Partagez| .

Interdiction de lire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Gabriella Vasquez Follet
avatar

Votre admin dévouée


Avatar : Emily Didonato
Statut civil : Mariée et amoureuse de Jayden Follet ♥ Maman des jumeaux, Marcus & Emma
Occupation : Mannequin / Interne en médecine urgentiste
Age du personnage : 08.02.91 ( 26 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Interdiction de lire Dim 4 Jan - 3:40

Je me sens bête d'avoir acheté un journal intime. Mais maintenant que je l'ai fait autant qu'il serve. Je vais y coucher tout ce que je pense, peut être que ça m'aidera à y voir plus clair. Peut-être que ça démêlera certains de mes soucis au point d'en faire disparaitre. Alors je me lance !

Tout le monde me voit comme il le veut. Mon cousin et Jayden, comme une petite fille qu'on a besoin de protéger, comme une jeune fille encore bien trop naïve malgré tout ce qu'elle a déjà vécu. Cela ne me dérange pas, mais en même temps, ce n'est pas moi. Oui j'aime qu'on prenne soin de moi, qu'on me protège, qu'on apaise mes douleurs, mais en même temps, j'aimerais qu'ils aient tous les deux plus confiance en moi. J'aimerais ne pas être tenu loin de leur vie dès que ça devient trop dur, trop violent. Non je ne veux pas tout savoir, mais je veux être présente pour eux autant qu'ils le sont pour moi. Mais même ça, ça parait insurmontable. Ils ne peuvent pas imaginer tous les deux à quel point j'ai souffert lorsqu'ils sont revenus à moitié mort, lorsque j'ai cru les perdre. Je n'en parle plus, je fais comme si rien ne s'était passé, mais au fond de moi, c'est toujours présent. J'en fais toujours des cauchemars toutes les nuits. Jayden croit que je me lève seulement pour étudier, que je suis parano, trop bosseuse, mais en fait je revois ses images encore et encore. Je ne peux le chasser de ma tête ! Je croyais qu'avoir des réponses m'aiderait à oublier, à passer à autre chose, mais c'est impossible pour moi.  Tant que je ne serai pas sûre qu'ils rentreront bien en un seul morceau tous les soirs, j'aurai peur pour eux. Mais ce n'est pas de la naïveté ou autre chose de la sorte, non, c'est plutôt une évidence. Tant que la personne qui leur a fait ça ne sera pas derrière les barreaux ou même mort, depuis qu'ils lui ont jurés fidélités, ils risqueront quelque chose. Ils croient que je ne sais pas comment ça marche, mais j'ai vécu là dedans. Je ne m'en mêlais pas, mais j'entendais tout !

A côté de cela, il y a les gens comme Victoria ou encore Bee, qui me voient comme une jeune femme bien trop prude, bien trop sage. Elles ont hallucinés quand elles m'ont vue redescendre avec Jayden le matin après la fête. Mais pourquoi ? Je sais qu'être "vierge" ou "abstinente" à 23 ans c'est hors du commun. Moi, je trouve plutôt que c'est se respecter. Mes parents m'ont toujours appris la différence entre le bien et le mal. Ils m'ont toujours soutenue dans mes choix jusqu'à ce qu'ils apprennent pour Pedro. Leurs regards déçus lorsqu'ils ont compris que la rumeur sur mon compte était vraie, je ne voulais plus revoir ce regard. Alors je leur aie promis de me préserver, de racheter ma virginité comme ils le disent. Cela vous parait idiot, vous parait d'une autre époque, mais chez moi au pays, une femme doit se respecter, ne doit pas donner son corps à n'importe qui. Elle doit aimer, elle doit vibrer, mais elle ne doit pas se donner sans amour! Alors si pour des filles comme Bee ou ma meilleure amie être encore "pure" ( autre mot qui me fait délirer ) à 23 ans c'est être trop sage, trop idiote, trop ignorante, je veux bien être tout cela. Je serais même fière de l'être !

