Partagez| .

Buckylicious {Theo of course}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Cicely A. Faraday
avatar

Petit Nouveau


Avatar : Christina Hendricks
Statut civil : Veuve...
Occupation : Avocate dans la défense de criminel
Age du personnage : 42 ans

EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Buckylicious {Theo of course} Dim 18 Juin - 18:09


   

   

   
Buckylicious

   
Trouble, souffrance, plaisir, ses sentiments la faisaient passer du délice au tourment. - Jane Austen -  

   
- Et vous comprenez...

La rousse n'en pouvait plus. Elle en avait même, disons-le, marre de regarder et d'écouter ce facsimilé d'homme qui se pensait au-dessus de tout. Arrogant et égocentrique. Cela faisait presque une heure qui parlait sans discontinuer, de ses femmes, son argent, ses maisons, ses voitures. La rousse soupirait tandis que lui n'arrêtait pas de vanter ses propres succès, lui exprimant à quel point elle sera bien quotée quand elle travaillera pour lui. Il n'avait pas dit si. Il avait dit quand.

- Je m'excuse, monsieur, mais je n'ai jamais dit que j'acceptais.
- Allons. Haha. Elle est bonne celle-là. Vous savez qui je suis ?

Oui. Un connard. Mais la rousse se retint et se mordit l’intérieur de la lèvre pour ne pas pouffer. Les yeux rivés à l'horloge derrière l'arrogant petit d'hom. Quinze heures. Encore une heure à tirer. Une heure avant de rejoindre sa caravane et se faire une beauté pour aller se faire tatouer. C'était idiot, direz-vous. Pourquoi se faire belle alors qu'elle allait de toute manière souffrir et transpirer, peut-être même pleurer ? Il suffirait que vous ayez été là lorsqu'elle y est entré la première fois pour comprendre son émoi. Dés lors qu'il l'avait ramenée, la quarantenaire n'avait eu de cesse de penser à cette étrange entre-vue. Théodore, mais appelez-moi Theo. Bucky. Comme elle souriait, le petit d'hom s'enorgueillit. Il avait dût faire une petite blague que Cicely n'avait pas écouté.

- Du coup j'aimerais que vous soyez MON avocate. Je veux l'exclusivité.
- Pardon ? HAHAHAHA C'est à moi de rire monsieur. Mon âme n'est pas à vendre. Je vous conseil vivement de prendre votre contrat, votre argent et...

Cicely s'était levé, les mains sur le bureau entre eux-deux. Il déglutit et glissa son regard sur sa poitrine. La rousse n'en fit pas cas et se reprit à temps avant de dire une grossièreté.

- D'aller voir quelqu'un d'autre. Sur ce, adieu. Monsieur Durant.

Et elle s'en alla. C'était à elle de s'enorgueillir. Peut-être qu'elle venait de dire non à un contrat juteux, mais finir sa vie comme avocate d'un petit vermisseau, arrogant et insupportable, sans façon. Trop peu pour elle. L'avocate sortit et rejoignit la voiture qu'elle louait en attendant d'en acheter une neuve. L'ancienne ayant été volée.

-------

Il n'était pas très tard lorsqu'elle arriva enfin chez elle, un café entamé dans une main, son sac à son bras replié et ses clefs dans l'autre. Elle ouvrit la caravane et enclencha le vieux répondeur qui grésilla et lui transmit plusieurs messages. Deux demandes de la part de l'État pour être commise d'office. Un message outré de monsieur Durant qu'elle écouta en terminant son café et rit tout en imaginant sa petite tête et sa moumoute qui se secoue. Puis un message du commissariat. Toujours pas de nouvelle de sa voiture "A l'heure où je vous parle, madame, elle doit être à la casse ou en pièce détachée." Cicely soupira. Elle l'aimait bien cette voiture. Et surtout, elle y avait une partie de sa vie. Ma fois. Ses vêtements tombèrent au sol, ainsi que ses sous-vêtements et elle se glissa dans la douche. En ce moment, elle en prenait pas loin de trois par jour à cause de la chaleur. Sous le jet tiède, elle tenta de se souvenir ce qu'elle avait lu sur les tatouages toute la soirée. Cicely, que ce soit en affaire ou dans sa vie de tous les jours, n'aimait pas paraître inculte. Alors elle se renseignait un peu, même si elle savait que et particulièrement dans le milieu des tatouages, chaque tatoueur avait sa façon de procéder.

