. Je dormais toujours bien quand il était à mes côtés. Parfois je me demandais ce que serait ma vie sans sa présence et je n'arrive pas à imaginer le tableau.

Ce matin, je me suis réveillée heureuse en le voyant encore endormi à mes côtés. Il m'avait dit hier qu'on irait quelque part aujourd'hui et j'avais préparé une valise. Je ne savais rien de la destination mais j'avais hâte de la découvrir. Après avoir pris une douche et m'être habillée, nous sommes sortis et nous avons pris la route ou la main de Carter n'a pas quitté ma cuisse, la mienne allant souvent jouer avec ses cheveux un peu plus long que j'aimais tant.

- Je suis toujours gentille Monsieur Harrison.

Je souris de manière taquine mais je passe très vite du sourire aux larmes quand il m'annonce ce qu'il a prévu pour le week-end. J'ai du mal à respirer et je pose une main sur ma poitrine comme pour retenir mon coeur qui battait la chamade.

- Je... On va...

Je reprend ma respiration et je le regarde toujours les yeux embués.

- On va voir mes parents... Santo Dios Carter... C'est la meilleure surprise que tu aurais pu me faire... Je ne sais pas comment je pourrais te remercier pour ça. Je t'aime... Je t'aime tellement.

Je viens entourer son cou de mes bras et je l'embrasse. Moi qui avait pensé ne jamais revoir mes parents, je ne peux être que comblée par cette surprise. J'allais serrer mes parents et mes frères dans mes bras, je vais pouvoir leur dire que je suis désolée, que je les aimes et je vais pouvoir leur présenter Carter, il est hors de question que je ne leur présente pas. C'est lui qui me rend heureuse et c'est grâce à lui que je vais poser de nouveau les pieds dans la ville qui m'a vu naître. Je le relâche doucement et le regarde tendrement.

- Désolée, je suis vraiment émue... Tu as aussi dit que tu allais piloter l'avion? Dis moi que tu n'as pas d'autre surprise dans les prochaines secondes parce que je crois sincèrement que je vais faire un arrêt cardiaque.

Je lui offre un grand sourire et l'embrasse à nouveau avant qu'on se dirige vers notre avion et là je sautille doucement.

- Attend... C'est aussi mon baptême de l'air? Je suis heureuse mais ça me stresse plus que le surf...

_________________

Adrianna Pereira
Living a better life. Living a better love. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fêter la liberté ( pv Adrianna )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Prendre l'air ... :: Au bout du monde-