Aux yeux de ce gang au Mexique, mais également de mes collègues étudiants en médecine, je suis la petite délurée qui préfère la racaille au respect de soi même. J'ai quitté le Mexique, car je n'y avais plus aucun avenir, car j'ai été lâche, car j'ai cru que je pourrais devenir une autre en partant de chez moi, en arrivant toute neuve dans une ville, dans un pays qui n'était pas le mien. Mais je me suis trompée ! Alors que je n'avais rien fait, que ma vie était juste un peu désordonnée, ils n'ont pas vu plus loin que le bout de leur nez. Ce qu'il s'est passé avec ce type, le jour de mes 18 ans était une stupide erreur, il m'a démolie et m'a fait avoir honte de moi et de ce que j'étais. Par contre, le faire avec Jayden était beau et il m'a libérée de beaucoup de peurs. Alors oui, tout le monde peut me voir comme une dévergondée, je m'en fous tant qu'il est là, prêt de moi !

Aux yeux de la police, je suis une folle furieuse qui croit toujours, au bout d'un an, au fait que son frère soit en vie. Mais maintenant, je n'espère plus, je le sais, j'en suis sûre et certaine. Le problème est que ça me déçoit, que cela me coupe l'envie de le retrouver. Même si il a eu peur, même si il croyait que je ne comprendrais pas, il aurait du me prévenir. La vérité fait toujours mal, mais au moins, on peut en guérir. Le mensonge est le pire des poisons, lent et douloureux. Je déteste le mensonge, je crois que je peux tout encaisser sauf le mensonge. Surtout que tout se sait un jour ou l'autre ! Rien ne reste jamais caché éternellement ! On m'a tellement souvent menti, cacher des choses pour ' mon bien " que je ne supporte plus les gens qui mentent. Blesse moi, trompe moi, engueule moi, je peux tout accepter, mais pas le mensonge. Jamais le mensonge !

Mais la seule chose que personne ne sait de moi, que personne ne voit de moi, c'est que je suis lâche. Plus d'une fois j'ai baissé les bras pour ne pas aller à l'affrontement. J'ai quitté le Mexique pour ne plus voir le regard de toute ma familia, j'ai couché avec ce type parce que je croyais que ça m'intégrerait à leur bande, parce que j'ai cru que c'est ce qu'on attendait de moi, je me suis tue trop longtemps, je n'ai jamais réellement été moi même sauf depuis que ce beau brun est entré dans ma vie ! Et bien maintenant c'est fini, j'arrête d'être lâche ! Je vais vivre ma vie comme je l'entends, je vais me foutre de l'avis des autres, je ne vais plus les écouter. Alors maintenant, on peut me dire ce qu'on veut sur Jayden, mais pour de vrai, c'est lui qui m'a ouvert les yeux, c'est lui qui m'aide à m'ouvrir et à vivre. Je l'aime encore plus pour ça ! JE VAIS VIVRE GRÂCE A LUI !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fallait pas commencer m'attirer me toucher.
Fallait pas tant donner moi je sais pas jouer.
Je deviendrai ces autres qui te donnent do plaisir.
Vos jeux seront les nôtres si tel est ton désir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gabriella Vasquez Follet
avatar

Votre admin dévouée


Avatar : Emily Didonato
Statut civil : Mariée et amoureuse de Jayden Follet ♥ Maman des jumeaux, Marcus & Emma
Occupation : Mannequin / Interne en médecine urgentiste
Age du personnage : 08.02.91 ( 26 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Interdiction de lire Mar 11 Aoû - 22:48

1er mai 2015

Cher journal, je crois que c'est comme ça que je dois commencer non ?