Après une longue douche, la rousse glissa son corps dans une gaine de dentelles qui mettait harmonieusement en valeur sa taille plus étroite que le reste de son anatomie et un soutiens-gorge assortit. De toute manière, vu où se situait le tatouage, elle allait probablement devoir le retirer. Aussi opta-t-elle, sait-on jamais, pour des cache-tétons simples de couleur pêche, comme sa lingerie. Au départ, elle avait pensé enfiler une robe, mais se rendit vite compte qu'il serait plus aisé de mettre un pantalon taille haute et un simple haut de coton à rayures marines. Le coton était le meilleur tissu pour un tatouage, parait-il. Ses cheveux montés en un chignon qui ne laissait s'échapper aucune mèche, Cicely sortit un peu avant dix-sept heure trente de sa caravane et prit le partit d'appeler un taxi. Histoire de ne pas réitérer l'incident de la dernière fois.

-------

Le Soleil était en gentiment en train d'entamer sa descente lorsqu'elle arriva dans le quartier, dix minutes avant l'heure du rendez-vous. Elle avait même eu le temps de faire un crochet par son fournisseur de Whisky préféré et apportait au tatoueur une bouteille de choix qui coûtait la bagatelle de plusieurs mois de salaires de n'importe qui. Mais l'avocate en avait largement les moyens. Dans son sac, Cicely avait une liasse de billet qu'elle avait planqué tout au fond. Elle le serrait contre elle. Étroitement. Theo ne lui avait pas parlé du coût, mais elle avait prévu large, ne sachant comment il s'y prenait pour les prix. Lorsqu'elle entra, ses chaussures clair bleues, sans talon, crissèrent sur le sol de la boutique. Theo devait être occupé, aussi s'installa-t-elle simplement sur un des sièges et sortit un livre en attendant qu'il n’apparaisse. Nerveusement, Cicely jeta plusieurs coups d'oeil à son miroir de poche, s'assurant qu'elle n'avait pas de rougeur disgracieuse ou le front brillant.

   by tris

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Theodore Espinoza
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : David Labrava
Statut civil : Célibataire!
Occupation : Iron / Tatoueur
Age du personnage : 42 (22.10.1974)
Copyright : Vava: BeCrash - Signa: Cicely

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Buckylicious {Theo of course} Dim 18 Juin - 19:48

Buckylicious

Theo avait été beaucoup occupé depuis cette rencontre avec la jolie rousse. Il avait quelques fois pensé à elle mais avait du se concentrer sur ses propres affaires pour éviter de faire des conneries et même si elle était d'une beauté comme il n'avait jamais vu auparavant, il devait bien l'admettre il avait autre chose à faire ces jours ci. Puis en y pensant Theo et les femmes c'était une histoire compliquée, ils les aimaient, adorait partager des moments intimes bestiaux avec elle mais il ne voulait pas du moins ne voulait plus s'attacher à elles alors il prenait ses distances juste au cas ou l'une d'entre elles voudraient plus que du sexe avec lui.

Enfin il était certain que pour Cicely c'était différent, elle n'avait pas l'air d'être une femme ayant besoin de tout ça, au contraire il avait plutôt vu une femme forte et indépendante aimant jouer de ses nombreux charmes. Le jour ou elle était venue dans son shop, c'était aussi le jour ou il l'avait ramener chez elle. Il avait été de voir qu'une femme aussi distinguée vivait dans une caravane mais il se disait que lui avait vécu dans des endroits pire que ça alors il en avait un peu rien à faire d'où les gens pouvaient vivre.

Enfin aujourd'hui, il avait tatoué toute la journée, ne prenant qu'une petite pause de cinq minutes sur la journée. Il était un peu fatigué mais il avait une cliente qui arrivait pour dix huit heures trente et ce n'était pas n'importe quelle cliente, il s'agissait de la magnifique rousse qu'il avait vue quelques jours auparavant. Le projet était prêt et il n'attendait plus que d'être gravé sur la peau de la jeune femme. Il regardait l'heure il ne restait plus que quelques minutes avant qu'elle n'arrive et il était toujours occupé avec son dernier client de la journée.

Il terminait le tatouage lorsqu'il entendit la cloche de la porte d'entrée retentir. Il trouvait cela un peu con d'avoir mis ça mais c'était la seule chose qui lui permettait de savoir si quelqu'un venait d'entrer dans son shop. Il regarda à nouveau l'heure et sut donc que c'était la jolie rousse qui venait d'arriver. Il avait hâte de pouvoir la tatouer parce que le projet qu'elle lui avait demandé était vraiment sympa. Il termina le bras de l'homme et après lui avoir donné les conseils d'usage qu'il n'avait sûrement plus besoin vu le nombre qu'il en avait déjà il se rendit avec lui à l'accueil afin de se faire payer et le laissa partir après une poignée de main viril.

Theo ferma la porte du shop à clé et se dirigea ensuite vers la jeune femme qui était entrain de lire sur un des fauteuils.

- Bonsoir. Alors prête à se faire tatouer?
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Je n'ai connu que le chaos
Alors j'en suis devenu un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cicely A. Faraday
avatar

Petit Nouveau


Avatar : Christina Hendricks
Statut civil : Veuve...
Occupation : Avocate dans la défense de criminel
Age du personnage : 42 ans

EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Buckylicious {Theo of course} Dim 2 Juil - 23:06


   

   

   
Buckylicious

   
Trouble, souffrance, plaisir, ses sentiments la faisaient passer du délice au tourment. - Jane Austen -  

   
Pourquoi lisait-elle cette chose déjà ? C'était nul. Sans aucun fil conducteur et les personnages sortaient de nulle part les uns après les autres, disparaissant aussi rapidement qu'ils n'apparaissaient. Pas le temps de s'y attacher, pas le temps de s'énerver contre. Tout ce que ça lui donnait comme impression, à Cicely, c'était que ce roman de gare avait été écrit par quelqu'un qui voulait juste tenter de mettre un tas de personnages avec des tas de mots complexes qui collés les uns aux autres, ne voulaient rien dire. Alors pourquoi continuait-elle de lire ? C'est une bonne question à se poser. Theo la sauva d'ailleurs de la réponse qui devait être "Curiosité malsaine" en arrivant. Elle l'avait entendu fermer la porte du shop à clef et elle se leva lentement, faisant disparaître l'objet de honte dans son sac. Elle sortit la bouteille de Whisky et lui tendit en souriant. En se levant, le cuir du fauteuil avait couiné. Elle était heureuse d'avoir opté pour un pantalon et non un short. Des cuisses nues sur ce genre de siège alors que la température est élevée, c'est terrible.

- Tu as peur que je ne parte en courant ?

Cicely dit cela en guise de bonjour. En guise de "je suis prête à souffrir". Sa voix grave, basse, un frémissement. La bouteille pour poignée de main, pour embrassade. La rousse la laisse au tatoueur avec un clin d'oeil.

- C'est pour te remercier. Ta patience et ton accueil de la dernière fois...

Elle avance un peu, une main entoure celle de Bucky autour du goulot de la bouteille, l'autre glisse sur son torse. Elle s'attarde et finit par se pencher pour déposer un baiser sur sa joue. Non pas près de la comissure de ses lèvres, mais proche de sa mâchoire. Un baiser qui s'attarde légèrement tandis qu'elle recule, glissant à son oreille:

- Et ça...c'est pour m'avoir raccompagnée.

La quarantenaire recula à une distance plus convenable à nouveau. Elle avait hâte de le sentir. La piqûre ou brûlure, suivant ce que dient les gens, ce qu'elle a lu. La rouquine frémissait, on ventre se tordant d'impatience, à l'idée de pouvoir se faire son propre avis sur ce que l'on ressent lorsque l'on se fait marquer. Mais elle n'avait pas peur, car elle faisait confiance aux talents de Bucky. Pourtant elle ne le voyait que pour la seconde fois. Pourtant, elle ne le connaissait absolument pas. Et pourtant...elle avait envie de pouvoir se confier à ses mains sans craindre, que ce soit pour sa santé ou le résultat final. De ce qu'elle avait pu voir, il avait des mains en or.

HRP:
 

   by tris

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Theodore Espinoza
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : David Labrava
Statut civil : Célibataire!
Occupation : Iron / Tatoueur
Age du personnage : 42 (22.10.1974)
Copyright : Vava: BeCrash - Signa: Cicely

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Buckylicious {Theo of course} Lun 3 Juil - 13:31

Buckylicious

Theo était fatigué, il ne pouvait pas le nier mais il n'avait pas encore fini sa journée étant donné qu'il devait encore tatouer la jolie rousse de l'autre jour. Il avait beaucoup pensé à elle et le tatoueur c'était sûrement dit que c'était parce qu'elle était un véritable fantasme pour lui. Elle avait tout ce que Theo adorait. Elle était rousse, avait une poitrine opulente et puis elle savait s'y prendre pour le rendre complètement en ne faisant pas grand chose. Enfin, il avait terminé le dernier client de la journée et l'avait raccompagné à la porte avant de la fermer à clé et de se diriger vers la jolie rousse qui était entrain de lire sur un des fauteuils du salon.