Je sais que ça fait des mois que je n’ai plus écrit sur tes pages. Mais la vérité c’est qu’avant aujourd’hui, je ne voyais pas l’utilité de t’ouvrir. J’avais toujours quelqu’un a qui parler, j’avais toujours quelqu’un pour m’écouter, pour me comprendre ou me remettre sur le droit chemin, mais aujourd’hui, je n’ai plus que mes yeux pour pleurer et mon cœur pour saigner. Même ce Dieu auquel j’ai cru m’a laissé tomber, je paie mes erreurs passées. Je le paie au prix fort, j’ai détruit beaucoup de monde par mon silence !

Six jours et dix-huit heures, voilà le temps que j’ai passé dans cette cave aux mains de ce serpent. Et un peu plus de deux jours où je n’ai cessé de voir la douleur et la peur dans le regard de Bastian. Hier, en revenant de l’enfer, je me suis un peu ouverte à Jayden, je lui aie parlé des faits. Pas de ce que j’ai pu ressentir, je crois qu’il a déjà bien trop pris que pour lui dire à quel point je suis démolie. Même si il doit en avoir conscience de m’avoir tenue dans ses bras toute la nuit, d’avoir essuyé mes larmes, de m’avoir soutenue, écoutée, serrer dans ses bras quand je tremblais. Il a accepté que je cache tous les miroirs de la chambre et de la salle-de-bain, il a accepté sans posé de questions. Mais ce matin, je me sentais encore plus sale que jamais quand j’ai vu qu’il n’était plus à mes côtés. Qu’il avait profité du peu de sommeil serein que j’avais eu pour s’enfuir comme un voleur !  Mais en même temps, est-ce que je peux lui en vouloir ?

J’ai besoin d’expliquer, de parler de ce qu’il s’est passé, mais je n’ose pas le faire à une personne que je connais. Peur de leur regard, de leur pitié, de la manière dont il me percevrait par la suite. J’ai du mal à savoir ce que je devais croire ou non dans les discours quotidien de ce serpent, j’ai du mal à accepter certaines phrases qui pourtant ne me quittent pas, comment être sûre que je lui suis importante, comme être sûre que Jayden ne s’est pas déjà perdu dans d’autres bras.

Ce qui me faisait tenir c’est de savoir, d’être sure et certaine que ma famille me cherchait, c’était encore la seule certitude qu’il me restait. Je n’ai jamais douté d’eux, jamais ! Pour tout le reste, c’était bien différent. Ce que j’ai vu, ce que j’ai entendu, je n’arriverai jamais à me le sortir de la tête, c’est impossible. Voir ces deux hommes que j’aime se faire torturer, c’est dur, c’est ignoble. Voir la vie quitter leur regard me faisait mal, me déchirait, je crois que j’aurais préféré mourir pour ne plus rien voir, ni ne plus rien entendre. Ces images et ce son ne me quitte jamais, je suis incapable de fermer les yeux ou de supporter le silence. Toute la nuit n’a été qu’un mélange incessant de sensations, de souvenirs, de flashs… Et je ne parle pas que de ces images, mais aussi du fait que je ne peux plus me voir dans un miroir, que je ne me supporte plus, que je me sens sale tout le temps. Oui sale est le mort parfait. De ses gestes et de ses paroles, il a sali tout mon être ! Je me sens moche, inutile, sans aucun intérêt pour qui que ce soit. Je me sens si mal, si blessée et pourtant, j’aimerais que tout le monde me regarde comme avant. Je ne veux pas lire les questions dans leurs regards, alors je vais garder un grand sourire et mentir à tout le monde. Comme pour la nourriture, chose qui ne m’a pas autant que ça manqué dans ce lieu humide, manger est-il devenu totalement superflu à mes yeux ? Oui je crois que c’est ça, il faut dire que ce n’est pas facile, dès que je tente d’avaler un truc, il repasse directement dans le sens contraire. Putain, je ne sais pas du tout ce que je vais devenir sans Jayden, sans avoir faim, sans avoir envie d’avancer et en me sentant aussi inutile ?