Il la regarda se lever, elle était encore d'une classe qu'on ne voyait plus à cette époque et c'était aussi ce qui faisait son charme. Il lui demanda si elle était prête à se faire tatouer et à sa réponse, il sourit doucement.

- Humm... Non pas vraiment... Je pense que tu es incapable de partir trop loin de moi.

Theo fit un sourire, il plaisantait bien sur, mais il ne pouvait pas nier qu'il y avait entre eux une certaine tension sexuelle qui était vraiment palpable et il la ressentit encore plus lorsqu'elle lui donna la bouteille de Whisky qu'elle avait dans ses mains.

- Il n'y a pas besoin de me remercier pour ça.

C'était la seule fois ou il avait été aussi accueillant avec quelqu'un et pas seulement parce qu'elle était jolie mais aussi parce qu'elle était venue de manière calme et polie et qu'elle lui avait demandé un projet qu'il avait bien aimé. Bucky regarda la jolie rousse s'avancer doucement vers lui et poser une main sur son torse musclé, tandis que l'autre était sur le goulot de la bouteille de Whisky qu'elle venait de lui donner. Elle se pencha vers lui afin de lui dépoer un baiser sur la joue qui le surprit un petit peu. Cicely s'attarda un peu et Theo la regarda une fois qu'elle fut éloignée de lui.

- Tu... C'était avec plaisir. Je n'allais pas te laisser te prendre un taxi quand même.

Il n'y avait même pas pensé en réalité, il l'avait aidée et c'était donc assuré qu'elle rentre chez elle saine et sauve comme il l'avait fait avec Gabriella. Il l'invita d'un signe de la main à venir avec lui dans la pièce réservée au tatouage. Il la fit s'asseoir le temps de préparer le matériel. Il sortit le dessin de son book et lui montra.

- Ca te plait? Il est comme tu le voulais?

Il devait s'assurer qu'il lui plaise avant de le mettre sur sa peau.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Je n'ai connu que le chaos
Alors j'en suis devenu un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cicely A. Faraday
avatar

Petit Nouveau


Avatar : Christina Hendricks
Statut civil : Veuve...
Occupation : Avocate dans la défense de criminel
Age du personnage : 42 ans

EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Buckylicious {Theo of course} Jeu 6 Juil - 11:55


   

   

   
Buckylicious

   
Trouble, souffrance, plaisir, ses sentiments la faisaient passer du délice au tourment. - Jane Austen -  

   
Tout était encore intact de la première rencontre. Cette première rencontre pleine de tension qui avait bien faillit ramener Cicely trente ans plus tôt, au temps des premiers flirts et des premiers baisers. Sa main fini par relâcher le goulot et celle, plus épaisse, de Bucky. Ses longs doigts manucurés esquissant une caresse chaste avant de venir se poser sur son ventre, sagement. La seconde sembla s'attarder sur les muscles. Un peu trop longtemps peut-être. Quand elle s'en rend compte, elle la retire. La petite remarque de Bucky la fait sourire et laisser sortir un petit, un faible "Qui sait...c'est bien possible." Avant de s'écarter pour de bon, les reins réchauffés par ce simple contact. Il t'en faut peu Cicely en ce moment...Si elle pouvait, elle se molesterait d'être aussi...aussi quoi ?

- Oh...ne fais pas le modeste. Tu aurais pu m'appeler un taxi et me laisser ensuite me débrouiller...cela faisait longtemps que je n'avais pas senti la puissance d'une bécane...

Entre mes cuisses. Elle faillit le dire. En chaleur. C'est le mot que nous cherchions. Elle est en chaleur en ce moment. Et cela devrait lui faire ressentir un peu de honte tout de même. Mais Bucky ne semble as déranger par son rentre dedans et le flirt qui s'installe entre eux visiblement. Se mordant la lèvre, elle ne terminera pas sa phrase et suit alors le tatoueur, prenant le dessin qu'il lui montre sans vraiment le saisir. Elle l'observe un moment, laisse Bucky le tenir, recule. Concentrée, avant de s'avancer à nouveau.

- Il est parfait. Je ne le vois pas autrement que comme ça.

Un murmure. Cicely commence à sentir cette excitation. L'adrénaline. L'appréhension. Mais pas encore de la peur. La peur viendra plus tard. Elle ne le sait pas encore, mais la plupart du temps, c'est lorsque le bruit de la machine monte qu'on se rend compte alors de ce que l'on est en train de faire. Heureusement pour elle – et c'est un peu triste par la même occasion - Cicely a l'habitude. La douleur a été son lot pendant si longtemps, qu'elle y trouve aujourd'hui une forme de plaisir. Dire que tous les masochistes sont d'anciennes victimes d'abus serait mentir, mais avouer que certains ont été battus ou malmenés longtemps, assez longtemps pour chercher parfois les mêmes sensations, alors ce serait simplement parler en se basant sur des faits. Ciecely en est la preuve.

- Où est-ce que je me place ?

La rousse se frottait les bras. Elle avait déposé son sac dans un coin pour qu'il ne les dérange pas. Elle était même allé jusqu'à désactiver son téléphone, histoire que personne ne puisse interférer dans ce moment de partage. Son coeur battait vite et fort et sa respiration était plus courte. Les lèvres entre-ouvertes, elle fixait le matériel en essayant de calmer l'angoisse naissante. Et ce, même si c'était une angoisse agréable.

   by tris

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Theodore Espinoza
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : David Labrava
Statut civil : Célibataire!
Occupation : Iron / Tatoueur
Age du personnage : 42 (22.10.1974)
Copyright : Vava: BeCrash - Signa: Cicely

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Buckylicious {Theo of course} Jeu 6 Juil - 21:42

Buckylicious

Theo n'avait jamais trop aimé les relations avec les autres et ne comprenait rien à ce que les gens ressentait, ni à ce que lui ressentait d'ailleurs. C'était plutôt compliqué dans la vie de tout les jours mais Bucky était comme ça et il était maintenant impossible pour lui de changer. En avait-il envie de toute façon? Il n'en était pas certain. Sa vie avait toujours été très chaotique et il n'avait jamais pensé à être chose qu'un chaos ambulant. Il n'était jamais tombé amoureux, n'avait pas d'enfants et pourtant il ne regrettait rien de ce qu'il avait pu vivre... Enfin si il regrettait une chose. Etre tombé sous le charme d'une connasse qui avait foutu la merde dans sa tête et avait failli lui coûter sa place dans le seul Club qu'il avait voulu intégrer.

Mais il était sorti de ses pensées quand Cicely s'était mise à parler, il la regarda, souriant doucement.

- J'aurais pu ouais mais je l'ai pas fait... Et tu sais pourquoi? Parce que même si j'ai l'air d'un gros bourru, je respecte les femmes... Et ravi d'avoir pu te faire ressentir la puissance d'une bécane à nouveau.

Même si dans la tête du tatoueur, il aurait aimé lui faire goûter le plaisir d'une puissance différente mais le jour ou il l'avait ramenée il avait chassé cette pensée de sa tête car il n'avait pas envie de tomber dans le cliché du film romantique nul ou la fille remercie le mec en le sautant. Pour Bucky le sexe était une chose très importante et pour lui ça ne devait pas se faire dans une ambiance romantique mais plutôt sauvage. Il amena la jolie rousse dans la pièce consacrée au tatouage et lui montra le dessin terminé.

- Parfait alors, on va pouvoir commencer.

Theo reposa le dessin sur sa table et prépara les couleurs dont il avait besoin pour faire le tatouage. Il se tourna vers elle quand elle se remit à parler.

- Tu vas enlever ton haut et... Ton soutif, je suis pas certain que les patchs vont tenir mais tiens.


Il lui tendit des patchs à coller sur sa poitrine pour plus d'intimié comme il le faisait avec chaque fille qui voulait se faire tatouer en dessous de la poitrine. C'était la première fois pour Bucky qu'il allait tatouer une femme avec une poitrine aussi opulente que celle de Cicely.

- Couche toi sur le dos et on pourra commencer dès que tu seras prête.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Je n'ai connu que le chaos
Alors j'en suis devenu un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cicely A. Faraday
avatar

Petit Nouveau


Avatar : Christina Hendricks
Statut civil : Veuve...
Occupation : Avocate dans la défense de criminel
Age du personnage : 42 ans

EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Buckylicious {Theo of course} Dim 9 Juil - 17:32


   

   

   
Buckylicious

   
Trouble, souffrance, plaisir, ses sentiments la faisaient passer du délice au tourment. - Jane Austen -  

   
C'était entendu. Bucky était un homme dur, mais qui avait un certain sens des valeurs. Il n'était pas juste une image de bad boy de pacotille. Il valait mieux que ça et cela, quelque part, fit plaisir à Cicely. Elle avait assez des pseudos guerilleros moderne. Plus qu'assez même. Ses yeux dérivèrent. Elle observait, respirant lentement, ce qu'il y avait dans la petite pièce. Quelques oeuvres, encore elles, décorant un local propre. C'était rassurant, même si le principal était l'hygiène du matériel. C'était impressionnant quelque part. Et Cicely cherchait où se raccrocher pour essayer de calmer l'angoisse naissante.