Je suis désolée de t’infliger ça mon pauvre journal. Mais j’ai besoin de parler et je ne sais pas à qui le faire d’autre.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fallait pas commencer m'attirer me toucher.
Fallait pas tant donner moi je sais pas jouer.
Je deviendrai ces autres qui te donnent do plaisir.
Vos jeux seront les nôtres si tel est ton désir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gabriella Vasquez Follet
avatar

Votre admin dévouée


Avatar : Emily Didonato
Statut civil : Mariée et amoureuse de Jayden Follet ♥ Maman des jumeaux, Marcus & Emma
Occupation : Mannequin / Interne en médecine urgentiste
Age du personnage : 08.02.91 ( 26 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Interdiction de lire Mar 11 Aoû - 23:09

3 mai 2015

Je ne sais pas comment je dois me sentir. Heureuse que Jayden et moi soyons mari et femme, heureuse qu’il m’aie accepté après que j’ai été touchée par un autre, que j’ai été salie, blessée, meurtrie. Heureuse qu’il m’aime au point de me demander en mariage, qu’il ne soit pas parti quand je l’ai repoussé. Est-ce que je dois toujours me sentir sale au point de prendre trois à quatre douches par jours, à me cacher pour pleurer dans un coin de la salle-de-bain toutes les nuits après m’être réveillée de peur ? Ou est-ce que je dois me sentir seule ? Parce que ce sont les trois sentiments qui se partagent mon cœur aujourd’hui. Je me sens seule même dans les bras de l’homme que j’aime, je ne me sens plus moi-même, j’ai l’impression que Nolan m’a volé ma vie, mon existence, mon envie d’aimer et de vivre en même temps qu’il faisait couler cette eau glaciale sur ma peau tous les jours, qu’il me laissait là, glacée, tremblante et priant pour qu’il en finisse. Je me sens seule même au milieu de la salle principale du casino, même quand je me fais bousculé par toutes ces personnes pressées dans les rues de Vegas.

Quand je suis sortie de ce trou sans nom, j’ai béni ce jour, je croyais que tout se terminerait que l’enfer disparaitrait en même temps que ce type… Mais ce n’était pas vrai, c’est encore pire maintenant. Autant notre mariage, dans cette petite chapelle, rien que nous deux et le prêtre, était magique, magnifique, était comme le plus beau rêve de toute ma vie. J’étais heureuse, je vivais vraiment un comte de fées. Mais est-ce que dans ces histoires pour enfants, la princesse meurt de trouille, se senti si sale qu’elle a l’impression qu’elle ne pourra plus jamais être regardée et touchée en y sentant du plaisir ?

Nolan m’a détruit, il a réussi son travail même si je crie le contraire haut et fort pour que mon homme arrête de me regarder comme de la porcelaine brisée, pour qu’il arrête de vouloir être plus mon gardien que mon mari. Je me sens comme un animal blessé, traqué, épié, j’ai l’impression qu’on attend juste que je m’effondre ! Ce qui me fait avoir peur que Jayden ne m’aie épousé que dans un soucis de se faire pardonner, de pitié ou je ne sais quoi. Je n’arrive pas à me dire qu’un type tel que lui pourrait m’aimer moi ! Je suis quoi ? Je ne suis plus rien, tout en moi est en mille morceaux et doit être reconstruit. Qui pourra un jour me rendre ma force vitale, ma joie de vivre et mon envie de me battre ? Même si je me montre forte, je suis plus moi-même, je suis brisée et mal réparée !