- Tu vas enlever ton haut et... Ton soutif, je suis pas certain que les patchs vont tenir mais tiens.
- Mmm...on se connait à peine et tu me déshabille déjà.

Un sourire. Un sourire maigre, blanc, parce qu'elle commence à se rendre compte de ce qu'elle va faire. Cicely s'attend à la douleur, mais elle ne peut nier que ça à quelque chose d'effrayant. Les patchs, elle les tient du bout des doigts. Comme un objet étrange et désagréable. Elle n'en aura pas besoin et les dépose sur le bord d'un petit meuble. Pour se mettre à l'aise, la rousse retire ses souliers et les met dans un coin. Elle observe le tatoueur finir de préparer ce qu'il faut.

- Sur le dos...bien.

Ses mains aggripèrent son haut qu'elle fit passer par-dessus sa tête. Ses boucles rebondirent en s'échappant du vêtement et après l'avoir déposé soigneusement sur le dossier d'une chaise, s'allonge, sans avoir retirer son soutien gorge. Il est à ouverture facile sur le devant, alors nul besoin pour elle de l'enelever totalement. S'allongeant enfin, elle soupira, regardant le plafond tout en passant une main entre ses orbes pour défaire l'attache. Il tomba directement sur chaque côté de la couche, libérant une poitrine ferme. Cicely pouvait remercier son chirurgien. Les tétons étaient secrètement gardé par les ronds, élégants, qu'elle avait pensé à mettre avant de venir.

- Tu veux peut-être que je les soutienne un peu...

Sans attendre de réponse, Cicely passa un bras sur sa poitrine et pressa ses orbes charnus, les maintenant de sorte à ce qu'il n'y ait pas de débordement pendant que Bucky lui ferait mal. Son coeur battait et sa respiration était rapide. Les globes bougeaient en rythme, coincé sous son bras. Cicely souffla, du bout des lèvres. Elle inspirait par le nez et expirait par la bouche.

- Je ne fais pas la fière là tout de suite...

Il ne l'avait pas encore touché. Il n'avait même pas encore posé le calque sur sa peau. Une jambe repliée, le pied à plat sur la couche, l'autre tendue, elle avait placé son second bras sur son front et forçait un peu sur sa nuque pour regarder Bucky. Elle lui rappela d'une voix chaude, sa promesse.

- Tu avais dit que tu serais doux mmm ?

   by tris

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Theodore Espinoza
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : David Labrava
Statut civil : Célibataire!
Occupation : Iron / Tatoueur
Age du personnage : 42 (22.10.1974)
Copyright : Vava: BeCrash - Signa: Cicely

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Buckylicious {Theo of course} Lun 10 Juil - 21:22

Buckylicious

Ils étaient proche l'un de l'autre et Theo pouvait sentir toute la tension qui s'échappait de leur deux corps. Avant de faire quelque chose qu'il risquait de regretter, le tatoueur amena la jolie rousse vers la salle et lui montra le dessin qui semblait la ravir. Il lui indiqua d'enlever son haut et de se coucher le dos. A la réponse de Cicely, il sourit doucement.

- C'est le pouvoir que j'ai sur les femmes.


Theo se retourna et termina de préparer tout son matériel. Les différentes aiguilles, les couleurs, le papier qui servirait à essuyer le tatouage au fur et à mesure, l'eau... Enfin tout ce dont il avait besoin pour bien encrer la peau de la jolie rousse. Il partit se laver les mains et quand il revint, la jeune femme était allongée sur le dos, la poitrine découverte. Il remarqua qu'elle n'avait pas eu besoin des patchs étant donné qu'elle avait un soutien gorge qui s'ouvrait sur l'avant. C'était pratique, il en voyait rarement.

- Euh ouais, je veux bien. Ca sera plus facile. Ton soutif risque d'être taché par l'encre, j'espère que ce n'est pas trop grave.

L'encre tachait beaucoup et c'est pour cela qu'on conseillait souvent de mettre un vêtement noir pour éviter tout problème mais Theo se disait que si la jolie rousse avait choisi de mettre ça, c'est qu'elle avait quand même réfléchi. Le tatoué prit le calque et allait doucement le déposer sur la peau blanche de Cicely mais avant, il lui répondit dans un petit sourire.

- Je ferais ce que je peux. Tout ce que tu as à faire est d'essayer de te détendre.

Il posa le calque sous la poitrine de Cicely et prit un miroir pour lui montrer à quoi il ressemblait sur elle.

- Parfait?

Il attendit sa réponse pour reprendre le miroir et enfila ses lunettes et ses gants. Il mit de l'encre dans le fusil.

- Bon j'y vais. Respire doucement.

Et Theo commença à la tatouer de la manière la plus délicate qu'il pouvait. Sa tête était au dessus de la poitrine de la jolie rousse et en remettant de l'encre, il lui demanda.

- Ca va?

Il reporta son attention sur le tatouage et continuait de la tatouer.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Je n'ai connu que le chaos
Alors j'en suis devenu un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cicely A. Faraday
avatar

Petit Nouveau


Avatar : Christina Hendricks
Statut civil : Veuve...
Occupation : Avocate dans la défense de criminel
Age du personnage : 42 ans

EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Buckylicious {Theo of course} Jeu 3 Aoû - 19:51


   

   

   
Buckylicious

   
Trouble, souffrance, plaisir, ses sentiments la faisaient passer du délice au tourment. - Jane Austen -  

   
C'était bon. Elle y était. Cicely était là. Allongée devant Bucky. Un bras replié pour retenir ses globes charnus, elle avait levé l'autre, sa main dans ses cheveux roux.Sa respiration était encore lente, parce que l'avocate tentait de ne pas perdre son sang froid. C'était tout de même impressionnant. Le latino était là, en train de finir de se préparer. Il avait beau parler avec presque douceur, c'était tout de même stressant...et quelque part, excitant. On fini par revenir là-dessus. L'excitation. L’électricité dans l'air. Lorsque Theo lui conseilla de respirer lentement, il ne lui fallut pas longtemps pour être détendue, car elle avait déjà commencé de petits exercices de respirations, ceux qu'elle avait appris quand elle était au début de sa carrière, pour ne pas trop être crispée...

- Je ne sais pas...

Elle sourit doucement. La sensation avait été si...étrange. Ce serait probablement le mot. Étrange. Douloureux, plaisant, désagréable...et en même temps...Cicely se mordit la lèvre au second passage. Cela avait quelque chose d'érotique sans qu'elle ne puisse dire pourquoi. Lorsqu'il reprenait un peu d'encre, bravement, l'avocate inspirait. Elle respirait doucement pour éviter un trop plein de mouvement, histoire de ne pas rendre plus délicat le travail de l'artiste.

- Je m'attendais à ce que ce soit...pire. Je pense.

Pire. Comme lorsqu'on vous écrase et brûle la peau avec un allume cigare bouillant. Comme lorsqu'on vous cogne contre le coin d'une table en marbre si fort, que vous auriez pu en mourir. Comme lorsqu'on vous fouette le dos avec un tisonnier...comme lorsque...

- C'est...agréablement douloureux...est-ce étrange ? De ressentir ça ?

Ce plaisir qui montait, réchauffait ses reins. En temps normal, Cicely, pourtant à l'aise, n'aurait quand même pas osé parler de plaisir ou montrer qu'elle aimait charnellement quelque chose. Mais pour le coup...pour le coup, avec Bucky, c'était...plus simple ? Peut-être. Parce qu'ils avaient joués au chat et à la souris. Parce qu'ils étaient deux adultes attirés l'un par l'autre. Parce qu'il y avait quelque chose. Cicely se détendit, même si on pouvait voir ses doigts se tendre, son poing se refermer soudainement sous les petits piques, parfois plus insupportables, de douleurs.

- Dis moi...Bucky...tu fais cela depuis longtemps ? Tatouer...

Évidemment. Faire souffrir des rousses aurait put être drôle...mais Cicely avait envie de l'entendre pour ne pas trop penser à la douleur qui lorsqu'il passait sur ses côtes, était plus incisive. Plus aiguë. Son visage restait de marbre, semblait-il. De temps en temps seulement, ses sourcils se fronçaient, elle capturait sa lèvre inférieure du bout es dents. Son corps se tendait et se détendait. Par deux ou trois fois, elle eût envie de se cambrer, mais retint l'impulsion soudaine et soupirait. Gémissait lorsque c'était un peu plus...insupportable. Un gémissement lent, rauque. Ses yeux clairs quittaient le crâne luisant du tatoueur et la rousse serrait les paupières. Mais elle ne se plaignait pas plus que cela. Comme dit...elle avait connu pire. Tellement pire.