Je crois que si je n’aimais pas autant cet homme, j’aurais fini ce que j’ai voulu faire il y a une semaine. Il est ma vie !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fallait pas commencer m'attirer me toucher.
Fallait pas tant donner moi je sais pas jouer.
Je deviendrai ces autres qui te donnent do plaisir.
Vos jeux seront les nôtres si tel est ton désir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gabriella Vasquez Follet
avatar

Votre admin dévouée


Avatar : Emily Didonato
Statut civil : Mariée et amoureuse de Jayden Follet ♥ Maman des jumeaux, Marcus & Emma
Occupation : Mannequin / Interne en médecine urgentiste
Age du personnage : 08.02.91 ( 26 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Interdiction de lire Jeu 13 Aoû - 0:19

Nous sommes la nuit du 28 au 29 mai ! Cette journée a été particulière, difficile, libératrice aussi pour moi. Et j’espère vraiment que mon ami a lui aussi pu s’échapper un peu de toute cette douleur et cette oppression qu’on ressent tous les deux. Ce soir, je vais tenter de dormir en ayant des réponses à certaines de mes questions. C’est curieux comme entendre les autres nous raconter la même souffrance mais d’une manière différente peut nous ouvrir les yeux. J’ai réalisé ce soir que le fait d’être encore debout, d’avoir encore la tête haute est une victoire sur ce qu’il m’est arrivé.

Vous n’imaginez pas comme c’est dur, d’être encore aussi faible, aussi apeurée et aussi déchirée de l’intérieur après un mois. C’est si difficile à supporter. J’ai l’impression d’être un boulet, d’être celle qui les font reculer, qui les font s’enchainer par mes doutes et mes peurs. Je ne dors toujours pas la lumière éteinte une fois seule, je ne passe que quelques très rares nuits sans faire de cauchemars et je ne parle pas de ces sursauts qui me prennent aux tripes à chaque fois qu’un bruit trop fort vient à mes oreilles, à chaque fois qu’on me frôle ou me touche sans me prévenir ! Je ne supporte toujours pas mon image, ni mon corps, mais je suis toujours en vie, je me bats toujours pour redevenir un minimum celle que j’étais. Mais ce soir, grâce à Alec, grâce à ce type courageux et humble, je dormirai avec un poids en moins. La culpabilité ! Je sais que ce qui est arrivé n’est pas ma faute, c’est la faute de ce connard qui m’a manipulée, qui m’a fait chanter ! Par contre, c’est la première fois que je suis heureuse de la mort de quelqu’un. Heureuse de savoir qu’il ne pourra plus toucher à personne, qu’il ne pourra plus faire de mal à qui que ce soit. Et malgré ça, j’ai toujours l’impression de le voir, de le sentir, de l’entendre. Il est toujours prêt de moi, toujours omniprésent dans mon esprit et ça me rend malade !

Pour les autres, aux yeux des autres, je vais mieux, je sourie à nouveau, je sors, je veux reprendre mes études, je veux retrouver ma vie d’avant, mais la vérité est que tout à changer. Mon mari fait partie de ce club, je ne sais pas ce qu’il y fait et ça me fait peur, car ça le change totalement. Il est plus secret, plus lointain quand il rentre le soir, plus protecteur encore qu’avant. Que se passe-t-il là-bas ? Je ne travaille plus et je ne peux pas réellement sortir, alors je tourne en rond dans cet appartement, je range, je nettoie, je fais à manger. Purée, si tu savais comme j’aime pas tout ça. J’ai l’impression que je vais virer folle et que mon existence n’a plus réelle importance.

J’ai la terrible impression que malgré que je suis sortie de cette cave, je suis toujours dans un cauchemar éveillée. Nolan a voulu me prendre la vie, il a réussi. Je suis mariée à un mec qui fuit l’appartement et mes crises d’angoisse, je ne peux plus travailler, car aux yeux de tout le monde, je n’en suis pas apte du tout et je suis trop souvent sur le point de craquer et de plus, je ne peux parler de tout ça à personne. Je suis bloquée dans des souvenirs qui me hantent, qui me brulent et me déchiquètent de l’intérieur chaque minute qui passe !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fallait pas commencer m'attirer me toucher.
Fallait pas tant donner moi je sais pas jouer.
Je deviendrai ces autres qui te donnent do plaisir.
Vos jeux seront les nôtres si tel est ton désir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gabriella Vasquez Follet
avatar