- Tu as...beaucoup de tatouage...à ce que j'ai cru remarquer. Tu en as...combien ? Si...cela te dérange que je discute, n'hésite pas...j'ai tendance à être...mmmm....bavarde quand..enfin.

Sa main libre, celle qui ne retenait pas ses seins, se crispaient parfois contre sa cuisse. Si le pantalon n'avait pas été là, elle se serait sûrement griffé un peu. On lui avait dit un jour que les flancs étaient particulièrement sensible. Oh non. Pas forcément en parlant tatouage. Mais là...elle voyait qu'en effet. Les flancs étaient du genre sensibles.

   by tris

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Theodore Espinoza
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : David Labrava
Statut civil : Célibataire!
Occupation : Iron / Tatoueur
Age du personnage : 42 (22.10.1974)
Copyright : Vava: BeCrash - Signa: Cicely

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Buckylicious {Theo of course} Lun 7 Aoû - 19:02

Buckylicious

Bucky était concentré sur le tatouage qu'il était entrain de faire sur la jolie rousse. Il avait fait ça des centaines de fois et pourtant aujourd'hui, c'était différent. C'était différent parce qu'il y avait cette tension sexuelle palpable entre eux et Theo était obligé de se concentrer pour ne pas rater le tatouage qu'il était entrain de faire. Il ne parlait jamais beaucoup en temps normal mais c'était encore pire lorsqu'il était en train de tatouer. Seulement aujourd'hui, il essayait de faire un effort pour ne pas qu'elle trouve le temps trop long.

- Comme quoi je suis délicat pas vrai?


Theo sourit doucement sans pour autant lever la tête vers sa cliente. Il ne levait la tête quand il devait regarder le croquis afin de ne pas se tromper dans les couleurs qu'il devait mettre sur le dessin. Il pouvait sentir que la jolie rousse s'était détendue et c'était le principal parce que un client tendu comme un string était le pire à tatouer.

- Non pas du tout... L'encre est addictive quand on fait un tatouage on en fait cent... Le bruit que fait l'aiguille m'a toujours détendu... Mais peut-être que tu ne parles pas que du tatouage en lui même.

Il leva la tête juste pour faire un clin d'oeil à la jolie rousse avant de reposer son regard sur son travail. Il posa doucement son poignet sur la poitrine de Cicely afin de pouvoir tatouer une partie du tatouage qui exigeait qu'il fasse ce geste. Il reprit toujours un peu plus d'encre afin de venir la poser sur le corps de la jeune femme. Quand elle lui posa une question, il fit un petit rictus sans pour autant la regarder.

- Oula... Ouais... J'avais dix huit ans... Premier séjour en taule. J'aimais bien le travail d'un gars alors je m'y suis mis.

Et il ne regrettait rien. Il adorait dessiner, tatouer. Le bruit que faisait l'aiguille était un son agréable pour ses oreilles et il n'échangerait sa vie pour rien au monde. Il aimait tout à propos de sa vie. Même ses séjours en prison il ne les regrettaient pas, la seule chose qu'il regrettait était de s'être fait choper par les saloperies de flics.

- Ca me dérange pas t'inquiète. C'est juste que je suis pas un grand parleur, j'aime pas ça mais je n'ai pas envie que le temps te paraisse long... J'ai une centaine de tatouage... J'ai arrêté de compter à cent en fait.

Il pouvait sentir le corps de la rouquine se crisper et il essayait de faire attention mais il n'y pouvait rien. C'était ce que l'aiguille faisait, elle donnait cette sensation d'agréable douleur. Theo pensait d'ailleurs qu'il était temps de se refaire un petit tatouage.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Je n'ai connu que le chaos
Alors j'en suis devenu un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Buckylicious {Theo of course}

Revenir en haut Aller en bas

Buckylicious {Theo of course}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Theo Walcott [Arsenal]
» Au clair de la lune, mon ami Theo [PV]
» theo mcfly ► cole mohr
» H. EZRAEL MELLARK ► theo james
» [M] Theo James ∞ LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Phoenix :: South Phoenix :: Devil Ink-