Votre admin dévouée


Avatar : Emily Didonato
Statut civil : Mariée et amoureuse de Jayden Follet ♥ Maman des jumeaux, Marcus & Emma
Occupation : Mannequin / Interne en médecine urgentiste
Age du personnage : 08.02.91 ( 26 ans )

EN SAVOIR PLUS ?
Mes dossiers
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Interdiction de lire Ven 23 Oct - 23:58


Jusqu’à ce que la mort nous sépare ! Je te l’avais promis et malgré que tu m’aies quittée, je ne cesse de t’aimer. Toi, celui qui m’a montré qu’on pouvait aimer et se donner sans limites à quelqu’un. Toi qui m’as fait sentir belle et puissante, qui m’a montré que l’amour avait un sens à qui voulait s’en donner le pouvoir. Tu ne seras plus là pour moi, pour nous, parce que oui, je viens d’apprendre que la petite Emma ne sera pas la seule à te pleurer, à te chercher la nuit et à demander qui tu étais… Non Emma et Marcus t’aimeront à travers moi et cela pour la vie entière !

Tu étais tout ce dont j’avais besoin, tu étais la première chose que je voulais voir en me réveillant et le dernier visage auquel je pensais en m’endormant. Tu étais la lumière qui me sortait de ce tunnel d’incompréhension et de peur. Tu me donnais tout, tout ton être, ton âme et ton cœur. Plus jamais je ne sentirai ton corps contre le mien, tes bras me donner le courage d’être celle que j’aimerais être. J’ai besoin de toi, j’ai le cœur qui saigne et les yeux qui pleurent sans cesse. Une semaine que tu n’es plus là, une semaine que j’ai l’impression de ne plus être personne, de ne plus retrouver ma place sur cette terre. Ton sourire me manque, cette manière que tu avais de te foutre de moi quand je manquais de confiance, ce regard que tu posais chaque fois que je rougissais, tes mains sur mon ventre alors que les petits se débattent du mal que je ressens, j’en aurais tellement besoin.

Je ne peux aujourd’hui que me dire que j’ai eu la chance de te connaitre, que tu m’aies choisi pour faire partie du tourbillon qu’était ta vie. Je me suis sentie vivante et libre, tellement libre et amoureuse que je ne peux que t’en remercier !  Car je crois que jamais je n’aurais pu avancer sans toi, jamais je n’aurais pu continuer à survivre et à respirer alors que rien dans ma vie ne m’en donnait l’envie. Et aujourd’hui, si je ne portais pas tes enfants, je te rejoindrais, je serais déjà auprès de toi, comment je suis censée vivre sans être aimée ? Comment je suis censée vivre alors que je n’ai pas su te retenir sur terre ?

Mais je vais te faire une dernière promesse silencieuse, je serai plus forte que tous les autres, je leur montrerai qui je suis, ce que j’ai dans l’estomac. Je vais me battre pour réaliser mes rêves et faire que ce que tu m’as fait ressentir n’aie pas été fait en vain. Tu seras fier de moi, car je vais être celle que tu voulais. Fière, gardant la tête haute, n’écoutant plus que mon avis, ne pleurant plus de peur du lendemain. Je te dois au moins ça, être moi-même, ne jamais en démordre, ne plus jamais suivre et vivre comme on l’attend de moi. Je serai moi-même pour que tu sois fier de moi à tout jamais !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fallait pas commencer m'attirer me toucher.
Fallait pas tant donner moi je sais pas jouer.
Je deviendrai ces autres qui te donnent do plaisir.
Vos jeux seront les nôtres si tel est ton désir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






EN SAVOIR PLUS ?


MessageSujet: Re: Interdiction de lire

Revenir en haut Aller en bas

Interdiction de lire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Interdiction vente chats et chiens en magasin Belgique
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» IMPÉRATIF DE LIRE ce règlement avant toute transaction
» Aimez vous lire ?
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arizona Dream :: Communications :: Journal Intime-